LA FAUNE
DES BOUCHES DU RHONE
(13)

par "Marie51"


Marie51 vous propose, cet été, de venir découvrir la Faune des Bouches-du-Rhône, en région Provence-Cote d'Azur, en France. Cette Faune vit le long du littoral du Var et en Méditerranée. Discrète, cette Faune préfère éviter la chaleur de la journée et ne se dévoile que lorsque la fraicheur revient. Variée, la Faune Bouches-du-Rhône qui vit le long de la Méditerranée n'est pas, pourtant, sans danger comme vous allez le voir. Découvrons ensemble cette Faune surprenante qui vit dans les Bouches-du-Rhône qu'il s'agisse des Oiseaux, des Mammifères, des Insectes, et Poissons :


- LA CIGALE :



La cigale est sans aucun doute l'animal qui représente le mieux le littoral du Var, dans les Bourches-du-Rhône, en France. La larve peut vivre sous terre plusieurs années. La nymphe devra creuser un trou pour sortir de terre puis s'agrippera à une brindille, pour achever sa transformation adulte. Sa couleur est vert pale. Sa cuticule étant encore trop molle, elle devra attendre que les rayons du soleil la durcissent pour lui permettre de s'envoler. Saviez-vous que seul le mâle peut chanter ? En effet, il possède des cymbales placées sous l'abdomen.



- L'ECUREUIL ROUX :


Ce petit écureuil roux, de son vrai nom : (Sciurus Vulgaris) est un mammifère. Il est d'origine des pinèdes de pins d'Alep dont il aime grignoter les pommes de pin. Il est arboricole et vit la nuit. Son corps peut atteindre 40 à 50 cm de long, tout compris. Il est courant de le voir descendre des arbres pour venir se nourrir. Les indices qu'il laisse derrière lui, signalant se présence sont des trognons de pommes de pin.



- LE FLAMAND ROSE :


Cet étrange oiseau migrateur est monté sur d'immenses échasses. Il aime rechercher sa nourriture en fouillant la vase avec son bec filtrant. Sa nourriture est composée de petits organismes qu'il peut attraper grace à la finesse de son bec. La couleur rose de son plumage lui vient d'un petit crustacé coloré dont il fixe les pigments en l'absorbant.



- LE GOELAND OU LE GABIAN:


Il y a une cinquantaine d'années, le Goéland était un oiseau rare. Depuis, il a su s'adapter dans la région méditerranéenne, il est devenu très commun, car il s'est adapté, grâce à son régime omnivore. Le goéland aiment récupérer les poissons rejetés par les poissons. Très vorace, il adore aussi pêcher les poissons malades que les vagues poussent au bord de la mer. Doté d'un sacré appétit, il aime voler les oeufs des autres oiseaux ou s'installer près de nos déchets. Il fait partie des espèces protégées.



- LE LEZARD DES MURAILLES :


Ce petit reptile de son vrai nom : le Podarcis muralis est un petit lézard qui affectionne les murailles. Grand de 15 cm environ, il aime chasser de petits invertébrés. Ce charmant petit lézard inoffensif adore les endroits secs et chauds.



- LE LEZARD OCELLE (espèce protégée):


Le Lézard Ocellé fait parie de la Faune ds Bouches du Rhône, en Franc. Il est menacé et en voie de disparition. Il est interdit de le chasser ! Le lézard occelé est appelé aussi "Timon lepidus". C'est le plus grand lézard d'Europe. Ce petit reptile fait partie de la Famille des Lacertidae. Vu de près, l ressemble à un iguane. Son nom "lézard occelé" provient des tache sur son corps. Sa taille varie entre 40cm et 80 cm de long maximum, suivant certaines régions. S'il ressemble au lézard vert, le lézard occelé est reconnaissable aux taches bleues qui a le long de chaque coté du corps. En cas de danger,l sait se dresser sur ses pates arrières et se met à siffler agressivement, la bouche ouverte. Il peut mordre ou vous pincer sévèrement. Les 3 premières années de sa vie, il ne portera que des taches "jaunes" le long de ses flancs. Ce n'est qu'arrivé à maturité sexuelle, que ses taches, appelées des ocelles, deviendront bleues. le lezard ocellé peut vivre 25 ans ! Il aime les endroits secs et ensoleillés comme la bordure des murets ou il aime se prélasser au soleil.


