LES PLUS BEAUX CHATEAUX
DE LA LOZERE
(48)

par "Marie51"


Après avoir découvert quelques beaux Villages et Villes puis la Flore et la Faune de la Lozère, Marie51 vous entraine, cette fois-ci, à la découverte des plus beaux Châteaux, Châteaux forts et Manoirs de la Lozère, en région Occitanie, en France. Au 31 décembre 2011, la Lozère comptait 188 édifices comportant au moins une protection au titre des Monuments Historiques. 51 d'entre eux comportent une partie classée, les 137 autres sont inscrits aux Monuments Historiques. Si quelques uns de ces Châteaux forts sont encore en ruines, de nombreux Châteaux ont, depuis, été restaurés, ou sont privés servant d'habitation à leur châtelain et sont fermés au Public.


- LE CHATEAU D'AIGUILLETTE A ROCHEBLAVE-ISPAGNAC - 48320 (Vestiges):



Le Château d'Aiguillette est un château bâti à Rocheblave-Ispagnac, dans le département de la Lozère, en région Occitanie, en France. Il ne reste, aujourd'hui, que des vestiges du Château d'Aiguillette.
Coordonnées par GPS : .......................


- LE CHATEAU D'APCHER A PRUNIERES - 48200 (Tour-Donjon):


Le Château d'Apcher est à Prunières, dans le département de la Lozère, en région Occitanie, en France. Sa construction date du XIe et XIIe siècle. Si le Château d'Apcher a été détruit, il ne reste encore debout qu'une immense tour-donjon qui date du XIIIe siècle. Elle est inscrite aux M.H. Un projet d'aménagement et de restauration est en cours. Le Château d'Apcher est inscrit aux M.H depuis 1983 et classé depuis 2013.
Coordonnées par GPS : 44° 48' 59" Nord, 3° 19' 20" Est


- LE CHATEAU D'ARIGES A BEDOUES - 48400 :


Le Château d'Arigès est un château bâti à Bedoues, dans le département de la Lozère, en région Occitanie, en France. Il date du XVIIe siècle. Il est visible depuis la route départementale 998, entre Florac et Bédouès, sur la rive droite du Tarn, non loin de sa confluence avec le Tarnon. Actuellement laissé à l'abandon, le Château d'Arigès servit en 1985, de lieu de tournage du film "Scout toujours", avec l'acteur Gérard Jugnot. Il existe 3 châteaux à découvrir sur la commune : Le Château de Miral (XIVe siècle) IMH 1984, le Château d'Arigès, et le Château d'Issenges.
Coordonnées par GPS : 44° 20' 31" Nord, 3° 36' 20" Est


* LE CHATEAU D'ASINIERE A CILAOS - 48 (Privé) :


Le Château d'Asinière est un château bâti à Cilaos, dans le département de la Lozère, en région Occitanie, en France. Le Château d'Asinière possède un magnifique escalier central. Il était à l'abandon, il y a 40 ans. Il aurait été racheté par le propriétaire du Château de Grizac qui semble les collectionner. C'est un château privé, fermé au Public.
Coordonnées par GPS :........................


- LE CHATEAU D'ARZENC-D'APCHER A ARZENC-D'APCHER - 48310 (Ruines):


Le Château d'Arzenc-d'Apcher est un château bâti à Arzenc-d'Apcher, dans le département de la Lozère, en région Occitanie, en France. Il ne reste aujourdhui que des ruines du Château d'Arzenc-d'Apcher.
Coordonnées par GPS : 44° 51' 08" Nord, 3° 07' 10" Est


* LE CHATEAU D'AUMONT-AUBRAC A AUMONT-AUBRAC - 48 :


Le Château d'Aumont-Aubrac est un château bâti à Aumont-Aubrac, dans le département de la Lozère, en région Occitanie, en France.
Coordonnées par GPS : ...................


* LE CHATEAU D'AURANCHET A ARZENC-DE-RANDON - 48 :


Le Château d'Auranchet est un château bâti à Arzenc-de-Randon, dans le département de la Lozère, en région Occitanie, en France.
Coordonnées par GPS :................


