LA VILLE D'AURILLAC
(15000)

par "Marie51"




La Ville d'Aurillac est, sans contestation possible, la Capitale commerciale et touristique de la région Haute-Auvergne. Aurillac se trouve dans le département du Cantal, en Région Auvergne, en France.

Le Maire d'Aurillac est Alain Calmette, né en 1957, de la Préfecture du département du Cantal (15), mais aussi Conseiller Général du Canton d'Aurillac 1 et Vice-Président de la Communauté d'agglomération du Bassin d'Aurillac. Il est membre du Parti Socialiste.


Si vous aimez flâner, vous pourrez découvrir sa cité moderne construite tout autour de ses vieux quartiers pittoresques. Aurillac comporte 29477 habitants, pour une superficie de 28,76km2, soit une densité de 1025 habitants/km2.


La légende raconte que l'on trouve encore des paillettes d'or dans la rivère La Jordanne.


Les rues d'Aurillac sont d'une propreté irréprochable ! L'architecte de ses maisons anciennes qui datent du XVII et XVIIIe siècles, sont à admirer.




Aurillac est une ville d'origine gallo-romaine. Vous pourrez en avoir la confirmation en vous promenant rue Jeacques Prévert, pour y découvrir son temps qui date du 1er siècle ! La ville prospéra grace à St Giraud, Comte auvergnat, qui fonda l'abbaye d'Aurillac au IXe siècle.


Que découvrir d'autres à Aurillac ? :

- La vieille ville avec sa façade romane à arcades, place St Giraud, face à l'église.

- Le Musée du vieil Aurillac : Il renferme une maquette de la ville datant de 1812 ! de nombreuses collections d'art et d'artisanat, et des vestiges de l'église de St Giraud.

- Le Musée de cire : grace à plusieurs tableaux, on peut y voir de nombreuses personnlités qui ont contribué à la renommée d'Aurillac. Vous y verrez aussi la vue sur la ribvière la Jordanne, une des ancinnes maisons près du Pont Rouge et du Cours d'Angoulème. Sur la place se trouve la Statue du Pape Gerbert, sculptée par Daniel Angers.

- Les églises deu Sacré Coeur et celle de Notre Dame des Neiges
- à quelques kilomètres d'Aurillac se trouve le Chateau de Conros. Un article lui est consacré.



Retour



www.mes-ballades.com© 12/07/2007-11/07/2016 - Tous Droits Réservés