DECOUVREZ LA FAUNE
EN GIRONDE
(33)

par "Marie51"



Vous allez maintenant découvrir la Faune importante qui vit en Gironde, que l'on peut apercevoir au cours de vos ballades, en région Aquitaine, en France. Bien que classique et assez continentale, la faune en Gironde est beaucoup plus variée et nombreuse que la flore, en raison des nombreux points d'eau proche de l'océan atlantique qui attirent de nombreux oiseaux sauvages :

Les vertébrés sont constitués par les genettes, les rats des moissons, les lapins, les lièvres, les musaraignes des jardins,les renards, les loutres d'Europe, les chats sauvages, la martre, les hermines, les visons d'Europe, les chauve-souris (rhinolophes, murins, noctules, pipistrelles, oreillards), etc.

== LES OISEAUX ==

Les populations d'oiseaux sont variées et différentes, suivant qu'elles vivent entre le littoral et les terres. A l'intérieur des terres, on peut apercevoir, si l'on se fait discret :

- L'ALOUETTE DES CHAMPS :


L'Alouette des Champs fait partie de la Faune qui vit en Gironde, en France. L'Alouette des champs appelée aussi l'Alauda arvensis, est un petit oiseau qui appartient à la famille des Alaudidés. L’alouette des champs possède une queue plus longue avec un bord blanc plus clair que la proche alouette lulu. Ses ailes sont assez larges et présentent une bordure antérieure blanche visible en vol. L'alouette des champs fait partie de la Faune qui vit en Gironde. Son poids varie de 11gr à 55 grammes. L'espèce est en légère diminution. L'alouette des champs est légèrement plus grande qu'un moineau. Elle a la tête et le dessus brunâtre, est fortement rayé. Elle possède une petite huppe érectile sur la tête. Son poids varie de 24 à 53 grammes. La taille est de 16 à 18 cm. L'alouette des Cgamps se chache dans les cavités des champs, composées d'herbe, de racines et de chveux. La reproduction a leiu d'avril à début août. La ponte a lieu en avril-mai. Elle pond 2 à 5 oeufs. Les poussins resteront dans le nid durant 7 à 11 jours. Les oisillons commenceront à voler agés de 12 à 15 jours. L'alimentation de l'Alouette des Champs se compose de graines et d'invertébrés. L’alouette appartient au grand ordre des Passeriformes des oiseaux chanteurs. L’alouette des champs est un oiseau de ferme brunâtre clair, nettement plus gros que le moineau, moucheté de marques plus foncées. Elle ressemble beaucoup au pipit, mais est plus robuste et plus grosse. Son bec est aussi plus épais. L’alouette des champs possède des pattes et un iris marron, ainsi qu’un bec brun foncé (dessous plus clair).


- LE TARIER PATRE :


Le Tarier Patre fait partie de la Faune qui vit en Gironde, et un peu partout en France. Le Tarier Patre est un petit oiseau de la famille des Muscicapidés. Sa taille varie de 12 à 13cm. Son poids est de 14 à 17 grammes. Le Tarier pâtre aime fréquenter les milieux ouverts à la végétation basse ou maigre : les haies, les coteaux, les friches, les landes, les talus au bord des routes. Il est le compagnon préféré des bergers, dont il est l'habitant des recoins marginaux oubliés, où les herbes mûrissent et se dorent sous les rayons du soleil. Vigilant, il aime se positionner au sommet d'une haute tige ou d'un buisson pour observer els alentours. Ce petit oiseau migrateur préfère les climats doux lui permettant de réduire la distance de son voyage et la durée de son absence hivernale.


