LA FLORE DE L'AISNE
(02)
REGION PICARDIE

par "Marie51"



Vous allez découvrir progressivement, après la Faune, la Flore de l'Aisne, en compagnie de Marie51, que l'on peut admirer en région Hauts-de-France, en France. Je ne connais pas, toutefois, tous les noms par coeur. Aussi votre aide me sera précieuse.
Mon e-mail se trouve sur la première page de ce site. Merci à tous et toutes, de votre aide, mes Amis!

- LA CAMPANULE :


La Campanule fait partie de la Flore dans l'Aisne, en France. C'est une petite fleur sauvage que l'on retrouve un peu partout en France.


- LA CARDERE SAUVAGE :


Nom latin : Dipsacus fullonum, Nom commun : Cardère sauvage, chardon à foulon, cabaret des Oiseaux, baignoire de Vénus, peigne à loups. Famille des Dipsacacées
La cardère sauvage est une plante bisannuelle, à racine pivotante, blanchâtre. La tige, de 1 à 1,50 mètre, est cylindrique, striée, munie d’aiguillons, un peu rameuse au sommet. Les feuilles, opposées, sont grandes, lancéolées, aiguës, dentées, elles se réunissent à la base. Les fleurs, visibles de juillet à septembre, sont rose lilas, placées à l’aisselle des bractées, qui sont raides, très aiguës, épineuses, formant par leur réunion des capitules très gros, ovoïdes et terminaux. Les fruits sont ovoïdes et allongés.
Commune dans les lieux incultes, présente dans toute l’Europe, l’Asie, l’Afrique du Nord, l’Amérique du Nord, la cardère ne pousse pas à plus de 800 mètres d’altitude. C'est une plante médicinale dont les constituants principaux sont l’acide silicique, des sels de potasse, des sels minéraux, des glucosides
On utilise la racine. Ses Propriétés sont diurétiques – sudorifiques – dépuratives – Apéritives. La cardère a presque disparue aujourd’hui, tant elle était cultivée au XIXème siècle de façon intensive. Ses capitules secs étaient enfilés sur des sortes de peignes et utilisés pour carder les draps de laine et feutres qui servaient à confectionner des manteaux de luxe et uniformes. Sa disparition est liée à celle des « machines à lainer » sur lesquelles étaient délicatement brossés tapis de billard ou couvertures de mohair. Les fleurs de la cardère sauvage (D. fullonum) attirent de nombreux insectes, sa tige creuse abrite la chenille du Sphinx. En fin de saison ses graines sont recherchées par les oiseaux et les têtes sèches utilisées dans les bouquets.
Nos anciens confectionnaient, à l’époque des moissons, des petits moulins pour amuser les enfants qui s’impatientaient au bord des champs. "Dipsacus" vient du grec : avoir soif, signification la cardère, le cabaret des oiseaux. Ceci provient du fait que les feuilles opposées de la cardère sont soudées et forment ainsi des réservoirs à pluie où les oiseaux peuvent étancher leur soif.


- LA FLEUR DU CHARDON :



- LE PECHER ET SES FRUITS :



- LA CHICOREE :



- LE BOUTON D'OR OU LA RENONCULE :



- LE COQUELICOT :


Avec l'arrêt des pesticides dans les champs, les coquelicots de mon enfance sont enfin de retour, pour notre plus grand plaisir. Avec le coquelicot, on fait du sirop.

- LA FLEUR DE LIN :


Si vous apercevez un champ aux reflets bleu pâle, sachez qu'il s'agit souvent d'un champ de lin.


- LA PHACELIE :


Le Phacélie pousse un peu partout en France. Elle possède un feuillage qui resemble a de la fougère miniature et qui pousse très vite. Ses graines sont semées à la volée, dès Mars et l'on peut la semer jusqu'à fin août. En quelque ssemaines, les plants se sont bien étoffés et la terre ne se voit plus. La Phacélie empêche aussi les mauvaises herbes de pousser. Les abeilles viennent se nourrir de la fleur à la recherche de nectar pour produire leur miel et poléniser les cultures voisines. La fleur a une teinte bleue mauve. Cette plante mellifère peut fleurir plusieurs semaines. Les racines de la Phacélie enrichisent la terre. Le feuillage est un engais naturel en humus et en azote. Les racines décompactent le sol et l'aérent. Elle doit etre semée au printemps. Une fois les fleurs fanées, il faut couper les tiges à ras du sol. Par contre, il faut laisser les racines qui vont se décomposer puis enrichir votre sol.


- UNE FLEUR INCONNUE :



- L'ORCHIDEE :


- LA MARGUERITE :


- LE LIZERON DES HAIES:


Le lizeron est une petite fleur sauvage qui adore s'accrocher aux grillages des jardins. D'aspect fragile, elle devient vite envahissante si l'on n'y prendre pas garde.

* LE LISERON DES CHAMPS

- LA FLEUR DE TOURNESOL :


Les graines obtenues dans les fleurs de tournsol permettent d'obtenir de l'huile de cuisine. Ces champs d'un jaune intense se marient bien dans le paysage en lui donnant une touche de gaité.

* LE MYOSOTHIS

* LE CABARET DES OISEAUX ou carderes sauvages

* LES EPILOBES A GRANDE FLEURS

* LA MARGUERITE

* LE CHARDON DES CHAMPS

* LES LAVATERES

* LE PAVOT DE CALIFORNIE

* LE SOUCIS

* LE MUGUET SAUVAGE

* LE CHARDON BLEU

* LE CAMPANULE BLEUTE

* L'AIGREMOINE



Des photos de nouvelles fleurs seront rajoutées, sur cette page, régulièrement, au fur et à mesure de mes sorties.



Mise à jour le 4/06/2017

Marie51



Retour



www.mes-ballades.com© 12/07/2007-11/07/2016 - Tous Droits Réservés