LA VILLE DE LA MURE
(38350)
EN ISERE

par "Marie51"


Aujourd'hui, grace à mon amie de longue date, AnY, se propose de vous faire découvrir le département de l'Isère, Auvergne-Rhône-Alpes, en France.

Le calvaire de la Mure d'Isère, appelé aussi « Les Trois Croix » furent construites sur l'emplacement de l'ancienne citadelle, bâtie par les protestants, en 1579.

Le Duc de Mayenne ordonna sa destruction, en 1581, peu de temps après le siège de la ville, en 1580.

« La Mure » : l’étymologie de « Mure » viendrait de la racine pré-celtique « Mor, Mur » qui signifie « morceau de pierre » ou « butte rocheuse ». C’est aussi le nom de la colline rocheuse sur laquelle fut bâti le premier château delphinal.

Il est écrit dans l’Inventaire des Biens du Dauphin (1339) que le château était construit « sur la colline qui a donné son nom à la ville ». L’explication du nom de la ville est donc très ancienne et n’a rien à voir avec le délicieux fruit des bois !

On trouve à La Mure, le siège de la société de production d'horloges digitales et analogiques, Gorgy Timing.

La société Gorgy Timing a été créée en 1974. Elle conçoit, fabrique et commercialise des systèmes de distribution d’heure et de synchronisation horaire, ainsi que des afficheurs de communication à diodes électroluminescentes.

La société est reconnue sur le plan international pour son savoir-faire dans la transmission d’une information horaire sécurisée et de communication visuelle, quelle que soit la distance.


* Qu'y-a-t'il à découvrir à La Mure ? Nous allons en faire le tour :


- LE CHATEAU DE BEAUMONT :



Le célèbre Château de Beaumont fut construit, au XVe siècle, pour le châtelain royal de la Mure, Humbert de Comboursier.


- LE CHEMIN DE FER :


Le chemin de fer de la Mure est un petit train touristique, qui emprunte (juste en été), la ligne d'un ancien train minier qui descendait le charbon de la Mure à Saint-Georges-de-Commiers. La ligne, à voie métrique, électrifiée en 1906, est en temps normal une des curiosités les plus visitées du département. Cependant, en raison d'un important éboulement de roches sur la voie dans les gorges du Drac, la desserte est actuellement interrompue pour une durée indéterminée.


- LE CALVAIRE LES TROIS-CROIX :


Le calvaire de la Mure, dit « les Trois croix », érigé sur l'emplacement de l'ancienne citadelle construite par les protestants en 1579. Le duc de Mayenne ordonna sa destruction en 1581, peu de temps après le siège de la ville en 1580.


- LA HALLE :


L'ancienne Halle, construite pour la première fois en 1309 et plusieurs fois détruite par des incendies. La Halle actuelle date du XIXe siècle et elle a été labellisée Patrimoine en Isère13.


- LE BEFFROI:


Le Beffroi de la Mure date du XVIIIe siècle.


- LA CHAPELLE SAINT PIERRE-JULIEN-EYMARD :


La Chapelle Saint Pierre-Julien Eymard. D'abord chapelle d'un prieuré bénédictin (milieu XIe siècle), détruite par les protestants durant les guerres de religion (1579), elle fut reconstruite en 1606.


- L'EGLISE NOTRE-DAME DE L'ASSOMPTION :


L'Eglise Notre-Dame-de-l'Assomption fut construite en 1890 à La Mure. Elle est de style néo-romano-gothique. Son clocher, d'une hauteur de 60 mètres, soit presque autant que les tours de Notre-Dame de Paris, fut détruit en 2010, pour des raisons de sécurité.


- L'HOTEL DE VILLE DE LA MURE :


L'Hôtel de Ville de la Mure fut bâti en 1892, en réponse du maire anti-clérical Chion Ducollet, à la nouvelle église Notre-Dame-de-l'Assomption.


- LE MUSEE :


Le Musée du pays matheysin, fut construit dans la maison Caral, au XVIIe siècle, à l'emplacement du Château des Dauphins, qui datait du XIe siècle.


- LA MEDIATHEQUE :


« La Matacena », la médiathèque de La Mure, tête de réseau.


- Le Monument L'UNION de André Bucher, 1991.


Cet étrange monument est appelé l'Union. Il a été créé par André Bucher, en 1991.


Coordonnées par GPS : 44° 54' 14" Nord 5° 47' 17" Est


Le 9.11.2016


AnY



Retour



www.mes-ballades.com© 12/07/2007-11/07/2016 - Tous Droits Réservés