LES PLUS BEAUX CHATEAUX
DANS LE LOT
(46)

par "Marie51"



Le Lot est un département français, en région Occitanie, qui possède de très beaux châteaux dont certains ont été superbement restaurés. Ces Cchâteaux, Châteaux forts et Manoirs du Lot sont à découvrir aux cours de vos balades, en France. Le Lot possède environ 500 demeures répertoriées, de type Châteaux. Comme dans de nombreuses régions en France, certains châteaux sont visitables, d'autres restent privés mais acceptent d'être visités uniquement durant les deux Journées du Patrimoine qui ont lieu chaque année. D'autres sont des habitations privées, fermées au Public.




* LE CHATEAU d'ALBAS A ALBAS - 46140 (Vestiges remaniés):


Le Château d'Albas est un château bâti à Albas, dans le département du Lot, en région Occitanie, en France. Accroché en nid d'aigle, au IXe siècle sur une falaise escarpée qui surplombe le Lot, le Château d'Albas a subi de nombreux remaniements, de 1262 à la fin du XVIIe siècle. C'était un château fort au début du millénaire, puis un château féodal au XIIIe siècle, XIe siècle, XVe siècle. Le Château d'Albas devint la demeure des Evêques de Cahors. L'agglomération qui se forma autour de la redoutable forteresse étala ses masures aux pentes rocailleuses dégringolant vers la rivière. De cette vaste construction au riche passé, émaillé d’événements et de légendes de toutes sortes, il ne subsiste aujourd'hui du Château d'Albas que des vestiges remaniés : il ne reste que deux portes qui permettent d'imaginer ce que le Château d'Albas fut, au cours des siècles. L'ancienne chapelle du Château d'Albas détruite, en 1894, le clergé désirant moderniser ce lieu de culte et fut remplacée par une église bâtie, au coeur du bourg médiéval d'Albas.
Coordonnées par GPS : 44° 28' 10" Nord, 1° 14' 15" Est


* LE CHATEAU DES ANGLAIS A AUTOIRE - 46400 (Ruines-Privé)):
de Thierry46

Le Château des Anglais est à Autoire, dans le département du Lot, en région Occitanie, en France. Il date du XIe et XIIe siècle. Le Château des Anglais s'étend sous une falaise rocheuse, partiellement en encorbellement, qui limite le plateau. Il n'en reste qu'un corps de logis privé de sa toiture, avec une tourelle. Il continuait, vers l'Est, par un autre corps de logis avec tourelle. Cet ensemble devait former une sorte de donjon étroit et allongé, collé au rocher qui en forme la paroi du fond. Le donjon était entouré d'un village fortifié, un peu en contrebas, comprenant 22 maisons carrées. Une muraille en gros blocs de pierres sèches entoure le village. Sauf cette enceinte qui pourrait être d'époque plus reculée, l'ensemble du village et du donjon accuse lest du XIe et XIIe siècles. Les ruines du Château des Anglais sont inscrites aux M.H. depuis le 26/10/1925.
Coordonnées par GPS : 44° 51' 04" Nord 1° 48' 50" Est


* LE CHATEAU DES ANGLAIS A BRENGUES - 46320 :
P. Danilo Royet

Le Château des Anglais est un château bâti à Brengues, dans le département du Lot, en région Occitanie, en France. Le Château des Anglais de Brengues est l'archétype du château plaqué contre une paroi rocheuse qui se voit dans les vallées du Lot en amont de Cahors et du Célé. Il a été construit du XIIe au XIVe siècle. Il appartenait à la Famille Basrasc. La roque de Brengues est une possession des Barasc de Béduer au XIIIe siècle. Elle appartient ensuite à une branche de la famille de Cardaillac, les Cardaillac-Brengues. Le haut pan de mur qui subsiste avec des baies et une porte en plein cintre dont les arcs sont constitués de petits claveaux permettent de placer sa construction au XIIe siècle. A quelques centaines de mètres au sud du château on trouve un pan de mur avec une porte ogivale et une archère cruciforme. Elle a dû être ajoutée en 1347 d'après Valérie Rousset. En 1504, d'après le dénombrement du ban et de l'arrière-ban, la seigneurie de Brengues est à Jean de Cardaillac, seigneur de Cardaillac. Le Château des Anglais est inscrit aux M.H. le 30/10/ 1925
Coordonnées par GPS : 44° 21' 3,96" Nord, 1° 29' 42,72" Est


* LA DOYENNE DES ARQUES A LES ARQUES - 46250 :
de Mossot

La Doyenné des Arques est un ancien presbytère bâti à Les Arques, dans le département du Lot, en région Occitanie, en France. L'ancien doyenné ou l'ancien presbytère est aussi inscrit au titre des monuments historiques depuis 1991.
Coordonnées par GPS : 44° 36' 6,52" Nord et 1° 15' 3,46" Est


- LE CHATEAU d'ASSIER A ASSIER - 46320 (Se Visite):


Le Château d’Assier est un château bâti à Assier, dans le département du Lot, en région Occitanie, en France. Il est de style Renaissance. Le Château appartenait à Jacques Galiot de Genouillac. La construction du Château d'Asier date de 1518 à 1535. Construit entre 1518 et 1535 dans le style des nouveaux châteaux de plaisance, il est l'œuvre de Jacques Galiot de Genouillac, premier maître d'armes de François Ier. Tacticien militaire de génie, il est à l'origine de l'artillerie de campagne mobile, rapide et précise, invention qui le rendit célèbre lors des guerres d'Italie et de la bataille de Marignan en 1515. Le château se composait d'un vaste plan en quadrilatère de 40 m de côté flanqué de 4 tours rondes massives à chaque angle coiffées de dômes à l'Impériale. Le château d'Assier, reflet de la réussite exceptionnelle d'un homme, constitue un précieux témoignage de l'architecture de la Renaissance en Quercy. Le Château d'Assier, devenu la propriété de l’Etat, est géré, animé et ouvert à la visite par le Centre des Monuments Nationaux.
Les visites du Château d'Assier se font de 10 h à 12 h et de 14 h à 18 h. Le Château d'Assier est fermé "chaque MARDI".
Coordonnées par GPS : 44° 40' 30" Nord, 1° 52' 42,96" Est


- LE CHATEAU D'AUJOLS A AUJOLS - 46090 (e cours de restauration) :


Le Château d'Aujols est un ancien château bâti à Aujols, dans le département du Lot, en région Occitanie, en France. Il ne reste qu'un mur crénelé dit Les Créneaux, ultime vestige du Château d'Aujols. Le Château d'Aujols a été construit dans la seconde moitié du XIIIe siècle, donc par la famille de Cardaillac-Bioule, probablement dans une enceinte commune avec l'église comme semble l'indiquer un acte daté de 1310 qui précise que les paroissiens doivent traverser le château pour se rendre à la messe. En 1487, sur ordre d'Anne de Beaujeu, les armées du roi Charles VIII ont dévasté ses terres et détruits le château des Cardaillac à Saint-Cirq-Lapopie et sont peut-être passées par Aujols. Il entreprend la construction du Château de Cieurac. En 1503, Jacques de Cardaillac (1476-vers 1515), sénéchal du Quercy, coseigneur de Saint-Cirq-Lapopie, seigneur de Cieurac, de Bias et de Concots, rend hommage pour Aujols en 1503. Dès 1520, les Cardaillac ont vendu une partie d'Aujols à la famille Dayrac. Son fils, Antoine de Cardaillac, rend hommage pour Aujols en 1543 au chapitre de Cahors. Antoine II de Cardaillac fait un accord avec les habitants d’Aujols au sujet des aréages de la rente en 1598. Sa veuve, Antoinette de Paluels, vend aux consuls des rentes sur les paroisses d’Aujols et de Laburgade. Le château d’Aujols a été laissé en héritage par Bertrand II de Cardaillac-Bioule à sa veuve. Les Cardaillac-Bioule ont perdu la seigneurie d'Aujols à la fin du XVIe siècle et le château d'Aujols est alors abandonné. Antoine de Fontanges, seigneur de Laroque-des-Arcs, vend en 1631 la moitié de la seigneurie et le château à Mademoiselle de Vanis. Cette partie passa ensuite aux Dadine de Hauteserre. Le Château d'Aujols était en ruines au XVIIIe siècle. Une nouvelle habitation va s'y installer en conservant les deux façades du château. Le Château d'Aujols a été inscrit aux M.H. le 25/06/1929.
Coordonnées par GPS : 44° 24' 20,52" Nord, 1° 33' 9,36" Est


- LE CHATEAU D'AYNAC A AYNAC - 46120 (Se Visite) :


Le Château d'Aynac est un château bâti à Aynac, dans le département du Lot, en région Occitanie, en France. Le château se situe à l'entrée du village d'Aynac. Le Château d'Aynac se trouve dans un parc de 10 Ha, entouré d'un mur de pierres, et traversé par un ruisseau,dans un cadre verdoyant de bois et de prairies.Il faut construit au XVème et au XVIème (Renaissance) par Jaquette de Ricard de Genouillac, qui était la sœur du Grand Maître de l’Artillerie royale de François 1er, Galiot de Genouillac, Seigneur d’Assier. Ce fief des Vicomtes de Turenne rivalisèrent longtemps avec les seigneurs de Cardaillac qui marquèrent l’Histoire de la région (château de Lacapelle-Marival et les Tours de Cardaillac). Louise de Turenne, l'épouse du Comte Raymond de Toulouse-Lautrec et Maire de la commune, au moment de la séparation de l’Eglise et de l’Etat (en 1906), fut la dernière descendante de cette illustre famille à habiter le château, avant que la commune d'Aynac n’en fasse l’acquisition, en 1972. Flanqué de quatre tours rondes encadrant un corps de logis central avec une tour rectangulaire centrale, plus haute, elle est flanquée d’une tourelle d’angle en encorbellement, le château est particulier avec par sa couverture en ardoises des toitures et ses élégants dômes des tours d’angles à créneaux et machicoulis. Sur le fronton sculpté par Idrac, on peut voir les armoiries de la famille des Turenne d’Aynac. Le Château d'Aynac a été classé M.H. en 1988. Il accueille régulièrement des classes vertes et d’équitation ainsi que des séjours en roulotte. Le Château a été mis en vente par la mairie.
Site : Le Château d'Aynac
Coordonnées par GPS : 44° 47' 0,7" Nord et 1° 51' 0,7" Est


* LE CHATEAU DE BAR A PUY-L'EVEQUE - 46700 :
de Sagala75

Le Château de Bar est un château bâti à Puy-l-Evêque, dans le département du Lot, en région Occitanie, en France.
Coordonnées par GPS : 44° 30' 20" Nord 1° 08' 20" Est


* LE CHATEAU DU BASTIT A PINSAC - 46500 :


Le Château du Bastit est un château bâti à Pinsac, dans le département du Lot, en région Occitanie, en France. La construction du Château du Bastit date du XIIIe siècle. Il se situe face à Pinsac, surplombant majestueusement la Dordogne, avec son pigeonnier à arcades. Le Château du bastit est classé monument historique. Cet ancien village et, son église qui date du XIIème siècle, se visitent par la route de Cales ou de Souillac.
Coordonnées par GPS :


* LE CHATEAU DE BEARS A BEARS - 46090 (Ruines):


Le Château de Béars est bâti dans le hameau de Béars, dans le département du Lot, en région Occitanie, en France. Il ne reste du Château de Béars que des ruines, aujourdhui.
Coordonnées par GPS : 44° 27' 25" Nord et 1° 30' 53" Est


* LE CHATEAU DE BEDUER OU CHATEAU DES BARASC A BEDUER 46100 (Donjon) :
de Pymouss

Le château des Barasc appelé aussi le Château de Béduer, est un chateau bâti dans le département du Lot, en région Occitanie, en France. Perché sur un coteau, il subsiste de l'ancien Château des Barasc, qu'un donjon et une tour, très restaurés. Ce château d'architecture romane date du XIIe siècle. Il appartenait à la famille de Barasc dont un membre, Géraud V Barasc, fut évêque de Cahors de 1236 à 1250. Puis, le château devint la propriété de la Famille de Lostanges. Du château médiéval, il reste peu de chose : la tour arasée du XIIIe siècle est le vestige le plus considérable après une importante opération de rénovation menée au XVIIe siècle. Puis, le château devint la propriété de la famille de Lostanges. Le donjon sans contreforts avait une hauteur de 60 m et n'a pu être sauvé à la Révolution qu'en diminuant sa hauteur d'environ 20 mètres. Il ne subsiste que le rez-de-chaussée qui n'avait aucune ouverture à l'origine, surmonté de deux salles. La première est percée de meurtrières, la seconde a une fenêtre ternée, sous un arc de décharge. L'ensemble des logis a été modifié ou construit au XVIIe siècle. Ils entourent une cour ouvrant sur la vallée du Célé. La façade sud conserve les éléments les plus anciens de l'édifice, le donjon et l'ancien beffroi à droite de l'entrée. On accède à la cour par un portail qui porte les traces de l'ancien pont-levis. Au-dessus se trouvent Des armoiries. À l'intérieur, on peut voir l'ancienne cuisine et la grande salle où se sont réunis, trois fois, les États généraux du Quercy au XIVe siècle avec une belle cheminée du XVe siècle sur laquelle sont sculptés les blasons de Dieudonné de Barasc et d'Antonia de Gimel, de son fils Dieudonné et de Claude de Balzac, son épouse. Le plafond de la salle est décoré de poutres polychromes. Le porche d'entrée est à bossage. Ce porche et les façades ainsi que la toiture du donjon ont été inscrits aux monuments historiques le 25 juillet 1973.
Coordonnées par GPS : 44° 34' 48" Nord, 1° 57' 09" Est


- LE CHATEAU DE BESSONIES A BESSONIES - 46210 (Se Visite + Gite d'Hôtes):


Le Château de Bessonies est un château bâti à Bessonies, dans le département du Lot, en région Occitanie, en France. L'existence du Château de Bessonnies est attestée depuis 1555. Le château se trouve dans un parc de 2 hectares, à 12 km du lac du Tolerme. La construction du château date du XVIe siècle. En 1789, son propriétaire Jean Joseph de Bessonies, gouverneur du Roi en la ville de Figeac, condamné à la guillotine, est sauvé par la chute de Robespierre. Son fils, Ambert, épouse la cousine germaine de la femme du maréchal Ney (1769-1815). C'est dans le château de Bessonies que le maréchal Ney se réfugie, et qu'il est arrêté en 1815 avant d'être ramené à Paris pour y être exécuté.
Le Château a été transformé en chambres d'hôtes. Le Château de Bessonies est aussi ouvert au Public pour des visites.
SITE WEB : Le Château de Bessonies
Coordonnées par GPS : 44° 48' 37" Nord et 2° 08' 59" Est