- LE POUILLOT DE BONELLI :


Le Pouillot de Bonelli est une espèce de passereaux qui fait partie de la faune en Gironde, en France. Il appartient à la Famille des Phylloscopidae. Son nom scientifique est : Phylloscopus bonelli. Le Pouillot de Bonelli mesure environ 11 à 12 cm, pour une envergure de 18 - 19 cm. Son poids est de 7 à 9 g. La chaleur ne le rebute pas. Le Pouillot de Bonelli ou Phylloscopus bonelli, appartenant à la Famille des Sylviidés. C'est sur les éboulis des coteaux baignés de lumière qu'il trouve son meilleur biotope, se cantonnant de préférence dans les pins. Le Pouillot de Bonelli ressemble au Pouillot Véloce mais il est de ton plus pâle. Le mâle et la femelle sont identiques. Il peut vivre jusqu'à 5ans. Son dessus est brun olive grisâtre et son dessous est entièrement blanchâtre. Il arbore un croupion jaunâtre avec une queue sombre avec des liserés jaune-vert. Ses ailes sont vertes avec des lisérés jaune verdâtre pâle sur les rémiges. Sa calotte est également verte, sa tête porte un bec pointu et un vague sourcil pâle et un cercle péri-orbital étroit. Ses pattes sont de ton brun-gris assez foncé. Son nid est construit en 6 jours par la femelle,. Il est en forme de boule et placé dans une petite dépression au sol, bien dissimulé par des végétaux. Il est fait d'herbes, de mousse, de feuilles mortes à l'extérieur, et de tiges et radicelles à l'intérieur. L'entrée est parfois étroite. La femelle pond 4-6 œufs blancs pointillés de brun foncé, une seule fois par an. C'est la femelle qui couve les oeufs durant 13 jours. La période de nidification a lieu de mai-juillet. L'envol des oisillons a lieu au bout de 10-12 jours, accompagnés par le mâle et la femelle. le nid en forme de boule est placé dans une petite dépression à terre, bien dissimulé par des végétaux. Il est fait d'herbes, de mousse, de feuilles mortes à l'extérieur, et de tiges et radicelles à l'intérieur. L'entrée du nid est assez étroite. Grand migrateur, le pouillot de Bonelli arrive en avril et repart discrètement en août-septembre. Il passe l'hiver en Afrique tropicale dans les savanes au sud du Sahara. Le Pouilot de Bonelli se nourrit principalement de Petits insectes capturés au niveau de la cime des arbres, attrapés en vol, de petites araignées, et de baies en automne. L'espèce actuellement n'est pas menacée.


- LE CORBEAU :


Le Corbeau fait partie de la faune qui vit en Gironde, en France. Dès que les champs sont labourés, il est courant de voir de nombreux corbeaux se précipiter, dans les champs pour venir se nourrir, avant les grands froids. Le Grand Corbeau et le Corvus corax est un oiseau de la famille des Corvidés. Il est le plus grand oiseau de l'ordre des Passeriformes. Le Corbeau est un oiseau qui appartient à la Famille des Corvidés et à l'ordre des Passériformes. Il existe 25 variétés de corbeaux. Le corbeau est un oiseau réputé pour sa grande longévité (qui pourrait dépasser 30 ans), son intelligence et son organisation sociale qui semblent très supérieures à la moyenne des oiseaux. Il n'a quasiment jamais été chassé, sauf dans les périodes de grande famine, sa chair est considérée comme immangeable, sauf après une très longue cuisson. Bien que doté d'une mauvaise réputation, le corbeau était considéré comme le messager des dieux, dans les mythologies nordiques.


- LE MOINEAU DOMESTIQUE:


Le Moineau Domestique est un petit oiseau, facilement approchable, qui fait partie de la Faune en Gironde et un peu partout en France. Peu farouche, il nhésite pas à se poser sur une table et à venir picorer les miettes de pain, que vous lui donnerez. Le moineau domestique adulte a un poids qui varie de 24gr à 40 gr. A l'état sauvage, il peut vivre jusque 3 ans.

- LA CIGNOGNE BLANCHE :


La cigogne blanche fait partie de la Faune qui vite en Gironde. Les populations d'oiseaux sont très riches dans les zones marécageuses et littorales du fait de la présence d'oiseaux migrateurs ou non-migrateurs, comme la cigogne blanche ou noire. A l'approche des grands froids, la cignogne migre en bande vers les pays chauds.