== LA FAUNE DANS LA MER ==



- LE DAUPHIN :


Le Dauphin est un animal qui vit dans l'eau. Il est d'une intelligence extraordinaire. Il aime jouer avec les enfants malades, en les amusant par ses acrobaties, obtenant de très bons résultats phychologiques. Le dauphin a été utilisé aussi pendant la guerre. Aujourd'hui, la Science s'intéresse encore à lui, pour sa remarquable intelligence et sa faculté de retenir des centaines de sons, en les reconnaissant.



- LE REQUIN BLANC :


Le Requin méditerranéen surnommé le Requin Blanc ou le Grand blanc fait partie de la Faune qui nage dans la Méditerranée. Sa taille fait entre 4 et 7,1 mètres de long. Son poids peut atteindre 2,300 Tonnes. Il peut plonger jusqu'à 1280 m de profondeur. Il peut entendre une proie à à 1 km de distance. Sa vitesse atteint les 40 km/heure. Il peut vivre 30ans Sa partie dorsale est plus foncée, voire marron alors que le dos du requin australien est grisatre. En 2014, le biologiste Primo Micarelli pensait qu'il en restait 20 à 30 en méditerranée. Or, en 2018, le chiffre de 350 requins blancs est maintenant avancé. Le Requin blanc reste dangereux même s'il s'aventure rarerent près des côtes. C'est un prédateur doté d'une machoire puissante et de dents tranchantes et redoutables. Le grand requin blanc est capable de détecter une goutte de sang dans 4 600 000 de litres d'eau. Depuis 15 ans, la population des grands requins blancs a diminué de 79% ! Sur les 450 espèces de requins existantes dans le monde, seules 3 espèces sont jugées dangereuses : le requin blanc, le requin bouledogue et le requin tigre. Le film "les Dents de la mer" a créé une telle psychose que chaque année, que ce sont 100 millions de requins qui sont tués, toutes espèces confondues. Certains pêcheurs n'hésitent pas à les massacrer en leur coupant leur aileron, puis en les rejetant vivants à la mer, pour ne pas s'encombrer de leurs carcasses. Le requin blanc reste pourtant un bon indicateur de régulateur dans l'écosystème marin. En effet, leur présence permet de mesurer la bonne ou mauvaise santé de l'environnement.


- LA MEDUSE :


La Méduse vit principalement dans l'eau. Vous découvrirez les méduses quand il fait très chaud, sur le sable mouillé. Attention toutefois à ne pas les toucher. Leur piqure est particulièrement douloureuse !


- LA MURENE :



- LE POULPE :



- LA TORTUE :


- LA TORTUE LUTH :



Une tortue-luth vient d'être découverte sur la plage de Salins de Giraud, dans les Bouches-du-Rhone. Elle mesurait 2 mètres de long et pesait 320 kg !


- LE CONGRE :



- LA RASCASSE :



- LE MEROU :



- LE CACHALOT :



- LA BALEINE :



- L'ETOILE DE MER :




== LES OISEAUX DU BOUCHES DU RHONE ==



- LA MOUETTE RIEUSE :



La Mouette Rieuse est une espèce commune d'oiseaux qui fait partie de la Faune des Bouches du Rhone, en région Provence-Alpes-Cote d'Azur, en France. Très gourmande, la Mouette Rieuse aime récupérer les miettes de pain laissés par les vacanciers, sur le sable des plages. Peu farouche, elle vous observe du coin de l'oeil et s'envole dès que vous tentez de l'approcher. Peu difficile, elle adore aussi picorer sur les décharges. Sa petite taille permet de la différencier du goéland. Durant la saison des amours, sa tête prend une couleur noire voire brune.



- L'AIGLE DE BONELLI (Espèce Protégée):

