LA NECROPOLE NATIONALE ET
LE CIMETIERE DANOIS
DE BRAINE
02220

par "Marie51"



La Nécropole Nationale de Braine, dans le département de l’Aisne, en région Nord-Pas-de-Calais-Picardie, en France. La Nécropole fut édifiée en 1920, mais aménagée 3 ans plus tard, puis en 1924 et 1935. D’une superficie de 16 095 m2, la Nécropole Française compte 1583 soldats français. 1088 soldats sont enterrés dans des tombes individuelles et collectives et 495 dans un ossuaire. Le Cimetière Français se situe près de Braine, sur la RN 31 – E46, avant d’entrer dans le village de Braine, aux abords de la D14, direction Reims.





Juste à coté, se situe un autre cimetière, que nous avons découvert. C'est la Nécropole Nationale où se trouve le Cimetière Danois, dont les soldats sont morts au Chemin des Dames.





Dans cette Nécropole, sur la terre de France, reposent les dépouilles de 79 jeunes danois du Schleswig, tombés sur les champs de bataille, durant la Grande Guerre de 1914-1918.





Contraints de servir, avec des milliers de compatriotes, dans l’Armée Allemande, ces jeunes soldats danois ont rempli leur devoir et sacrifié leurs jeunes vies, pour une cause qui n’était pas la leur.





Durant la Première Guerre Mondiale, les habitants de la province du Danemark furent mobilisés. Suite à la défaite, un référendum fut organisé et rend au Slesvig Central et Septentrional, fixant définitivement la frontière entre le Danemark et l’Allemagne.





Cet endroit est d'une tristesse insoutenable et nous nous surprenons à fouler l'herbe, doucement. Combien de mères ont pleuré la mort de leurs enfants ? A qui profitent les guerres ? Je crois que je ne cesserai jamais de m'interroger à ce sujet, sans trouver de réponse.





Ce cimetière est sous la protection de la Fondation du Slesvig » au Danemark et de la Ville de Braine, dans l'Aisne, en France.







L’ossuaire A contient 177 corps inconnus



L’ossuaire B contient 315 corps inconnus



Nous jetons un dernier regard sur la nécropole de Braine. Le chant des oiseaux peu à peu se calme. Des hommes de toutes religions et de nationalités différentes sont morts, unis dans un même combat. Respectez ce lieu...



Ces modestes fleurs sont la preuve formelle que malgré les années qui passent, le chagrin des familles endeuillées ne s'atténue pas.



Nous repartons apres un ultime regard en arrière en souhaitant, que plus jamais, il n'y ait de guerre.
Quant les Hommes sauront-ils vivre en paix ???




Mis à jour le 14/01/2016

Marie51 et Didier51



Retour



www.mes-ballades.com© 12/07/2007-11/07/2016 - Tous Droits Réservés