LA FAUNE DANS L'AISNE
(02)

par "Marie51"



Marie51 vous entraine à la découverte de la faune qui vit dans le département de l'Aisne, en région Hauts de France, en France. Il ne suffit pas de découvrir une région et ses villages pour prétendre tout connaitre. Il est aussi important de découvrir la Faune et la Flore qui y vit.

== LES MAMMIFERES ==

- LE CHIEN :


En arrivant chez ma tante Danièle, j'ai découver ce superbe molosse, à la taille impressionnante, mais qui se révèle d'un calme et d'une douceur surprenante.
D'une fidélité à toute épreuve, c'est un excellent gardien pour vos habitations.


- LA VACHE :


Dans les champs, dès les premiers beaux jours et uune température plus douce, on peut découvrir les vaches, au regard si doux, en train de paitre, tranquillement. La qualité de leur lait n'en devient que plus riche et meilleure, en dégustant l'herbe tendre. La vache est élevée pour sa chair, et son lait.


- LE CHEVAL :


Il est courant aussi de voir des enfants monter à cheval, même si ce petit bout de chou n'a pas l'air très à l'aise, en se baladant dans le village, un jour de fête. Le cheval est un animal docile, malgré sa grande taille. Il est utilisé pour le labours dans les champs ou les vignes, dans les centres d'équitation aussi. Sa viande se vend de moins en moins.


== LES OISEAUX DE L'AISNE == :


- L'HIRONDELLE :


Ce jour là, j'ai eu la chance de pouvoir prendre quelques hirondelles perchées sur les fils électrique, guettant l'arrivée de la pluie. Quand les hirondelles rasent le sol, en volant, les gens à la campagne savent qu'il va pleuvoir, le lendemain. L'explication est simple : Plus le plafond des nuages est bas, plus les insectes volent à ras du sol.


- LE GOBEMOUCHE :


Les oiseaux sont nombreux dans l'Aisne comme ce petit GOBEMOUCHE qui m'observe, d'un air inquiet.


- LE COURLIS CENDRE :


Le Courlis Cendré fait partie de la Faune qui vit dans le département de l'Aisne, en région les Hauts de France, en France. Le Courlis cendré est une espèce d'oiseau limicole de la grande famille des scolopacidés. Près des plans d'eau, il est courant de découvrir le Courlis Cendré appelé couramment le Courlis.
Son nom scientifique est le Numenius arquata. Son long bec courbe lui permet de sonder le sol profondément, des endroits humides où il peut trouver ses proies favorites. Il a une longueur de 50-60 cm, son bec fait 15 cm à 16 cm, ses ailes ont une envergure de 80-100 cm et son poids varie de 400 à 1000 gr pour la mâle et la femelle fait 475 à 1360 grammes. Son cri « curloo-oo » est à l’origine de son nom. C'est un oiseau souvent solitaire qui marche lentement à la recherche de sa nourrriture. Le mâle et la femelle Courlis ont un bec différent ou la longueur diffère. Ils se nourrissent séparément. La femelle fréquente les zones découvertes par les marées alors que le mâle se nourrit dans les herbages et les cultures. En période nuaptiale, le mâle adulte a la tête, le cou et le haut du manteau de ton brun-chamois clair. La tête et le cou sont striés de noir . Le manteau présente des taches et des barres sombres indistinctes. Le croupion et le bas du dos sont blancs. La queue blanche est barrée de brun foncé. Le dessus des ailes est brun chamoisé clair tacheté de sombre, avec des rémiges noirâtres. Sur les parties inférieures, le haut du poitrail est blanc, strié de sombre. Le bas présente des stries plus serrées. L’abdomen, le bas-ventre et les couvertures sous-caudales sont blancs, striés de brun foncé. Les flancs dévoilent des chevrons foncés. Le dessous des ailes est blanc avec des stries et quelques taches en quantité variable. Le Courlis cendré se nourrit surtout de mollusques, de crustacés, d’annélides, d'arthropodes, de graines et baies, toute l’année. Parfois il capture des vertébrés comme les amphibiens, les lézards, les jeunes oiseaux, des œufs, et de petits rongeurs. Pendant l’été, il se nourrit d'insectes terrestres et des vers de terre.


- LA CIGOGNE :


Au printemps, ne soyez pas surpris en voyant des cigognes comme celles-ci, qui font une pause dans l'Aisne, revenant des régions plus chaudes, où elles viennent de passer l'hiver, pour retrouver leurs nids en Alsace, dès le printemps. Cette année, fin aôut, j'ai découvert ma première cignogne, posée dans un champ, qui paraissait avoir besoin de reprendre des forces, avant de repartir vers les pays plus chauds, pour affronter l'hiver.