CC BY-SA 3.0

L'Aigle de Bonelli se voit surtout dans les Alpilles, dans le département des Bouches-du-Rhône, en région Provenc-Alpes-Cote d'Azur, en France. L'Aigle de Bonelli est un oiseau sauvage de la famille des Accipitridae. Plus petit que l'Aigle royal et pouvant être confondu avec le Circaète Jean-le-blanc ou la Bondrée apivore, l'Aigle de Bonelli mesure de 60 à 70 cm, a une envergure de 150 à 170 cm et pèse entre 1 500 et 2 000 grammes. Au niveau de son plumage, une tache blanche caractéristique qui grandit avec l'âge orne son dos et il présente un fort contraste entre ses ailes sombres et le reste du corps, blanc. Les jeunes ont, quant à eux, une couleur roussâtre et ne revêtent leur plumage adulte que vers 3 à 4 ans. On le trouve dans 3 régions françaises (Languedoc-Roussillon, Rhône-Alpes et Provence-Alpes-Côte d'Azur) où il occupe les habitats de garrigues, les escarpements rocheux, les vallées et plaines cultivées (vignes, etc.)L 'Aigle de Bonelli est en déclin depuis 50 ans sur toute son aire de répartition (Inde, Chine, Moyen-Orient, Maghreb et sud de l'Europe). C'est l'une des espèces de rapaces les plus menacées de France : seuls 30 couples ont été recensés, en 2012, sur le pourtour méditerranéen français. Il reste très menacé en France. Selon les études faites depuis 40 ans, les raisons sont : un taux de reproduction très faible, une mutation des paysages (abandon des terres agricoles, une reforestation spontanée des garrigues et urbanisation),
l'électrocution ou la collision avec les lignes à haute tension, reconnue comme la première cause de mortalité de l'espèce en France, en particulier sur les juvéniles qui n'ont pas encore une bonne connaissance de leur environnement ; le dérangement, par des touristes trop bruyants, près des zones de nidification; les tirs, le piégeage et les empoisonnements volontaires ou involontaires (ingestion d'animaux contaminés par du plomb de chasse, source de saturnisme aviaire, ou ingestion de proies ayant elles-mêmes été contaminées par des pesticides ; la perte de territoires de chasse par artificialisation ou fermeture des milieux, une diversité génétique probablement faible au sein de l'espèce. L'Aigle de Bonelli est une "espèce protégée" car il est en voie de disparition.



- LE PERCNOPTERE D'EGYPTE OU VAUTOUR PERCNOPTERE :

CC BY-SA 3.0

Le Percnoptère d'Egype fait partie de la Faune qui vit dans le département des Bouches-du-Rhône, en région Provence-Alpes-Cote d'Azur, en France. Ce Vautour Percnoptère a été pris en photo par Papy_75. Cet oiseau à l'aspect rébarbatif se retrouve aussi en Afrique ou il aime émigrer. Son vrai nom est le Percnoptère d'Égypte. On l'appelle Alimoche (nom espagnol) ou Catharte alimoche. En Béarn, il est appelé la Marie-Blanqueet a donné son nom au Col de Marie-Blanque, un col des Pyrénées françaises situé dans le département des Pyrénées-Atlantiques (64), sur la route de liaison entre la vallée d'Aspe et la vallée d'Ossau. Sa taille varie de 58 cm à 78 cm, avec une envergure de 150 à 180 cm, pour un poids de 1,5 à 2 kg. C'est le plus petit vautour de l'Ancien Monde. Il est reonnaissable à sa face jaune, un bec long et mince, de couleur jaune également (le bout du bec peut être noir), un plumage blanc, sauf pour le bout de ses ailes , appelées remiges)qui sont noires. Le Percnoptère se nourrit de tout(animaux morts et dépeçage des carcasses), mais aussi d'œufs dont il brise la coquille (œufs d'autruche en Afrique : il utilise des cailloux de 100 à 300 grammes pour briser la coquille). Il représente un véritable exemple d’utilisation d'un outil, par un animal. C'est un oiseau sauvage coprophage. L'estomac des percnoptères est conçu pour affronter le plus dur des régimes alimentaires. Grâce à son jabot et à son gésier très extensibles, ce charognard peut s'empiffrer d'un énorme repas avant d'affronter des jours, voire des semaines de jeûne. Ses sucs digestifs puissants l'aident à digérer de la viande en putréfaction renfermant des toxines mortelles pour les autres carnivores. Les percnoptères adultes vivent en couples. Fidèles et farouches, ils établissent leur nid dans des lieux accidentés, des falaises ou des gorges, difficiles d'accès pour les humains.