- LE HERON CENDRE :


- LE HERON POURPRE :


- LE HERON GARDE-BOEUF :


- LE CRABIER CHEVELU :



- LES CYGNES :


- L'OIE CENDREE :


- LE RALE DES GENETS :


- LE BECASSEAU MAUBECHE :


- LE COURLIS CENDRE :


- LA BARGE A QUEUE NOIRE :


- LE PLUVIER ARGENTE :


- LE CANARD COLVERT :


- LA SARCELLE D'HIVER :


- LE CANARD SIFFLEUR :


- LE CANARD PILET :


- LE CANARD SOUCHET :


- L'HUITRIER PIE :


- LA BARGE ROUSSE :


- L'AVOCETTE ELEGANTE :


- LE VANNEAU HUPPE :


- LA GORGEBLEUE :


- L'ECHASSE BLANCHE :


- LE PLUVIER GUIGNARD :


- LE BECASSEAU TACHETE :


- LE PHALAROPE A BEC ETROIT :


LA BERNACHE CRAVANT :


- LA TADORNE DE BELON :


Le Tardorne de Belon ressemble à l'oie et au canard en même temps. Son bec est rouge. Il possède un tres beau plumage aux couleurs chatoyantes. Cet oiseau se déplace aussi bien sur l'eau que sur la terre, où il se montre à l'aise. Ses vocalises, en période de nidification, consistent en des cancannements rapides, peu sonores, en sifflements et en soufflements. La longueur de son corps varie de 49 cm à 66 cm. Son poids moyen est de 1,100kg à 1,350 kg pour le mâle et de 0,900 kg à 1,050 kg pour la femelle.Ses pattes sont roses ou parfois rougeâtres. Son plumage est blanc. Sa tête et son cou est noir à reflets métallisés. Il comporte une large bande rousse arrondie sur la poitrine. Sur le haut du dos, il possède de larges bandes noires, de chaque côté ainsi que sur le ventre.

- LA SPATULE BLANCHE :


La spatule blanche est un étrange échassier, au plumage blanc immaculé. Son bec a la forme d'une spatule et est très allongé. Il s'en sert pour fouiller la vase.

LA MOUETTE MELANOCEPHALE :


La Mouette mélanocéphale est une espèce d'oiseaux sauvages qui fait partie de la famille des Laridae. Elle ressemble en période nuptiale à la mouettes rieuse. Toutefois, la Mouette mélanocéphale possède une tête sombre, durant la période nuptiale. En hiver, elle garde une petite tache de son capuchon noir qui est plus étendu que la mouette rieuse dont le sien est couleur brun chocolaté. Ses ailes sont de couleur grise, sans pointe noire chez l'adulte. Elle possède aussi un bec plus fort. Son arrivée de plus en plus importante en France fait l'objet d'un baguage, pour les comptabiliser.

- LE GOELAND MARIN :


- LE PIPIT MARITIME :


Le Pipit maritime est un petit passereau, long de 15 à 17cm. Il est identifiable grâce à son chant particulier. Il est difficile à repérer car il aime se cacher dans les rochers, qui sont de la même couleur que son plumage.

- LA CIGOGNE NOIRE :


La cigogne noire commence à être vue, dans de nombreux départements, même dans la Marne, ou elle aime s'arrêter, pour se restaurer, au moment des migrations avant de se rendre au Lac du Der.

