LA FAUNE
DU CHER
(18)

par "Marie51"



Après la flore du Cher, Marie51 va vous entrainer à la découverte de la Faune, dans le département du Cher, en région Centre-Val-de-Loire, en France.

Nous allons découvrir ensemble les différentes catégories appelées Taxons existantes dans le Cher :


- LES MAMMIFERES :

* LE Hérisson :


Le hérisson fait partie de la faune qui vit dans le Cher. Saviez-vous que les premiers hérissons sont apparus, il y a plus de 15 millions d'années ?! Ce petit mammifère insectivore fait partie de de la famille des Erinacéidés. Il dispose de poils agglomérés, très durs, hérissés et piquants. Son corps est recouvert d'environ 6000 piquants longs de 3 cm ! Il vit dans nos jardins ou on le voit trottiner le long des routes, ou il se fait écraser trop souvent. Sa longévité ne dépasse pas 10 ans. Dans la nature, en liberté, il vit à peine 2 ans. Plus du tiers de sa population périt chaque année. On rencontrera le hérisson partout où il peut trouver gîte et nourriture. On le rencontrera ainsi en lisière de forêt, dans les prés bordés de haie (paysage de bocage) ou dans les parcs et jardins. Dans nos jardins, on le dénichera plutôt sur le tas de compost où il trouve les insectes nécessaires à son alimentation. C'est un animal semi nocturne. Il chasse de nuit, et se nourrit de vers, d'insectes, de limaces, d'escargots, d'oeufs d'oiseaux tombés, de baies et de fruits. En cas de disette, il peut s'attaquer aux serpents, aux lézards, aux rongeurs, batraciens et aux oiseaux nichant au sol. Il se créé un gite avec des feuilles, ou sous un buisson. C'est un animal bruyant quand il mange.il grogne, s'enerve en grattant la terre, mastique fort, farfouille dans les feuilles ou rnible en faisnt du bruit. On l'entend caqueter quand il est très excité. Les jeunes hérissons, seuls sans leur mère, l'appellent en sifflant. Son organe sensoriel est l'odorat qui est très développé. Son ouïe est très fine aussi. Quand l'automne s'achève, il hiberne sous un ts de feuilles, sus un arbruste ou un tas de bois, afin de s'abriter du vent et du froid. Son nid est composé de feuilles et de mousse. Quant la température chute sous les 10°, il entre en léthargie, mais se réveille de temps en temps, si le froid s'agrave. Chaque réveille le vide de ses réserves énergétiques. Le réveil définitif se fait au printemps. Du printemps à fin septembre,comence la saison du rut. La femelle porte se petits 5 à 6 semaines, et mettent bas 4 à 7 jeunes. Il peut y avoir 2 mises bas dans l'année. Le jeune hérisson devient adulte au bout d'un an. Le hérisson fait partie des especes protégées, depuis 2007. I1 est donc interdit sur tout le territoire français, de détruire, capturer ou enlever, de naturaliser, qu'il soit vivant ou mort, de transporter, d'utiliser, de commercialiser le Hérisson d'Europe. Sa disparition progressive est causé par divers facteurs :ingestion directe de pesticides dans les jardins et cultures, accidents sur la route, ses principaux prédateurs: Blaireau d'Europe, Hibou grand-duc, renard, sanglier; Buse variable, chien, chat, fouine), les parasistes, les maladies infectieuses, accidents (noyade dans les piscines, chutes dans les trous. Mais d'autres causes indirectes sont responsables de sa disparition : cloisement trop parfait de nos jardins, disparition des petits bois et du bocage, ingestion d'insectes contaminés de pesticides, séraration d'un eu ave sa mère, ou morts de ses parents. Offrez lui un refuge LPO. II vous remerciera en consommant les limaces et insectes de votre potager. Pour le protéger : - maintenez ou plantez des haies, donnez lui de la nourriture (restes de repas) uniquement en cas de disette fortement prolongée (périodes de longue sécheresse), donner que de l'eau (pas de lait) en cas de forte sécheresse, préparez lui un abri protégé des courants d'air, de l'ensoleillement direct et de l'humidité, installez une planchette rugueuse pour qu'il puisse s'y agripper et ressortir d'un trou, laissez une ouverture d'au moins 10 cm dans le bas de vos clôtures de jardin. Par contre, ne faites pas : ne brûlez pas les tas de feuilles sèches en hiver et au printemps, ne dérangez pas une famille hérisson au nid, ne séparez pas les jeunes de leur mère (éviter "d'enlever" un hérisson que vous trouveriez dans la nature. Il peut s'agir d'une mère à la recherche de nourriture pour ses petits), ne lui donnez pas à manger toute l'année, ne perturbez pas un hérisson durant son sommeil hivernal et ne répandez pas de produits chimiques dans votre jardin.


- LES OISEAUX :

* Le Moineau

* La Mésange

* Les Grues

- LES REPTILES :

- LES AMPHIBIENS :

- LES ODONATES (Libellules et demoiselles) :

- LES RHOPALOCERES (papillons de jour) :

- LES ORTHOPTERES (Criquets et sauterelles) :

- LES HYMENOPTERES : (frelons asiatique et le frelon européen) :
de Niek Willems

Le Frelon Européen fit partie de la faune du Cher et est appelé Vespa Crabro. Le Frelon Européen est une guêpe qui fait partie de l'ordre des Hyménoptères. Bien qu'il ressemble à la guêPe, il Est d'une taille 3 fois plus importante. C'est la plus grosse des espèces de guêpes européennes. On l'appelle aussi guichard, ou cul jaune dans l'Est de la France. La reine des frelons européens atteint jusqu'à 35 mm, et les ouvrières, plus petites, ont une taille de 18 à 25 mm et les mâles de 21 à 28 mm. Le corps du frelon est taché de roux voir orangé, de noir et de jaune, son abdomen est jaune rayé de noir. Son vol est plus bruyant. Le frelon n’est pas un insecte agressif, ni un piqueur spontané. Un frelon européen n’attaque pas sauf si l'on s’approche trop près de son nid (moins de 3 mètres) ou si l'on fait de grands gestes nerveux. Il existe des "boites à frelons" que l'on peut mettre dans nos jardins.Pour nourrir son couvain, une colonie de frelons européen peut consommer jusqu'à 500 g d'insectes par jour : mouches, guêpes, abeilles, sauterelles, libellules, ainsi que les chenilles et les araignée


Mis à jour le 13/12/2016

Marie51



Retour



www.mes-ballades.com12/07/2007-26/11/2021 - Tous Droits Réservés