- LE CANARD :


Ce beau CANARD, à l'air si vivant, n'a plus rien à craindre des chasseurs. Ceux-ci, en souvenir de la chasse, l'ont fait empailler ! Le canard est apprécié pour sa chair, surtout en période de fêtes. Dégustez un magret de canard à l'orange et vous comprendrez pour sa chair est si recherchée !


- LE ROSSIGNOL :


Me promenant dans l'Aisne, dans la campagne, c'est un jeune ROSSIGNOL que je surprends. Mais trop rapide, je n'ai pas réussi à refaire une meilleure photo de ce petit sauvage. Comme beaucoup d'oiseaux au chant mélodieux, le plumage du Rossignol philomèle est assez terne et peu voyant. Le Rossignol philomèle (Luscinia megarhynchos) est un oiseau qui appartient à la famille des Muscicapidés et à l'ordre des Passériformes. Très sauvage, il ne se laisse pas approcher. Son chant est harmonieux et ses sonorités très variées.


- L'AIGRETTE-GARZETTE :


Souvent, près des plans d'eau, si vous vous montrez très discret, vous pourrez apercevoir l'AIGRETTE-GARZETTE, qui vient se restaurer. Elle fait partie de la faune qui vit dans le département de l'Aisne, en région Hauts de France, en France. L'Aigrette Garzette est une espèce d'oiseaux de la famille des Ardeidae. C'est un petit héron, de couleur blanche, à la silhouette élégante. Elle est reconnaissable à son cou mince, un bec noir fin et pointu et des pattes noires (Tibias et tarses) aux doigts jaunes. En période nuptiale, l'aigette garzette adulte porte sur la nuque deux à trois longues plumes effilées. Ce sont ces plumes particulières qui ont valu à cet oiseau, le nom générique d'aigrettes. Son bec est différent de la Grande Aigrette ou du Héron garde-bœufs, car il est fin, long et noir. Si elle est dérangée, elle pousse un cri râpeux "raaah" isolé ou répété "krah krah krah". Les jeunes font entendre celui-ci: "ke ke ke". Elle aime les endroits humides douce ou saumâtre, dans laquelle, elle y trouve sa nourriture. L'Aigrette garzette se nourrit d'une grande variété de proies vertébrées comme les petits poissons, les amphibiens et leurs larves, de petits lézards) et des invertébrées (vers, crustacés, mollusques, et divers insectes, aquatiques), qu'elle harponne avec son bec. Le nid est une plate-forme, faite de fins rameaux ligneux, large de 30-35 cm pour une hauteur de 10-15 cm. Il est construit par le couple sur les lieux de la parade nuptiale, à une hauteur qui peut atteindre 20 m de hauteur.Une fois le nid terminé, la femelle y dépose 3 à 5 œufs bleu verdâtre clair, à intervalle de un à deux jours. L'incubation commence avec le 2e ou le 3e œuf pondu et dure 21 à 25 jours, partagée par le couple. Les petits naissent, les uns après les autres. Leur corps est recouverts de duvet blanc, avec le bec et les pattes roses mais devient rapidement bleu grisâtre. Ils sont nourris par les 2 parents, avec de la nourriture régurgitée directement dans le bec des petits. Agés de 3 semaines, les jeunes quittent le nid pour s'aventurer dans les branches les pus proches. Ils effectueronnt leur premier vol à 5 semaines, accompagnés par leurs parents. L'espèce n'a qu'une nichée par an.


- LA BUSE VARIABLE :


Cette fois-ci, j'ai un véritable coup de chance. Arrêtée pour regarder ma carte routière, j'aperçois une BUSE VARIABLE qui s'est posée sur une ligne électrique, guettant sans doute une proie. Heureusement, mon appareil photo est toujours prêt ! Et hop, la voici immortalisée !


- LA SARCELLE d'HIVER mâle :


La Sarcelle d'hiver fait partie de la Faune qui vit dans le département de l'Aisne, en région Hauts de France, en France.


- LA CANE ET LE CANARD SOUCHET :