== LES OISEAUX PREDATEURS == :

- LE BUSARD CENDRE :


Le Busard cendré est appelé circus pygargus. Il appartient à la Famille des Accipitridés. C'est un rapace diurne. Il est souvent confondu avec le Buzard Saint Martin, bien que sa tête soit plus grosse. Les trois quarts des busards cendrés aiment nicher dans les champs de céréales. La journée, il aime se percher sur les fils de fer qui entourent les patures. Il mesure de 43 à 50cm. Ses ailes déployées, il fait 97cm à 115 cm. Le poids du mâle est plus léger : 227gr à 305 gr. La femelle, plus lourde, pèse 320gr à 445 gr. Le plumage de Busard cendré est gris, tacheté de marques noires. La tête est grise, le bec crochu est noir avec la cire jaune. Les pattes et doigts du busard cendré sont jaunes. Le regard est d'un beau jaune d'or. Le busard cendré a un vol élégant et silencieux, quand il se laisse planer sous le vent. S'il aperçoit une proie, il tombe dessus, comme une pierre, sans prévenir. En période nuptiale, son cri ressemble à "kekeke". Il aime alimenter sa femelle en plein vol. Celle-ci le remercie en poussant des "psiii" stridents. Quand il veut donner l'alerte, il crie : "jick, jick, jick". Il peut voler de 1500 à 4000 m d'altitude maximum. La migration du Busard cendré se fait en août-septembre où il part vers le sud de l'Europe et même jusqu'en Afrique.


- LE BUSARD DES ROSEAUX :


Le busard des roseaux est appelé le circus aeruginosus. Il aime les points d'eau et les herbes dans lesquelles, il aime se cacher. Sa taille varie de 48 cm à 56 cm. Son envergure est de 115 cm à 130 cm, et d'un poids de 405 gr à 800 gr. Le Busard des roseaux a l'air d'un grand faucon avec de grandes ailes en V. C'est un rapace diurne. Il évite les hautes altitudes et les régions boisées. Le Busard ds roseaux est capable de parcourir de très longues distances comme ce poussin bagué en Hollande qui fut retrouvé en Namidie. Ils apprécient de se retrouver dans les milieux humides. Ce petit rapace aime dormir dans les champs de maïs, de colza, de blé, d'orge, ou de moutarde. Leurs nids sont volumineux, faits par la femelle, aidée par le mâle. Le nid est fait dans les buissons ou des arbrisseaux. Sa longévité est surprenante : 20ans ! Plusieurs menaces le guettent comme la régression des roselières. Un autre danger est le PCB retrouvé dans ses oeufs ou sur les cadavres d'animaux dont il mange les restes. L'utilisation de Bromadiole et d'anti-coagulant contre les rats musqués et les ragondins, provoquent sa disparition. Etant un charognard, il aime les gibiers morts ou blessés, en ingérant les plombs de chasse dont l'animal est criblé ce qui provoque le saturnisme en lui. C'est un oiseau farouche qui déteste être dérangé.

- LE MILAN NOIR :


Le Milan noir fait partie de la faune qui vit en Gironde. C'est une "espèce protégée" sur toute la France. Il est interdit de le chasser sous peine d'une forte amende.

- LE FAUCON CRECERELLE :


Le Faucon-Crécerelle est appelé aussi le Milvus Migrants. Il est reconnaissable à la forme de sa queue en V, à différencier de celle du milan royal, qui est plus échancrée au milieu. Le faucon crécerelle est visible dans les valées des montagnes et les terrains bas. Il tient compte pour son habitat, de la présence de grands arbres ou de rochers, pour y faire son nid et la présence de cours d'eau, étangs ou rivières, pour y trouver son alimentation. Astucieux, il attend les labours pour venir y chercher sa pitance, en petites bandes. Il est implanté en Europe, Asie, Afrique tropicale et l'Australasie. Il se reproduit à l'age de 2-3 ans. Le Faucon crécerelle peut vivre une vingtaine d'années. Bien qu'il ne soit aps un très bon chasseur, il sait rester immobile pour attraper des lapereaux ou oisillons. Charognard, il ne dédaigne pas attraper d'une patte un poisson mort qu'il aime déguster installer sur une branche. Il aime s'installer sur un ancien nid qu'il répare. La femelle pondra 2 à 3 oeufs par an, fin avril-debut mai. Puis les couvera 32-33 ours. Durant ce temps, le mâle ira chasser. Mais c'est la femelle qui nourrira ses petits appels les fauconneaux. En Juillet, les oisillons, devenus indépendants, prendront leur envol, et se regrouperont par des groupes de centaines d'oiseaux.


