LES PLUS BELLES VILLAS
DES ALPES-MARITIMES
(06)

par "Marie51"



Les Alpes-Maritimes regorgent de belles Villas, que Marie51, va vous faire connaitre, dans la région Provence-Ales-Cote-d'Azur, en France. De nombreuses Villas des Alpes-Maritimes se visitent, d'autres sont devenues des Musées.

== LES PLUS BELLES VILLAS DES ALPES-MARITIMES 06 == :


* LA VILLA DES ARENES A NICE 06000 (Musée Matisse) :
Takato Marui
CC BY-SA 2.0

La Villa des Arèes est une villa bâtie à Nice, dans le département des Alpes-Maritimes, en région Provence-Alpes-Côte-d'Azur, en France. La Villa des Arènes, dont les travaux de construction commencent, en 1670, est achevée en 1685 et se nomme à l'époque palais Gubernatis, du nom de son propriétaire et commanditaire, Jean-Baptiste Gubernatis, consul de Nice. La villa prend son nom actuel en 1950, date à laquelle la Ville de Nice, soucieuse de la préserver, la rachète à une société immobilière. Le Musée Matisse est créé, en 1963, et s'installe au premier étage de la Villa, le rez-de-chaussée étant alors occupé par le Musée d'archéologie. En 1989, le musée d'archéologie est déplacé vers le site antique voisin et le musée Matisse peut alors s'agrandir : il fait l'objet d'une vaste rénovation ainsi que d'un projet d'extension ou il fut fermé pendant 4 ans. Le Musée Matisse rouvre, en 1993, avec une nouvelle aile moderne, à sa disposition, ainsi que des espaces rénovés, ce qui lui permet d'exposer dans sa totalité la collection permanente, qui n'a cessé de croître, depuis 1963, au fil des donations et des dépôts successifs. Les collections sont composées de peintures, sculptures, dessins, gravures, arts décoratifs, objets et documents personnels. Le Musée Matisse a reçu 173 128 visiteurs en 2014.
Adresse : Villa des Arènes - Musée Matisse 164, Avenue des Arènes de Cimiez 06000 Nice
Coordonnées par GPS : 43° 43' 10,06" Nord, 7° 16' 33,62" Est



- LA VILLA ARSON A NICE - 06000 (Se Visite):

CC BY-SA 3.0

La Villa Arson est un établissement public administratif du ministère de la Culture, bâtie à Nice, dans le département des Alpes-Maritimes, en région Provence-Alpes-Côte d'Azur, en France. La construction de la villa Arson date de 1972. Elle réunit une école nationale supérieure d'art, un centre national d'art contemporain, une résidence d'artistes et une médiathèque spécialisée. Elle se situe sur la colline de Saint-Barthélemy, au Nord de Nice, dans un domaine de 2 ha, dévoilant toute la ville dans un superbe panorama. La villa Arson doit son nom à Pierre-Joseph Arson, riche négociant d’Avignon, qui, en 1812, acquiert la villa, de style italien du XVIIIe siècle, édifiée pour le Consul Peyre de la Coste. Dès l'achat du domaine, composé de 6 ha, la famille Arson va faire embellir la villa, et transformer le terrain agricole en un beau jardin d’agrément, dans le style des jardins à l'Italienne. Le versant Sud du terrain sera aménagé en terrasses avec des statues, des balustrades, et des fontaines baroques. Le couvert végétal de ses jardins de rocaille mêle habilement les plantes endémiques (pins, chênes, caroubiers et oliviers) avec des espèces d’origine exotique, alors très à la mode (palmiers, aloès et cactus). Sur le flanc Ouest, P.J. Arson fait planter une imposante allée de cyprès. A son décès, en 1851, son fils Gonzague lui succède à la tête de la propriété. Au début du xxe siècle, un hôtelier britannique la transforme en Grand Hôtel Saint Barthélémy, puis après la Grande Guerre, elle devint une maison médicale, nommée la clinique de Cyrnos. En 1964, la ville de Nice cède le domaine (préempté depuis 1943) pour en faire don à l’État en vue de la construction d’une école internationale d'art souhaitée par le ministre des Affaires culturelles André Malraux. En 1972, l'école est inaugurée, et l’École nationale des arts décoratifs de Nice, installée, depuis 1881, rue Tondutti de l’Escarène, grâce en grande partie aux démarches de Pierre-Adrien Chabal-Dussurgey (1819-1902), l'école emménage dans ce nouvel espace recomposé par l’architecte Michel Marot. En 1984, l’école prend le nom d’École Pilote Internationale d’Art et de Recherche (EPIAR), associée au Centre national d’art contemporain, puis, en 2003, elle adopte le statut d'établissement public administratif directement, sous tutelle du ministère de la Culture et de la Communication. Dès 2005, le ministère fait rénover la Villa Arson et valoriser les espaces permettant, sa réouverture au Public, de l'ensemble du site et des terrasses, tel un véritable jardin suspendu et son belvédère, sur la ville. Inaugurée en 1972, la Villa Arson a, depuis, pour missions, la formation artistique, le soutien à la création et la diffusion de l'art contemporain. La Villa Arson est inscrite aux M.H. depuis le 1/03/1943. L'architecture de la villa a obtenu le label « Patrimoine du xxe siècle » le 28/11/2000.
Site web : Villa Arson
Adresse : Villa Arson 20 avenue Stephen Liégeard 06105 Nice Cedex 2
Coordonnées par GPS : 43° 43' 16" Nord, 7° 15' 11" Est



