LA FAUNE DANS L'AUBE
10

par "Marie51"




La Faune au Lac Temple dans l'Aube : Dès la fin du mois d'août, quant l'eau de l'étang Temple a bien baissé, on assiste dans les vasières au passage d'une faune diversifiée dont les fameuses limicoles. C'est un véritable ballet féérique d'oiseaux de toutes sortes auxquels, nous assistons, d'un regard émerveillé. Nous allons donc admirer de plus près, la Faune de l'Aube composé de nombreux oiseaux :

LE GRAND GRAVELOT :



* LE POUILLOT DE BONELLI :
de Kookabura 81
CC BY-SA 4.0

Le Pouillot de Bonelli fait partie de la Faune qui vit dans l'Aue, en région Grand-Est, en France. Le Pouillot de Bonelli se nourrit d'insectes, d'araignées et de leurs larves. Le Pouillot de Bonelli mesure 11 à 12 cm pour une envergure de 18 - 19 cm. Son poids est de 7 à 9 g. La partie supérieure est brun gris et la partie inférieure est de couleur blanche. Il présente une bande blanc mat au-dessus des yeux et une queue jaunâtre. Les femelles et les mâles ont la même couleur. Son chant est un trille rapide, ressemblant à celui du Bruant zizi. Cet oiseau est présent dans presque toute l'Europe centrale, surtout dans les zones montagneuses. Il s'agit d'un oiseau migrateur présent en France d'Avril à Septembre. Il passe l'hiver au Sud du Sahara. Le temps du voyage et la direction de migration lui sont innés. Le Pouillot blanc vit dans les bouches de conifères, d'arbres taillis et mixtes en milieux montagneux jusqu'à 2 000 m d'altitude. Les Pouillots de Bonelli reviennent, chaque année, dans les zones qu'ils ont quittées, en migrant l'hiver. La maturité sexuelle est atteinte à un an. La ponte a lieu de mai à juillet. Le nid de forme ovoïde est fait de brins d'herbe et est posé à même le sol, sous une touffe ou contre un talus. La femelle pond 4 à 6 œufs tachetés de petits points marron. Ils sont couvés par la femelle pendant 11 à 13 jours.


CHEVALIERS ABOYEURS :


LES ARLEQUINS :


LE CHEVALIER-GAMBETTE :


LE SYLVAINS


LES CULBLANCS


LES GRIGNETTES



LES BECASSINES DES MARAIS


LES PLUVIERS ARGENTES


LES BECASSEAUX VARIABLES


LES MINUTES


LES CORCOLIS


LES BARGES A QUEUE NOIRE


LES BARGES ROUSSES



Puis à la fin de l'été, fin août, arrivent d'autres espèces viennent se reposer sur le Lac Temple, avant de migrer vers des pays plus chauds, avant les grands froids :

LES CIGOGNES NOIRES :

LES AIGRETTES GARZETTES :

LES HERONS POURPRES :

LE BALBUZARD PECHEUR:

LES PERCHES A CORMORANS :

Il faut ensuite attendre le mois de septembre, pour observer une autre variété qui reste visible, un peu partout, sur le Lac Temple :

LES GRANDES AIGRETTES :

Enfin, à l'automne, d'octobre à novembre, on peut admirer les grues cendrées autour de Brevonnes. On peut les admirer au point 3.



Viennent ensuite, d'autres variéts, en grand nombre, qui se joignent aux premiers arrivants, au point 3 :

LES GRANDS CORMORANS :

LES OIES CENDREES :

LES OIES RIEUSES :

LES CANARDS SIFFLEURS :

LES GOELANDS CENDRES :

LES HARLES BIEVRES :

LES HARLES PIETTES :

LE PIGARGUE A QUEUE NOIRE :

LES CYGNES DE BIWICK :

LES CYGNES CHANTEURS :

LES FAUCONS PELERINS :

Durant l'hiver, on assiste à certaines espèces, plus rares au Point 4 :

LE HARLE HUPPE :


LA MACREUSE BRUNE


LE PLONGEON


LE GARROT A OEIL D'OR


Vous pourrez admirer un long défilé d'oiseaux migrateurs au Point 4 qui remontent alors vers le nord :

LE CANARD PILET


L AVOCETTE ELEGANTE


LA SARCELLE D'ETE


Dès le mois d'avril, à l'arrivée des beaux jours, on peut, cette fois-ci, observer sur le Lac Temple :

LES STERNES PIERREGARINS


LES GUIFETTES NOIRES


LES GOELANDS LEUCOPHERES


LE MILAN NOIR


LA BUSE


L'EPERVIER


Bien que le Lac Temple soit un lac artificiel, il continue de conserver son aspect naturel et sauvage qui plait tant à la faune des oiseaux sauvages mais reste très convoité, par certains élus, pour toutes sortes de projets....

Mise à jour le 6/01/2020


Marie51



Retour



www.mes-ballades.com12/07/2007-26/11/2021 - Tous Droits Réservés