- LE FAUCON HOBEREAU (Espèce protégée):


Le Faucon Hobereau est un oiseau sauvage qui appartient à la famille des Falconidés et à l'ordre des Falconiformes. Son nom scientifique est Falco subbuteo.
Ce petit faucon possède une allure élégante. Il ressemble à un martinet géant. Son corps est fuselé et rablé au niveau de son poitrail. Sa taille fait 25 à 39 cm. Son envergure est de 69 à 84 cm. Les sous-caudalles et culottes sont rousses. Il possèdes moustaches bien visibles sous fond blanc. C'est un oiseau de taille moyenne, qui possède des longues ailes étroites et pointues et une queue de longueur moyenne. Il se nourrit principalement d'insectes, comme les libellules, les hannetons, etc... et de petits oiseaux comme les hirondelles qu'il sait capturer en plein vol. Exceptionnellement, il capture aussi au crépuscule des chauves-souris. Le faucon hobereau hiverne en Afrique du Nord et en Europe du Sud. Sa migration dure d'avril à septembre pour nicher, en Europe. Durant la parade amoureuse, qui a lieu d'avril à mai, les faucons Hobereaux réalisent des acrobaties aériennes. Leur nid est caché dans un arbre. C'est souvent un ancien nid de corvidés. La femelle pond 3 œufs, puis le mâle et la femelle couvent les oeufs, à tour de rôle, durant 28 jours. Au début, le mâle s'occupe seul de la chasse, puis la femelle vient l'aider. Les parents reviennent au nid nourrir les petits toutes les 2 à 3 heures, ou plus s'ils ne trouvent que des insectes. Ce n'est qu'au bout de 22 à 25 jours après l'éclosion, que les petits quittent le nid mais continuent à se faire nourrir durant plusieurs semaines. Le Faucon hobereau bénéficie d'une "protection totale" sur le territoire français depuis l'arrêté ministériel du 17 avril 1981.


- LE CIRCAETE JEAN-LE-BLANC (Espèce protégée):


Le Circaete Jean le Blanc fait partie de la Faune qui vit en Gironde, en région Nouvelle-Aquitaine, en France. Ce petit rapace est spécialisé dans la chasse aux serpents et autres reptiles. Son nom scientifique est : Circaetus gallicus. C'est un rapace diurne de couleur pâle, de grande taille.Ses ailes sont effilées au bout et sa queue coupée droite. Il possède une technique de chasse bien particulière : d'un vol plané, très lent, il survole une étendue de terrain dégagée, en scrutant le sol, à une hauteur de 50 et 200 mètres et effectue à certains endroits, des phases de vol stationnaire, de quelques secondes à plusieurs minutes, appelé « vol du Saint-Esprit ». Il s'arrête simplement sur place en étendant ses ailes, face au vent, en régulant constamment les filets d'air par des changements plus ou moins rapides de l'extension de ses ailes, leur angle d'incidence, l'écartement de ses rémiges ou de sa queue, le tout en essayant de garder la tête le plus immobile possible. Les pattes pendues dans le vide, immobile, il ressemble à un cerf-volant. Le Circaète saisit le serpent dans ses serres (spécialisées, car ayant des doigts très courts, d'où son nom anglais de « Short-toed Eagle »), et l'achève à coups de bec, sur la tête. Il aime offrir une "offrande" à sa future une couleuvre en vue de l'accouplement. A la Mi-avril, la femelle pond un seul œuf blanc, dans un nid volumineux, construit sur des branches basses. C'est elle qui en assure la couvaison pendant 45-47 jours. Le petit quitte le nid entre 70 et 75 jours, mais il restera encore dépendant de ses parents 1 mois encore. Le Circaète Jean Le Blanc part en migration, vers la mi septembre ou fin du mois. Le Circaète Jean-le-Blanc bénéficie d'une protection totale sur le territoire français depuis l'arrêté ministériel du 17 avril 1981.


