LE FANTOME DU CHATEAU
DE DROIZY
A DROIZY
DANS L'AISNE
02210

par "Marie51"



Connaissez-vous le village de Droizy dans l'Aisne, en région Picardie ? Non ? Sachez que ce petit village de Droizy est devenu célèbre grâce à son donjon et à la légende qui s'y rattache depuis le XVe siècle : la légende de la Hire...On raconte qu’un fantôme ...mais commençons par le début, voulez-vous et revenons déjà la naissance du village de Droizy pour commencer.

Le Maire de Droizy est Mr Paul Girod (UMP), qui est aussi conseiller général et sénateur. En 2009, il y avait encore 79 habitants vivant à Droizy.

Ce petit village de l'Aisne se situe à une altitude de 88 m à 172 m au dessus du niveau de la mer. Sa superficie est de 542 ha.

Droizy dépend du Canton d'Oulchy-le-Château et de l'Arrondissement de Soissons. Sa densité est de 14 habitants/km2.

Ce petit village plein de charme remonte en l'année 593, où Frédégonde obtint la victoire sur Childebert II, roi d'Austrasie.

L'église de Droizy a été classée Monument Historique, en 1927.

Droizy a changé deux fois de nom au cours des siècles : en 1793 : il s'appela Droisi puis en 1801, il fut nommé Droizy.

Mais le plus intéressant dans ce petit village reste les vestiges d'un ancien château, son donjon, haut de 25mètres, qui appartenait à Etienne de Vignolles, né en 1390, dans les Landes. Il était surnommé La Hire, en raison de son caractère coléreux. La Hire veut dire "colère".



Il fut, malgré son caractère bouillant, le plus fidèle des compagnons d'armes de Jeanne d'Arc au cours de la Guerre de Cent Ans. C'est à Rouen que La Hire sera fait prisonnier en tentant de libérer Jeanne d'Arc, prisonnière des Anglais. Il réussira pourtant à se libérer et se sauver. Plus tard, il épousera Marguerite de Droizy. Il mourra en 1443 à Montauban.

La légende de la Hire naquit, en 1443, à la mort d'Etienne de Vignolles. Le domaine était complètement abandonné. Gentilhomme venu de Gascogne, La Hire décida de racheter le domaine et devint le propriétaire du Donjon de Droizy.

La Hire était craint en raison de son caractère impétueux mais aussi de son passé sulfureux qu'il trainait derrière lui comme une gamelle : violeur, mercenaire, pilleur.

Il n'y avait plus aucun arbre, le donjon était privé de son toit et les bâtiments avaient triste allure. Quand le vent se mettait à souffler, en s'engouffrant dans le donjon, des sons bizarres ressemblant à des pleurs se faisaient entendre. Les gens du village, terrifiés, racontaient qu'il s'agissait de La Hire, qui revenait hanter le donjon. Quand aux pleurs et cris, ils appartenaient aux femmes qu'il avait violées et tuées, au cours de sa vie.

Quelques années plus tard, Louis Bachoud, architecte, racheta le domaine et son donjon. Un jour qu'il restaurait le donjon en compagnie de son maçon Scasolini, celui-ci lui avoua croire, dur comme fer, au fantôme de La Hire.

Selon le maçon des évènements bizarres se passaient sous ses yeux : les portes voisines s'ouvraient sans que personne n’apparaisse. Les marches du donjon se mettaient à craquer toutes seules. Les coussins des fauteuils s'affaissaient sous ses yeux tous seuls !

Un jour qu'il travaillait aux pieds du donjon, une pierre tomba sur l'épaule de Scasolini. Il appela immédiatement Louis Bachoud, lui disant, d'un air convaincu : Je viens d'être marqué par La Hire ! Prêt à se déshabiller, il montrait à tout le monde la marque que la pierre avait faite : une blessure en forme de cœur.



La nouvelle fut comme une véritable trainée de poudre. Les travaux furent agités. Durant cette période, les curieux venaient de tous horizons pour apercevoir le fantôme de la Hire ou l'entendre.



Aujourd'hui, le château de Droizy a été restauré et transformé en résidence d'hôtes. Aperçoivent-ils le soir le fantôme de la Hire, les soirs de pleine lune ? Les villageois semblent toujours y croire...

Comme la légende a la peau dure, on raconte que dans le village d'à coté, à Hartennes-et-Taux, se trouve un lieu bizarre, appelé "la grotte du pendu" ! Encore un lieu hanté que j'irai découvrir un de ces jours!


Mise à jour le 11/01/2012

Pour toute visite du Donjon, prendre contact avec :

Mr Louis Bachaud
5 place de la Mairie
02210 Droizy
Tel : 03.23.55.32.89




Marie51



Retour



www.mes-ballades.com© 12/07/2007-11/07/2016 - Tous Droits Réservés