La Cane Souchet et le Canard Souchet font partie de la Faune qui vit dans le département de l'Aisne, en région les Hauts de France, en France. C'est un canard de surface, dont la taille fait 44 cm à 52 cm. Il possède un bec massif, allongé, aplati et élargi au bout, comme une spatule. Le mâle est facile à reperer grace à son plumage très coloré, durant la période nuptiale qui à lieu d'Octobre à Juin. En vol, il est distinguable par la couleur bleu pâle de l'antérieur de ses ailes, sur lesquelles, on peut voir un miroir vert bordé d'une ligne blanche. Ses pattes sont rouges. De nature calme, le Canard Souchet peut s'apprivoiser. Durant la période nuptiale, la tête du mâle est de ton vert bouteille, avec des reflets noirs. La poitrine est blanche, les flancs et le ventre sont marron-roux et le haut du dos brun. Les ailes sur le dessus sont gris bleuté avec un miroir vert et la couverture sous-alaire blanche avec le bord postérieur noir. Les iris du mâles sont jaunes toute l'année. La Cane Souchet est netement plus terne, de couleur brunâtre avec un croupion plus clair. Son bec est identique à celui du mâle. Le dessus de l'aile est gris avec un miroir gris verdâtre, le dessous est blanc avec un bord postérieur gris. Les iris sont marron. Les mâles pèsent de 470 à 1 000 grammes. Les femelles pèsent de 470 à 800 grammes. La ponte a lieu en avril-mai. La femelle pond 7 à 12 œufs de ton olive, de 52 × 37 mm de taile puis les incube, seule, durant 21 à 23 jours. Les canetons nidifuges seront élevés par la femelle durant 6 semaines, jusqu'à leur envol. Son bec à la forme particulière lui permet de filtrer l'eau en l'aspirant puis en la rejetant, sur les côtés. Les soies à l'intérieur et bordant le bec retiennent le planton contenu, dans les premiers centimètres d'eau. Leur nourriture se compose de plancton, d'insectes aquatiques sous forme d'imago ou de larves, de crustacés, de mollusques, de graines mais aussi de petit poissons comme les vairons. Ils utilisent aussi une méthode particulière pour se nourrir, en tournant dans l'eau sur place, faisant remonter grace au remous, leur nourriture. Ils savent utiliser leurs ailes pour nager sous l'eau. Très sociables, ils s'adaptent en compagnie d'autres espèces (cygnes, canards, mouettes). Le goût du canard souchet est plus réputé, que celui du colvert. Le souchet est chassé à la botte, à la passée et au poste fixe (hutte, gabion)


- Le Mystérieux STRIX ALUCO OU CHOUETTE HULOTTE:


Parmi la faune qui vit dans l'Aisne, se trouve la Chouete Hulotte, appelée aussi Strix Aluco ou Chât Huant. La Chouette hulotte ou Chat-huant est une espèce d'oiseau de la famille des Strigidae et de l'ordre des Strigiformes. La Chouette Hulotte est un rapace, de couleur brun à gris, sur le dos et, beige strié, sur le ventre. La Chouette Hulotte est un petit oiseau trapu avec une tête assez grande et ronde. C'est un rapace nocturne qui ne chasse que la nuit.
Ses yeux, placés sur le devant de la tête, sont gros, ronds et presque immobiles. L'oiseau compense ce défaut par la rotation de sa tête, qui peut effectuer un 3/4 de tour. La Chouette Hulotte est un oiseau robuste, qui mesure généralement entre 37 et 43 cm de longueur pour une envergure de 81 à 105 cm2 et une masse de 400 à 550 g. Le bec de la Chouette Hulotte est court, crochu, recouvert en partie de vibrisses, qui sont de petites plumes raides et fines, qui aident l'oiseau à récupérer sa proie, au toucher, car sa mauvaise vue ne lui permet pas de voir de près. La ChouetTe Hulotte, ou Strix Aluco ou Chât Huant se nourrit principalement d'insectes, mais aussi de petits rongeurs, d'oiseaux, des grenouilles, de vers et de mollusques. Ses oreilles placées de façon asymétrique sont essentielles à sa chasse car elles lui apportent une audition directionnelle excellente. Elle craint les Grands-Ducs, ou l'Autour des Palombes. Les Renards roux sont aussi une cause importante de mortalité chez les jeunes chouettes hulottes, à peine sorties du nid.


- LE FAISAN :


Le faisan fait partie d ela Faune qui vit dans l'Aisne, en région les Hauts de France, en France. Au printemps, vous apercevrez, dans les champs, des faisans affamés, comme ceux-ci, en train de picorer avec gourmandise, des graines à peine semées. Le faisan est le nom de nombreuses espèces d'oiseaux de la sous-famille des Phasianinae. En Europe, il désigne en premier lieu le Faisan de Colchide Phasianus colchicus. La femelle s'appelle la faisane ou poule faisane. Le Faisan est un oiseau sauvage très recherché par les chasseurs. Ils se trouvent partout, sauf en altitude : lisières de forêts, bosquets, fourrés au voisinage de l'eau. Ce sont des oiseaux omnivores qui se nourrissent de larves, d'insectes, de lézards, de pousses vertes, de baies, de fruits et de graines.
Leur nid est un creux du sol dissimulé dans les hautes herbes et garni de feuilles sèches. La ponte des oeufs a lieu au mois de mai et comprend une douzaine d'œufs, de ton brun ou vert olive. Les oeufs sont couvés durant 23 à 25 jours par la femelle.