- LA GUIFETTE NOIRE :


- LA MOUETTE PYGMEE :

- LA GUIFETTE LEUCOPTERE :

- LA STERNE CAUGEK :

- LA CORNEILLE NOIRE :


L'implantation de la corneille noire et de ces oiseaux sauvages est favorisée, par les réserves naturelles, qui accueillent une part importante de la population des oiseaux migrateurs qui hivernent en France (dont, par exemple, 90% des bécasseaux maubèche).

= LE SITE DE LA VALLEE DE LA LOIRE DU LOIRET :

Il couvre une superficie de 7 684 ha et concerne la Vallée de la Loire dans le Loiret. Son intérêt repose sur les milieux et les espèces ligériens liés à la dynamique du fleuve. Ces milieux hébergent de nombreuses espèces citées en annexe I de la directive Oiseaux. Le site est caractérisé par la présence de colonies nicheuses de sternes naine et pierregarin et de mouette mélanocéphale.

* LA STERNE NAINE:


* LA STERNE PIERREGRAIN:


* LA MOUETTE MELANOCEPHALE:




* LE BALBUZARD PECHEUR:



Des sites de pêche du Balbuzard pêcheur sont également présents dans la Vallée de la Loire.


Le site de la Vallée de la Loire du Loiret est également le lieu de reproduction du bihoreau gris, de l'aigrette garzette, de la bondrée apivore, du milan noir, de l'Oedicnème criard, du martin-pêcheur, du pic noir, de la pie-grièche écorcheur :


* LE BIHOREAU GRIS


- L'AIGRETTE GARZETTE :


L'Aigrette Garzette est un oiseau sauvage qui fait partie de la Faune de la Gironde, en région Aquitaine en France. Elle fait partie de la famille des Ardeidae. Son poids fait 310 grammes. Son nom scientifique : Egretta garzetta. L'aigrette garzette est petite et élégante, avec un cou très mince. Son bec fin et pointu est de couleur noir, quand à ses pattes, elles sont noires aux doigts jaunes. Ce n'est pas une espèce protégée, elle est même en augmentation en France. En plumage d’hiver, le bec est noir, les lores sont grisâtres et les doigts sont jaunes pâle ou jaune-verdâtre. L’aigrette garzette en hiver, n’a pas ses longues plumes de la nuque, ni les aigrettes sur son corps. Ses yeux sont jaune pâle. Les deux sexes sont semblables. L’aigrette garzette est assez silencieuse, hors de la colonie, mais on laisse entendre un « kgarrk » enroué ou un long « aaahk » quand elle s’envole ou au cours de disputes, sur les endroits ou elle se nourrit. Elle aime chasser seule, rarement en petis groupes. et oiseau se nourrit principalement de créatures aquatiques telles qu’insectes, crustacés, petits poissons, amphibiens, mollusques, araignées, vers, reptiles et petits oiseaux. L’aigrette garzette effectue des parades nuptiales avec la tête et le cou dressés, le bec pointé vers le ciel tout en exposant les longues aigrettes et les couleurs vives de leurs parties nues. reproduction a lieu entre mars et juin. Le nid est placé à une hauteur de 20m de haut. La femelle dépose 3 à 4 œufs bleu verdâtres toutes les 24 ou 48 heures. L’incubation commence dès le premier œuf et dure 21 à 25 jours, partagée par les deux adultes qui se relaient. L'espèce n'est plus menacée.