* LE CHATEAU DE LA BLAINIE A ALBAS - 46140 :
de Jacques46

Le Château de la Blainie est un château bâti à Albas, dans le département du Lot, en région Occitanie, en France. La construction du Château de la Blainie date de 1865. Surplombant le Lot, le château de la Blainie (par corruption Bleynie) fut bâti vers 1865 sur un piton rocheux et au cœur du village, près de l'église, par l'Intendant général, Étienne Pagès, inspecteur des Armées sous le Second Empire, gouverneur des États Pontificaux. Ce château se vend pour un morceau de pain à la déconfiture de la Famille Pagès du Port : Gustave Pagès du Port, maire d'Albas, s'était beaucoup endetté. Pour sauver ses biens, sa mère avait dû le faire interdire, et le placer dans une maison de santé. Bien que l'on s'appliquât à cacher ces tristes événements aux albassiens, il fallut bien se décider à enregistrer la démission d'un maire qui était légalement interdit. Cette démission est donnée au début d'octobre 1901. C'est M. Mourguès, notaire à Albas (de 1886 à 1934) et maire-adjoint (de 1888 à 1902) devenu alors maire d'Albas (de 1902 à 1919), qui acquiert lors des déboires de la famille Pagès du Port, ce château est vendu aux enchères judiciaires, à Cahors, pour la somme de 8 000 francs, et toutes réparations faites, en devient le châtelain pour la somme de 15 000 Francs. Infirme depuis plusieurs années, il meurt le 10 octobre 1941, âgé de 82 ans. Jusqu'en 2005, le château a été la propriété de Louis Emile Henri Mourguès (1926-2008), qui l'avait hérité de son père. Le Château de la Blainie n'est pas inscrit aux M.H.
Coordonnées par GPS : 44° 28' 10" Nord et 1° 14' 13" Est


- LE CHATEAU DU BOUSQUET A ARCAMBAL - 46090 (Privé):


Le Château du Bousquet est un château bâti à Arcambal, dans le département du Lot, en région Occitanie, en France. Sa construction date du XIVe au XVIIe siècle. Il appartenait à Jean de Bousquet. Il remonte au XIe siècle. Son donjon fut brulé trois fois. Un de ses seigneurs fut Chevalier de Malte. Situé sur u proontoire, il a conservé sa fière silhouette fortifiée, de style médiéval, entouré de tours circulaires irrégulières. Il possède à l'intérieur, un escalier de pierre et une salle voutée de deux croisées d'ogives dont l'une permet l'accès à une porte proche. La connaissance de la famille du Bousquet commence avec Jean du Bousquet, anobli en 1341, frère du cardinal Bernard du Bousquet, archevêque de Naples. Jean du Bousquet pourrait être le constructeur du premier édifice. C'est à la fin de la Guerre de Cent Ans, entre 1484 et 1525, que débuta la construction de l'imposante tour centrale, ainsi qu'une part importante de l'édifice comme le montre l'usage de motifs de roses et de bâtons écotés. En 1528, l'héritière du Château Catherine du Bousquet épousera un membre de la famille Deslax. Au XVIIe siècle, la Famille Deslax d'Arcambal fit construire les tours de la façade ouest et la terrasse à balustrade. En 1787, complètement ruiné, le marquis Deslax d'Arcambal, maréchal des camps et armées du roi, doit vendre le château. La propriété est vendue en 1804, puis en 1816, aux ancêtres des actuels propriétaires. Le Château du Bousquet est inscrit aux M.H.depuis 1979. Le Château du Bousquet est privé et fermé au Public.
Coordonnées par GPS : 44° 27' 22,74" Nord 1° 30' 32,98" Est


- LE CHATEAU BOUTIER A DURAVEL - 46700


Le Château Boutier est un château bâti à Duravel, dans le département du Lot, en région Occitanie, en France. Le Château Boutier est partiellement inscrit au titre des monuments historiques. Le château Boutier est situé boulevard Gustave Joubert, à Duravel. Sa construction date de XVIIe siècle. Un peu avant 1596, la famille Boutier, riches commerçants protestants, acquirent du temporel du prieuré de Duravel plusieurs constructions pour y faire bâtir une nouvelle demeure. Le Château Boutier est le résultat de cet assemblage à partir de la fin du XVIe siècle ou début du XVIIe siècle. Il a subi plusieurs modifications successives, en observant sur les façades, les ouvertures fermées et ouvertes pour faire de cet assemblage un ensemble cohérent avec un toit en pavillon.
Les murs de la tour ont été surélevés au XIXe siècle. Le Château Boutier a été inscrit aux M.H.depuis le 16 septembre 1991.
Coordonnées par GPS : 44° 30' 58" Nord, 1° 04' 48" Est


* LE CHATEAU LES BOUYSSES A MERCUES - 46090 :
de Torsade de Pointes

Le Château Les Bouysses est un château bâti à Mercuès, dans le département du Lot, en région Occitanie, en France. La construction du château date du XIIIe au XIXe siècle. Le Domaine du Château Les Bouysses est appelé aussi le Château des Bouysses. En 1232, sur injonction royale, le Seigneur de Rassiels, Raymond de Lard, a fait don de sa terre « les Bouysses » à Dame Guillemette, seconde abbesse de Leyme, pour qu'elle y fonde un prieuré cistercien où s'installèrent une douzaine de religieuses. Pendant la guerre de Cent Ans, les religieuses furent expulsées par les Anglais qu'elles récupérèrent, en 1600. Le domaine, transformé partiellement en vignoble, produisait déjà un cahors. Les religieuses de Leyme le firent prospérer. En 1745, elles autorisèrent même la démolition de leur chapelle pour construire à la place un chai. Devenu bien national avec la Révolution, le domaine est cédé en 1791 à François Agar, maire de Mercuès, négociant en vin à Mercuès et à Paris-Bercy qui fait reconstruire le château sur les anciennes caves. Mis en faillite par l'incendie de ses entrepôts de Paris, François Agar vendit le domaine des Bouysses, en 1823, à l'un de ses cousins, Jean-Michel Agar, comte de Mosbourg. Ce dernier, qui devait son titre à Louis XVIII, avait été ministre des finances du roi de Naples, Joachim Murat, son ami qu'il avait côtoyé au Collège de Jésuites de Cahors (devenu par la suite, lycée Impérial, Royal puis lycée Gambetta). Agar revint dans le Lot après la mort de Murat en 1815, et devint député du Lot, de 1830 à 1834 et Président du Conseil général du Département du Lot pendant 14 ans. Mosbourg fit construire ou reconstruire la plupart des bâtiments du château tel que l'on peut le voir aujourd'hui. Notamment un escalier à double volée et un élégant perron de style italien, souvenir de ses voyages. L'Orangerie fut construite en 1820. A côté, ont été aussi construites des écuries. L'héritage du Comte de Mosbourg dont le fils n'avait pas eu d'enfant, passa à la fin du XIXe siècle, aux neveux de ce dernier, les Vicomtes de Rougé, descendants de la longue lignée, mentionnée depuis 1045, attestée depuis 1375, de la Famille de Rougé. Le dernier vicomte, « inventeur » sans brevet des « queues d'avion » céda peu à peu son domaine. La famille Marre en devint ainsi propriétaire en 1933. Cette famille est toujours propriétaire du domaine et du château.Le domaine est dirigé par Jean-Louis Marre. Des travaux de restauration ont été entrepris de 1996 à 2004. Une partie du château (caves et escalier extérieur) inscrite aux M.H. depuis le 5/09/1989. Il se situe boulevard Gustave Joubert à Mercuès.
Coordonnées par GPS : 44° 29' 47,04" Nord et 1° 23' 43,08" Est


- LE CHATEAU DE BOUZIES A BOUZIES - 46330 :


Le Château de Bouzies appelé aussi le Château des Anglais est un château bâti à Bouzies, dans le département du Lot, en région Midi-Pyrénees, en France. Le Château de Bouzies fut bâti dans la falaise. Encastré dans la roche, le Château de Bouzies ou Château des Anglais fut un refuge pour les populations de toutes les époques à Bouziès. Sa construction date du XIVe siècle. Presque invisible, il se situe au-dessus du passage sous roche de la route, juste avant le pont métallique qui conduit à Bouziès en venant de Cahors, taillé dans la roche.
Coordonnées par GPS : 44° 29' 07" Nord, 1° 38' 33" Est


* LE CHATEAU BOVILA A PUY-L'EVEQUE - 46700 (Domaine Viticole):
de Ségala75

Le Château Bovila est un château bâti à Puy-l'Evêque, dans le département du Lot, en région Occitanie, en France. La construction du Château de Bovila date du XVe au du XVIe siècle. Le Château Bovila est situé à pus de 30 mètres de haut, sur la commune de Fargues à quelques kilomètres de Cahors, surplombant la vallée du Lot. L'entrée du château se trouve sur la partie haute de la tour. Le Domaine Bovila produit un vin de Cahors traditionnel, sur un terroir argilo-calcaire blanc type champenois et de marnes du tertiaire lacustre, d’une superficie de 12 hectares. Les vignes sont plantées à 250 mètres d’altitude et bénéficient d’une exposition Sud-Ouest sur les crêtes et les plateaux du Quercy. Le Domaine viticole de Bovila est dirigé par Olivier et Pascal PIERON.
Coordonnées par GPS : 44° 30' 20" Nord et 1° 08' 20" Est


* LE CHATEAU DE BUSQUEILLES A AUTOIRE - 46400 (Gite d'Hôtes):
de Pymouss

Le Château de Busqueilles est un château bâti à Autoire, dans le département du Lot, en région Occitanie, en France. La construction du Manoir de Busqueilles date du XVIIe siècle. Le manoir a dû être construit à la fin du xvie siècle ou au début du xviie siècle par la famille Sirot. Les Sirot appartiennent à la noblesse de robe. Jean de Sirot (1590-1676) et son fils Jacques (1633-1731) ont été conseillers du roi auprès du sénéchal de Martel. La porte d'entrée porte les armoiries des familles Sirot et Lascazes qui étaient alliées au xviiie siècle. Le Château de Busqueilles a été remanié dans la seconde moitié du XVIIIe siècle. Certains éléments du Château de Busqueillles sont inscrits aux M.H. depuis le 8/04/1991.
Coordonnées par GPS : 44° 51' 13" Nord et 1° 49' 18" Est


- LE CHATEAU DE CABRERETS A CABRERETS - 46330 :

CC BY-SA 3.0

Le Château de Cabrerets est un château bâti à Cabrerets, dans le département du Lot, en région Occitanie, en France. La construction du château date du XVIe-XVIIe siècle. Le Château de Cabrerets a été classé aux M.H. depuis 1996. En aval de Cabrerets, dominant la route de 25 m, le château, avec une terrasse à balustrade et une cour intérieure, flanqué d'une grosse tour d'angle. Édifié au XIIIe siècle, reconstruit au XVIe, le Château de Cabrenets a appartu au Maréchal-duc Charles de Gontaut-Biron, ami du roi Henri IV et traître à son roi. Le château a été pillé pendant la Révolution, les écus aux armes des Gontaud-Biron martelés (Calmon, 1957, p. 257). Il est alors partagé entre plusieurs propriétaires, puis les différentes parties sont progressivement achetées par les descendants de Joachim Murat à partir de 1850 (la Tour Nord seulement vers 1940). En 1957, l'aile Ouest présentait un crénelage "récent" qui a disparu depuis, au profit d'un étage de comble. Le Château de Cabrerets a accueilli le Musée de la Préhistoire de Cabrerets de 1934 à 1964, puis a été vendu et les collections données à la commune de Cabrerets. La Tour Nord, dite de Marcenac, qui était ruinée, a été restaurée et reconstruite de 1994 à 1997. La charpente de la tour Sud-Ouest a été refaite en 2008.
Coordonnées par GPS : 44° 30' 15,26" Nord et 1° 39' 14,34" Est


- LE CHATEAU DE CAÏX A LUZECH - 46140 (Domaine royal Viti-vinicole privé):


Le Château de Caïx est un château bâti à Luzech, dans le département du Lot, en région Occitanie, en France. Le château de Caïx (ou de Cayx), est l’actuelle propriété de la Reine Margrethe II de Danemark, et de son époux, le Prince Henri de Danemark. Cette majestueuse demeure trouve ses origines au XVe siècle où elle était alors un fortin destiné à contrôler la navigation sur le fleuve en contrebas. Le Château doit sa beauté d’aujourd’hui au patient travail de reconstruction de la Reine de Danemark et le Prince consort Henrik qui l’ont repris en 1974. Le prince, descendant d’une famille de la région, Les Monpezat, est un amoureux de ce terroir. Il a courageusement entrepris de replanté la totalité du domaine, et a été un des premiers à essayer de réintroduire les blancs à Cahors. C'est une Propriété viticole, privée et fermée au Public. Le Château de Caïx est aujourd’hui une demeure royale et une propriété viti-vinicole qui produit un Cahors de qualité.
Coordonnées par GPS : 44° 29' 26" Nord et 1° 18' 20" Est


* LE CHATEAU DE CALAMANE A CALAMANE - 46150 :


Le Château de Calamane est un chateau bâti à Calamane, dans le département du Lot, en région Occitanie, en France. Les premiers seigneurs de Calamane furent les Béral ou Béraldy, une grande famille de banquiers cadurciens. Par le mariage de Delphine de Béraldy avec Raymond de Durfort, en 1328. La seigneurie entre alors dans la famille de Durfort, originaire de l'Agenais. Raymond de Durfort reste fidèle au roi de France. Son petit-fils, Raymond-Bernard de Durfort a combattu aux côtés du roi d'Angleterre. Il participe à la prise du château de Mercuès, en 1426. Dans les années suivantes il a fait des ravages dans la région avec une petite armée. Il s'est marié en secondes noces avec Marguerite de Cazeton qui lui apporté en dot les seigneuries de Salviac, Léobard, Saint-Germain, Septfons, Saint -Clair, Costeraste, Lafontade, Coupiac, Laval et le Mont-Saint-Jean, soit une grande partie du Gourdonnais. Pour récupérer le château de La Chapelle dont il avait hérité, il s'allie avec Naudonnet de Lustrac (vers 1395-1470), chef du partie français. En 1430, les États du Quercy finissent par lui payer une rançon pour qu'il évacue le château épiscopal de Mercuès. Il meurt en 1448. Le château de Calamane est construit à la fin du XVe siècle. Au XVIIe siècle, la famille de Losse devint propriétaire du château. En 1672, Jean-Cyrus de Losse, seigneur et marquis de Calamane, rend hommage pour sa seigneurie. Après les Pousargues, les Laroche-Lambert deviennent les seigneurs de Calamane au XVIIIe siècle. Jean-Gaspard de Laroche-Lambert ayant émigré au début de la Révolution, ses biens sont confisqués et vendus aux enchères. Les tours du château de calamane seront arasées. Jean-Gaspard de Laroche-Lambert fut guillotiné, en 1794. Sa veuve a pu acquérir le château, en 1796. En 1862, le château est racheté par Basile Albert, natif de Maxou, aïeul du propriétaire actuel. Le Château de Calamane est inscrit aux M.H. depuis le 29/03/1929.
Coordonnées par GPS : 44° 31' 23" Nord, 1° 23' 38" Est