- LE FAUCON CRECERELLE :


Le Faucon-Crécerelle appelé le Falco tinnunculus, est un petit oiseau de proie, de la famille des Falconidés. C'est l'un des rapaces communs en France. Son envergure est de 69 à 82 cm. Sa taille fait 31 à 38 cm de long. Son poids est de 136 à 300 grammes pour un mâle et de 170 à 320 grammes pour une femelle. Son petit est le fauconneau. Ses yeux sont noirs. Le mâle a la tête et la queue gris ardoise. La femelle a la queue rousse. Chez les deux sexes, le bout de la queue est noire. Son cri est une succession de sons aigus « Ki-Ki-Ki » émis de façon répétée. On dit que le faucon « réclame ». Ce chant particulier lui vaut son nom de Faucon crécerelle. Le Faucon crécerelle pratique différentes techniques énergivores pour chasser : le vol battu, le vol plané et le vol sur place, comme suspendu a un fil. Quant il chasse, son vol reste stationnaire à battements d'ailes rapides : le « vol du Saint-Esprit ». Une technique de vol énergivore, spécifique de certains rapaces lors de la chasse. Le faucon crécerelle fait partie des espèces "protégées".



- LE HIBOU GRAND-DUC (Espèce Protégée):


Longtemps pourchassé, le Hibou Grand-Duc a eu la réputation de porter malheur. Certains humains n'hésitaient pas à le clouer sur leur porte pour chasser le mauvais sort ! Le Hibou Grand-Duc pèse 2,3kg à 3 kg. Ses ailes ont une envergure de 1,60m à 1,88m. Cet oiseau se nourrit principalement de scarabées, de mulots, de serpents, de hérissons, et même de renards ou de jeunes faons ! Le Hibou grand-Duc peut vivre jusque 21 ans ! Cet oiseau se trouve dans toute l'Europe. En France, il affectionne les zones rocheuses de l'est, du centre et du sud. On le rencontre aussi bien dans les plaines que dans les montagnes. Il apprécie les falaises, près des plans d'eau. Dans le nord, il aime nicher dans un tronc d'arbre. on peut aussi le trouver sur les remparts des vieux châteaux ou à même le sol. Aujourd'hui, le Hibou Grand Duc est reconnu d'une grande utilité écologique et agronomique et il est protégé par la loi.



=== LES MAMMIFERES DES BOUCHES DU RHONE ===


* LA CHEVRE DU ROVE :
de marlenedd
CC BY-SA 2.0

La Chèvre du Rove est une race caprine française des Bouches-du-Rhône, qui fait partie de ma Faune qui vit dans le département des Bouches du Rone, en région Provence-Ales-d'Cote dAuz, en France. La Châve du Rove fait partie des races à petit effectif. Le cheptel comptait environ 8000 bêtes en 2013. Sa robe est généralement de couleur marron-rouge et parfois tachetée de blanc. Elle possède des cornes de section triangulaires et torsadées de taille importante qui permette de la reconnaître facilement. Avec son lait on fabrique un fromage typique appelé la Brousse. C'est une race mixte puisqu'elle est utilisé pour la production de lait et la transformation fromagère, mais aussi pour la production des cabris.



* LE RENARD ROUX :
de Peter Trimming

Le Renard roux ou Vulpes vulpes fait partie de la Gaune qui vit dans le département des Bouches-du-Rhône, en région Provence-Alpes-Côte d'Azur, en France. Le Renard est un terme ambigu qui désigne le plus souvent en français les canidés du genre Vulpes, le plus commun étant le Renard roux.



* LE BLAIREAU EUROPEEN :
de Peter Trimming



* LA FOUINE :
de_Steinmarder

La Fouine de son nom scientifique la Martes foina, fait partie de la Faune des Bouches-du-Rhône, en France. C'est un petit mammifère carnivore d'Europe et d'Asie, au pelage gris-brun, courte sur patte et de mœurs nocturnes. La Martre ou Marte fait partie de la famille des Mustélidés, qui se caractérise par une odeur forte.