* LA VILLA AUJOURD'HUI OU LA MAISON A ANTIBES 06600 (Privée) :
de Leoargo
CC BY-SA 4.0

La Maison appelée la Villa Aujourd'hui est une villa bâtie à Antibes, au N°1546 boulevard Maréchal-Juin, dans le département des Alpes-Maritimes, en région Provence-Alpes-Cote d'Azur, en France. La villa Aujourd’hui est une résidence moderniste construite par l’architecte américain Barry Dierks, en 1938, pour la mondaine Mrs Audrey Chadwick. Mrs. Audrey Chadwick, une expatriée américaine, mondaine de la Côte d’Azur, fit la connaissance de Barry Dierks, à qui elle commanda une résidence dans le style Art déco, style très recherché, à l'époque, à Miami. Vers 1950, Jack Warner rachète la Villa Aujourd’hui et il y reçut des célébrités d’Hollywood comme Charlie Chaplin et Ava Gardner. En 1923, sous l’égide du milliardaire américain Frank Jay Gould, la Côte d’Azur redevient un centre de villégiatures estivales internationales. Avec son épouse, Florence, le couple attira des amis, famille, des artistes et membres du monde de finances pour des activités sportives, culturelles et mondaines. En conséquence des financements du couple, Juan-les-Pins et Nice commencèrent à s'établir comme centres d’activité estivale pour la Jett Société de la Côte d’Azur. Prenant le relais, Gerald et Sara Murphy s’installèrent au cœur du cap d’Antibes à la Villa America dont ils firent jusqu’en 1932 le centre d’une mondanité raffinée et chaleureuse à laquelle participèrent Scott Fitzgerald, John Dos Passos, Serge Diaghilev ou Pablo Picasso. La Villa Aujourd'hui est inscrite à l'Inventaire général depuis 2004. La Villa Aujourd'hui est privée, fermée au public.
Coordonnées par GPS : 43° 33' 04" Nord et 7° 07' 10" Est



- LA VILLA CYPRIS A ROQUEBRUNE-CAP-MARTIN - 06190 :


La Villa Cypris est une villa bâtie à Roquebrune-Cap-Martin sur la Côte d'Azur, dans le département des Alpes-Maritimes, en région Provence-Alpes-Cote-d'Azur, en France. La villa est de style néo-byzantin, avec des jardins méditerranéens. La Villa Cypris (du grec Kypris=Chypre, surnom de la déesse Aphrodite née dans la mer près de cette île), mais aussi en hommage au prénom de la propriétaire Cyprienne Dubernet, est une grande villa édifiée, en 1904, au Cap Martin. Elle s'inspire du style byzantin et de celui de la Cathédrale de Monaco. Elle a été constuite, en 1904, pour Mme Robert Douine, épouse du Directeur des Grands Magasins du Louvre à Paris, par l'architecte Édouard Arnaud (1864-1943), architecte et peintre aquarelliste drômois. Le jardin a été créé par l'architecte paysagiste Raffaële Maïnella qui a aussi conçu les jardins de la Villa Torre Clementina. Ce dernier était peintre de paysages et de genre né à Bénévent en Italie. Depuis, la construction principale, la vue principale aboutit à une colonnade couverte qui se détache sur l'arrière-plan marin. Le jardin est composé d'une pergola de 16 piliers en marbre, qui soutiennent des arcs de briques et font penser à une mosquée ruinée. Cette construction originale permettait à sa propriétaire de suivre sa fille, la navigatrice Virginie Hériot, en régates, dans la baie.
Adresse : Villa Cypris Avenue Douine à Roquebrune-Cap-Martin
Coordonnées par GPS : 43° 45' 3,46" Nord, 7° 28' 35,35" Est