* LE CHATEAU DE CAMY A LUZECH - 46140 (Privé):
de AN46

Le Château de Camy est un château bâti à Luzech, dans le département du Lot, en région Occitanie, en France. Le Château de Camy appartenait en 1600 aux Chapt de Rastignac. C'était la résidence secondaire des Rastignac, en 1617. Ils garderont le château jusqu'au XVIIIe siècle. Ensuite, leur descendant Alfred de la Rochefoucault revendra le Château de Camy à la Commune de Luzech qui le fera diviser, en deux ailes. Concernant le site Château de Camy, la date de rachat des propriétaires actuels date de 1965. Deux précisions : la fenêtre géminée a été démurée à la fin du siècle dernier ; les rails que l’on distingue en bas à droite du cliché sont ceux d’une petite ligne SNCF locale malheureusement arrêtée dans les années 1970. Le château de Camy a été racheté en 1965 par ses hôtes actuels.
Coordonnées par GPS : 44° 28' 45" Nord 1° 17' 16" Est


* LE CHATEAU DE CAPDENAC A CAPDENAC - 46100 :
Regissierra

Le Château de Capdenac est un château bâti à Capdenac, dans le département du Lot, en région Occitanie, en France. Le Château de Capdenac est construit dans l'un des plus beaux villages de France. Il ne reste qu'un Donjon avec des échauguettes, du XIVe siècle.
Coordonnées par GPS : 44° 34' 54" Nord et 2° 04' 12" Est


- LE CHATEAU DE CASTELNAU-BRETENOUX A PRUDHOMAT - 46130 (Musée lapidaire):


Le Château de Castelnau-Bretenoux est un château bâti à Prudhomat, dans le département du Lot, en région Occitanie, en France. C'est une forteresse médiévale. Sa construction date du XIe au XVIIe siècle. Son premier propriétaire fut Hugues de Castelnau. Il appartient aujourd'hui au Ministère de la Culture. Le Château de Castelnau-Bretenoux est devenu un Musée lapidaire. Le Château de Catelnau-Bretenoux est inscrit aux M.H. depuis 1942 et classé aux M.H. en 1862.
Coordonnées par GPS : 4° 53' 57" Nord et 1° 49' 35" Est


- LE CHATEAU DE CASTELNAU-MONTRATIER A CASTELNAU-MONTRATIER - 46170 :


Le Château de Castelnau-Montratier est un château bâti à Castelnau-Montratier, dans le département du Lot, en région Occitanie, en France. Il est appelé localement la Maison Vaysse. La construction du Château de Castelnau-Montratier date du XIIIe au XIXe siècle. Le château possède une façade du XIIIe siècle, construite en pierre et dans laquelle s'ouvrent 3 fenêtres géminées. Ses arcs en tiers point retombent sur un chapiteau sculpté. Le Château de Castelnau-Montratier est inscrit aux M.H. le 20/12/1924.
Coordonnées par GPS : 44° 15' 59,7" Nord, 1° 21' 14,7" Est


- LE CHATEAU DU CAYROU A PUY-L'EVEQUE - 46700 (Domaine Viticole):


Le Château du Cayrou est un château bâti à Puy-l'Evêque, dans le département du lot, en région Mydi-Pyrénées, en France. La construction du Château du Cayrou date du XIVe siècle. Il contrôlait le passage du Lot par un bac. Le Château du Cayrou est devenu depuis une exploitation viticole.
Coordonnées par GPS : 44° 30' 20" Nord 1° 08' 20" Est


- LE CHATEAU DE CAVAGNAC A CAVAGNAC - 46110 (Location de salles) :


Le Château de Cavagnac est un château bâti à Cavagnac, dans le département du Lot, en région Occitanie, en France. Construit sur le site d’une ancienne villa romaine, le château de Cavagnac date pour sa partie la plus ancienne du xiie siècle, date à laquelle sont élevés les premiers murs par la famille Robert dite « Robert de Cavagnac ». De cette époque subsiste le donjon dont on voit encore les restes de mâchicoulis et une haute tour dite « romane » ou « Sarrasine ». A la fin du XIIIe siècle, la Famille de Guiscard habite le château et détient les droits de Haute Justice dans la Vicomté de Turenne. Le château féodal laisse la place au xvie siècle à un nouveau château, flanqué d’un monumental corps de logis au milieu du XVIIIe siècle dont la façade est remarquable de sobriété. Le Château de Cavagnac reprend les plans de l’architecture d’une belle demeure parisienne et témoigne du gout et de la puissance des Guiscard, qui occuperont le site sans interruption, durant 5 siècles, jusqu’à la Révolution. En cette période troublée, le Château de Cavagnac est attaqué par des villageois, le blason de la famille, gravé sur une pierre énorme, logée au centre de la façade, dans la cour d’honneur, est rogné tel qu’on le voit encore aujourd’hui. Puis, le château est saisi et vendu comme Bien National. Les Guiscard s’éteignirent en 1790 avec le décès de Jean Pierre de Guiscard, Baron de Thédirac, Seigneur de Cavagnac et autres lieux époux de Paule Augustine de Plas, issue de la noble maison des Plas de Curemonte. Les liens entre les deux familles ne s’arrêtent pas là puisque Marie Madeleine de Guiscard, la sœur de Jean-Pierre de Guiscard, avait épousé le marquis de Plas de Curemonte. Le château est la propriété actuelle de la Famille Desplaces. château de Cavagnac, propriété privée et familiale ouverte à l’organisation de mariages, évènements, fêtes de famille et séminaires d’entreprise, dans un cadre historique, au cœur d’un superbe village du Haut-Quercy et de la vallée de la Dordogne. Le Château de Cavagnac se visite (visites guidées) dans le cadre des « visites conférences » organisées par le Pays d’Art et d’Histoire de la vallée de la Dordogne, du printemps à l’automne.
Tout le programme des visites sur www.pays-vallee-dordogne.com - Tel : 05 65 33 81 86
Contact : contact@chateaudecavagnac.com
Site web : Château de Cavagnac
Coordonnées par GPS : 45° 00' 28" Nord 1° 38' 26" Est


- LE CHATEAU DE CAYX OU CHATEAU DE CAIX A LUZECH - 46140 (Propriété Royale et exploitation viticole):


Le Château de Cayx est un château bâti à Luzech, dans le département du Lot, en région Occitanie, en France. Il existait déjà au XVe siècle. Le Château de Cays - Château de Caix - fut édifié pour contrôler la navigation fluviale et se trouve au coeur du vignoble de Cahors. Il est construit à flanc de colline et domine un des méandres de la rivière Lot, ainsi que le hameau de Caïx, situé sur la commune de Luzech. Réaménagé, il faut constamment agrandi au cours des siècles, et son bastion transformé en une vaste demeure de pierre de taille. Déjà habité au cours de la Préhistoire, le site de Luzech possède un oppidum, que l’on a longtemps pris, à tort, pour la fameuse place forte d’Uxellodunum. Au Moyen Âge, ses remparts entouraient la ville, construite au pied du château de Luzech, qui date lui-même du XIe siècle. Le Château de Cayx est une demeure royale qui appartient depuis à Henri de Laborde de Mompezat, Prince consort de Danemark. C'est aussi une Exploitation Viticole qui produit un Cahors de qualité.
Coordonnées par GPS : 44° 29' 26" Nord et 1° 18' 20" Est


* LE CASTRUM DE CAZALS A CAZALS - 46250 :


Le Castrum de Cazals est un château bâti à Cazals, dans le département du Lot, en région Occitanie, en France. Au Xe siècle, un premier pôle s'implante autour du sanctuaire Notre-Dame de Ginolhac, au sud-ouest du bourg. Puis, les seigneurs de Gourdon construisirent un château pour contrôler les voies antiques Cahors-Villefranche-de-Rouergue vers la basse vallée du ruisseau de la Masse, et la route menant à Gourdon. Le castrum de Cazals est attesté en 1196 quand il est cité dans le traité de Gaillon à la suite du conflit entre le roi de France et le roi d'Angleterre Richard Cœur de lion. Le château est construit sur un plateau. Lors de l'assignation de 1287, quand le roi de France cède la haute justice à Cazals au roi d'Angleterre, le document permet de définir le domaine de la châtellenie de Cazals qui comprend alors les paroisses de Notre-Dame de Ginolhac, Marminiac, Gindou, Montcléra et Luziers (aujourd'hui, partie de Salviac). Pendant la Guerre de Cent Ans, Cazals voit passer les armées avec leurs destructions. Entre 1287 et 1327, le roi d'Angleterre s'est substitué dans l'exercice des prérogatives du roi de France. En 1355, ce sont les soudards du Prince de Galles aidé par des seigneurs des environs, dont Benoît de Jean, seigneur des Junies. Son fils, Philippe de Jean, transforma Cazals en un fort anglais. Cette situation dure jusqu'en 1442. Cazals sort de la guerre en ruines. En 1350 le roi de France a saisi les biens des Cazals. À la fin de la guerre de Cent Ans les héritiers des Cazals sont les Gourdon-Thémines puis les Salignac et les Gontaud-Saint-Geniès. Ces derniers possédaient dans le castrum une tour, la chapelle castrale et un quartier du castrum appelé barri Saint-Geniès. Les seigneurs font venir des familles du Limousin et d'Auvergne pour repeupler la ville. En 1544, Pons de Salviac de Vielcastel se marie avec Françoise de Valon, une riche héritière. Au milieu du XVIe siècle, la communauté protestante va augmenter et va exacerber les conflits religieux et entraîner de nouvelles destructions. Les Vielcastel sont restés catholiques et fidèles au roi de France. Au XVIIe siècle, les Vielcastel sont les seigneurs du castrum où ils possèdent le château et plusieurs maisons. Le mariage de Donnat II de Salviac de Vielcastel, fils de Jean de Salviac de Vielcastel, baron de Verdun, avec Béraude Chaunac de Lanzac, en 1627, va apporter une dot de 17 800 livres permettant de réaliser les peintures du plafond à la française du château. Charles de Salviac, baron de Vielcastel, né en 1766, page du roi en 1781 jusqu'en 1784. Il émigre avec quatre de ses frères en 1791 et participe à la campagne de 1792 dans l'armée des Princes. Il est de retour en France en 1793, arrêté, il est finalement libéré. Il n'est plus propriétaire du château de Cazals depuis 1794 qu'il a vendu à un notaire. Il a été chambellan de l'impératrice Joséphine. En 1814, il a été nommé colonel de la garde nationale de Versailles puis colonel chef d'état-major jusqu'en 1818. Il s'est rendu à Fontainebleau pour saluer Napoléon avant son départ en exil. En 1814 et 1815 ses services à la cause royale et à la ville de Versailles pendant les invasions des armées étrangères lui ont valu des décorations de l'ordre de l'Aigle rouge par le roi de Prusse, l'ordre du Mérite par le roi de Bavière et la croix de Saint-Louis par Louis XVIII. Le Château de Cazals va avoir différents propriétaires. Il est racheté, en 1972, par des propriétaires qui le restaurent. En 2008, le castrum est racheté par un couple d'hollandais, Renée et Guillaume Oosterhof, qui désirent le mettre en valeur. Ils ont entrepris depuis de nombreuses restaurations au château lui-même, dans la magnifique cour intérieure, avec son immense bassin. Le nettoyage et le débroussaillage de l'enceinte extérieure, a été entrepris par Benoît Jouclar, régisseur du château. Le 10/08/2011, Renée et Guillaume Oosterhof ont convié les élus locaux pour leur faire part de leur intention de restaurer le château et son extérieur pour préserver le patrimoine local et faire découvrir « le castrum » aux Lotois et aux touristes, d'où l'ouverture à la visite, une fois les restaurations terminées. Ils envisagent de créer un chantier de fouilles, d'utiliser l'immense cour intérieure pour des manifestations de qualité, des concerts. C'est Marc Romanex, maçon de la communauté des communes, qui effectue la restauration la restauration des murs du chemin d'enceinte. Renée et Guillaume Oosterhof continuent les restaurations effectuées par Benoît Jouclar et Victor Ortiz pour le bassin intérieur. Une fois terminé, ce fleuron des Cazalais fera la fierté du canton et embellira le patrimoine historique lotois. Le Castrum de Cazals est classé aux M.H. en 1994.
Coordonnées par GPS : 44° 38' 41" Nord, 1° 13' 44" Est


- LE CHATEAU DE CENEVIERES A CENEVIERES - 46330 (Se Visite) :


Le Château de Cenevières est un château bâti un château de style Renaissance du Quercy, à Cenevières, dans le département du Lot, en région Occitanie, en France. Sa construction date du XIIIe à XVIe siècle. Il se trouve sur la D8, sur une falaise. Le Château de Cenevières est ouvert au Public et se visite de 10H à 12H et de 14H à 18H. Il appartient à la Famille Braquilanges depuis 1793. Le Château de Cenevières est ouvert aux 2 journées du Patrimoine : le 16 et 17 Septembre 2017 - de 10H à 12H et de 14H à 17H - Tarif 5E/adulte et 3E/etudiant - Gratuit pour les - de 18ans.
Infos : 05.65.31.27.33 - E-mail : contact@chateau-cenevieres.com
Site : Le Château Cenevières
Coordonnées par GPS : 44° 27' 46,21" Nord, 1° 45' 13,26" Est


* LE CHATEAU DE CHAMBERT A FLORESSAS - 46700 (Domaine viticole):
Chateau Chambert