* LA BONDREE APIVORE

* LE MILAN NOIR

* L OEDICNEME CRIARD

* LE MARTIN PEHEUR

* LE PIC NOIR

* LA PIE GRIECHE ECORCHEUR


L'eau des rivières, des étangs et marais possède aussi une faune variée qui fait partie de la Faune en Gironde :

=== LES AMPHIBIENS DE LA GIRONDE :

- LE CRAPAUD ACCOUCHEUR :

- LA RAINETTE MERIDIONALE :

- LA RAINETTE ARBORICOLE :

- LA GRENOUILLE ROUSSE :

- LE PELOBATE CULTRIPEDE:

- LE TRITON MARBRE :

- LE TRITON CRETE :

== LES LEZARDS : Saviez-vous qu'il existe 3 espèces de lézards en Gironde ?:

LE LEZARD VERT

LE LEZARD OCELLE (sur les îles)

LE LEZARD DES MURAILLES


=== LES REPTILES : On dénombre 6 espèces de serpents en Gironde :

LA COULEUVRE VERTE ET JAUNE :

LA CORONELLE LISSE :

LA COULEUVRE D'ESCULAPE :

LA COULEUVRE VIPERINE :

LA COULEUVRE A COLLIER :

LA VIPERE ASPIC :


=== LES INSECTES DE LA GIRONDE :

* L ERISTALE DES FLEURS (Mouche) !
L’Éristale des fleurs (Myathropa florea) ou Syrphe tête de mort, est un syrphe très commun sur les fleurs de mai à octobre, répandu dans toute l'Europe et en Afrique du Nord. C'est un insecte diptère appartenant à la famille des Syrphidae. Cette mouche est très propre. Avant de prendre son vol, elle n'arrête pas de se nettoyer. Elle est souvent confondue avec l'abeille ou la guêpe, en raison de sa taille et de son aspect général. Les dessins jaune vif de son abdomen permettent pourtant de la distinguer assez facilement. Les dessins du mesonotum évoquent plus ou moins une tête de mort, d'où ses noms anglais (Dead head fly) et allemand (Totenkopfschwebfliege). Les larves se développent dans les cavités remplies d'eau stagnante, par exemple dans les vieux arbres.


== LES TORTUES EN GIRONDE :==

- LA CISTUDE :


La Cistude est une petite tortue, que l'on retrouve parmi la Faune de la Gironde, en région Aguitaine, en France. Saviez-vous qu'il existe 293 espèces de tortues ? Les tortues colonisent tous les milieux : marin, eau douce et terrestre. Actuellement, toutes les tortues sont protégées par des lois internationales mais on continue à en capturer pour les revendre comme animaux de compagnie ou pour leur chair. Cette tortue d’eau douce fait partie de la famille des Emydidae. Toutes les tortues d’eau douce ont gardé des doigts griffus et non soudés. Pour reconnaître un mâle d’une femelle, le plus simple est de regarder les pattes. En effet, les griffes des pattes avant du mâle sont plus longues et recourbées pour faciliter son accouplement. Les accouplements ont lieu dans l'eau entre mars et juin. Le mâle se montre plutôt agressif afin d’obliger sa partenaire à s’accoupler. La femelle pond une quinzaine d’œufs, environ, entre juin et juillet, qu’elle dépose dans la vase, près d’une mare ou d’un cours d’eau. La tortue hiberne au fond de l’eau de Novembre à Mars.


- LA TORTUE LUTH (Espèce Protégée):


