LA GRANDE MOTTE
DANS L'HERAULT
(34280)

par "Marie51"



S'il existe bien un endroit à découvrir dans l'Hérault, c'est la Grande Motte. La grande Motte fisait partie autrefois de la commune de Maugio, en région Languedoc-Roussillion-Rhône-Alpes, en France. cette zone était inhabitée car c'était un ancien marécage, impropre à l'urbanisation isolé des villages alentour par l'étang de l'Or.



Ce n'est qu'en 1960, grace à la Mission Racine, que la Grande-Motte va devenir une station balnéaire, avec la création de son port de plaisance, ses étranges immeubles à l'allure futuriste, ses campings… L'objectif était de détourner les touristes qui préféraient partir en Espagne.

En 1965, les premières machines de dragage apparaissent au milieu des marécages. Puis en 1966, une drague creuse le port et l'étang du Ponant et puise les matériaux nécessaires au remblaiement, assurant les bases de la future ville et rehaussant le sol de la future station de deux mètres. L'étang du Ponant sera achevé en mai 1967. Le 22 juillet 1967, le ministre Raymond Marcellin inaugure le port de La Grande Motte . Et quelques mois plus tard, le 24 octobre 1967, le Général de Gaulle qui atterrit en hélicoptère à l'emplacement du quai d'honneur viendra visiter le chantier de la Grande Motte.



En 1968, les premières pyramides apparaissent sur le port (Le Provence - Le Grand Pavois) et en bord de plage (Le Reymar - Le Languedoc). Entre 1973 et 1974, La Grande Pyramide qui est le reflet inverse du pic Saint-Loup se construit au secteur nord du Port et favorise le renvoi du vent accumulé dans la ville vers l'extérieur du port pour faciliter la sortie en mer des plaisancier.

Puis en juillet 1975 se déroule la pose de la première pierre de l'église Saint-Augustin dont une des cloches, classée, du XVIIe siècle, provient de la cathédrale de Nîmes et en arbore d'ailleurs les armes, le fameux crocodile attaché à son palmier.

À partir de 1976, les premiers immeubles du quartier du Couchant seront construits. Les constructions d'immeubles vont s'étaler sur une période de 20 ans.

*
de Dinkley

À la Grande-Motte, l'architecte Jean Balladur, frère du Premier Ministre Raymond Balladur, va rompre avec la tradition de l'architecture pittoresque des villes balnéaires qui privilégie le palace de luxe et le Grand Hôtel, la promenade du bord de mer bordée de palmiers, le casino ou les thermes pour une clientèle aisée qui aime y prolonger sa saison mondaine.

Le projet de Jean Balladur fut très décrié à l'époque mais il répondait à la démocratisation du tourisme de masse. Il créera de nombreux terrains de sports, le Palais des congrès, des commerces, une plage bordée d'un simple chemin piéton, un plan de desserte des plages en peigne, des façades perpendiculaires au littoral, éliminant la hiérarchie entre les appartements avec vues et les logements mal exposés.

Son œuvre est surtout marquée par les immeubles de type ziggourat rappelant les pyramides précolombiennes (inspiré par les célèbres pyramides de Teotihuacán, au Mexique) et des architectures modernes du Brésil qu'il a visitées. L'objectif de ces pyramides à 60° est de fournir des points de vue différent à chaque habitant qui dispose de balcon et terrasse à chaque étage et de réaliser une transition douce entre le littoral et la chaîne montagneuse des Cévennes.

Grâce à cette réalisation architecturale, la ville a reçu le label « Patrimoine du XXe siècle » le 19 janvier 2010. Le Week-End et le Reymar sont les premiers immeubles à sortir de terre, mais alors qu'ils sont encore en construction, les chantiers s'interrompent pour laisser se construire le Provence et le Grand Pavois sur le quai Pompidou.

Le golf de la Grande-Motte a été créé par l'architecte de golf américain Robert Trent Jones sur 85 hectares de greens et de fairways, parsemés de plans d'eau. Basé sur un concept « floridien », le golf de la Grande-motte est le premier de ce style en Europe. Il comprend :

* 42 trous, un grand practice avec 50 tapis, un putting green de 2 000 m2, un Pitch and Putt, une école de golf, des bunkers d'entraînement et un parcours international.

A la Grande-Motte, on peut découvrir, également :

* le Full Boxing Club La Grande-Motte, 31 courts de tennis, 1 centre hippique, 1 parc et le Palais des Sports, 1 parc accrobranche, 1 skate parc, des terrains de baseball et basket-ball, 1 terrain de volley-ball sur les plages, et la pêche aux gros.

Les activités nautiques :

* Le Port de plaisance labellisé Pavillon bleu avec 1 530 anneaux ;
* Le Centre d'entraînement Méditerranée, l'un des rares en France, puisqu'il n'y en a que deux ;
* Parc aquatique.