* LE CHATEAU D'AYRES A MEYRUEIS - 48150 (Hôtel-Restaurant de Luxe):


Le Château d'Ayres est un château bâti à Meyrueis, dans le département de la Lozère, en région Occitanie, en France. Le Château d'Ayres est de style Renaissance. Cet ancien prieuré Saint-Martin des Ayres, situé près de la Jonte, à 1 km au nord-est de la cité, fut transformé en château, au XVIe siècle, par la famille Galtier. Au début du XXe siècle, il est vendu et transformé peu à peu en hôtel-relais de campagne. L'édifice reçoit ainsi des hôtes de marque : le Chancelier Konrad Adenauer, le Général De Gaulle. La dernière héritière des murs épousa un lointain cousin des Nogaret, réintroduisant ainsi cette propriété dans le patrimoine de cette famille. Après avoir connu les vicissitudes de plusieurs conflits religieux, le Château d'Ayres fut reconstruit par la Famille Nogaret, au XVIIIe siècle puis, fut transformé en hôtel-restaurant de luxe, au XXe siècle. Le Château d'Ayres est situé à l'écart de la ville de Meyrueis, à 1 Km au Nord-Est, le long de la Vallée de la Jonte.
Site web: L'Hôtel-Restaurant Merueis
Coordonnées par GPS : 44° 10' 58" Nord, 3° 26' 24" Est



* LE CHATEAU D'AUXILLAC A AUXILLAC - 48 :


Le Château d'Auxillac est un château bâti à Auxillac, dans le département de la Lozère, en région Occitanie, en France.
Coordonnées par GPS : ........................



* LE MANOIR D'AZINIERES A AZINIERES A FLORAC TOIS RIVIERES 48 :


Le Manoir d'Azinières est un manoir bâti au lieu-dit Azinières, à Florac-Trois-Rivières,
Coordonnées par GPS :.....................



* LA TOUR DU BACON AU LIEU DIT LE BACON A LES MONTS VERTS 48 :


La Tour du Bacon est une tour bâtie au lieu-dit Le Bacon,à Les Monts-Verts, dans le département de la Lozère, en région Occitanie, en France.
Coordonnées par GPS : ........................



* LE CHATEAU DE BAGNOLS-LES-BAINS A BAGNOLS-LES-BAINS - 48 :


Le Château de Bagnols-les-Bains est un château bâti à Bagnols-les-Bains, dans le département de la Lozère, en région Occitanie, en France.
Coordonnées par GPS :..............................



* LE CHATEAU DE BAHOURS A MENDE - 48000 :


Le petit Château de Bahours est un château bâti à Bahours, dans le département de la Lozère, en région Occitanie, en France. La seigneurie de Bahours possédait 2 châteaux mais celui du centre du hameau a été détruit, vers 1960. Le seond châteaun, plus à l'écart, présente une masse cubique couverte d'un toit à croupes recouvert de lauzes. Il a apaprtenu aux des chanoines de la Cathédrale de Mende. Cette maison forte fut vraisemblablement construite vers 1648 (les armes peintes sur la cheminée du 1er étage pouvant dater ces travaux) sur un bâtiment plus ancien et agrandi. Sa cheminée peinte dont la partie droite représente un paysage, est exceptionnelle en Lozère. Le salon et la cuisine datent du XVe siècle, la salle à manger avec son mobilier datent du XVIe siècle.
On accède au Château de Bahours, 5km au Bord de Mende, en direction de Ribennes
Adresse : Château de Bahours, 48000 Mende
Coordonnées par GPS : 44° 31' 10" Nord, 3° 30' 05" Est



* LE CHATEAU DES BALMES A LES BALMES - 48 :


Le Château des Balmes est un château bâti à Les Balmes, dans le département de la Lozère, en région Occitanie, en France.
Coordonnées par GPS :.......................



* LE CHATEAU DE BARRE DES CEVENNES A BARRE-DES-CEVENNES - 48400 :


Le Château de Barre-des-Cévennes est un château bâti à Barre-des-Cévennes, dans le département de la Lozère, en région Occitanie, en France. Barre était le siège de l'une des 12 seigneuries gentilhommières du Gévaudan, donnant droit d'entrée aux États particuliers du Gévaudan. Le Château du seigneur de Barre était situé sur le promontoire au-dessus du village. La région fut particulièrement marquée par la révolte des Camisards au début du XVIIIe siècle.
Coordonnées par GPS : 44° 14' 44" Nord, 3° 39' 15" Est



- LE CHATEAU DE BARRES A LANGOGNE - 48300 (Hôtel-Restaurant):


Le Château de Barres est un château bâti à Langogne, dans le département de la Lozère, en région Occitanie, en France. La construction du Château de Barres date du XVIIIe siècle. Le Château de Barres est une ancienne gentilhommière, qui date du XVIIIe siècle. En 1994, le Château de Barres a été aménagé par l'architecte français Jean-Michel Wilmotte, pour servir d'Hôtel-Restaurant. Il existe 3 châteaux à Langogne à découvrir : Le Château de Barres, le Château de Luc et le Château de la Viguerie.
Coordonnées par GPS : 44° 42' 46" Nord, 3° 49' 32" Est