Le Château de Chambert ou Château Chambert est un château bâti à Floressas, dans le département du Lot, en région Occitanie, en France. Il est de style Viollet-le-Duc. Son propriétaire initial fut le Général Bataille. La construction Château de Chambert date du XVIe à 1873. Il apaprtient à Philippe Leneune aujourd'hui, qui a fait un domaine viticole. Le domaine de Chambert date de 1100. Au XIIIe siècle, le domaine de Chambert et son vignoble sont administrés depuis une ferme fortifiée, appelée « repaire », située à l'emplacement actuel du château. Au XVIIe siècle, lors du recensement des chefs de famille de la commune de Floressas en 1670 avec leur profession, on trouve à Chambert les habitants suivants : Baureilhes Mathurin ; Delfourd Armande, femme de Guillaume Fabre ; Durand Raymond, travailleur. En 1690, demoiselle Fabre de La Valette, puis en 1810 les Lathese, bourgeois anoblis, vivent à Chambert et exploitent ce domaine très important. Le vin est réputé et vendu en France mais aussi exporté en Angleterre et en Russie (sous le nom de Kagor). Au XIXe siècle, grâce à d’importantes améliorations de la navigation sur le Lot (biefs, écluses, chemins de halages, « cales »...), le château de Chambert accroît encore sa réputation. En 1870, la famille Bataille succède aux Lathèze (Louis Bataille est notaire né à Marminiac et marié à Mélanie Lathèse née à Floressas). En 1873, Louis Bataille fait construire le château de style Viollet-le-Duc sur les bases d’un petit château fortifié du XVIe siècle. Il fait construire un mur d’enceinte et fait aménager le parc et le jardin dans le glacis défensif du château ; il replante aussi le vignoble en intégralité et va vendre lui-même son vin à Bordeaux. Le bâtiment est aux trois-quarts détruit par un incendie en 1886. Il est reconstruit en conservant la partie centrale. Leur fils Marie Désiré Pierre Bataille hérite ensuite du domaine à la fin du XIXe siècle mais ne va pas longtemps s'en occuper : il est le premier général français à mourir sur le front lors de la Première Guerre mondiale : il est tué au col du Bonhomme le 8 septembre 1914 alors qu'il dirige la 41e division d'infanterie1) durant un repérage pour ajuster les tirs d'artillerie contre les forces allemandes. C'est à la suite de son décès que l'armée impose aux généraux de rester 50 kilomètres en retrait du front. Le phylloxéra en 1877, et la mort du Général Bataille sur le front des Vosges en 1914, détruisent petit à petit ce vignoble de plus de 300 hectares. Au XXe siècle, il faut attendre 1973, pour que Marc Delgoulet, négociant en vins corrézien, fasse revivre ce domaine. Il entreprend la restauration du château : deux tours rondes dans le style du château du XVIe sont construites en 1985. Le vignoble est replanté. Il sélectionne les meilleures parcelles et les meilleures expositions. En 1978, le premier millésime du domaine est médaillé d'or aux concours nationaux de Mâcon et Bourg en Blayais. En 1994, Joël Delgoulet, fils de Marc Delgoulet reprend les rênes de l'exploitation familiale et entreprend l'agrandissement des locaux de l'exploitation en respectant l'environnement : murs recouverts de pierre taillée, isolation naturelle de fabrication suisse, etc. En 2007, le château de Chambert est racheté par Philippe Lejeune. Le XXIe siècle représente le lancement des grands travaux viticoles. Avec l'aide précieuse du consultant Stéphane Derenoncourt, Philippe Lejeune entreprend la refonte du vignoble : arrachage de toutes les parcelles de vignes de tannat pour être remplacées par du malbec, le renouvellement de parcelles de malbec, la plantation de chardonnay sur d'excellentes parcelles du Kimmeridgien orientées nord, la refonte de l'unité de vinification ; les travaux à la vigne renforcés suivant les méthodes de la biodynamie. Et en 2009 : la certification bio ECOCERT est lancée.
Adresse : Château de Chambert, Les Hauts Coteaux, 46700 Floressas - Téléphone : 05 65 31 95 75
Coordonnées par GPS : 44° 26' 55" Nord 1° 07' 56" Est


* LE CHATEAU DE CHARRY A MONTCUQ - 46800 (Privé):


Le Château de Charry est un château bâti à Montcuq, dans le département du Lot, en région Occitanie, en France. Le Château de Charry a été construit en trois fois. Ce fut d'abord un donjon dont la bâtisse principale était flanquée de deux tours polygonales. Il était cerné d'une enceinte fortifiée, dont il reste la troisième tour, alors non reliée au bâtiment principal, et une barbacane oblongue. Des canonnières défendaient l'accès du puits. Un souterrain reliait la barbacane à l'une des tours du donjon. Une seconde campagne de travaux, au XVIIe siècle, ajouta le corps de bâtiment à droite de la tour, ainsi que les bâtiments fermant la cour. Au XIXe siècle se fit le raccordement entre le bâtiment principal et la tour ronde du rempart. Ce donjon était un relai de feu entre la tour de Montcuq et le donjon de Marcilhac, et assurait la défense de la Vallée de Charry. Le premier château a été construit dans la seconde moitié du XVe siècle avec un donjon flanqué de deux tours polygonales. Il est protégé par une enceinte dont il subsiste la troisième tour ronde et la barbacane. Le plus célèbre des membres de cette famille est Laurent de Charry (1530-1563) qui a eu une conduite héroïque pendant les guerres d'Italie qui lui vaut d'être surnommé par Montluc, de « Second Bayard ». Catherine de Médicis lui a confié l'organisation de la Garde royale chargée de la protection du roi Charles IX. Il a été assassiné en 1563, sur le pont Saint-Michel, à Paris, sur l'instigation de d'Andelot, frère de Gaspard de Coligny par M. du Châtelier-Potaut. Catherine de Médicis l'a fait inhumé dans le chœur de Notre-Dame de Paris. Sa nièce, Peyrone de Charry, a épousé Jean de Vezins, sénéchal de Quercy. Le château a été modifié au XVIIIe siècle par l'ajout de deux corps de logis. La famille Charry a conservé la seigneurie jusqu'à la Révolution. Le château est ensuite passé aux Lavaur de Charry. Le Château de Charry est acquis au XXe siècle par le colonel Bonnafous de Caminel qui a commencé la restauration du château qui avait été mal entretenu. Les propriétaires ayant acquis le château en 1984 ont remis en état le château. Le château est inscrit aux M.H. depuis le 6 octobre 1976. Le Château de Charry est un château privé, fermé au Public.
Coordonnées par GPS : 44° 19' 05" Nord, 1° 13' 23" Est


- LE CHATEAU DE CHAUSSENEIGE A CRESSANSAC - 46600 :


Le Château de Chausseneige est un château bâti à Cressensac, dans le département du Lot, en région Occitanie, en France. La construction du Château de Chausseneige date du XIIIe siècle, époque où il fut reconstruit pour Viollet-le-Duc.
Coordonnées par GPS : 45° 01' 18" Nord, 1° 31' 16" Est


- LE CHATEAU DE CIEURAC A CIEURAC - 46230 :


Le Château de Cieurac est un château bâti à Cieurac, dans le département du lot, en région Occitanie, en France. La construction du Château de Cieurc date du XIIIe au XVIe siècle. Le château appartenait à la famille de Cardaillac, coseigneurs de Cardaillac, de Saint-Cirq-Lapopie et seigneurs de Cieurac. Il est occupé et pillé par les Anglais entre 1356 et 1358. Le château est racheté par les consuls de Cahors et en doublèrent la défense. Puis ils le restituèrent à la famille de Cardaillac après la guerre de Cent Ans. Raymond de Cardaillac avait participé à la ligue du bien public avec d'autres seigneurs de Guyenne. En 1487, sur ordre d'Anne de Beaujeu, les armées du roi Charles VIII détruisirent le château des Cardaillac à Saint-Cirq-Lapopie. Raymond de Cardaillac décida alors de reconstruire le château de sa famille à Cieurac. Raymond de Cardaillac (1450-1501) participa à la première guerre d'Italie avec Charles VIII. Il est mort en 1501. Le début de la reconstruction a dû commencer peu avant 1501. Son fils, Jean-Jacques de Cardaillac (1476-1515), conseiller et chambellan du roi, gouverneur et sénéchal de Quercy à partir de 1500. Il détenait des droits sur le fief de Cardaillac et les seigneuries de Cieurac, Aujols, Biars et Concots. Il a continué la construction du château. En février 1503, Jean-Jacques de Cardaillac se marie avec Jeanne de Peyre (1480-1509), fille d’Astorg de Peyre en Gévaudan. Ses armoiries sont sculptées sur la façade, avec celles de son mari. Leur fils, Antoine-Hector de Cardaillac (vers 1500-1567), marié en 1532 avec Marguerite de Caumont, se convertit au protestantisme. Il fait fortifier le Château de Cieurac. Son fils, François Astorg de Peyre-Cardaillac, seigneur de Peyre, marié en 1564 avec Marie de Crussol d'Uzès, fille de Charles de Crussol, vicomte d'Uzès, et de Jeanne Ricard de Genouillac, dame d'Assier, fille de Galiot de Genouillac. Il est tué à Paris au cours de la nuit de la Saint-Barthélemy. Son autre fils, Geoffroy Astorg Aldebert de Peyre-Cardaillac, marié en 1579 avec Marie du Qelennec, meurt en 1608. La branche directe de Cardaillac s'achève, sans descendance, en 1629. Le Château de Cieurac est transmis en 1629 à un cousin, Jacques Dayrac de Gardemont. Richelieu fait araser le château d'un étage. En 1664, par l'alliance de Marguerite Dayrac avec Ramon de Godailh, le château entre dans la famille de Godailh, de Montauban. Jacques de Godailh, Baron de Cieurac fit ajouter, en 1733, un corps de bâtiment réservé aux cuisines sur le côté nord du château. Pierre-Jacques de Godailh-Cieurac, maire de Montauban en 1792, est arrêté et guillotiné, à Paris, en 1794. Le château de Cieurac est pillé et sa chapelle gothique détruite. Il est racheté par Caminel, 1er maire de Cieurac. Par héritage, le Château de Cieurac devient la propriété de la Famille Dulac. La division S.S. Das Reich à la recherche de résistants, fait incendier en représailles, le Château de Cieurac, en juin 1944. L'incendie détruira la toiture, les plafonds classés, aux M.H. en 1938, les meubles et les archives du château. Le Château de Cieurac fut protégé par une toiture provisoire, en 1950. Un escalier provisoire fut aussi installé en 1956. En 1974, la Famille Dulac revend le château à Mme Claude Afchain. La restauration du Château de Cieurac est alors entreprise. Le Château de Cieurac a été classé aux M.H. depuis le 2/06/1938.
Coordonnées par GPS : 44° 22' 12" Nord, 1° 31' 19" Est


* LE CHATEAU DE CLERMONT A CONCORES - 46310 :


Le Château de Clermont est un château bâti à Concorès, dans le département du Lot, en région Occitanie, en France. La construction du Château de Clermont date du XIIIe au XVIIe siècles. La Tour abrite la chapelle du 13e siècle. Ruiné pendant la guerre de Cent ans, le château est reconstruit à la fin du XV-XVIe siècles. Pillé et transformé en carrière de pierre à la Révolution, l'édifice a été en grande partie détruit. Des restaurations ont été faite au 19e siècle (tour carrée, porte du corps de logis). L'édifice conserve son caractère défensif. Il forme un quadrilatère flanqué de quatre tours rondes. Une courtine s'élève au Nord-Est contre laquelle sont adossés de petits bâtiments postérieurs. Le corps de logis principal est en vis à vis tandis que les deux autres côtés étaient occupés par des bâtiments aujourd'hui détruits. Le côté sud-est est occupé par des écuries bâties après la Révolution et raccrochées au logis principal par une tour d'escalier carrée. Les élévations des tours subsistent dans les parties inférieures. Les travaux du XVIe siècle sont visibles dans les restes du corps de logis principal. Le Château de Clermont a été restauré de 2001 à 2006. Depuis 2001, Monsieur et Madame Lust ont entrepris des travaux à l'extérieur et à l'intérieur du château pour restaurer le corps de logis principal, les anciennes écuries, la chapelle, les murs d'enceinte et les salles voûtées du XIIIe siècle. Le Château de Clermont est classé aux M.H. depuis le 3/08/1932 et il est inscrit aux M.H. depuis le 7/11/1932.
Coordonnées par GPS : 44° 40' 36" Nord, 1° 23' 44" Est


* LE CHATEAU DE CONDAT A BOUZIES - 46330 (Privé):


Le Château de Condat est un château bâti à Bouziès, dans le département du Lot, en région Occitanie, en France. La construction du Château de Condat date de la fin du XVe siècle au XVIIIe siècle. A la fin du Moyen Age, le château était une « borie », c'est-à-dire une exploitation agricole noble. Elle appartenait à la famille de Saint-Géry. En 1503, au moment du dénombrement du ban et de l'arrière-ban, en 1503, Antoine de Saint-Géry, reconnaît la possession de la borie.La famille Balaguier devient proriétaire du Château de Condat au XVIIe siècle. Le Château est racheté, en 1776, par Pierre de Maleville. Le 28 octobre il a acheté aussi le fief de Conduché, Pech la rive, Soumeroque, Saint-Cirq et diverses rentes. En 1786, Pierre de Malleville est dit seigneur de Condat, Conduché, et Bouziès. Le petit château est composé de deux corps de logis disposés perpendiculairement. La présence d'arrachements peut laisser penser qu'il y ait eu une autre aile. Une grande fenêtre à meneaux se trouve sur la façade Est. Deux fenêtre à croisillons se trouvent sur la façade Sud. Le Château de Condat est inscrit aux M.H. depuis le 14/05/1987. Le Château de Condat est privé, fermé au Public.
Coordonnées par GPS : 44° 28' 56" Nord, 1° 39' 11" Est


- LE CHATEAU DE LA COSTE A GREZELS - 46700 (Se Visite):


Le Château de la Coste est un château bâti à Grezels, dans le département du Lot, en région Occitanie, en France. L'architecture militaire du château date des XIVe et XVe siècles. En 1580,le château tombera en ruine, lors de sa prise par les troupes protestantes. Le Château de la Coste sera restauré à la fin du XVIe siècle. A l'origine, le château n'était qu'une simple tour de gué. Son propriétaire initial était la Famille Guiscard. Le Château de la Coste est de forme carrée. Le Château de la Coste est flanqué de 2 tours carrées massives, rectangulaires à l'Ouest, et de 2 tours cylindriques, à l'Est. Il se compose d'un corps de logis rectangulaire prolongé de ailes et un mur de courtines au Sud, qui ferme la cour. L'aile Nord, ayant servi de réserve de pierres pour édifier la maison d'un ancien propriétaire, a été pourvue d'une galerie à claire-voie pour assurer l'étanchéité. Le corps de logis présente 4 niveaux. Il est inscrit aux M.H. en 1961 et classé en 1997 pour ses toitures, ses façades et le sol de la cour. Le Château de La Coste est ouvert au Public et se visite.
Adresse : Le Château 46700 Grézels - Tel 05 65 21 34 18 et Tel 05 65 21 38 28 - Les visites sont guidées - Du 14 juillet 2018 au 31 août 2018
Coordonnées par GPS : 44° 28' 34" Nord, 1° 09' 12" Est


* LE CHATEAU DE COUANAC A VARAIRE - 46260 (Privé):
Thérèse Gaigé

Le Château de Couanac est un château bâti à Varaire, dans le département du Lot, en région Occitanie, en France. La construction du Château de Couanac date du XIIe au XVIe siècle. Le château se compose de 2 corps de logis. Le corps principal, en retour d'angle, est flanqué de 2 tours, l'une ronde, l'autre carrée avec une rangée de corbeaux de mâchicoulis, à sa partie supérieure. Au pied de la tour, s'ouvre le portail d'entrée de la chapelle, située en partie sous la tour, laquelle a conservé son transept roman. A l'origine, l'église avait son abside à l'est. Les colonnes de l'arc triomphal prennent naissance dans la crypte et sont surmontées de chapiteaux romans sculptés. Dans la crypte sont inhumés les anciens propriétaires. La façade Sud du château, de style Renaissance, est percée de plusieurs fenêtres à meneaux et de lucarnes, surmontées de frontons. Plusieurs salles conservent leurs plafonds à la Française. Le Château de Couanac est inscrit aux M.H. depuis le 21/02/1974. C'est un château privé, fermé au Public.
Coordonnées par GPS : 44° 22' 34,49" Nord, 1° 42' 1,31" Est