* LA VILLA DOMERGUE A CANNES - 06000 (Visite/Juillet à Septembre) :


La Villa Domergue est une villa bâtie avenue Fiesole et Impasse Fiésole à Cannes, dans le département des Alpes-Maritimes, en région Provence-Alpes-Côte d'Azur, en France. Elle est de style Art Déco. Sa constuction date de 1930. Les architectes firent Émile Molinié et Charles Nicod. La villa s'est inspirée des villas italiennes de la Renaissance. Elle a été construite en 1926 pour Jean-Gabriel Domergue, un Peintre académicien, Conservateur du Musée Marmottan à Paris. Le jardin, aménagé entre 1926 et 1936, comporte une cascade à l'italienne inspirée de celle de la villa d'Este. A la mort de Domergue, un musée a été installé par la veuve de l'artiste, de 1962 à 1973. Le lieu sert aujourd'hui pour les réceptions de la Municipalité. Les chambres sont très intéressantes. C'est devenu la propriété de la commune. La Villa Domergue est inscrite aux M.H. depuis 1990.
Adresse : Villa Domergue - Impasse Fiesole à Cannes 06000
Coordonnées par GPS : 43° 33' 35" Nord et 7° 02' 28" Est



- LA VILLA EILENROC A CAP D'ANTIBES - 06600 (Visite du Parc) :


La Villa Eilenroc est située à Cap d'Antibes, dans le département des Alpes-Maritimes, en région Provence-Alpes-Cote d'Azur, en France. C'est un château français, de style néoclassique, dans un parc de 11 hectare, qui se situe à Cap d'Antibes, sur la Côte d'Azur. Cette belle demeure historique et prestigieuse est l’une des villas célèbres, de la Côte d’Azur, ouverte au public, avec la Villa Kérylos et la villa Ephrussi de Rothschild. La Villa Eilenroc a été occupée par des hotes prestigieux comme le roi Leopold II de Belgique et le roi d'Égypte Farouk. Un riche hollandais, Hugh-Hope Loudon, ancien gouverneur des Indes néerlandaises, décide de faire construire cette luxueuse résidence, de 1860 et 1867, par l'architecte Charles Garnier. Il la nommera « Eilenroc », qui est l'anagramme de Cornélie, le prénom de son épouse. En 1873, la Villa Eilenroc est vendue à un riche écossais, James Wyllie, qui fera aménager le parc, par des jardiniers aussi célèbres que Ringuisen. Au décès de James Wylllie, en 1908, le domaine est revendu à Sir Coleridge Kennard, puis au couple Sudreau suivi par le couple américain Beaumont, en 1927. En 1982, Madame Hélène Beaumont lèguera la Villa Eilenroc à la ville d’Antibes, à condition de créer une « Fondation Beaumont » destinée à gérer et exploiter ce patrimoine et d'ouvrir le parc, au Public, avec son oliveraie et sa roseraie enrichie de 1000 plants. La Commune d'Antibes-Juan-les-Pins en est propriétaire.
Coordonnées par GPS : 43°32'43" Nord 7°07'49" Est



- LA VILLA EPHRUSSI DE ROTHSCHILD A SAINT JEAN-CAP-FERRAT - 06230 :


La Villa Ephrussi de Rothschild est une villa bâtie à Saint Jean-Cap-Ferrat, dans le département des Alpes-Maritimes, en région Provence-Alpes-Cote d'Azur, en France. En 1883, la Baronne Béatrice de Rothschild, épouse le milliardaire Maurice Ephrussi. Elle acquiert en 1905 sept hectares de terrain sur l'isthme rattachant le cap Ferrat à la côte, sur lequel elle fait construire un somptueux et luxueux palais. Elle y rassemble tous les éléments décoratifs, du XVe siècle au XIXe siècle, qu'elle a réunis au cours de ses voyages. La villa Île-de-France (ou Villa Ephrussi de Rothschild), ses jardins et ses collections d'art sont légués à l’Académie des Beaux-Arts de l'Institut de France en 1934. La villa est ouverte au public en 1937. Plusieurs mécènes dont l'Académie des beaux-Arts, le Conseil Général des Alpes-Maritimes et l'association des Amis de la Villa, assurent la mise en valeur de la villa et des jardins.
Coordonnées par GPS : 43° 41' 48" Nord et 7° 19' 43" Est