- LE CHATEAU DE LA BAUME A PRINSUEJOLS - 48100 (Visite/RV):
de Ancalagon
CC BY-SA 3.0

Le Château de la Baume est un château bâti à Prinsuéjols, dans le département de la Lozère, en région Occitanie, en France. Le Château de la Baume est de style Renaissance. Le Château de la Baume est surnommé Le « Versailles » lozérien. Il a été construit en 1630 et fut achevé en 1708. Ses premiers propriétaires furent les Comtes de Peyre. Le propriétaire actuel du château de la Baume est la Famille de Las Cases. Le Château de la Baume est ouvert aux visites depuis. Le Château de la Baume est le château le plus élevé de la Lozère, il est situé à 1200 mètres d'altitude.
Le château est ouvert, toute l'année, sur RV, "sauf le Mardi". Visites en Juillet-Août, tous les jours de 10h à 12h et de 14h à 18h - Tarfi : Adulte 7E - Enfant 6 E - Tarif réduit : 6,20 Euros
Adresse : Chateau de la Baume - Lieu-dit La Beaume à Prinsuéjols 48100 - Tel : 04 66 32 51 59 - Email : vdelascases@gmail.com
Site web : Château de la Bume
Coordonnées par GPS : 44° 38' 58" Nord, 3° 11' 37" Est



- LE CENOTAPHE DE BERTRAND DU GUESCLIN A CHATEAUNEUF-DE-RANDON - 48170 :


Le Cénotaphe de Bertrand Du Guesclin est un monument bâti à Châteauneuf-de-Randon, dans le département de la Lozère, en région Occitanie, en France. Le cénotaphe de Bertrand du Guesclin à l'Habitarelle. Il fut construit en 1820 et 1927. Il appartient à la commune. C'est à l'Habitarelle que mourut Bertrand Duguesclin en 1380, au cours du siège de Châteauneuf-de-Randon mené contre les Anglais qui y capitulèrent et y remirent les clefs de la ville sur le cercueil du connétable. En 1820, un emplacement est recherché pour l'édification d'un monument commémoratif. La pose de la première pierre a lieu le 13 juillet de la même année. Mais le monument ne fut édifié qu'à partir de 1828 sur un projet de Lanave. Ce premier monument présentait une forme parallélélpipédique et se composait d'un socle reposant sur trois marches, d'un fût et d'un chapiteau. Bâti en calcaire, l'ouvrage ne résista pas au temps et un nouvel projet est élevé sur les ruines de l'ancien au début du 20e siècle. Les premiers travaux débutent en 1913 et s'achèvent en 1927, sur les dessins établis par Lebas. Elevé sur un important gradin, un sarcophage repose sur quatre forts piliers et fait un édicule en manière de dais sous lequel repose le gisant. Le socle est gravé de trois inscriptions rappelant les faits historiques et mentionnant les détails de la réalisation du monument. L'ouvrage a été taillé dans le granit. Le cénotaphe de Berrand du Guesclin fut construit grace à une subvention et une souscription, nationales, en 1828. Le gisant est une reproduction en calcaire bleu du tombeau de Du Guesclin dans la basilique royale de Saint-Denis. L'édifice est remplacé en 1911 par un mausolée refait en granit. Le gisant est remplacé en 1980 par une sculpture en zinc, œuvre du sculpteur Philippe Kaeppelin. On peut aussi voir la statue en bronze de Du Guesclin sur la place du village, qui est l'œuvre du sculpteur Hector Lemaire. La statue a été inaugurée le 19 août 1894. Le Cénotaphe de Bertrand Du Guesclin est classé aux M.H. depuis 1911.
Coordonnées par GPS : 44° 38' 01,4" Nord, 3° 40' 32,92" Est



* LE CHATEAU DE BLANQUEFORT A LES VIGNES - 48210 (Ruines):


Le Château de Blanquefort est un château bâti à Les Vignes, dans le département de la Lozère, en région Occitanie, en France. Il ne reste que des ruines du Château de Blanquefort.
Coordonnées par GPS : 44° 16' 44" Nord, 3° 13' 41" Est



- LE CHATEAU DU BOY A LANUEJOLS - 48000 (Centre Post-Alcoolique):