* LE CHATEAU DE COUSSERANS A BELAYE - 46140 :


Le Château de Cousserand ou Chateau de Cousserans est un château bâti à Bélaye, dans le département du Lot, en région Occitanie, en France. Le Château de Cousserand date du XVe siècle. Cousserans est cité dans un acte de 1284 sans qu'il apparaisse, un château. La terre est alors aux Grézels, chevaliers, habitants à Bélaye. En 1472, Pons del Bosc, Chanoine de la Cathédrale de Cahors, achète les terres avec sa tour ruinée, au Seigneur de Hautcastel. La vente devint définitive sept ans plus tard. Le nouveau propriétaire fit reconstruit le château, entre ces deux dates. Au XIXe siècle, le Château de Cousserans devint la propriété de la Famille Lacoste de Fontenilles par mariage. Puis, il appartiendra aux Roussy. Le dernier descendant fut le Baron de Roussy. Le Château de Cousserans a fait l'objet d'importants travaux de restauration en 1878 pour augmenter son confort intérieur. En 1955, le Château de Cousserans est racheté par M. et Mme Déjean, puis en 1980, par Francesca et Georges Mougin. Le Château de Cousserans est inscrit aux M.H. le 16/05/1974.
Coordonnées par GPS : 44° 26' 50" Nord, 1° 12' 36" Est


* LE CHATEAU DE CRABILLE A MONTGESTY - 46150 (Privé):


Le Château de Crabillé est un château bâti à Montgesty, dans le département du Lot,en région Occitanie, en France. Il a été construit en 1804 au début du XIXe siècle. La construction du Château de Crabillé date de 1804. La sœur de Joachim Murat habitait, dans le hameau, une modeste maison rurale. Ce dernier devint Maréchal d'Empire. Sa générosité permit à sa sœur de faire construire une belle demeure bourgeoise, en 1805, en détruisant une partie du hameau. Le Château de Crabillé adopte un plan en U. Les ailes en retour donnent accès à une terrasse. Avec le château, des bâtiments agricoles furent aussi construits. Caroline Murat vint y faire un séjour. On ne peut affirmer que Napoléon Bonaparte l'ait accompagnée. Le Château de Crabillé est privé, fermé au Public. Le Château de Crabillé ou Crabillier ou de Crabilhé, est inscrit partiellement à l'inventaire supplémentaire des M.H..
Coordonnées par GPS : 44° 33' 52" Nord, 1° 17' 09" Est


* LE CHATEAU DE CROZE OU CHATEAU DE CROZES A SARRAZAC - 46600 :


Le Château de Croze appelé aussi Chateau de Crozes est un château bâti à Sarrazac, dans le département du lot, en région Occitanie, en France. La construction du Château de Crozes date du XIXe siècle. Le mas de Crozes appartient à partir de 1470 par Étienne de Vieilleschièzes, seigneur du Bastit, procureur de la vicomté de Turenne, à l’emplacement d’une ancienne maison forte qu'il a acquis des feux nobles Galhard et Jean Paulin. Le pavillon rectangulaire muni de meurtrières situé à l'est du château peut être un vestige du logis primitif attesté au XIIIe siècle. Le château actuel a été construit au dernier quart du XVe siècle avec le tour hexagonale de l'escalier à vis en saillie de la façade sud. Des douves ont été aménagées au XVe et XVIe pour protéger l'édifice. 1504, le château appartient à Pierre de Vielheschezes, seigneur du Bastit, qui tient le domaine de Croze, sans la justice, du vicomte de Turenne. Ses descendants ont conservé le fief jusqu’à la mort de Raymond de Vieilleschièzes, en 1611. N'ayant pas d'héritier direct, le fief passe à Jean de Marqueyssac, son neveu. Les Marqueyssac ont conservé le château jusqu'en 1813. Le château a été réaménagé au XVIIIe siècle en ouvrant de grandes baies et en décorant les pièces de boiseries et de stucs de style rocaille. Une grosse tour ronde à mâchicoulis a été construite au XVIIIe siècle et flanque le bâtiment à l'angle nord-est. Les Marqueyssac ont vendu le château à François de Verninac, attaché de son cousin Raymond de Verninac-Saint-Maur, diplomate et préfet sous le Consulat. Raymond de Verninac, originaire de Gourdon, épouse, en 1798, Henriette Delacroix, fille de Charles-François Delacroix, ministre des Relations extérieures, au début du Directoire et Préfet du Premier Empire, et sœur d’Eugène Delacroix. Ce dernier résidera au château à plusieurs reprises. Il viendra, dans leur propriété, en 1820, pour achever sa convalescence. En 1855, il loge dans une chambre avec la vue sur le Château de Turenne. Vers 1860 le château est entièrement restauré dans le style néogothique. Le Château de Croze est inscrit aux M.H. depuis le 17/03/ 1999.
Coordonnées par GPS : 45° 00' 52" Nord, 1° 36' 31" Est


- LE CHATEAU DES DOYENS A CARENNAC - 46110 (Espace Patrimoine):


Le Château des Doyens est un château bâti à Carennac, dans le département du Lot, en région Occitanie, en France. La construction du Château des Doyens date de 1550. Le Château des Doyens est un quadrilatère de 20 m sur 10 mètres. C'est une belle demeure privée, construite en pierre de taille, qui comprend avec les combles, trois étages d'appartements. Un escalier à vis dessert toute la hauteur du bâtiment. Au 1er étage, il y a la salle d'apparat, la mieux conservée, à l'heure actuelle. Le plafond à poutrelles saillantes du XVIIe siècle est peint de rinceaux, de fleurettes, de paniers et de divers sujets mythologiques. Le Château des Doyens abrite à présent l'Espace patrimoine du pays d'art et d'histoire de la vallée de la Dordogne. Il présente une exposition permanente en accès libre, qui permet de découvrir la richesse naturelle, patrimoniale et architecturale de ce pays labellisé « Pays d'art et d'histoire » par le Ministère de la Culture. Le Château des Doyens a été classé aux M.H. depuis le 2/02/1938 et inscrit aux M.H. depuis 1929.
Coordonnées par GPS : 44° 55' 07,32" Nord, 1° 43' 55,79" Est


* LE CHATEAU DE FERRIERES A SERIGNAC - 46700 :


Le Château de Ferrières est un château bâti à Sérignac, dans le département du Lot, en région Occitanie, en France. La commune s’est formée autour du château, berceau de la Famille de Becave, qui a donné de nombreux dignitaires à la Cour, à l’Eglise et à l’Armée sous l’Ancien Régime. Le Château de Ferrières fut construit de 1775 à 1789. Son propriétaire initial était Vincent-Sylvestre de Timbrune, Marquis de Ferrières, Comte de Valence. Un château a existé sur le site avant le château actuel. La seigneurie de Ferrières a été donnée en 1464 à Pierre Ramond de Folmont, sénéchal d'Agenais et de Quercy, par Arnaud dit Naudonnet de Lustrac, en 1464. Les Ramond ont conservé le fief jusqu'en 1646. Les terres et les ruines du vieux château sont alors vendues à Sylvestre Dubruelh (vers 1605-après 1657), lieutenant pour le roi en la ville de Perpignan, maréchal de camp, frère de Jean-Louis Dubruelh, évêque désigné d'Elne-Perpignan. Il a fait ériger la terre en marquisat. Sa fille unique, Anne Dubruelh a épousé Aimery de Timbrune, marquis de Valence, brigadier des armées du roi, tué à la tête de son régiment du Maine infanterie à la bataille de Parme, le 29 juillet 1734. De cette union sont nés quatre fils, dont Vincent-Sylvestre de Timbrune, comte de Valence, créé maréchal de camp le 20 février 1761, qui a hérité des biens de sa mère. Il s'est retiré sur ses terres de Ferrières en 1763. Il a décidé de faire construire, au-dessus des fondations du vieux repaire délabré, un nouveau château. La Révolution a arrêté les travaux. Après sa mort, en 1795, son fils, Jean-Baptiste Cyrus de Timbrune de Thiembronne, général des armées de la République, n'a pas poursuivi les travaux. Il a émigré après la bataille de Neerwinden, vécu près d'Utrecht à Oud Naardin pour suivre la famille d'Orléans. Le château est alors abandonné à des fermiers. Revenu d'exil, il est devenu sénateur sous l'Empire, grâce à l'appui de Madame de Montesson, amie de Joséphine et femme du père de Philippe-Egalité. Le général qui avait épousé une nièce de Madame de Genlis, a mené alors une vie essentiellement parisienne. Le château avait été saisi comme bien d'émigré pendant la Révolution mais n'avait pas pu être vendu. Il a obtenu la levée du séquestre et a pu le récupérer, mais il est en piteux état.
La 2ème fille du Général de Valence, Louise Rose Aimé de Timbrune-Thiembrone de Valence, épousa, le 10 août 1816, le Maréchal Gérard. Les deux filles du général de Valence vendirent le château, en 1834, à un beau-frère du maréchal Bessières. Une première restauration du château fut entreprise qui dura jusqu'en 1891. Une seconde restauration commença après 1918. Le Château de Ferrières est inscrit aux M.H. depuis le 21/07/1960.
Coordonnées par GPS :


- LE MANOIR DE FONTAUDA A MONTCUQ - 46800 (Privé) :


Le Manoir de Fontauda est un manoir bâti à Montcuq, dans le département du Lot, en région Occitanie, en France. La construction du Manoir de Fontauda date de 1650, (XVIIe) pour le Seigneur Mr de la Cavalerie du Quercy. Ce manoir est en pierre blanche. C'est devenu une exploitation agricole. La demeure ne comporte qu'un logis de plan barlong, à un étage. Elle est construite en moellon équarri et assisé ; elle a été arasée, mais les bases de ses 2 échauguettes susbsistent aux angles Nord-Est et Nord-Ouest. La façade arrière comporte 2 fenêtres à meneaux simples obturées. Un beau portail à tabernacle ouvre l'accès à l'intérieur. Le Manoir de Fontauda est un manoir privé, fermé au Public.
Coordonnées par GPS : 44° 20' 23" Nord, 1° 12' 37" Est


- LE CHATEAU DE GAYRAC A MONTCUQ-EN-QUERCY-BLANC - 46800 (Brocante) :


Le Château de Gayrac est un château bâti à Montcuq, dans le département du Lot, en région Occitanie, en France. La construction du Château de Gayrac date du XIIIe et XIVe siècle. Le château appartenait au XIIIe siècle, à la famille de Narcès, dont l'un des membres fut Archevêque d'Aix, de 1329 à 1348. Des remaniements importants ont été réalisés au XVIIe siècle. Une pierre armoriée, qui daterait du XVe siècle, proviendrait du Château de Ventalaÿs. Elle a été placée au-dessus du portail. Une cheminée du château provient du Château de Lastours. Une Brocante est régulièrement organisée à Montcuq. Dans un site agréable, vous trouverez dans une ancienne grange restaurée, un beau choix de meubles tous styles - des meubles de métier, meubles peints, etc...
Adresse : Château de Gayrac - Route de Belmontet - 46800 Montcuq-en-Quercy-Blanc - Tel : 05 65 31 82 06 ou 06 72 27 92 08
Coordonnées par GPS : 44° 20' 23" Nord, 1° 12' 37" Est


- LE CHATEAU DE HAUTE-SERRE A CIEURAC - 46230 (Domaine viticole+Restaurant):


Le Château de Haute-Serre est un château bâti à Cieurac, dans le département du Lot, en région Occitanie, en France. C'est aujourd'hui un Château viticole et un restaurant gastronomique. Il est aujourd'hui un Château viticole et un restaurant gastronomique. Le château de Haute-Serre fait parie des plus vieux châteaux viticoles de Cahors. Son vignoble s'étendait sur plus de 1 000 ha, au Moyen-Age, durant l'age d'or des vins de Cahors. La crise du phylloxéra porta un coup fatal au vignoble du Château de la haute-Serre, à la fin du XIXe siècle. Il faudra attendre 1970, pour voir à nouveau de la vigne, sur ce causse argilo-calcaire cadurcien, quand Georges Vigouroux, un négociant lotois, racheta le château pour lui rendre sa destination viticole. Il est à noter l'ouverture du restaurant "La Table de Haute-Serre" en 2008 dans les chais du château. La Table de Haute-Serre est un restaurant gastronomique qui a ouvert au Château de Haute-Serre. Le Guide Michelin l'a gratifié du BIB Gourmand en 2017 pour sa cuisine orientée vers le terroir du Lot et son bon rapport qualité/prix. Le chef pratique dans ce restaurant la "Bistronomie", mélange culinaire entre le bistro et la gastronomie, lancé en 1997.
Adresse : Château de Haute-Serre, 46230 Cieurac - Horaires : Ouvert 10:00–19:00 - Téléphone : 05 65 20 80 20
Coordonnées par GPS : 44° 23' 24" Nord, 1° 29' 24" Est


- LE CHATEAU DE LACAPELLE-MARIVAL A LACAPELLE-MARIVAL - 46120 (Visite/Eté) :


Le Château de Lacapelle-Marival est un château bâti à Lacapelle-Marival, dans le département du Lot, en région Occitanie, en France. Il date des XIIIe et XVIe siècles, érigé par la Famille de Cardaillac, devenu la propriété de la commune de Lacapelle. L'imposant donjon carré, à machicoulis et flanqué d'échauguettes à chacun de ses angles, date du XIIIe siècle, tandis que le corps de logis, cantonné de grosses tours rondes, qui lui est accolé, a été rajouté au XVe siècle. Les membres de l'association des Amis du Château organisent des visites, en Juillet et Août. Il a été construit à la fin du XIIIe siècle par Géraud de Cardaillac, fils cadet d'une puissante famille du Haut-Quercy, sur les riches terres d'une des nombreuses paroisses de la seigneurie de Cardaillac. Le donjon tardif, aux dimensions puissantes, a visiblement été entièrement remanié au XVe siècle pour accroître à la fois son confort et son symbole féodal (chemin de ronde sur mâchicoulis, échauguettes d'angle). Un bâtiment à usage de logis, bien plus spacieux que le donjon primitif, y a été accolé au milieu du XVIe et achevé au XVIIe siècle : les Marquis de Cardaillac ont, alors, décoré de peintures allégoriques, les boiseries des différentes chambres. Le Château de Lacapelle-Marival est classé aux M.H. depuis le 24.0.1939. Durée moyenne de la visite : 1H 15
Ouverture au Public : du 01/05/2018 au 30/09/2018
Tarifs (Ceux ci peuvent changer): Tarif adulte (visite guidée) : 3,50 €
Tarif adulte : 1,50 € (Visite partielle sans guide.)
Tarifs enfants : Tarif enfant (visite guidée) : 2,50 € (jusqu'à ans)
Pendant la période du 1er juillet au 31 août, "il n'y a pas de visite guidée les mardis matin" :
- Du 1er au 6 juillet et du 26 au 31 août, visite guidée (75 mn) à 15 h 15 et 16 h 45
- Du 7 juillet au 25 août visite guidée (75 mn) à 10 h 45, 15 h 15 et 16 h 45.
Les visites libres sont possibles avec une brochure vendue 1,50 € mais ne donnent pas accès aux étages supérieurs du donjon (chemin de ronde , salle du XVème siècle).Ouvert aux 2 Journées du Patrimoine le 16 et 17 septembre 2017. Les visites ont lieu à 10 h 45, 15 h 15 et 16 h 45.
Adresse : Château de Lacapelle-Marival 46120 LACAPELLE-MARIVAL - Infos : Tél : 05.65.40.81.11
Coordonnées par GPS : 44° 43' 39,62" Nord, 1° 55' 33,65" Est