* LE CAMPAGNOL :


* LA MUSARAIGNE :


- LE SANGLIER :


- LE LIEVRE :


- LE LAPIN :


- LE CAMPAGNOL :


- LA MUSARAIGNE :


* LA CHAUVE-SOURIS :


La Chauve-Souris fait partie de la Faune qui vit dans les Bouches-du-Rhône, en région Occitanie, en France. n dix ans, 30 % des chauves-souris françaises ont disparu
Autoroutes, éoliennes, éclairage public, pesticides, destruction des haies…, les populations de chiroptères s’effondrent dans l’Hexagone. Les chauves-souris sont en danger. Ces merveilles de la nature, qui depuis des dizaines de millions d’années, régnaient sur les nuits terrestres, font désormais face à une multitude d’agressions. La plus spectaculaire décime les chiroptères d’Amérique du Nord. Découvert en 2007, dans l’est des Etats-Unis, le syndrome du museau blanc a déjà tué des millions d’individus. Ce champignon s’attaque au métabolisme de l’animal, amplifie sa consommation énergétique hivernale, laissant sans vie, au pied des grottes, des tapis de petites chauves-souris brunes, de pipistrelles de l’Est ou de vespertilions nordiques. Une mobilisation générale a été engagée. En dix ans, le pathogène a été identifié, son mode d’action cerné, un programme de protection mis en place. Il n’empêche : Pseudogymnoascus destructans (Pd) poursuit sa triste progression. On appele cela syndrome du museau blanc .« Sur 18 espèces suivies, 12 sont désormais contaminées, soupire Craig Willis, de l’université de Winnipeg, au Canada. La maladie apparue dans l’Etat de New York a gagné le centre des Etats-Unis et le Canada, franchi les montagnes rocheuses. Depuis 2 ans, il a touché le Texas et la Californie… » Un autre motif est connu : l’explosion de la circulation humaine à travers le globe. Car, comme l’autre champignon assassin nommé Bd, celui-là tueur en série d’amphibiens, le pathogène est arrivé dans le Nouveau Monde en provenance d’Asie dans nos malles ou sous nos semelles. Ici, de notre côté de l’Atlantique, l’agent infectieux avait peut-être fait des ravages il y a quelques milliers d’années dans la population de chiroptères. Mais depuis, les deux ont coévolué et appris à vivre ensemble. Les chauves-souris ne sont pas pour autant à l’abri dans nos contrées. Christian Kerbiriou, maître de conférences au Muséum national d’histoire naturelle (MNHN), à Paris, n’hésite pas à parler d’« effondrement des populations ». « Chez les espèces communes, la perte atteint 30 % en 10 ans. C’est considérable. » Les outils d’analyse sonore et visuelle sont formels : pipistrelles, sérotines et noctules, qui forment le gros bataillon de nos chiroptères, subissent les assauts conjoints du bruit, de la lumière, de la fragmentation des paysages et des pesticides.






- LE FAUCON CRECERELLE :


* LA MOUETTE MELANOCEPHALE :


* L'ECHASE BLANCHE :


* LE GUEPIER D'EUROPE :


* LE HERON CRABIEN :


* LE HERON POURPRE :


* LE HERON BIHOREAU :


* LE HERON GARDE-BOEUF :


* L'HIBIS FALCINELLE :


* LA MOUETTE RIEUSE :


* LE HIBOU MOYEN-DUC


== LES REPTILES=== :


* LE LEZARD OCELLE (espèce protégée):
de Haplochromis
CC BY-SA 3.0

C'est dans les Alpilles que les rochers arides abritent une espèce de lézard emblématique de cette région, appelé le Lézard ocellé, qui peut atteindre jusqu'à 70 centimètres de longueur ! On le trouve dans le département des Bouches du Rhône ou il fait partie de la faune, en région Provenc-Ales-Cotes d'Azur, en France. Ce petit animal est menacé et ue espèce protégée, car le nombre de lézards ocellés a considérablement diminué ces dernières années, en France. Parmi les reptiles, on remarquera la présence du Lézard Ocellé dont la population est aujourd'hui menacée.



* LES COULEUVRES :

De nombreuses couleuvres aiment nicher à l'abri des rochers des Alpilles. Il en existe 4 espèces que l'on peut voir dans le Midi. On y trouve exclusivement:

* les couleuvres à échelons,
* les couleuvres de Montpellier,
* les coronelles girondines
* les couleuvres à collier.

Alors, préparez, vous aussi, votre appareil photo pour aller à la découverte de la Faune des Bouches-du-Rhône mais pensez aussi "à protéger votre appareil photo du sable" ! sous peine d'avoir vos photos rayées et votre appareil abimé.


==LES ESPECES CHASSEES== :

* LE SANGLIER :
de Konrad Kurzacz

La Faune des Bouches du Rhone comporte aussi les Sangliers. Les Vallons de Maussane comptent de nombreux mammifères. Le sanglier y abonde. Aujourd'hui, sa population est en nette progression.