- LA BERGERONNETTE GRISE OU HOCHEQUEUE :


La Bergeronnette grise fait parie de la Faune qui vit dans l'Aisne, en région les hauts de France, en France. La Bergeronnette printanière est si curieuse, qu'elle se ferait presque attraper, à vous observer. La Bergeronnette grise ou Motacilla cinerea, est un petit oiseau de la famille des Motacillidés et à l'ordre des Passériformes. Elle marche en balançant la queue, ce qui lui a valu le surnom de Hochequeue. Elle aime vivre près des maisons, dans les villes, les jardins, et souvent près de l’eau. En été et en automne, après la reproduction, les bergeronnettes grises peuvent se retrouver en "dortoirs", pouvant atteindre plusieurs centaines d'oiseaux, pour dormir ensemble, près d'un lampadaire, sur un toit ou dans des buissons. Le matin, chacun repart chercher sa nourriture, en se dispersant. Sa taille fait 18 cm, ses ailes ont une envergure de 31 cm, son pods fait 20 gr. La Bergeronnnette gise a une espérance de vie de 10 ans. La femelle a une nuque grise, qui se fond dans sa calotte noire. Le mâle, en été, a le manteau gris, le ventre blanc, une calotte, une nuque, un et une gorge, noirs avec une face blanche. La période de nidification a lieu d'avril à juillet. La femelle fait 2 à 3 couvées par an. La Bergeronnette gise peut pondre 5 à 6 œufs, de ton grisâtre de 21 mm. Ses oeufs seront couvés pendant 12 à 14 jours. L'intérieur du nid est composé de brins d'herbe et de mousse.



== LES PAPILLONS ==:

En Octobre 2013, 2 nouveaux papillons ont été découverts, en Thiérache :


* LA THECLE DU BOULEAU


La Thècle du bouleau ou Porte-Queue à bandes fauves est un insecte lépidoptère de la famille des Lycaenidae, de la sous-famille des Theclinae et du genre Thecla. Son nom scientifique est Thecla betulae. C'est un petit papillon qui présente un dimorphisme sexuel, le dessus du mâle est marron, celui de la femelle marron orné d'une grosse marque orange en croissant. Les deux présentent une queue orange aux postérieures. Le revers est de couleur jaune orné d'une bande orange limitée par une fine ligne blanche. La chenille, petite et trapue, possède une tête très rétractile marron foncé et un corps vert clair avec deux lignes dorsales blanchâtres et des stries obliques de même couleur sur les flancs. Les chenilles sont soignées par les fourmis Lasius niger. Il vole de fin juillet à début septembre. La femelle papillon hiverne à l'état d'œuf pondu au niveau des fourches des rameaux. En France métropolitaine, elle est présente dans tous les départements sauf la Charente et le Lot-et-Garonne. C'est un lépidoptère qui apprécie de vivre dans les bois, les haies et les bosquets à prunelliers.


* LE SPHINX A TETE DE MORT :


Cet étrange papillon que l'on peut voir parmi la Faune de l'Aisne vient de son apparition : le Phinx à tête de mort. Son nom scientifique est : Acherontia Atropos. Le Sphinx à tête de mort fait 13 cm d'envergure ! Le Sphinx à tête de mort, est un insecte appartenant à l'ordre des lépidoptères, à la famille des Sphingidae, sous-famille des Sphinginae, tribu des Acherontiini et au genre Acherontia. On l'appelait le papillon du diable à cause de la tête de mort qu'il porte en dessin sur le dssus de sa tête. Il est capable de parcourir de très longues distances. C'est un papillon en voie de disparition à cause des pesticides. Le Phinx à tête de mort est très friand de miel. Il peut pénétrer dans une ruche, car il est insensible au venin des abeilles, où il se gorge de miel. Il arrive, que trop alourdis par le propolis déversé par les abeilles, il soit incapable de ressortir de la ruche, et finit étouffé, momifié même sans qu'il y ait de décomposition de son cadavre. La chenille du papillon a une taille imposante. Elle est son plat exclusif. La chenille de ce magnifique sphynx à tête de mort adore manger les feuilles des pomme de terre et de la belladone.

D'autres photos seront mises au fur et à mesure de mes découvertes de la Faune qui vit dans l'Aisne.


Voici deux sites à découvrir : "Oiseaux.net" et "http://www.oisillon.net/fr/" que j'ai trouvé particulièrement intéressants pour la sauvegarde des Oiseaux en France :

Au pays des oiseaux


Oisillon



Mise à jour le 2/11/2017

Marie51



Retour



www.mes-ballades.com© 12/07/2007-11/07/2016 - Tous Droits Réservés