LA VILLE DE BEZIERS
DANS L'HERAULT
(34)

par "Marie51"



C’est sous un superbe soleil que j'ai découvert Béziers, bien que l’on soit en décembre puis nous y sommes retournés en soirée. Toute la ville était illuminée. Il est vrai que nous étions en période de Noël.



Au cours de nos pérégrinations, avec mon amie Tiphaine que je viens de retrouver, pour les fêtes, nous avons découvert 3 églises :

- l’Eglise Conception , l'Eglise de la Sainte Famille et l’Eglise Sainte Clotilde



Et bien sur, la Cathédrale Saint Nazaire que nous irons voir de plus près, dans deux jours.



Puis, nous apercevrons le Pont du Canal du Midi, avec son ciel d’azur et son eau si claire que le pont se reflète dedans comme dans un miroir. C’était stupéfiant de voir ce magnifique « O » représenté par son arche, dans l’eau. Impossible de s’arrêter à cause du flux des voitures mais je reviendrai pour faire quelques photos.



Dehors, il y a peu de monde, car le froid, malgré le soleil, est assez vif. Il est vrai que nous sommes bien en hiver. Les gens sont surtout regroupés dans les magasins pour leurs derniers préparatifs de Noël. Jamais on ne se croirait en décembre en voyant le soleil resplendir ainsi.



Tout en haut d’une colline, j’aperçois la célèbre Cathédrale Saint Nazaire que nous irons voir de plus près, dans deux jours. Contrairement à ma région, les gens roulent calmement.



La ville de Béziers possède comme d’autres villes des quartiers très anciens, ou beaucoup d’immigrés vivent encore, depuis leur arrivée en France. Les habitations paraissent vétustes. Des vêtements pendent aux fenêtres, un peu comme dans les ruelles en Italie.



Quelques centaines de mètres plus loin, un autre quartier émerge, plus beau, presque résidentiel, (le Quartier des Arènes). Celui-ci parait presque indécent après ce premier quartier pauvre que j’ai découvert en arrivant dans la ville.



Les commerçants sont très agréables et souriants. Ils n’hésitent pas à entamer une discussion avec chaque client, avec cet accent chantant, que j’aime tant et qui donne tant de saveur à la moindre de leurs conversations.

23/12/08




Retour



www.mes-ballades.com© 12/07/2007-11/07/2016 - Tous Droits Réservés