LA FLORE
DANS LE CANTAL
(15)

par "Marie51"



Après la découverte de la faune qui vit dans le Cantal, Marie51 vous fait découvrir la flore, que l'on peut admirer, dans le Cantal, et qui est tout aussi intéressante et variée.

- LA BRUNELLE A GRANDES FLEURS :


La Brunelle à grandes fleurs est une fleur sauvage que l'on retrouve dans le département du Cantal, en région Auvergne, en France.

- LE TROLLE D'EUROPE :


Le Trolle d'Europe aime s'épanouir, dans le Cantal, dans les près humides, durant le mois de Juillet.

- L'ACONIT TUE-LOUP :


L' Aconit Tue-Loup pousse au bord des ruisseaux, en été, durant le mois d'août.

- LE CROCRUS VERNUS :


Le Crocus Vernus fait partie de la flore que l'on aperçoit dans le Cantal, en Auvergne, en France. On ne trouve dans les prés et les paturages, en avril. C'est une plante basse à corme, aux feuilles basales linéaires avec une longue strie, aux fleurs terminales solitaires, blanches ou violettes qui émergent de spathes blanchâtres. Les anthères sont jaunes ; le style est rouge orangé et ramifié, plus long que les étamines.
C'est une fleur solitaire terminale qui fleurit de février à mai. Elle se reproduit seule car elle est hermaphrodite. Elle est barochore qui est une dispersion de ses graines par gravité, à proximité immédiate de la plante mère.


- LA GENTIANE JAUNE :


La Gentiane jaune fait partie du paysage du Cantal, en France. Elle fleurit du mois d'août à septembre.

- L ORCHIS-BOUC :


L'Orchis-Bouc fait partie des fleurs sauvages de l'Ain, en France. Elle porte ce nom a cause de l'odeur particulièrement désagréable qu'elle dégage.

- LE THE D'AUBRAC :


Le Thé d'Aubrac pousse dans les bois, dans le Cantal, aux pieds des hêtres, durant le mois d'août.


- LA GENTIANE PNEUMONANTHE :


Parmi les fleurs sauvages du Cantal, on trouve aussi la Gentiane Pneumonanthe.

- L'ERYTHRONE DENT DE CHIEN :


Cette fragile fleur est appelée l'Erythrone dent de chien. Elle pousse dans le Cantal, en toute liberté, égayant les prairies et les vallées.

- L'ACONIT-NAPEL (très toxique, ne pas la toucher) :


L'anonit napel est une plante très dangereuse car extrèmement toxique. Elle est hermaphrodite. Sa floraison a lieu de juillet à septembre. L'Aconit napel est l'une des plantes les plus toxiques de la flore en Europe et en France). Le poison de cette plante est connu dès 1845. Toute la plante est vénéneuse.
Ses molécules toxiques sont des alcaloïdes diterpéniques. L'aconitine entraîne la mort par paralysie des différents systèmes vitaux du corps humain. Elle engendre aussi d'autres symptômes : des sueurs, une mydriase, une hypersalivation jusqu'à la mort. Attention, soyez prudent car il n'existe aucun antidote à cette toxine. Une ingestion de 2 à 3 gramme de sa racine est suffisante et provoque la mort.
On la retrouve aussi dans les endroits humides comme les berges des torrents, sur le bord des sentiers, près des cabanes de bergers et des reposoirs des animaux.

- LA DORSERA :


La Drosera aime les endroits humides, ou de nombreux insectes pullulent en été. C'est une plante carnivore. ce sont de petites plantes insectivores de la famille des Droséracées, qui appartiennent au genre Drosera. Elle fait partie des plantes protégées, qu'il ne faut pas cueillir. Toutes les espèces vivent sur des sols humides, pauvres et acides, dans les marais, les landes humides ou les tourbières acides. Elles sont souvent en colonies de nombreux individus. La Drosera est faiblement enracinée, au milieu des sphaignes.


- LE DORONIC D'AUTRICHE :


Le Doronic d'Autriche aime les bois frais de l'Ain, en France. Il pousse en altitude, durant Juillet.



Mis à jour le 21.01.2015

Marie51



Retour



www.mes-ballades.com© 12/07/2007-11/07/2016 - Tous Droits Réservés