Du mois d'Avril à Octobre, de nombreuses sorties en mer sont organisées :la pêche au gros, la pêche à La traîne, la pêche sur épave, etc.

On trouve aussi à la Grande-Motte, 14 plages privées, avec la location de transats, des restaurants, des bars et soirées, un Institut de thalassothérapie et un casino appelé "Pasino", situé derrière le Palais des Congrès. Le casino possède également deux restaurants, des bars et des salles de réception. Les travaux ont couté 13 Millions d'euros.

Que voir à la Grande Motte ?

- La Redoute du Grand-Travers :
La tour fortifiée (La Redoute) date du XVIIIe siècle. Il s'agit d'une ancienne Tour de guet ou Tour Signal, construite à la même période que celle de Palavas-les-Flots (la Redoute de Ballestras), les Aresquiers Frontignan ou encore au Grau du Roi. Elle fait partie d'un ensemble de bâtiments identiques qui étaient fortifiés le long du littoral. Construite en 1743 par l’ingénieur militaire Jacques Philippe Mareschal sur ordonnance royale de Louis XV, elle servait à protéger la côte des périls liés à la guerre de Succession d'Autriche. Située près de la plage du Grand-Travers, il s'agit du plus ancien bâtiment construit sur la commune. La Redoute du Grand Travers est inscrite aux M.H. depuis 1996.

- Les 3 édifices publics :

- La Mairie de la Grande Motte :


La mairie de la Grande-Motte a été inaugurée en décembre 1982. Jean Balladur, architecte de la Grande-Motte, est à l’origine du projet et à choisi particulièrement son implantation. Puis, Pierre Dezeuze a donné à ce bâtiment, le visage que nous lui connaissons, aujourd'hui. Sur le sol de la place, est dessiné un labyrinthe, en dallage rouge et une fontaine, source de vie, qui représente le fond de scène de cette place.

- Le Palais des Congrès Jean Balladur:


Jean Balladur veut donner une forme résolument différente à ce lieu de rassemblement par rapport aux pyramides voisines. Il s'inspire pour cela de la forme d'un galet. Inauguré en janvier 1983, ses ellipses, qui ressemblent à deux tonneaux, sont des puits de science où s'abreuvent les congressistes.

- L'Eglise Saint Augustin:


La première pierre de l'Eglise Saint Augustin fut le 13 juillet 1975. L'église est composée de deux courbes, qui enveloppent un espace extérieur et un espace intérieur. Deux paraboles montent vers le ciel pour former un ovale, dans lequel est installée deux cloches dont une inscrite MH datant de 1603 et qui porte l'inscription « Mon ton appelle le peuple » . Cette cloche a été offerte par l'évêché en 1982, elle était entreposée dans la chapelle des pénitents à Montagnac, elle provient originellement de la ville de Nîmes et porte les armes de la cité gardoise. Une seconde cloche a été bénie et installée dans le clocher, en octobre 2014, afin de commémorer les 40 ans de la création de la Grande-Motte.


N'oubliez pas aussi de découvrir ces imenses immeubles, aux formes futuristes, qui ont contribué à la renommée de la Grande Motte :

- La Grande Pyramide construite :


La Grande Pyramide est haute de 16 étages et domine toute la ville. Elle a été construite en 1974. Elle réalise une liaison entre la partie mâle de la ville (pyramides hautes et droites du centre-ville) et la partie femelle (quartier du couchant avec des pyramides aux formes courbes et arrondies). Elle est symétriquement opposée aux formes du pic Saint-Loup qui la surplombe. C'est l'immeuble le plus haut de la ville.

* LE TEMPLE DU SOLEIL :

* LE POINT ZERO : ce bâtiment est adossé et conforte la « dune originelle », une dune haute de 5 mètres qui, plus haute que les autres, a donné son nom à la Grande-Motte. Au départ, le point zéro faisait office de mairie, d'école et de gendarmerie.

- IMMEUBLE FIDJI :


* IMMEUBLE L'EDEN

* LES MARINES DE HAUTE PLAGE

Mais la Grande Motte, c'est aussi ses sculptures et ses passerelles comme :

- la Passerelle des Lampadophores réalisée par Michèle Goalard


* la Passerelle Saint-Jean: La Passerelle Saint Jean est un hommage au soleil. Jean Balladur a souhaité la régler sur « l’horloge du ciel » Je m'explique: Chaque année à la même heure, le 21 juin, qui est le jour du solstice d’été, l’oculus percé entre les deux piliers de la passerelle, dessine au sol un rond parfait : la passerelle est alors à l’heure du ciel !

* La Passerelle des Escargots

* La Passerelle des Monstres.


Mise à jour le 3.12.2016

Marie51



Retour



www.mes-ballades.com© 12/07/2007-11/07/2016 - Tous Droits Réservés