* LE CHATEAU LAGREZETTE AU LIEU-DIT LAGREZETTE A CAILLAC - 46140 (Château Viticole):
Danielle Drieu
CC BY-SA 2.5

Le Château de Lagrézette ou Château de La Grézette est un château bâti à Caillac, dans le département du Lot, en région Occitanie, en France. Il date du XVIe siècle et appartenait à Pierre de Massault. C'est devenu un domaine viticole.
Adresse : Château Lagrezette - lieu-dit Lagrezette, 46140 Caillac - Ouvert 10:00–18:00 - Tel : 05 65 20 07 42
Site web : Château Lagrezette
Coordonnées par GPS : 44° 29' 16" Nord, 1° 21' 50" Est


- LE CHATEAU DE LANTIS A DEGAGNAC - 46340 (en cours de restauration) :
Paul Augeix

Le Château de Lantis est un château bâti à Dégagnac, dans le département du Lot, en région Occitanie, en France. La construction du Château de Lantis date de la fin du XVIe siècle. Il a été bâti sur le site d'un castrum plus ancien, et fut détruit pendant les guerres de religion. Pendant la guerre de Cent Ans des mercenaires français à la solde des Anglais font irruption dans le village de Lantis et massacrent les quelques habitants laissant le village désert. Par la suite des colons auvergnats repeuplèrent la région. Au XVe siècle, messire Annet de Rampoux cède la motte de Lantis à Jacques de Durfort, seigneur et baron de Boissières. Début XVIIe siècle, Jean de Gatignol épouse Gaudine de Hébrard et devient acquéreur des rentes sur le fief de Lantis. Pendant les guerres de religion Jean de Gatignol pris du service dans l’armée du roi de France Henri IV et, par sa bravoure revint gratifié de l’ordre de chevalier, sieur de Lantis et de Fonnadal en 1657. Le château sert ensuite de refuge aux catholiques en lutte contre les huguenots. Quelques soldats veilleront à la sécurité du village1. Le domaine sera transmis dans la famille de Gatignol jusqu'à son extinction, le 2 février 1807, date à laquelle il sera légué à un neveu, Amédée de Boysson, qui s'en défera trois ans plus tard. Il a été racheté, en ruine, en 1993. Abandonné avant la Révolution, il tombera lentement en ruine avant d'être restauré dans les règles de l'art par ses propriétaires actuels, pour redevenir le monument le plus appréciable du village et retrouver son apparence de maison forte. En 2003, la foudre déclenche un incendie de la grande tour. En 2004 : ses propriétaires obtiennent le Prix de Sauvegarde des Vieilles Maisons Françaises et obtention du Label Patrimoine.
Site web : Château Lantis
Coordonnées par GPS : 44° 39' 57" Nord, 1° 19' 00" Est


- LE CHATEAU DE LARROQUE-TOIRAC A LARROQUE-TOIRAC - 46160 (Se visite):


Le Château de Larroque-Toirac est un château bâti à Larroque-Toirac, dans le département du Lot, en région Occitanie, en France. Sa construction date du XIIe au XVe siècle. Le Château est accroché au flanc d'une falaise. Bien que privé, le Château de Larroque-Toirac est ouvert au Public et se visite du 1er Juillet au 30 septembre, tous les jours. C'est un château inscrit aux M.H. depuis 1995.
Visite du 1/07 au 30/09.
Coordonnées par GPS : 44° 31' 17" Nord et 1° 56' 23" Est


- LE CHATEAU DE LIMARGUE A AUTOIRE - 46400 (privé):


L'ancien château de Limargue est un château bâti à Autoire, dans le département du Lot, en région Occitanie, en France. La construction du château de Limargue date du XVe siècle. La porte de la tour est encadrée d'une mouluration torique qui forme une accolade sur le linteau. A mi-hauteur, la tour s'accoste d'une tourelle en poivrière en encorbellement. Le Château de Limargue est inscrit aux M.H. depuis le 6 avril 1929. Le Château est un château privé, fermé au Public.
Coordonnées par GPS : 44° 51' 19" Nord 1° 49' 20" Est


* LE CHATEAU DE LOUBRESSAC A LOUBRESSAC - 46130 (Privé):


Le Château de Loubressac est un château bâti à Loubressac, dans le département du Lot, en région Occitanie, en France. Le Château de Loubressac est un château privé, fermé au Public. De son parc, on jouit d'un panorama sur la vallée de la Dordogne et l'on découvre le Château de Castelnau-Bretenoux. On doit à Adhémar d'Aigrefeuille, Maréchal de la cour pontificale, au cours de la 2ème partie du XIVè siècle, d'avoir faire bâtir la résidence des Barons de Loubressac, sur l'épiron qui surplombe le village. Les styles varient du Moyen Age au XVIIIe siècle. Chaque famille a su apporter son concours pour la réalisation de ce chateau, témoin du passé. Il fut transformé en manoir à la fin du XIXe siècle. C'est en 1909, que le château de Loubressac fut racheté par Henri Lavedan, Membre de l'Académie Française. Il changer ensuite plusieurs fois de propriétaires. Au XXIe siècle, le Château de Loubressac est devenu la propriété privé de Mr et Mme Delacuisine. Le Château de Loubressac est privé et fermé au Public.
Coordonnées par GPS : 44° 52' 20" Nord, 1° 48' 14" Est


* LE CHATEAU DE LUZECH OU TOUR DE LUZECH A LUZECH - 46140 :
de Torsade de Pointes

Le Château de Luzech appelé la Tour de Luzech est un ancien château bâti à Luzech, dans le département du Lot, en région Occitanie, en France. Le début de sa construction date de 1230. La fin de la construction du Château de Luzech date du XVIIe siècle. En 1227, l'évêque de Cahors a acquis ce qu'il restait du château de Luzech et en est devenu le seigneur éminent. Le château est construit vers 1230. Il autorise le Baron de Luzech de construire un second château plus petit, sur le rocher de la Trincade, dont il ne subsiste que quelques vestiges. En 1257, Alphonse de Poitiers cède à l'Evêque de Cahors tous les droits qu'il avait sur les terres possédées par Hugues-Arnaud de Crayssac et Guillaume-Amalvin, baron de Luzech, les délie du serment qu'ils lui devaient et leur fait prêter hommage à l'évêque de Cahors2. Les barons de Luzech qui étaient les vassaux du comte de Toulouse sont devenus les co-seigneurs de Luzech avec l'évêque de Cahors. En 1504, Bertrand de Luzech est baron du lieu. Son frère, Antoine de Luzech, Evêque de Cahors, lui cède en 1505 tous les droits que possède son église dans la seigneurie de Cahors, mais en réservant les hommages des vassaux de la châtellenie. Jean II de Luzech décèdera sans enfant, dans l'armée combattant les Protestants commandés par le vicomte de Turenne, en 1587. Il laissera tous ses biens à sa veuve, Jacquette de Ricard de Gourdon de Genouillac, qui se remariera le 23/02/1604 avec Jean IV Chapt, Comte de Rastignac. Celui-ci décèdra à Luzech le 26.10.1621. Pierre-Jean-Julie Chapt, Marquis de Rastignac, né en 1769. Il a émigré et combattu auprès de l'armée des Princes. Il rentrera en France après le licenciement de cette armée, et décèdera en 1833. Sa fille et héritière de la baronnie de Luzech est Sabine Zénaïde Chapt de Rastignac qui se mariera le 10.06/1817 avec François XIV Marie Auguste Armand Émilien, Duc de La Rochefoucauld-Liancourt (1794 - 1874). En 1841, le duc de La Rochefoucauld-Liancourt, héritier de Pierre-Jean-Julie Chapt, marquis de Rastignac, revend le Château de Luzech à la commune de Luzech. La Tour de l'ancien Château de Luzech a été classée aux M.H. le 18/02/1905.
Coordonnées par GPS : 44° 28' 48" Nord, 1° 17' 11" Est


- LE CHATEAU DE LYCHAIRIE A PUY-L'EVEQUE - 46700 :


Le Château de Lychairie est un château bâti à Puy-l'Evêque, dans le département du Lot, en région Occitanie, en France. Il est de style Renaissance et possède une tour carrée. Le Château était la demeure de la Famille Ychier del Pech, seigneur de Puy-l'Évêque, vassal du Comte-Evêque de Cahors. Le Château de Lychairie aurait été construit fin XIIIe/début XIVe siècle, à l'initiative de l'évêque.
Coordonnées par GPS : 44° 30' 20" Nord et 1° 08' 20" Est


* LE MANOIR DE MALAGORSE A CUZANCE - 46600 (Chambres d'Hôtes):


Le Manoir de Malagorse est un manoir bâti à Cuzance, dans le département du Lot, en région Occitanie, en France. Vous y trouverez des chambres d'hôtes. Le Manoir date du XIXème siècle situé dans un petit village du Quercy. Si vous aimez le calme et la nature, alors vous passerez des moments délicieux dans cette maison de famille. Anna et Abel vous accueilleront dans une ambiance chaleureuse. La lumière rentre à flot et révèle le charme des pièces meublées et décorées avec goût. Cette ancienne ferme bourgeoise abrite quatre chambres spacieuses et chaleureuses décorées avec charme et simplicité, deux superbes suites ouvertes sur la campagne et un loft. Le manoir se niche au cœur d'un parc verdoyant de 5 hectares. La piscine et le parc sont une estrade sur un paysage magnifique. Une petite terrasse dans un coin du jardin vous donne la possibilité de prendre un déjeuner léger, un thé ou un apéritif…
Un espace de jeux pour enfants est aménagé. La gastronomie est une de nos grandes passions. La cuisine demeure le cœur de la maison. Anna et Abel apportent une attention toute particulière au choix des produits du terroir, pour élaborer les repas. Avec son buffet, le petit déjeuner reste un véritable moment de plaisir. Au déjeuner, le maître des lieux prépare des assiettes gourmandes et aromatiques. Pour le dîner, Abel vous fera la surprise d’un menu gastronomique et vous parlera du vin qui accompagne ses différents mets (l’œnologie est une autre de ses passions). Cultivant avec soin l’art de bien recevoir, Anna, Abel et leurs enfants vous accueillent dans leur domaine du printemps à l’automne. L'hiver, le loft restera à la location.
Adresse : Manoir de Malagorse
Adresse : Manoir de Malagorse - Maison d'hôtes à Cuzance - 46600 - Tél : 05 65 27 14 83
Coordonnées par GPS :


- LE CHATEAU DE MERCUES A MERCUES - 46090 :(Hôtel-Relais Châteaux)


Le superbe château de Mercues est un château bâti à Mercues, dans le département du Lot, en région Occitanie, en France. Comme les parties les plus anciennes du bâtiment actuel ne remontent guère au-delà du XIIIe siècle, on peut en attribuer la construction aux évêques de Cahors, surtout si l’on remarque que ce devait être une redoutable forteresse ; c’était en quelque sorte la sentinelle avancée de la cité, et il n’est pas étonnant que le château de Mercuès ait joué un grand rôle dans les guerres importantes qui ensanglantèrent, au Moyen Âge, tout le midi de la France. Il se peut que les évêques de Cahors, pour protéger la cité, qui était confiée à leur garde contre les attaques, soit des Anglais, soit des bandes de routiers qui désolaient les campagnes et rançonnaient même les villes, firent construire ce château fort. Il ne faut pas oublier que ce fut par le soin de ces prélats que fut élevée l’enceinte de Cahors, dont une partie subsiste encore ; et comme par sa position, Mercuès était presque inexpugnable, qu’il défendait les approches de la ville, et commandait la Vallée du Lot, ils voulurent ajouter de nouvelles fortifications à celles qu’ils venaient d’élever. Les évènements du XIVe et du XVe siècles ne tardèrent pas à montrer, quels services, les évêques venaient de rendre à la cause l’indépendance du pays. Après 1793, il changea plusieurs fois de maître. Mgr Balthazard Cousin de Grainville en devint aussi possesseur. Après sa mort, le Château de Mercuès redevint une propriété particulière et resta presque inhabité. Vers la fin de son épiscopat, en 1861, Mgr Bardou l’acquit de M. Lacoste-Lacroux, y exécuta d’importants travaux et le donna par testament au petit séminaire de Monfaucon, qui l’a vendu à Mgr Grimardias. Ce prélat, ami des arts, a voulu rendre à cet édifice sa première splendeur et son ancienne destination. Le Château resta ainsi jusqu'à la Loi de séparation des Églises et de l'État de 1905 où il devint la propriété de l'État français. Un an plus tard, ce dernier le revendit à un médecin, du nom de Faure, qui en fit sa résidence principale. Le 15/09/1947, les façades et les toitures furent classées Monument historique. Peu de temps après, les deux filles du médecin héritèrent du Château de Mercuès et décidèrent d'en faire un restaurant. Le Château de Mercuès devint pour la première fois un lieu d'accueil du public, destination qu'il a gardé sans discontinuer jusqu'à présent. En 1966, Georges Héreil devint le propriétaire du château. Après quelques investissements, il transforma l'auberge des filles Faure en restaurant gastronomique et en centre de stage pour l'entreprise Chrysler France, dont il était devenu le président entre temps. Après sa mort en 1979, la succession pour le château se trouva être difficile et la justice dut intervenir. Une mise aux enchères s'ensuivit, elle regroupa des acquéreurs potentiels dont Alain Delon. Pourtant, le tribunal donna la préférence à Georges Vigouroux, vigneron négociant de la région, dont le projet de maintenir l'hôtel restaurant et de restaurer le vignoble du Château avait un réel impact économique et social sur Cahors et ses environs. Depuis ce temps, la famille Vigouroux propose au Château de Mercuès un hôtel Relais & Châteaux, un restaurant et des vins issus des propriétés. Le Château de Mercuès se loue pour vos évènements privés ou professionnels. A travers ses 8 siècles passés, le Château de Mercuès conjugue culture et gastronomie de façon harmonieuse. Cru-hôtel exceptionnel, à la fois Relais & Châteaux 4 étoiles, restaurant gastronomique étoilé Michelin et domaine viticole, le Château de Mercuès s’impose comme un havre de paix au coeur du Quercy. Georges Héreil a décidé de participer à l'aventure Relais & Châteaux dès sa création en faisant adhérer le Château de Mercuès. Il est devenu une référence Internationale et à gagné ses 4 Etoiles. Aujourd'hui, le Château de Mercuès propose 24 chambres et 6 suites qui ont chacune la particularité d'être décoré en fonction d'une époque de l'histoire. On retrouve ainsi la chambre style Louis XVI, la chambre style Louis XIV, la chambre Art déco.
Adresse : Château de Mercues - Route du Chateau - 46090 Mercues - Mlle Raffin CANDICE - Tél : 05.65.20.00.01
Site web : Château de Mercuès
Coordonnées par GPS : 44° 29' 47" Nord et 1° 23' 43" Est