La Tortue-Luth se retrouve le long des plages de la Gironde et fait partie de la Faune qui vit dans ce département. C'est la seule représentante contemporaine de la famille des Dermochelyidae, le clade des tortues à dos cuirassé, connu aussi par diverses espèces fossiles, dont certaines géantes comme Archelon. Archelon vivait au Crétacé supérieur et mesurait jusqu'à 4 mètres de long! Elle fréquente, parfois, les pertuis charentais, durant l'été. La Tortue Luth est la plus grande de toutes les tortues marines. Elle peut plonger jusqu'à 1300 m de profondeur ! Elle peut rester en apnée environ 80 minutes. Sa longévité est inconnue. Son poids varie de 250 à 700 kg à l'age adulte. Sa vitesse dans l'eau varie de Vitesse : 1,8Km/h à 10 km/h. La tortue luth est la plus grande tortue de mer mais également la plus grosse tortue du monde. Cette tortue possède un point faible : elle ne peut rétracter sa tête, ce qui en fait une cible facile pour les prédateurs, comme les requins. Autre caractéristique exceptionnelle, la Tortue Luth ne possède pas de véritable carapace. La Tortue Luth est un reptile, caractérisée par une carapace dure. Son corps, de couleur bleu foncé à presque noir, est orné de petites taches claires. Il faut savoir, que la tache qui se situe sur son crâne est unique, pour chaque individu. Le corps de la Tortue Luth est protégé par des centaines de petites plaques osseuses, de formes irrégulières, qui sont indépendantes les unes des autres. Ces plaques sont recouvertes d’une peau lisse à consistance de cuir. Son corps évoque un instrument de musique d’où son nom de "luth". La Tortue Luth n'a ni griffes, ni écailles. Elle se nourrit d'algues, d'oursins, de poissons et mollusques mais son plat favori est constitué de méduses. Cette tortue peut absorber jusqu'à 50 grosses méduses par jour et en retirer près de 10 kg de protéines. Au moment de la ponte de ses œufs, il lui faut quitter la mer. C’est un effort épuisant pour elle que de se traîner sur le sable pour enfouir jusqu’à 1000 œufs, en plusieurs fois au cours de la saison. Au moment de la ponte, elle souffle bruyamment et « pleure ». En réalité, la Tortue Luth ne pleure pas mais élimine le trop plein de sel accumulé par son organisme. Ce surplus s’écoule grace à des glandes spéciales situées près des yeux. C'est une grande voyageuse, dotée d'un sens de l'orientation incroyable qui peut faire 100Km/semaine. On la retrouve dans l’océan Indien jusqu’aux eaux froides du Groenland. Elle parcourt ainsi plusieurs milliers de kilomètres en suivant le Gulf Stream. Sa survie aujourd'hui est gravement menacée par le braconnage, les filets de pêche, la pollution et l'urbanisation du littoral. La Tortue Luth figure sur la liste de l'UICN des espèces en voie de disparition et fait l'objet de conventions et de programmes internationaux de protection et de conservation.


== LES MAMMIFERES EN GIRONDE== :

Les vaches sont des mammifères nourris exclusivement de fourrages et de maïs. Elles sont rigoureusement sélectionnées et élevées de manière traditionnelle, dans le plus grand respect de l’animal : de l’élevage à l’abattage, en passant par le transpodavid-sulpice-bdrt. C’est aussi pour cette raison que la viande de boeuf de Chalosse est si savoureuse.


- LA VACHE BAZADAISE :


Il est courant d'apercevoir la vache bazadaise dans les prairies, qui vous observent d'un air impassible. Sa viande tendre est très appréciée.

- LE BOEUF DE CHALOSSE :


Le Boeuf de Chalosse est réputé pour la saveur de sa chair. Il est élevé entre les Landes et les Pyrénées. Le Boeuf de Chalosse est issu de croisements de 3 races à viandes reconnues : la Blonde d’Aquitaine, la Limousine, la Bazadaise.

* LA VACHE LIMOUSINE :



== POUR LES AMATEURS DE PECHE :==

- LA CARPE :


La Carpe fait partie de la faune qui vit en Gironde, en région Aquitaine, en France. Cette carpe est vraiment de taille impressionnante ! Bravo à ce pêcheur qui a fait preuve d'une sacré patience pour l'attraper et la sortir de l'eau!

P.S: Les photos manquantes sont rajoutées progressivement ...Patience, Amis Internautes...


Mise à jour le 5/07/2017

Marie51



Retour



www.mes-ballades.com© 12/07/2007-11/07/2016 - Tous Droits Réservés