- LA VILLA KERYLOS A BEAULIEU-SUR-MER - 06310 (Location de salles):


La Villa Kerylos est une villa bâtie au N°6-8 Rue Gustave Eiffel à Beaulieu-sur-Mer, dans le département des Alpes-Maritimes, en région Provence-Alpes-Cote d'Azur, en France. Elle est classée aux M.H depuis 1966. La Villa Kerylos a été construite de 1902 à 1908, par l'architecte niçois Emmanuel-Elisée Pontremoli, pour l'historien et archéologue Théodore Reinach et, léguée par celui-ci, à l'Institut de France, à sa mort, en 1928. C'est la reconstitution idéale d'une maison grecque de l'époque hellénistique, adaptée à la fonctionnalité moderne et à l'éclairage électrique. Les peintures murales sont dues aux peintres Adrien Karbowsky et Gustave-Louis Jaulmes et les stucs à Paul-Jean-Baptiste Gasq. Les 12 colonnes monolithes, en marbre blanc de Carrare, qui entourent le péristyle, sont taillées par Nicoli. Les tentures de lin qui remplacent les portes sont brodées par le créateur Ecochard. La vaisselle de table est réalisée par Emile Lenoble et les meubles par l'ébéniste parisien Bettenfeld sur des dessins de Pontremoli. La Villa Kerylos est gérée par la Fondation Théodore Reinach. Elle est utilisée pour des colloques, des séminaires et diverses animations culturelles.
Coordonnées par GPS : 43° 42' 11" et Nord 7° 20' 02" Est



* LA VILLA KERYLOS A BEAULIEU-SUR-MER - 06310 (Musée):
de Christophe Recoura
CC BY-SA 3.0

La Villa Kérylos, à Beaulieu-sur-Mer, a été construite par l'architecte Emmanuel Pontremoli, de 1902 à 1908, sur un promontoire rocheux surplombant la Méditerranée, sur la route du bord de mer. Cette habitation construite et meublée sur le modèle des villas de la Grèce antique du IIe et du Ier siècle av. J.-C. pour l'archéologue et spécialiste de l'époque hellénistique, Théodore Reinach (1860-1928), a été léguée à l'Institut de France, en 1928. La riche décoration intérieure (esprit des fresques et silhouette du mobilier) et l’austérité des façades sur mer forment un exemple d’une architecture à tendance Néo-Antique et Art Nouveau. Des matériaux précieux furent utilisés : marbre de Carrare, albâtre, bois exotiques et citronnier. Les meubles en bois sont incrustés d'ivoire, de bronze et de cuir. La Villa Kérylos est gérée, depuis le 1/01/2016, par le Centre des Monuments Nationaux. La Villa Kérylos est devenue un Musée ouvert au Public.
Site web : Villa Kerylos
Coordonnées par GPS : 43° 42' 11,02" Nord, 7° 20' 2" Est



* LA VILLA PERLE-BLANCHE DES FRERES LUMIERES AU CAP D'AIL - 06320 :


La Villa Perle Blanche des Frères Lumières est à une villa bâtie à Cap d'Ail, dans le département des Alpes-Maritimes, en région Provence-Alpes-Cote d'Azur, en France. Elle fut occupée par le biologiste Auguste Lumière. Cette Villa est de plan dissymétrique, élevée sur 4 niveaux avec un étage de soubassement. Elle est flanquée au sud-est et au sud-ouest par 2 tours sur cul-de-lampe et flanquée, au nord-est, d'une tour d' escalier couverte par une coupole métalique. Au sud, La façade ordonnancée, est précédée d' un perron avec escalier en fer-à-cheval. Au nord la façade est axée sur un porche à colonnes ioniques. L' étage de soubassement, lié au rez-de-chaussée par un escalier droit, abritait les communs et un laboratoire. Le rez-de-chaussée avec une entrée au sud et au nord regroupe les pièces de réception : Le salon, la salle à manger, la bibliothèque, la salle de billard et le vestibule central. Les chambres étaient aux étages. Un atelier était aménagé dans l' une des tours. La Villa Perle Blanche a été surélevée, en 1950, d'un étage couvert par une toiture en tuiles creuses à deux pans, ouvert, au sud, sur une galerie.
Adresse : Villa Perle Blanche - 8 avenue Charles-Blanc - Cap d'Ail 06320
Coordonnées par GPS : 43° 59' 8,02" Nord 7° 32' 24,23" Est



