LA FLORE DE L'AUDE - 11

par "Marie51"



A nouveau, Marie51 se penche sur la flore, dans le département de l'Aude et va vous dévoiler quelques-unes des espèces que vous pouvez rencontrer en vous promenant.



L'été, il est courant de découvrir des champs entiers rougeoyants, qui vous donne envie de vous en approcher. Avec la suppression des pesticides, certaines especes font leur réapparition comme les coqueliquots éclatants.

Mais l'Aude recèle un véritable trésor avec sa multitude d'orchidées sauvages. En effet, pas moins de 85 espèces et sous-espèces ont été recensées à ce jour. L'Aude se classe en 3ème position en France métropolitaine pour sa richesse en variétés d'orchidées.



Les orchidées fleurissent dès février, parfois en janvier quand le temps se radouçit, vers le littoral.
C’est entre mai et juin que l'on peut les trouver facilement. C’est la spiranthe d’automne qui clôt la saison en octobre.



Peu d'entres elles poussent en forêt. Elles s'épanouissent surtout dans les landes et les garrigues calcaires : les Corbières recèlent de très beaux spécimens.
Vous pouvez découvrir certaines en abondance sur le Massif de l’Alaric, la Montagne Noire et le Massif de la Clape.

Toutefois, résistez à l'envie de les cueillir ces fleurs sauvages ravissantes. Sachez que l’orchidée se conserve très mal, et que vous en arrachez le pied, la fleur ne repoussera pas. Certaines espèces sont aussi protégées par la Loi.

Il existe aussi une jolie fleur dans l'Aude à la texture délicate appelée : le Lin de Narbonne :



On peut aussi apercevoir des champs de lin fleuris, dont les fleurs sont représentées comme des vagues légèrement bleutées, dansant sous le vent :



En détour des chemins, vous verrez des bouquets de fleurs blanches qui appartiennent au sureau noir, quand celui-ci est en fleurs :



L'été, il est courant de voir des insectes voltiger sur les fleurs des muriers, à la recherche d'un peu de pollen :



Avec un peu de patience, vous apercevrez les anémones courronnées :



Savez-vous ce qu'est cette étrange fleur-plante ? Non ? On le surnomme le salsifis à botte de poireau !



Les paysages colorés par les coquelicots sont un véritable régal pour les yeux et les amateurs de photos!



N'oubliez pas de découvrir aussi l'Oeillet de Montpellier ! :




Mise à jour le 24.04.2013

Marie51



Retour



www.mes-ballades.com© 12/07/2007-11/07/2016 - Tous Droits Réservés