LE MEMORIAL DE BERRY AU BAC
ET SES CHARS D'ASSAUT
(02190)

par "Marie51"



Le Mémorial de Berry-au-Bac se situe au carrefour de la RN44 et de la D925, juste avant l'entrée du village dans Berry-au-Bac, dans le departement de l'Aisne.



Inauguré le 2 juillet 1922, par le groupement des anciens combattants de l'Artillerie d'assaut, il rend hommage à tous les équipages de chars d'assaut, tombés au cours de la Grande Guerre.



L'inauguration eut lieu en présence des Maréchaux Foch et Pétain, des généraux Mangin et Weygand, et du Général Estienne, qui fut le créateur des chars d'assaut.



Le Monument est dressé en position de départ de la Ferme du Choléra, ou pour la première fois, le 16 avril 1917, les chars furent engagés en masse, en direction du village de Juvincourt.



Le 12 avril 1992, à l'occasion du 72ème anniversaire de la Bataille de 1917, comme symbole, les restes du Commandant Bossut y furent inhumés.

Les Chars des années 1950 y sont toujours exposés.



C'est un endroit très impressionnant et poignant. On peut y lire aussi les témoignages terribles des soldats pris dans l'enfer de la guerre...

LE CALVAIRE DE LA FERME DU CHOLERA

Pour beaucoup de combattants, le Calvaire de la Ferme du choléra demeure un lieu chargé d’horreurs.
Sur l’une de ses plaques, on peut lire ce message terrible de terreur et de réalisme sur la cruauté des guerres :
« Ossements qu’aimait un fier souffle naguère, membres épars, débris sans nom humain chair pêle-mêle sacre d’un vaste reliquaire, Dieu vous reconnaitra poussière de héros ».

LA NECROPOLE FRANCAISE :

Sur la droite à la sortie de Berry-au-Bac, en direction de Gernicourt, la Nécropole française a une superficie de 11 132 m2.

Elle fut appelée autrefois « le Cimetière militaire de Moscou » car elle était située sur le Hameau de Moscou.

La Nécropole Française contient « 3 933 corps » dont 1 958 dans l’ossuaire.

Un petit carré signale la présence de 29 soldats britanniques dont 17 inconnus, qui furent tués au combat entre le 27 et 29 Mai 1918, au cours de la bataille de l’Aisne.

Après l’Armistice, le corps de ces hommes courageux furent inhumés de la Nécropole.

Dans une autre tombe, reposent les corps de 2 Soldats Britanniques de la seconde Guerre Mondiale, qui ne furent jamais identifiés.

Un Monument a été dressé dans la Nécropole, dédié aux Sapeurs de la Compagnie 19/3 de la Cote 108, en 1916/1917, morts pour la France.

30/9/2007

Marie51



Retour



www.mes-ballades.com© 12/07/2007-11/07/2016 - Tous Droits Réservés