* L'HOTEL L'EXCELSIOR - EX.REGINA A NICE - 06100 :
de mwanasimba
CC BY-SA 2.0

L'Hôtel l'Excelsior Régina Palace appelé autrefois le Régina, est bâti à Nice, dans le département des Alpes-Maritimes, en région Provence-Alpes-Cote d'Azur, en France. L'Excelsior Régina Palace est le nom donné à un hôtel de luxe de Nice entre 1897 et 1935. Il est situé sur la colline de Cimiez (cote : 104 mètres) sur le boulevard du même nom, et a été reconverti dans les années 1930 en immeuble d'habitation. Sa construction est confiée à l'architecte Sébastien-Marcel Biasini (1841-1913) et l'architecte Francois-Félix Gordolon (1852-1901) pour la partie métallique, il dessina les fers forgés, la couronne qui surmontait les appartements de la Reine et la décoration intérieure, Gustave Eiffel l'aida pour aller plus vite en offrant la réalisation de la couronne. La superficie de l'édifice est de 6 260 m2 répartie sur cinq étages (plus un sixième sous les combles) avec une longueur de façade sud de 104 mètres et de 45 mètres sud-est. La conception de l'ensemble repose sur des techniques de décorations caractéristiques dite de la Belle Époque. Les façades sont traitées par l'accumulation de plusieurs ornements (placages de relief en stucs, oriels verticales, combles surmontés de coupole, marquises de verre, touche d'orientalisme…) ce qui donne au futur hôtel un aspect de luxe omniprésent5. La couronne en fer forgé qui surplombe l'aile gauche qui abrite les appartements de la reine Victoria a été conçue et réalisée selon les plans de François-Félix Gordolon (1852-1901).A l'intérieur, le palace est d'une grande modernité. À tous les étages, des ascenseurs garantissent un service soigné. Le chauffage central et l'eau chaude sont assurés par des chaudières à charbon, puis à mazout à partir de 1957. Le nouvel hôtel est pourvu d'un réseau d'assainissement qui évacue les eaux usées, dans des canalisations enterrées, vers le bas de la colline. L’éclairage électrique est dispensé par des lampes à incandescence de type Edison. A l'entrée Sud du parc, une haute statue de marbre blanc représente la reine Victoria, recevant des brassées de fleurs, offertes par des jeunes filles. Le monument inauguré le 12/04/1912 est l'œuvre du sculpteur Louis Maubert.
Adresse : Hôtel Régina 28 avenue de Valrose à Nice 06100
Coordonnées par GPS : 43° 43' 12,84" Nord, 7° 16' 23,06" Est



* LA VILLA SANTO-SOSPIR A SAINT-JEAN-CAP-FERRAT - 06230 :


La Villa Santo-Sospir est une villa bâtie au 14 avenue Jean-Cocteau, à Saint Jean-Cap-Ferrat, dans le département des Alpes-Maritimes, en région Provence-Alpes-Cote d'Azur, en France. La Villa Santo-Sospir fut construite, en 1931, pour Marital Houzez, dans un style régionaliste méditerranéen, située sur le versant ouest du cap Ferrat. Au milieu du XXe siècle, elle a été rachetée par la riche héritière Francine Weisweiller. En 1950, à l’intérieur de la villa, son ami, le poète et peintre Jean Cocteau « tatoue » les murs, les plafonds et les vantaux des portes de graphismes évoquant les thèmes de la Méditerranée avec ses pêcheurs, du soleil ou inspirés de la mythologie grecque. Décorée de fresques de Jean Cocteau, elle est ouverte à la visite sur réservation. Un moyen et un long métrages intitulés La Villa Santo Sospir, en 1951, et Le Testament d'Orphée, en 1959, rendent hommage au travail de l’artiste. La propriété en totalité est inscrite aux M.H. depuis le 17 avril 2007. « Santo Sospir » est une variante de Saint Hospice ermite qui se retira sur le Cap Ferrat au XIe siècle. La Villa Santo-Sospir a été construite, entre 1931 et 1935, dans le style régional méditerranéen. Francine Weisweiller fit la connaissance du poète Jean Cocteau lors du tournage du film tiré de son roman "Les Enfants terribles" par le jeune cinéaste Jean-Pierre Melville. L'actrice principale, Nicole Stéphane, est la cousine d’Alec Weisweiller et présenta Jean Cocteau à Francine Weisweiller. Elle invita en 1950 Jean Cocteau et son fils adoptif, Édouard Dermit, à passer quelques jours dans sa villa. Pour s'occuper, Cocteau demanda à son hôtesse s'il pouvait dessiner une tête d'Apollon au-dessus d'une cheminée du salon. Il y entreprendra sa première grande décoration murale et tatouer les murs, travail qu'il commente dans son court métrage La Villa Santo Sospir (1952). Jusqu'à la fin de sa vie, en 1963, Cocteau fera de très longs séjours à la Villa.
Site web : Villa Santo-Sospir
Coordonnées par GPS : 43° 40' 35" Nord, 7° 19' 36" Est



