LE VILLAGE DE MARGIVAL
DANS L'AISNE
EN REGION PICARDIE
02880

par "Marie51"



Margival est un charmant petit village, dans le département de l’Aisne, en région Picardie. Le Maire de Margival est Mr Daniel TANT. Le village de Margival compte 319 habitants (2009). Caché coquettement au cœur de la nature, Margival apparait brusquement aux yeux des passants, après un léger virage, pareil à une jolie carte postale qui surprend agréablement les visiteurs.



Ce petit village fut pourtant derrière cette vision paradisiaque, un lieu chargé d'histoire qui subit les combats de la Première Guerre Mondiale.

Margival fut aussi connu pour un accident dans le tunnel ferroviaire particulièrement grave dans la nuit du 23 au 24 janvier 1974. Au cours d’un stage commando, huit soldats dont beaucoup d’appelés du contingent, furent tués, fauchés par un train alors qu’ils traversaient entre 1 et 2 heures du matin, le tunnel de Chézy-sur-Marne.



Ce terrible accident relança le débat des stages commandos, de la sécurité des appelés et surtout du « droit aux 7% de perte » dont s’arrogeait l’Armée. Durant les deux années qui suivirent, les « huit de Margival » revinrent régulièrement à la mémoire des militants à l’occasion des morts survenant dans l’Armée.



L'église paroissiale de Margival a été reconstruite après la Première Guerre Mondiale, d’après les plans des architectes Antoine et Benjamin.



Une petite gare permet aux habitants de sortir de leur village. Margival est desservie par des trains TER Picardie, omnibus, qui effectuent leurs missions entre les gares de Crépy-en-Valois et de Laon. Le stationnement des véhicules est rendu possible à proximité de l'ancien bâtiment réservé aux voyageurs.



C’est au nord de Margival et Laffaux que se trouve le plus grand complexe de bunkers allemands. Il représentait l’un des vingt quartiers généraux du Führer, disséminés en Allemagne et l’Europe, occupée à cette époque.



Prévu pour 1940, il se sera en réalité construit qu’en 1942, près d’un tunnel, pour abriter le Quartier Général allemand qui préparerait l’invasion de la Grande-Bretagne. La proximité du tunnel devait permettre d’abriter le train du Führer.



Le village de Margival fut réquisissionné par l'Armée Allemande, comme terrain militaire et les habitants durent quitter le village en Mars 1944.Les 16 et le 17 juin 1944, Adolf Hitler, accompagné de Jodl et de son état-major, s'y rendit pour faire un point avec les maréchaux Von Rundstedt et Rommel sur l'évolution du front en Normandie1. Ce fut la dernière fois qu'il sortit du Reich. Puis en août 1944, le site fut occupé par le maréchal Model et son état-major, durant une dizaine de jours, après sa prise de commandement allemand sur le front de l'Ouest. Celui-ci devra évacuer le site rapidement face à l'avancée des alliées.



Un peu plus tard, l’Armée Française en fera une base, puis se sera au tour de l’OTAN qui s’y installera, dont en particulier le 129e Régiment d’Infanterie. La Base sera transformée en Centre d'Entraînement Commandos, où de nombreux appelés et régiments, comme le 3e RIMA, le 67e RI, le 102e RCC, etc. vinrent s’entrainer.



Aujourd’hui, une Association essaie de restaurer ce site historique important et invite, chaque année le public à venir découvrir ce lieu. Nous avons été cette année, les rencontrer. Un prochain article leur sera consacré.


21.05.2012

Marie51 et Didier51



Retour



www.mes-ballades.com© 12/07/2007-11/07/2016 - Tous Droits Réservés