LES SPECIALITES CULINAIRES
DE LA LOIRE
(42)

par "Marie51"



Si vous désirez mieux connaitre la Loire, profitez-en pour déguster les Spécialités Culinaires de ce beau département, tout en réveillant vos papilles de mille et un saveurs. Qu'il s'agisse d'entrées, de plats chauds, de desserts, régalez-vous ! La Loire compte 3 fromagers AOP.

* LA FOURME DE MONTBRISON AOP:


La Fourme de Montbrison est un savoureux fromage régional. Contrairement à son homologue la fourme d'Ambert, la fourme de Montbrison est produite dans une zone relativement concentrée dans les Monts du Forez. C'est un fromage de lait de vache, à pâte persillée, d'un poids moyen compris entre 2,1 et 2,7 kg.
La fourme de Montbrison est élaborée à partir de 20 à 25 litre de lait, le salage est réalisé en cours de moulage, ce qui la différencie de sa sœur la fourme d'Ambert. Après un salage en cours de moulage, les fourmes sont couchées sur des chéneaux en bois d'épicéa et retournées à la main d'un quart de tour toutes les douze heures. Pendant cet affinage, elles sont piquées avec de longues aiguilles pour favoriser le développement des marbrures bleutées. Huit jours plus tard, elles sont placées en caves d'affinage où elles séjournent plusieurs semaines. Durant cette période elles sont piquées avec de longues aiguilles pour faciliter le développement des marbrures bleutées. En fin d'affinage, leur poids sera de 2,5 kg. En production fermière, la fabrication du fromage s’effectue toujours avec du lait cru et entier, non normalisé en protéines et matières grasses. La production de la Fourme de Montbrison est tres importante : 447 Tonnes en 2012, 553 Tonnes en 2014. La différence entre les 2 fourmes réside désormais dans les techniques actuelles d'égouttage et de salage : la fourme d'Ambert subit un égouttage réduit et salage par saumure et/ou au sel sec en surface, la fourme de Montbrison subit un pré-égouttage, broyage et salage dans la masse du caillé. L'égouttage sur chéneaux en bois d'épicéa, explique sa croûte orangée et sa pâte jaune souple et parfumée.


* LA RIGOTTE DE CONDRIEU AOP :


Rigotte de Condrieu est fabriquée dans le Massif du Pilat avec du lait cru de chèvre. Celui-ci provient d'élevages locaux dont les bêtes sont nourries dans les pâturages. Au bout d'une dizaine de jours d'affinage, ce fromage onctueux développe des arômes subtils de noisette.


* LE CHAROLAIS AOP :


Le Charolais est un fromage de chèvre de forme haute et bombée. Sa croûte légèrement vermiforme protège du dessèchement sa pâte tendre, fine et crémeuse.


* L'AGNEAU DE L'ADRET :


* LA BUGNE :

La Bugne appartient à la vaste famille des beignets. Il existe deux types de bugnes : les « moelleuses », réalisées à partir d’une pâte levée, plus épaisses, et les « craquantes », plates et croustillantes, à la pâte très fine sans levure. Cuites dans une huile très chaude, elles se composent de force farine, d’œufs, de beurre, de sucre, de sel et peuvent être aromatisées au cognac ou au rhum, avec un zeste de citron ou de la fleur d’oranger. Généralement, les bugnes craquantes se présentent sous l’apparence de plaques rectangulaires (de 12 à 15 centimètres de long pour la moitié de large) et dorées empilées les unes sur les autres, tandis que les moelleuses sont losangées et de couleur plus foncée















































         
         
         



Retour



www.mes-ballades.com© 12/07/2007-12/07/2018 - Tous Droits Réservés