* LA VILLA THURET A ANTIBES - 06160 (Jardins Botaniques/Se Visite):

https://www6.sophia.inrae.fr/

La Villa Thuret est une villa bâtie à Antibes, dans le département des Alpes-Maritimes, en région Provence-Alpes-Cote d'Azur, en France. C'est une propriété publique, dont le parc botanique est labellisé jardin remarquable, ouvert au public. Géré par l'Institut national de la recherche agronomique (INRA), ce jardin botanique de 4 ha présente une collection remarquable de plantes et arbres exotiques, notamment 9 cocotiers du Chili. Diverses espèces de palmiers, mimosas, eucalyptus, cyprès sont bien représentées parmi 3 000 espèces de plein air. La Villa Thuret abrite le service botanique et plusieurs laboratoires de recherche scientifique. Le jardin a obtenu le label "Jardin remarquable" du ministère de la Culture en 2007. Le jardin botanique s'étend sur une surface de 3,5 Ha. Les collections actuelles se composent essentiellement d’arbres et arbustes, originaires de régions du monde présentant un climat de type méditerranéen. Élevés en serre, ils sont ensuite acclimatés en plein air. Ces collections comprennent 2500 arbres et arbustes représentant 1600 espèces, répartis en 144 genres et en 131 familles. Outre ces collections de plantes, la Villa Thuret possède un important herbier.
Adresse : Villa Thuret - 90 Chemin Gustave Raymond, 06160 Antibes - Tél : 04 97 21 25 00
Coordonnées par GPS : 43° 33' 50" Nord, 7° 07' 28" Est



- LA VILLA ZAMIR A ROQUEBRUNE-CAP-MARTIN - 06190 :


La Villa Zamir est une villa bâtie à Roquebrune-Cap-Martin, dans le département des Alpes-Maritimes, en région Provence-Alpes-Cote d'Azur, en France. La Villa Zamir fut édifiée au Cap Martin en 1902. La Villa Zamir, porte le nom du financier, mécène et banquier Albert Kahn (1860-1940). La Villa Cypris est une villa de style néo-byzantin, avec des jardins méditerranéens. En 1889, le cap est cédé à une société immobilière anglaise. Son promoteur Calvin White, en confie l'aménagement à l’architecte Hans-Georges Tersling. Trois axes de voiries y sont tracés. La construction d’un établissement de prestige nommé Grand Hôtel du Cap attire de nombreuses têtes couronnées, d'Édouard VII d’Angleterre à François-Joseph Ier d'Autriche et à son épouse Sissi, à la mémoire de laquelle un monument (obelisque) fut érigé, en 1899. Le site prit rapidement un caractère aristocratique et mondain. Son urbanisation se poursuit à un rythme soutenu: abritées derrière une épaisse végétation, de luxueuses demeures, comme la Villa Cyrnos, la Villa Cypris, la Villa Torre Clementina, la Villa Aréthuse-Trianon, La Zoraïde (propriété qui appartint à Daisy Fellowes), la villa Del Mare (ancienne résidence du dirigeant africain Mobutu) ou la Villa Zamir, se parent de jardins remarquables et enrichissent le Cap Martin, par la beauté de leur architecture. Ces villas sont toutes regroupées dans le lotissement du Domaine privé du Cap Martin. La Villa Zamir appore aux regards, l’assimilation d’une implantation de masse de végétaux exotiques, dans l’art des jardins.
Coordonnées par GPS : 43° 45' 3,46" Nord, 7° 28' 35,35" Est


P.S : La suite des photos de ces Villas et leurs articles arrivent, régulièrement. Soyez patients, Amis Internautes. Merci à tous et toutes, de votre fidélité et de vos visites sur le site de Marie51 : www.mes-ballades.com


Mise à jour le 20/12/2020

Marie51



Retour



www.mes-ballades.com12/07/2007-26/11/2021 - Tous Droits Réservés