L'ARCHIPEL DU FRIOUL
A MARSEILLE
13000

par "Marie51"



Vous avez envie de quitter une ville devenue trop bruyante ? Vous aimeriez bien découvrir un petit coin de paradis, pour souffler quelques heures ? Alors, venez découvrir l'Archipel et les îles du Frioul ! Pour vous rendre dans l’Archipel du Frioul, il faut commencer par une traversée en bateau, au départ du Vieux Port de Marseille et franchir une partie de la Belle bleue, appelée la Méditerranée. Cela vous coutera 10 Euros, environ, pour effectuer un aller et retour.



En trente minutes à peine, vous allez passer du tumulte et de l’agitation de la ville, à la découverte d’une terre lointaine et solitaire, dans un décor de rêve.

Attention toutefois : avant de vous décider à partir découvrir les îles de Frioul, je vous recommande de prévoir une journée surtout, sans Mistral, des lunettes de soleil, une crème anti coup de soleil et un chapeau de paille ou une casquette. Comme c'est un endroit où il n'y a pratiquement pas de végétation ni d'arbres pour vous abriter du soleil, vous pourriez récolter un mémoral mais douloureux coup de soleil !



Vous serez sous le charme en découvrant la rade de Marseille, sous un superbe ciel bleu azuré, qui restera dans votre mémoire, comme un souvenir inoubliable.

Vous allez admirer une mer superbe et ses rochers, finement sculptés par les vagues et le vent. Et là, surprise ! Vous découvrez une vision de rêve !



Arrivés à Port Frioul, c’est le début d’une agréable promenade qui vous conduira jusqu’au Cap Caveaux, qui est la pointe méridionale de Pomègues.



Vous allez découvrir un parc exceptionnel naturel, avec de superbes criques sauvages et une eau d'une clarté surprenante. L'Archipel du Frioul se compose de 3 îles :

* l'île d'If, l'île de Ratonneau et l'île de Pomègues.



Les Îles de Ratonneau et de Pomègues sont reliées à la digue. Autrefois, ces îles servaient à l'Armée Française. Depuis, elles sont devenues de véritables lieux touristiques.

L’Ile d’If est la plus petite des trois iles. Elle est devenue célèbre grâce à l'écrivain Alexandre Dumas qui a écrit la légende du Comte de Monte-Cristo. Son château servait de prison, autrefois.



Arrivé prés de l’Ile du Frioul, vous pensez arriver dans un endroit désertique. Grave erreur ! Une fois engagé sur les chemins, vous allez être agréablement surpris en découvrant de nombreuses criques, mais aussi un port, une flore sauvage aux couleurs magnifiques et de superbes plages. Les chemins balisés vous emmèneront vers un décor de rêve : des fonds limpides d’un bleu turquoise extraordinaire vous attendent.



Un peu plus loin, vous allez apercevoir l’Hôpital Caroline. Au soleil couchant, vous ferez de superbes photos ! Celui-ci a été construit au XIXème siècle pour échapper aux épidémies qui ravageaient la ville de Marseille. En 1978 l'Association Caroline sauve le site en restaurant les ruines. Depuis chaque année a lieu de nombreuses manifestations artistiques ( le festival des nuits "Caroline") qui rend vie à l’ancien hôpital.



Vous pourrez aussi admirer les ruines d'un ancien temple romain qui faisait office d'édifice religieux.

L'île Ratonneau, quand à elle, est devenue célèbre grâce à la plage Saint Estève qui est superbe avec son sable blanc. C'est une ile forte appréciée des touristes et de la population de Marseille.

En face, vous apercevrez l'hôpital Caroline qui surplombe la mer, face au soleil couchant. Impressionant ! En suivant deux chemins différents, vous arriverez sur l’ancien fort militaire, le fort Ratonneau, qui culmine à 82 mètres au dessus de la mer.



Si vous grimpez sur le plateau qui surplombe la mer, vous allez découvrir une vision étrange. Elles ressemblent à d’immenses croix de pierre qui auraient été taillés par ses anciens habitants. Il n’en est rien ! Il s'agit simplement des fondations d’anciennes tourelles de 400 mm qui ont été démolies à la fin de la guerre et rejetées à la mer.

L'île de Pomègues que l’on peut visiter, sous certaines conditions à voir avec l’Office de la Mer, abrite une ferme aquacole où l’on élève des daurades royales et des loups.

La légende raconte, que durant la guerre, les troupes allemandes sont parties si vite, qu'elles auraient laissé sur place, plusieurs coffres, avec de nombreuses armes. Mais rien n’a été retrouvé... pour le moment.

Voila, la visite de l'Archipel du Frioul se termine. On repart où cette fois ?




27.08.2010

Marie51



Retour



www.mes-ballades.com© 12/07/2007-11/07/2016 - Tous Droits Réservés