* LE LIEVRE D'EUROPE ET LE LAPIN DE GARENNE :

de Jean-Jacques Boujot
CC BY-SA 2.0

Le Lièvre d'Europe ou Lièvre brun (Lepus europaeus) est une espèce de lièvres, originaire d'Europe et de l'Ouest de l'Asie. Il fut introduit en Afrique, en Amérique du Nord, en Amérique du Sud et en Océanie. C'est un mammifère classé dans l'ordre des Lagomorphes, dans la famille des Léporidés. Il fait partie de la faune sédentaire de plaine. Le Lièvre d'Europe est herbivore et se nourrit de plantes herbacées, auxquelles il ajoute des brindilles, des bourgeons, de l'écorce et des céréales, en l'hiver. Ses prédateurs naturels sont les grands oiseaux de proie, les canidés et les félidés. Ses longs et puissants membres lui permettent d'atteindre une grande vitesse de déplacement et un excellent moyen d'échapper à ses prédateurs. Nocturne et timide, le Lièvre d'Europe change de comportement au printemps, où l'on peut l'apercevoir en plein jour se pourchasser ses semblables dans les champs. Au cours de cette frénésie printanière, les lièvres se frappent parfois les uns les autres avec leurs pattes appelé le bouquinage. La femelle niche dans un affaissement à la surface du sol plutôt que dans un terrier. Les portées peuvent être composées de 3 ou 4 jeunes. La Femelle peut avoir 3 portées par an. Le lièvre d'Europe peut vivre 12 ans maximum. La saison de la reproduction dure de Janvier à Août


* LE LAPIN D'EUROPE OU LAPIN DE GARENNE :
de JJ Harrison
CC BY-SA 3.0

Le Lapin de Garenne ou Lapin d'Europe ou Oryctolagus cuniculus est une espèce de mammifères lagomorphes de la Famille des Léporidés, qui fait aprtie de la Faune ds Bouches du Rhône, en région Provence-Alpes-Cote d'Azur, en France. Les populations sauvages sont communes en Europe, mais en déclin. L'espèce a été introduite en Australie, en 1859, où elle est devenue invasive. Jusqu'au Moyen Âge, le Lapin d'Europe était souvent élevé en semi-liberté, dans de vastes espaces clos appelés des garennes, ce qui lui vaut son nom vernaculaire. Sous sa forme domestiquée l'espèce est commune dans le monde, , élevée dans des clapiers. Le Lapin de Garenne est l'espèce souche de tous les lapins domestiques, avec de nombreuses races et variétés obtenues par sélection, y compris des lapins nains. Mais, le nombre de lièvres et de lapins tend à décroître dans les Bouches du Rhône, en France. La raison en serait une épidémie de myxomatose, de 1953, qui a causé des ravages dans la population. Depuis la fin du XXe siècle, une autre maladie appelée le VHD Viral provoque depuis la diminution de l'espèce. La raréfaction des petits rongeurs pourrait poser problème à terme, pour la survie des espèces de rapaces qui s'en nourrissent.


On ne peut évoquer la Faune nombreuse de Maussane sans citer aussi :

* LE RENARD :
de Tognopop's

* LE BLAIREAU EUROPEEN,

* LA FOUINE,

== La Faune est typique des milieux steppiques d'Europe de l'Ouest. L'avifaune compte 150 espèces dont == :

* le Ganga cata spécifique du site,
* le Faucon crécerellette insectivore,
* l’Alouette calandrelle
* l'Outarde canepetière.
* L'Œdicnème criard,
* le Rollier d'Europe,
* le Pipit rousseline
* et la Chevêche d'Athéna

comptent parmi les espèces nicheuses.

En migration, on rencontre :

* le Pluvier Guignard,
* le Faucon Kobez
* le Milan Royal.


Pour les Invertébrés, signalons la présence de 2 insectes endémiques, le Criquet rhodanien ou criquet de Crau et le Bupreste de l’Onopordon. Les canaux abritent près de 50 espèces d'odonates.

La suite de vos articles et leurs photos arrive...Merci de votre patience, Amis Internautes et de vos visites.


Mise à jour le 2/02/2020

MARIE51



Retour



www.mes-ballades.com12/07/2007-26/11/2021 - Tous Droits Réservés