LE CHATEAU DE FLECHERES
A FAREINS
DANS L'AIN
(01480)

par "Marie51"



Je vais vous conter l'histoire du Château de Fléchères qui se situe à Fareins, dans le département de l'Ain, en france :

C'est à 6 kilomètres de Villefranche-sur-Saône (Rhône) que se trouve le beau Château de Fléchères, dans le village de Fareins.



C’est en 1606 que Jean de Sève, qui possède de nombreux titres : Seigneur de Froment et de Villette, Receveur des Finances de Lyon, Prévôt des marchands de Lyon, décide d’acheter la seigneurie de Fléchères.

Sur l’ancienne place forte défendue par un gué sur la Saône, Jean de Sève fera construire, entre 1610-1620, un château. Le château sera entouré de 4 tours carrées et de larges fossés, dans un style médiéval.



L’ampleur des travaux s’explique, dans le corps du logis principal, par la présence d’un temple protestant de 250 m2. Il faut savoir que Jean de Sève était un calviniste convaincu. Grace à l’Etat de Nantes signé en 1598, seuls les seigneuries pouvaient pratiquer et bâtir un lieu pour leur culte. Un seul élément permettait de signaler cette religion, à savoir 3 lucarnes, de dimensions inhabituelles, qui représentaient la Trinité.



Autrefois le château, entouré de douves profondes, possédait un jardin à la française. Celui-ci est aujourd’hui en cours de réhabilitation.

C’est à la demande de Mathieu de Sève, fils de Jean de Sève, que fut appelé le peintre Pietro Ricci pour décorer l’intérieur du château. De 1632-1633, celui-ci va réaliser de nombreuses fresques, représentant des scènes de chasse, des épisodes de la mythologie, des personnages en costume de fête, divers éléments architecturaux, dans une dizaine de salles du château.



Une des chambres porte le nom de « Travaux d’Hercule ». Elle représente le combat du héros contre l’hydre de Lerne. C’est le symbole du combat des protestants contre la Ligue. Hercule étant réputé être l’ancêtre légendaire du roi Henri IV.



Le Château fut préservé durant la Révolution Française. Seul, un incendie en 1793 provoqua la destruction de la toiture des communs du château de Fléchères, faisant disparaître quelques éléments du mobilier et les archives.



Au début de 1820, le château de Fléchères va subir de nombreux vols dont une bonne partie du parquet d’origine qui fut retrouvé heureusement. Un promoteur immobilier ayant des projets menaçant l’intégrité du château, le Ministère de la Culture s’en alarme et envisagera son classement. La même année, un parc paysager sera aménagé.



Le promoteur immobilier, propriétaire du château, n’ayant toujours pas donné son consentement, le 23 septembre 1983, le Ministère de la Culture déclenchera une procédure exceptionnelle dite le « classement d’office » en vertu de l’article 5 de la loi du 31 décembre 1913.

Durant 12 ans, après ce classement d’office, l’édifice sera laissé à l’abandon, par son propriétaire.



Ce n’est qu’à la fin de l’année 1997, et l’acquisition du Château de Fléchères par Marc-Simonet-Lenglart et Pierre Albert Almendros – qui sont aussi propriétaires du château de Cormatin en Bourgogne) que va démarrer une grande campagne de restauration du château et de ses jardins. Les travaux dureront 5 ans.



C’est en 1998, au cours de la restauration du château de Fléchères que seront découvertes les fresques de Pietro Ricci, recouvertes sous un enduit. Ces décors sont retrouvés dans une dizaine de salles du château.



Face à cette découverte, en 1999, le Ministère de la Culture va accorder aux deux propriétaires une aide financière de 700 000 F pour la restauration de la salle de la Comédie et 800 000 F pour la réparation des toits à l’impériale des pavillons d’angle.

Pour visiter le Château de Fléchères :

LE CHATEAU DE FLECHERES A FAREINS (01480)
Route de Fléchères
01480 Fareins
Tel : 33 (0)4 74 67 86 59

Visite du château :
 
Ouverture :
Samedi, dimanche et jours fériés
du 1er avril au 11 novembre
de 10 h à 12 h et 14 h 30 à 17 h 30 (dernière visite)
 
Tous les jours du 1er juillet au 31 août de 10 h à 12 h et de 14 h 30 à 18 h (dernière visite)
 
Tarif : 
Adultes : 6 €
Enfants : 4 €

Ma visite se termine en attendant d'autres découvertes de beaux chateaux dans l'Ain. Au revoir mes Amis !



17.5.09

Marie51



Retour



www.mes-ballades.com© 12/07/2007-11/07/2016 - Tous Droits Réservés