LE VILLAGE PITTORESQUE DE BIOT
(06410)
DANS LES ALPES-MARITIMES

par "Marie51"




C'est dans le pittoresque village de Biot, que je me suis rendue, dans le département des Alpes Maritimes, en région Provence-Alpes-Côte d'Azur, en France. Le Village de Biot par ses couleurs chatoyantes et l’accueil chaleureux de ses habitants vous ravira. Mais Biot, c’est encore bien d’autres choses qui méritent d’être découvertes. Comme les places de parking y sont rares en été, prévoyez de vous garer au début ou à la sortie du village et de prévoir de bonnes chaussures de marche.



C’est ainsi que sans m’en douter, j’ai pu admirer un superbe panorama du haut du village et la Chapelle Notre-Dame devant laquelle j’ai pu me garer, qui date de 1168, gravé sur le mur.





N’hésitez pas à entrer au cœur du village de Biot. De nombreux artisans et artistes vous attendent pour vous faire admirer leurs nombreux talents.



Biot, a su garder son savoir-faire, parfois sur 3 générations, comme la Poterie Provençale, située 1689 Route de la Mer à Biot 06410 – Tel : 04.93.65.63.30. Je n’ai qu’un seul regret : l’atelier est fermé en août. Ses pièces sont montées au tour à corde.




A l’origine, Biot s’était fait sa renommée par ses poteries vendues dans le monde entier, grâce à ses ports méditerranéens. C’est ainsi que la Jarre de Biot était exportée partout (en Inde, en Amérique, à Gênes et toute la Méditerranéen).

La nature de cette belle région s’étant montrée généreuse, elle a apporté aux rares potiers existants encore, l’argile, le sable, le manganèse et la pierre à four. La cuisson des jarres durait parfois 3 jours et la température était montée progressivement jusqu’à 800 – 880 degrés !


En 1308, déjà, en faisant l’inventaire du Château de Biot, on découvre la mention « Jarres ». Mais l’apogée de la Jarre se fera surtout au XVIII° siècle. Cette période faste sera appelée « le Siècle de la Jarre ».

Ce n'est qu'au XIX° siècle que l’on remarque le lent déclin de la Poterie. La modernité et ses nombreux produits ont eu raison d’un savoir-faire ancestral (métaux, verres plus fins, matières plastiques).

LES ARTISANTS DE BIOT :

Mais Biot ne serait pas ce village agréable sans ses petits artisans, commerces et créateurs, à l’esprit novateur, que vous découvrirez en marchant, que ce soit dans le verre soufflé ou la céramique.








Vous pouvez admirer à l'entrée de Biot, sur la droite, un plan du village, fait tout en céramique, avec la plaque personalisée de chaque commerçant ou artisan du village. Du très beau travail !



L’EGLISE DE BIOT :

L’église de Biot a été reconstruite au XV° siècle en même temps que le village sur les ruines d’une ancienne église romane du XII° siècle, elle-même bâtie sur un ancien sanctuaire romain. Sa construction ne sera achevée qu’en 1535, date de l’ouverture de la seconde porte qui deviendra ensuite l’entrée principale.




LA PLACE DES ARCADES DE BIOT :



Cette place était située au centre du premier castrum de Biot. Elle est bordée de deux galeries à arcades, de forme originale (plein centre et ogives). On retrouve ce style dans de nombreux villages provençaux.

Sa façade Nord possède 5 arcs. Sa façade Sud a 9 arcs et 2 autres aux extrémités. Certaines de ces arcades datent du XIII° et XIV siècles. Elles ont été remaniées maintes fois. La Place des Arcades fut autrefois le siège des templiers. Les plus belles de ses portes datent du XVI° siècle.

A Biot, les femmes de Biot vous accueilleront avec le sourire, tout en discutant, tranquillement, à l’ombre des murs, en contemplant cette avalanche de touristes que nous représentons et qui vient, chaque année, apporter tant de bouleversement à la tranquillité de leur village, comme un ras de marais.



Pensez à leur demander la permission si vous désirez les prendre en photo. C’est, pour ces personnes, la moindre des corrections et n’oubliez pas surtout de les remercier, gentiment, en repartant.


PLACE DE L’EGLISE :

Après la Place des Arcades, sur votre gauche, vous passerez sous une voûte qui marque l’entrée de la Place de l’Eglise, surnommée autrefois « La Petite Place ». Cette place aurait servi il y a longtemps de cimetière.



Son pavage de galets polychromes représente plusieurs choses : 2 croix de Malte, la date de 1685 devant la porte N°7 et une belle rosace avec une fleur de lys devant celle de l’église.



Vous voici en face de la Mairie de Biot, à l'aspect bien accueillant. Sur la gauche, j'ai découvert cette étrange pierre aux motifs alambiqués.



Les petites ruelles, avec la chaleur qui règne, sont vraiment agréables et offrent aux touristes un peu de fraicheur. En cheminant de ce charmant village, haut en couleurs et qui fait chaud au coeur avec cet accent de la Provence, j'ai découvert cette magnifique statue dont j'ai appris le nom grace à une amie internaute "Catherine" qui m'a envoyée une photo et les indications qui me manquaient. "Merci Catherine!"





Un grand bravo pour ces deux danseurs magnifiquement représentés par cet artiste altruiste : Kees VERKADE qui a créé la statue de l'ENVOL !

Altruiste ? En effet, Kees VERKADE a fait don de cette superbe sculture à la ville de Biot, en 1993, pour le 10ème anniversaire du Festival des Heures Musicales.





Si cet article vous a séduit, n'hésitez pas à vous rendre à Biot, pour une ballade réelle encore plus agréable au coeur de ce superbe village. Il flotte dans l'air de ce petit village des odeurs savoureuses aux saveurs provençales.

Il est grand temps de rentrer à la maison pour nous. Cette agréable balade m'a creusé l'appétit. J'ai une faim de louve tout à coup. Pas vous ?

Eux, si, apparemment !




Mis à jour le 27.08.2007

MARIE51



Retour



www.mes-ballades.com© 12/07/2007-11/07/2016 - Tous Droits Réservés