Le Château du Boy est un château bâti à Lanuéjols, dans le département de la Lozère, en région Occitanie, en France. Il date des XIVe-XVe siècles.
Le Château du Boy est de style Renaissance. Le Mas del Boy fut mentionné pour la première fois au XIIIe siècle. Il appartenait en 1307, au Baron du Tournel. Le château aurait été fortifié en 1369. L'élévation coté Nord présente des vestiges qui seraient du XIVe siècle ave deux tours et une baie à remplage gothique. Des travaux de modernisation entrepris en 1943 auraient dévoilé des fondations sur pilotis, d'une ancienne construction médiévale et de ses anciennes douves. Le Château tombe en ruine pendant les Guerres de Religions. Il sera réparé et agrandi, à la fin du XVIe et au début du XVIIe siècle où sera construite une galerie intérieure. Pierre Charles de Morangiès,époux de Louise de Chateauneuf-Randon, héritière de la baronnie du Tournel (1726), fait transformer le château, en 1758. Puis en 1805, Alexandre-Paul de Châteauneuf-Randon vendra le châteaudu Boy à Dominique Eymard de Jabrun. A sa mort, le château est revendu, en 1812, à un propriétaire de Marvejols, Jacques-Jean-Louis-Simon Malafosse. Le mobilier sera dispersé ou transféré par la famille Malafosse, dans son hôtel de Marvejols. A la fin du XIXe siècle, la grande cheminée et le décor sculpté du "salon doré" seront vendus aux Etats-Unis d'Amérique. En 1920, le Château du Boy devient la propriété du Sénateur Louis Bringer qui en donne la jouissance à l' institution de la Providence pour l' établissement d' une maison d' enfants et d'un préventorium. Un solarium sera constuit en 1943 dans un nouveau bâtiment, à l' emplacement d'une partie ruinée au Sud-Est du château. Le Château du Boy est devenu, depuis 1996, un Centre de cure post-alcoolique. Il est inscrit aux M.H. depuis 1943.
Coordonnées par GPS : 44° 29' 31" Nord, 3° 33' 43" Est



-* LE CHATEAU DE CALBERTE OU CHATEAU SAINT PIERRE A SAINT-GERMAIN-DE-CALBERTE - 48270 (Se visite/Eté):
Velvet
CC BY-SA 3.0

Le Château de Calberte ou Château Saint Pierre est un château bâti à Saint-Germain-de-Calberte, dans le département de la Lozère, en région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées, en France. Le Château de Calberte est un ancien chateau-fort. Sa construction date du XIIe au XIVe siècle. Il a été entièrement restauré par ses nouveaux propriétaires la Famille Darnas qui ont racheté, le château, en 1964. Le Château de Calberte est privé mais est ouvert, en été, au Public. Il fut la propriété du seigneur d'Anduze et du seigneur de Budos, neveu du Pape Clément V. Il aurait été abandonné à la fin du XIVe siècle ou au début du XVe siècle. Aujourd'hui, le Château de Calberte est presque entièrement restauré. Sa visite, en été, est payante et permet ainsi de financer les travaux de débroussaillement. En été, une exposition y retrace les travaux de restauration ainsi que le résultat des fouilles. Son propriétaire, un orfèvre joaillier, y présente également ses productions. Le Château de Calberte est privé, fermé au Public.
Coordonnées par GPS : 44° 13' 35" Nord, 3° 49' 00" Est



- LE CHATEAU DE CAMBIAIRE A SAINT-ETIENNE-VALLEE-FRANCAISE - 48330 (Gite d'Hôtes) :


Le Château de Cambiaire est un château bâti à Saint-Étienne-Vallée-Française, dans le département de la Lozère, en région Occitanie, en France. Il date du XIVe siècle. Sa construction, par Bernard et Pierre De Raymond de Calberte, a commencé en 1366, avec l'autorisation du Vicomte de Beaufort, comte d'Alais. L'existence de tours et créneaux constitue des marques seigneuriales.En 1392 les châtelains achètent une partie des droits de justice de Saint-Étienne et en deviennent de ce fait les co-seigneurs. Jusqu'au XVIIIe siècle, les Raymond sont régulièrement cités comme seigneurs ou co-seigneurs de Saint-Étienne et demeurent propriétaires du château. Celui-ci passe ensuite par alliance dans la Famille Cabiron, une autre grande famille noble du lieu. Le Marquis Borelly de Roqueservières, qui épousa, en 1746, l'héritière des De Raymond, possèdait toujours le château, en 1789. En 1792, il est contraint, par ses vassaux, de rendre les titres féodaux et de rembourser les redevances qu'il avait continué à percevoir. Contrairement à d'autres demeures nobles de la vallée, le Château de Cambiaire ne subira pas de dégradations. L'une des descendantes du Marquis, Jeanne de Cabiron, se maria avec le Général Marquis de Cambiaire donnant ainsi ce nom au château. En 1873, elle le fit restaurer dans le style néo-médiéval de l'époque, lui ajoutant une chapelle (1875) et la reproduction de la grotte de Lourdes. Un pèlerinage et des manifestations catholiques s'y déroulèrent durant quelques années. