LE VILLAGE DE SEMIDE
DANS LES ARDENNES
08400

par "Marie51"



Le charmant village de Semide, dans le département des Ardennes, en région Champagne-Ardenne, n’est pas un simple village. C’est en effet la seule commune que l’on peut découvrir fleurie, même en hiver. Semide, surnommé le royaume des 4 fleurs, a obtenu les célèbres 4 Fleurs, du Concours des villages les plus fleuris de France. Le Maire de Semide est Mr Jean-Marc Lampson (2008-2014). Infos : Mairie de Semide. Tél. : 03 24 30 31 39.

Entrainés joyeusement par une association dynamique, les habitants de Semide participent activement à la renaissance du village, en l’embellissant de fleurs multicolores, dès le retour du printemps.

Il y a plus de 30 ans l’association avait refusé de poser des trottoirs en macadam, préférant pour préserver la beauté naturelle du village, des bandes de pelouse toujours très bien entretenues.



Ne soyez donc pas étonnés si vous traversez Semide en voyant le résultat : les jardinières débordent de pétales aux couleurs ravissantes. Quant aux jardins, chaque habitant met un point d’honneur à fleurir le sien, et de nombreux massifs bien taillés décorent les petites rues du village.

A deux pas de là, l’Aidin coule paresseusement, bercé par le chant des oiseaux.

Mais derrière cette vision de beauté, il ne faut pas oublier le passé terrible de ce petit village ardennais. Les récoltes ont été longtemps difficiles à obtenir en raison d’une terre crayeuse. Quand à la guerre, celle-ci n’a pas épargné le village.

Vous pourrez admirer aussi à Semide, la belle petite église Saint Pierre-Saint Paul qui date du XIIe siècle. Elle possède un retable en bois qui représente les quatre évangélistes et date du XVIe siècle.



On retrouve à une centaine de mètres au sud du village, les vestiges d’un canon à longue portée allemand, datant de la Première Guerre Mondiale. Ces canons nommés «Max» furent créés par l’artillerie allemande, à cette époque. Ce canon portait le nom de «Grosse Bertha» et devait toucher les villes qui se trouvaient derrière le front français, comme Reims et Chalons-en-Champagne. La cuve du canon, toute en béton, longue de 20m de diamètre, faisait 38cm de type SKL/45). Elle était entourée par plusieurs tunnels et de nombreux souterrains.

Une voie ferrée, qui traversait le village de Semide, fut construite en 1916 par les Allemands. Cette voie ferrée devait permettre d’alimenter le site de tir de « la Bertha ». Au début de l’année 1917, les Allemands utilisèrent un épais brouillard puis utilisèrent le fameux canon qui tira pas moins de 17 obus, à raison d’un toutes les 7 minutes. Une semaine plus tard, la Grosse Bertha repartait par la voie ferrée.

L’objectif était de tirer sur la ville de Châlons-sur-Marne à cette époque mais les obus ratèrent leur cible et tombèrent entre la Voie Romaine (N 394) et la ville de Chalons/Marne, dans la Marne.


25.05.2012

Marie51 et Didier51



Retour



www.mes-ballades.com© 12/07/2007-11/07/2016 - Tous Droits Réservés