* LE CHATEAU MEROUE A PUY-L'EVEQUE - 46700 :
de Segala75

Le Château Le Méroué est une maison forte bâtie à Puy-l-Evêque, dans le département du Lot, en région Occitanie, en France.
Coordonnées par GPS : 44° 30' 20" Nord 1° 08' 20" Est


* LE CHATEAU DE MONTAL A SAINT JEAN-LESPINASSE - 46400 :
de Alouvrier

Le Château de Montal est un château bâti à Saint Jean-Lespinasse, dans le département du Lot, en région Occitanie, en France. Le Château de Montal est situé en France au cœur de la vallée de la Bave sur la commune de Saint-Jean-Lespinasse, dans le département du Lot, région Midi-Pyrénées. De style première Renaissance, il est composé de deux ailes encadrant la cour d'honneur et possède trois tours rondes et une tour carrée. Les toitures sont revêtues d'ardoise selon la mode en vigueur lors de leur restauration. Le Château de Montal est classé au titre des monuments historiques le 14/06/1909. Entre 1908 et 1913, Maurice Fenaille entreprend la restauration du château. Grâce à ses relations et à sa fortune, il retrouve, achète ou fait réaliser des copies des éléments dispersés dans le monde et le garnit de mobilier d'époque. Le 13 septembre 1913, en présence du président Raymond Poincaré et d'Anatole de Monzie, il fait don du château réhabilité à l'État français avec usufruit pour lui et ses trois filles. Cette donation permit de réinstaller trois bustes qui avaient été achetés par le Musée du Louvre dans les ventes de 1881 et 1903. Le Musée de Kensington donna une lucarne, le Musée de Lyon rendit le buste de Robert de Balzac et le Musée de Berlin celui de Jeanne de Balzac, contre le paiement d'une indemnité. Certaines pièces achetées par des collectionneurs privés, en France et aux États-Unis, ne pouvant être récupérées, Fenaille en fit faire des copies en attendant. Le 22 mai 1940 les trois petits princes Belges viendronten exil dans le Château de Montal. Le Prince Baudouin tomba malade. Après la capitulation de l'armée belge, le 28 mai, les enfants royaux partent le 21 juin pour Saint-Sébastien en Espagne. En 1943, La Joconde sera cachée au Château de Montal jusqu'à sa réinstallation au Louvre, en juin 1945. Depuis le 1/10/2006, le Château de Montal est sous la responsabilité du Centre des Monuments Nationaux. Le Château de Montal est ouvert à la visite.
Coordonnées par GPS : 44° 51' 49" Nord et 1° 51' 42" Est


*- LE CHATEAU DE MONTCLERA A MONTCLERA - 46250 :
de Mossot

Le Château de Montclera est un château bâti à Montcléra, dans le département du Lot, en région Occitanie, en France. La construction du Château de Montcléra date du XVe siècle et qui fut remanié à la Renaissance. Il est composé d'un corps de logis rectangulaire, flanqué de tours rondes à machicoulis, dont une reçoit l'angle d'un imposant donjon carré, suppportant une échauguette carrée et, dont le grand comble est ajouré de fenêtres de la seconde Renaissance. La façade du château est pourvue de chaînes d'angle, percée d'une porte cochère et d'une porte piétonne, toutes deux en plein cintre. L'ensemble est entouré d'un très beau parc. Le Château de Montcléra fut le siège d'une seigneurie créée au début du XIVe siècle d'un démembrement de la juridiction royale de Cazals en faveur d'Arnaud de Commarque. Le Château de Montcléra fut transmis ensuite aux De Gironde puis, au début du XIXe siècle, à la Famille Dupuy. Le Château de Montcléra est classé et inscrit partiellement aux M.H. en 1925 et 1929.
Coordonnées par GPS : 44° 37' 08" Nord et 1° 12' 41" Est


* LE CHATEAU DE MONTCUQ A MONTCUQ - 46800 (Donjon) :
Angalagon

Le Château de Montcuq est un ancien château fort bâti à Montcuq, dans le département du Lot, en région Occitanie, en France. Seul vestige du Château de Montcuq, le donjon est haut de 24 mètres. Il a été bâti du XIIe siècle. Le Donjon du Château de Montcuq est ouvert aux visites en Juillet et Août. Un escalier taillé dans la pierre mène à l'unique porte, celle de la tourelle-escalier. A travers un mur épais de 2 mètres, elle donne accès à la tour où se superposent de grandes salles de 12 mètres x 8 mètres, sur 4 niveaux. La salle basse servait autrefois de magasin, celles du premier et second étage avaient une cheminée. La Tour-Donjon du Château de Moncuq est classée aux M.H. depuis 1904.
Coordonnées par GPS : 44° 20' 22" Nord, 1° 12' 31" Est


* LE CHATEAU DE LA PANNONIE A COUZOU - 46500 :
de Julien Phlippoteau

Le Château de La Pannonie est un château bâti un château bâti à Couzou, dans le département du Lot, en région Occitanie, en France. La Pannonie est une ancienne commune du Lot, entre Gramat et Rocamadour, située depuis le XIXe siècle dans la commune de Couzou. Le hameau actuel s'est constitué autour du château bâti au XVe siècle et remanié aux XVIIIe et XIXe siècles. Le premier château de la Pannonie fut construit dans la seconde moitié du XVe siècle. Après la guerre, l'abbé d'Obazine préféra arrenter (louer) ses domaines. La plupart furent choisis par de riches bourgeois qui construisirent là des repaires, sortes de petits châteaux fortifiés. Ce furent les Lagrange, marchands de Rocamadour et propriétaires du château de la Caretta, qui commandèrent la construction du premier château de la Pannonie. Les travaux ont duré de la seconde moitié du XVe siècle jusqu'au début du XVIe siècle. Les de Lagrange gardèrent leur seigneurie jusqu'au XVIIe siècle, où ils durent la vendre pour éponger leurs dettes. Les Vidal de Lapize, maîtres d'œuvre du second château de la Pannonie. Leurs successeurs, les Vidal de Lapize, transformèrent leur château de façon spectaculaire. Ce chantier fut l'un des plus importants du XVIIIe siècle dans le Lot. Des plans, des croquis venus de Paris inspirèrent l'architecture classique avec fronton central, ainsi que les formes du mobilier de "style Louis XV" et les gypseries, de style rocaille. L'aide précieuse de la population lors de la Révolution française. Heureux dans leur agréable château de La Pannonie, les Vidal de Lapize eurent à souffrir de la période révolutionnaire. Ce sont les filles du seigneur qui réussirent à racheter le château, alors que leur père et leurs frères aînés étaient émigrés. Elles bénéficièrent du soutien matériel et humain de leurs fermiers qui protégèrent le domaine durant leur absence et bien que sérieusement appauvrie, cette famille parvint à maintenir son bien en état. D'autres travaux d'embellissement et de restauration eurent lieu à la fin du XIXe siècle. A la fin du XIXe siècle, Charles de La Pannonie, apporta quelques modifications au château et au parc, faisant notamment installer trois bassins et une grille d'entrée. Le Château de la Pannonie est classé aux M.H. depuis le 20/07/1992.
Coordonnées par GPS : 44° 46' 38,29" Nord et 1° 39' 13,28" Est


* LE CHATEAU DE PECHRIGAL A SAINT CLAIR - 46300 (Hôtel Location de salles):


Le Château de Pechrigal ou Chateau de Pech Rigal est un château bâti à Saint-Clair, dans le département du Lot, en région Occitanie, en France. Le château de Pechrigal ou Pech Rigal1est situé à Saint-Clair, dans le Lot, en France. C'est un lieu d'histoires parce qu'il a été la propriété et le lieu d'habitation de Léo Ferré. Il a valu à ce dernier sa réputation de châtelain. Propriété de la famille Séguy sous la royauté, il est passé à la famille Perie,à la famille Louis Lasvignes-Salanié puis aux familles Dreyffus. Léo Ferré les a suivis. Il est ensuite devenu la propriété d'un Américain, John Manchec, qui l'a fait restaurer et transformer en hôtel. Avec une arrivée majestueuse, le Château de Pechrigal, maintenant entièrement rénové peut être loué pour accueillir jusqu'à 300 invités, pour des réceptions de mariage ou pour des réunions de famille. Le jardin bas qui jouit d'une vue magnifique sur le parc du chateau et sur la campagne avoisinante est un endroit idéal pour le cocktail de bienvenue. Le Château de Pechrigal n'est pas enregistré aux M.H.
Infos et RV : M. John MANCHEC - Tél : 05.65.27.13.56
Adresse : Institut de Pech Rigal - Pech Rigal, 46300 Saint-Clair
Coordonnées par GPS : 44° 42' 26" Nord et 1° 23' 00" Est


- LE DONJON DU MANOIR DE PLEYSSE A MONTCUQ - 46800 (Visite l'Eté):
de Ancalagon

Le Manoir de Pleysse est un Manoir bâti à Montcuq, dans le département du Lot, en région Occitanie, en France. Le Manoir de Pleysse a été construit au XVIIe siècle. Seul vestige du château de Montcuq, il ne reste que son donjon, haut de 24 mètres, qui date du XIIe siècle. Un escalier taillé dans la pierre mène à l'unique porte, celle de la tourelle-escalier. A travers un mur épais de 2 mètres, elle donne accès à la tour où se superposent de grandes salles de 12 mètres sur 8, sur quatre niveaux. La salle basse servait de magasin, celles du premier et second étage avaient une cheminée. Le Donjon du Château de Pleysse est ouvert aux visites en Juillet et Août.
Adresse : Pérès Christiane - Agriculteur - Château de Pleysse, 46800 Montcuq - Téléphone :05.65.31.80.59
Coordonnées par GPS : 44° 20' 23" Nord, 1° 12' 37" Est


* LE CHATEAU DU PORT A ALBAS - 46140 (Domaine Viticole):


Le Château du Port est un château bâti à Albas, dans le département du Lot, en région Occitanie, en France. Installé face au village et en contrebas, on aperçoit le Château du Port, en pierres blanches de Loire, derrière ses séquoias et ses cèdres centenaires. La construction du Château du Port, achevée en 1881, fut entreprise pour le banquier Adrien Pagès du Port, dans un style néo-classique, très prisé à la fin du XIXe siècle. L'intérieur du Château du Port, très bien conservé, possède un salon "chinois". Il se situe sur la RD 9 (rive droite du Lot) Circofoul à Albas. Côté vins, le domaine produit du rouge en AOP Cahors, du rouge en Côtes du Lot et du Rosé. Le domaine est membre du réseau « Accueil Vigneron du Lot » et labelisé « Esprit Lot »
Adresse : Château du Port RD 9 (rive droite du Lot) Circofoul - 46140 Albas - Téléphone : 05 65 20 13 13 -
Site web : Vignobles Pelvillain
Coordonnées par GPS : 44° 28' 10" Nord, 1° 14' 15" Est


- LE CHATEAU DE PUY-LAUNAY A LINAC - 46270 (Société privée) :


Le Château de Puy-Launay est un château bâti à Linac, dans le département du Lot, en région Occitanie, en France. La construction du Château de Puy-Launay date du XVe, XVIe et XVIIe siècle. Le Château de Puy-Launay existait déjà au XIVe siècle. Il subit d'importants travaux au XVe siècle. C'est un château de forme quadrangulaire à 3 étages, surmonté de combles. L'angle nord-ouest forme un recoin, occupé par une tour carrée qui contient un escalier à vis. Deux tours rondes arasées à la Révolution, flanquent la façade Sud. Un chemin de ronde en brique et pans de bois est encore visible ainsi que des consoles de hourdage. Au sous-sol se trouvent les vestiges du donjon primitif. Au 1er étage, une grande salle est entièrement décorée de peintures à motifs floraux et végétaux imitant la tapisserie, datent du XIXe siècle. Une chambre dite de François Ier possède un plafond qui date du XVIIe siècle. Le Château de Puy-Launay est inscrit aux M.H. depuis 1989.
Coordonnées par GPS : 44° 39' 59" Nord et 2° 06' 55" Est


* LE CASTEL RENAISSANCE A PUY-L'EVEQUE - 46700 :


Le Castel Renaissance est un château bâti à Puy-l'Evêque, dans le département du Lot, en région Occitanie, en France.
Coordonnées par GPS : 44° 30' 20" Nord et 1° 08' 20" Est


- LE CHATEAU DE ROCAMADOUR A ROCAMADOUR - 46500 (Se Visite) :


Le Château de Rocamadour est un château bâti à Rocamadour, dans le département du Lot, en région Occitanie, en France. C'est l'un des châteaux les plus visités de France avec 1 million de visiteurs par an. Il a été reconstruit au XIXe siècle.
Coordonnées par GPS : 44° 48' 01" Nord 1° 37' 07" Est


* LE CHATEAU DE LA ROQUE D'AUTOIRE OU CHATEAU DES ANGLAIS A AUTOIRE - 46400 (Vestiges):


Le Château de la Roque d'Autoire appelé aussi le Château des Anglais est un château bâti à Autoire, dans le département du Lot, en région Occitanie, en France. La construction du Château de La Roque d'Autoire a débuté au XIIIe siècle. Le château était désigné, autrefois, sous le nom de la Rocca. En 1178, la châtellenie de Saint-Céré dont dépendait Autoire passa dans les possessions des Vicomtes de Turenne. Autoire est à la frontière entre les comtés d'Auvergne et de Toulouse. C'est probablement à cette date que le château commence à être construit, pour le Baron de Castelnau-Gramat, sous la forme d'un abri sous roche fortifié, accolé à la falaise. Garin de Castelnau, Seigneur de Gramat, rendit hommage pour ses possessions, dont le château de la Roque d'Autoire, à Alphonse de Poitiers, Comte de Toulouse, en 1259. En 1286, le Château de la Roque d'Autoire figurait parmi les bourgs et seigneuries cédés par le roi de France au roi d'Angleterre. Le château sera occupé, en 1378, par le Capitaine de routiers, Bernard de La Salle, à la solde du roi d'Angleterre. Le château et le village fortifié serviront de repaire aux Compagnies anglaises pendant la Guerre de Cent Ans. Juste après, le seigneur d'Autoire fera construire la tour avec un escalier à vis et des mâchicoulis contre le logis fortifié. En 1562, Autoire sera occupé par les Protestants. Un acte daté du 3 mars 1588 indique que le château a été occupé par une bande protestante, commandée par Jean Mollé connu sous le nom de Capitaine Vinsou qui se rendit au Gouverneur de Saint-Céré et à la communauté d'Autoire au bénéfice du Vicomte de Turenne. Durant la Fronde, en 1647, le Vicomte de Turenne, un des chefs de la Fronde, fit restaurer les défenses du château. Puis, le Château de la Roque d'Autoire sera abandonné. Au XVIIIe siècle, les habitants commencèrent à piller les pierres du château. Les vestiges restants seront envahis par les broussailles et passeront, peu à peu, dans l'oubli. Le Château de la Roque d'Autoire ou Château des Anglais a été inscrit aux M.H. le 26/10/1925.
Coordonnées par GPS : 44° 51' 04" Nord, 1° 48' 50" Est


* LE MANOIR LAROQUE-DELPRAT A AUTOIRE - 46400 :


Le Manoir Laroque-Delprat est un manoir bâti à Autoire, dans le département du Lot, en région Occitanie, en France. C’est une grande maison bourgeoise du début XVIIe Siècle, desservie intérieurement par un monumental escalier de pierre, de styleRenaissance. Elle est composée de deux corps de bâtiment en forme de L, avec ses fenêtres à frontons triangulaires et ses boules.
Coordonnées par GPS : 44° 51' 19" Nord, 1° 49' 20" Est


* LE CHATEAU DE LA ROQUE-MAYNARD A AUTOIRE - 46400 (Privé):


Le Château de La Roque-Maynard est un château bâti à Autoire, dans le département du Lot, en région Occitanie, en France. La construction du Château de La Roque-Meunard date du XVIe siècle. Le château a été la résidence du poète François de Maynard. Ces Mainard appartenaient à la même famille que le poète François Mainard, dont on sait qu’il possédait à Autoire une vigne héritée de son père, et que son fils Charles se retira au domaine de La Rivière dont il était propriétaire. Charles François de Maynard, petit fils du poète, et fils de Charles, y naquit le 18 août 1669. Le poète, lui, fréquentait régulièrement sa propriété de Saint-Céré (faubourg Lascabannes) entre 1611 et 1628, pendant qu’il exerçait sa charge à Aurillac ou il possédait un hôtel particulier. Il y vint aussi assez souvent entre 1642 (disparition de Richelieu) et sa mort à Aurillac en 1646. On sait aussi qu’il résida au château de Laroque-Maynard pendant l’épidémie de peste qui ravagea la région.Celui-ci termina sa vie à Saint Céré. Appartenant à la Confrérie des Pénitents bleus, il fut inhumé dans l'église de Sainte Spérie. Le Château est une belle demeure à poivrière. Le village d'Autoire est classé et fait partie de l'association des plus beaux villages de France avec ses belles maisons et gentilhommières bâtie au XVIe siècle, trés pittoresques. Le Château de La Roque-Maynard est privé, fermé au Public.
Coordonnées par GPS : 44° 51' 19" Nord, 1° 49' 20" Est


* LE CHATEAU DE ROQUEMAUREL A ALBIAC - 46500 (Privée) :


Le Château de Roquemaurel est un château bâti à Albiac, dans le département du Lot, en région Occitanie, en France. Adossé à l'église du village d'Albiac, le château porte le nom de ses anciens seigneurs. Le Roquemaurel, ssus d'une famille du XIe siècle, s'installeront dans la Seigneurie d'Albiac, à la fin de la Guerre de Cent Ans. La Seigneurie d'Albiac avait été donnée au XIIIe siècle, par les Castelnau aux Thémines, et relevait de la Baronnie de Thémines. Jean II de Roquemaurel, capitaine, défendrit le fort de Capdenac contre les attaques anglaises. Cette lignée va demeurer dans les lieux jusqu'en 1780. A cette date, Marianne de Roquemaurel, héritière, fit passer la propriété, par son mariage, à la famille de La Tour d'Olliergue, apparentée aux Vicomtes de Turenne. Le Château de Roquemaurel, construit au XVe siècle, le château, subira de nombreux remaniements. Le château repose sur de belles caves voûtées et a conservé une large fenêtre à meneau et une tour carrée, chapeautée plus tard, d'une haute toiture à deux lucarnes superposées. Deux épis de faîtage en forme de quille le toit. Saint Pierre d'Albiac devient alors une simple église dépendante de l'archiprêtré de Thégra. La paroisse eut à subir des actes de violences et de destruction lors des guerres de religion. Le château appartenait à la Famille de Roquemaurel vers 1670. Le Château de Roquemaurel est un château privé, fermé au Public.
Coordonnées par GPS : 44° 46' 00" Nord, 1° 48' 43" Est


* LE CHATEAU DE LA ROUSSILLE A PRADINES - 46090 (Chambres d'hôtes/auberges ):


Le Château de la Roussille est un château bâti à Pradines, dans le département du Lot, en région Occitanie, en France. Le Château de la Roussille vous propose aujourd'hui ses chambres d'hôtes et son auberge pour vous restaurer.
Adresse : Château de la Roussille - Chemin du Moulin de Laberaudie, 46090 Pradines - Tel : 05.65.22.84.74
Coordonnées par GPS : 44° 28' 47" Nord, 1° 24' 18" Est


- LE CHATEAU DE ROUSSILLON A ARCAMBAL - 46090 (Location de salles) :


Le Château de Roussillon est un château bâti à Arcambal, dans le département du Lot, en région Occitanie, en France. C'est une imposante forteresse du XIIIème siècle, doublée d’un château d’agrément, qui accueillit le Roi Louis XIII en 1632. Trois tours et un grand corps de logis rénovés dans les règles de l’art, ouvrent sur deux cours intérieures. Vous pourrez louer des salles du Château de Roussillonpour fêter vos évènements privés (mariage, retaite, fiançailes, etc.)
Coordonnées par GPS : 44° 27' 25" Nord 1° 30' 53" Est


- LE CHATEAU DE ROUSSILLON A SAINT-PIERRE-LA-FEUILLE - 46090 (Privé):


Le Château de Roussillon est un ancien château fort bâti à Saint Pierre La feuille, dans le département du Lot, en région Occitanie, en France. La construction du Château de Roussillon date du XIIIe au XVe siècle. Le château de Roussillon a été construit du XIIIe au XVe siècles, vraisemblablement sur des vestiges d'une place forte du VIIIe siècle appartenant au duc d'Aquitaine. À l'origine, le Château de Rousssillon comportait 8 tours et 3 corps de logis, ainsi qu'une chapelle et un cloître. Il servait de forteresse et de château d'agrément. Il commandait la région au Nord de Cahors et les vallées des affluents du Lot. En 1355, pendant la Seconde guerre de Cent Ans, le château passa aux mains des Anglais, lorsque Raymond d'Antéjac, seigneur de Roussillon, reconnut au roi d'Angleterre des droits sur la couronne de France. Après avoir été une place forte du protestantisme au XVIe siècle, le château de Roussillon, alors propriété de Jean III de Gontaud-d'Oriolle, reçut le roi Louis XIII en 1632. A partir du début du XVIIIe, le château fut peu à peu délaissé par ses propriétaires. Sa ruine partielle le préserva des destructions de la Révolution française, mais au XIXe siècle, il fut utilisé comme carrière de pierres pour les villages environnants. Démantelé et fortement endommagé, le château fut restauré, en 1958, par la Famille Mailhol. Le château a aujourd'hui retrouvé une partie de son aspect antérieur. Le Château de Roussillon est inscrit aux M.H. depuis 1929. Il est privé et fermé au Public.
Coordonnées par GPS : 44° 31' 04" Nord 1° 27' 29" Est


- LE CHATEAU DE SAIGNES A SAIGNES - 46500 :


Le Château de Saignes est un château bâti à Saignes, dans le département du Lot, en région Occitanie, en France. Le Château de Saignes se situe en dehors du bourg. Le château est agrémenté de 7 belles tours rondes ainsi qu'une chapelle indépendante, avec un clocher à peigne. Le Château de Saignes est le berceau de la Famille de La Garde de Saignes.
Coordonnées par GPS : 44° 47' 19" Nord 1° 49' 02" Est


* LE CHATEAU DE SAINT LAURENT-LES-TOURS A SAINT LAURENT-LES-TOURS - 46400 (Expositions-Musée) :
de Mossot

Le Château de Saint-Laurent-Les-Tours est un ancien château bâti à Saint-Laurent-des-Tours, dans le département du Lot, en région Occitanie, en France. C'est une ancienne forteresse de style médiéval, située à Saint-Laurent-les-Tours, dans la région historique du Quercy. Il a été construit du VIIe au XIVe siècle. Il servait de fort militaire. Une fois la guerre achevée, le site retrouva un peu de vie: le peintre et tapissier Jean Lurçat, ancien résistant, racheta les tours et l'ensemble du fort dont il était tombé amoureux au cours d'un voyage. Il convertira alors le manoir en atelier, orné de ses célèbres tapisseries, ainsi que de ses peintures et céramiques. Après sa mort, en 1966, de nombreuses œuvres demeureront dans le logis, alors habitée par la veuve de l'artiste, Simone Lurçat. Le Château sera, par la suite, cédé en 1986, par cette dernière, au Conseil général du Lot (la charge financière étant trop onéreuse pour la mairie de Saint-Laurent-les-Tours), à la simple condition que l'ensemble des œuvres du logis y reste exposé, en souvenir de son défunt mari. L'atelier-musée Jean Lurçat, par la suite honoré du label Maisons des Illustres, ouvrit ses portes au Public, en 1988. Le Logis du château du XIXe siècle est une ancienne demeure de Jean Lurçat (1882-1966), est devenu, depuis 1986, un Musée ouvert au Public, 6 mois par an. Le château domine toute la vallée de Saint-Céré. Le château de Saint-Laurent-les-Tours est classé aux M.H. par la liste de 1889 et les vestiges de l'enceinte, le château et son décor sont classés par arrêté du 26 avril 1988. Une des tours datant du XIIIe et XVe siècle du château a été restaurée par le Conseil Général, qui l'ouvre au Public. Le toit a été restauré et 2 salles sont disponibles pour accueillir des expositions, le reste de la tour étant interdit au public. Les vestiges du Château ont été classés aux M.H. depuis 1889 et 1988.
Coordonnées par GPS : 44° 51' 53,92" Nord, 1° 53' 39,02" Est



* LE CHATEAU DE TERSAC AU LIEU-DIT TERSAC A CRESSENSAC - 46600 (Chambres d'hôtes) :


Le Château de Tersac est un château bâti à Cressensac, dans le département du Lot, en région Occitanie, en France. Le Château de Tersac est en ruines aujourd'hui. C'est une ancienne bâtisse dont la tour date du XIVe siècle. Elle est située au cœur d'un domaine de 25 ha, sur le Causse lotois aux confins du Lot, de la Dordogne et de la Corrèze. Vous y trouverez des chambres d'hôtes pouvant accueillir 6 personnes. Ouvert du 1 avril 2017 au 30 septembre 2017 ou le W.E. Tarifs pour 1 chambre pour 2 personnes : 55E à 65 E - repas : 12E à 15 Euros.
Infos et réservations : Château de Tersac à Ressensac 46600 - Tel : 06.82.09.34 ou 05.65.32.62
Coordonnées par GPS : 45° 00' 21" Nord et 1° 27' 30" Est


- LE CHATEAU DE LA TREYNE A LACAVE - 46200 (Hôtel 4 Etoiles) :




Le Château de la Treyne est un château bâti à Lacave, dans le département du Lot, en région Occitanie, en France. C'est un château du XIVe siècle sur les rives de la Dordogne. Le château a été acheté par la famille Gombert en 1982. Après 10 ans de travaux, le Château de la Treyne est devenu une des enseignes dans le Lot des "Relais et Châteaux". Les façades, les toitures, l'escalier droit, les décors du grand salon et de la salle de billard au rez-de-chaussée du château sont inscrits aux M.H depuis le 3 mai 1990 et modifié le 17 septembre 2008. Le Château de la Treyne est devenu un Hôtel quatre étoiles renommé. Ses élégantes chambres, au style vintage, incluent la TV par satellite, un accès Wi-Fi gratuit et un minibar. Certaines chambres offrent une vue sur le jardin et/ou une baignoire autoportante. La suite inclut aussi un lit à baldaquin et un jacuzzi. L'établissement propose un appartement sophistiqué avec terrasse privée. Le restaurant raffiné sert une cuisine régionale contemporaine. Le parc du château se compose de 120 hectares de jardins à la française et de bois. Le Château de la Treyne se situe à 7,1 km de Souillac et à 13,7 km du Parc Ornithologique du Rocher des Aigles.
Adresse : Château La Treyne, 46200 Lacave - Téléphone : 05 65 27 60 60
Site web : Château de la Treyne
Coordonnées par GPS : 44° 50' 58" Nord, 1° 31' 31" Est


- LE CHATEAU DE VENTALAYS A MONTCUQ - 46800 (Donjon)(Visite/Juillet/Août):


Le Château de Ventalays ou Château de Montcuq est un château bâti à Montcuq, dans le département du Lot, en région Occitanie, en France. Seul vestige du Château de Montcuq, le donjon du Château de Vantalays est haut de 24 mètres. Il date du XIIe siècle. Un escalier taillé dans la pierre mène à l'unique porte, celle de la tourelle-escalier. A travers un mur épais de 2 mètres, elle donne accès à la tour où se superposent de grandes salles de 12 mètres sur 8, sur 4 niveaux. La salle basse servait de magasin. Les salles du 1er et 2ème étage possédaient autrefois, une cheminée. Le Château de Ventalays est ouvert aux visites en Juillet et Août.
Coordonnées par GPS : 44° 20' 23" Nord et 1° 12' 37" Est


* LE CHATEAU DU VIGUIER-DU-ROY A FIGEAC - 46100 (Hôtel):


Le Château du Viguier-du-Roy est un château bâti à Figeac, dans le département du Lot, en région Occitanie, en France. Le Château du Viguier-du-Roy est devenu un Hôtel de classe.
Adresse : Château du Viguier-du-Roy - 52 Rue Emile Zola, 46100 Figeac - Tel : 05 65 50 05 05
Coordonnées par GPS : 44° 36' 31" Nord et 2° 01' 54" Est


Mise à jour le 9/10/2017

Marie51



Retour



www.mes-ballades.com© 12/07/2007-11/07/2016 - Tous Droits Réservés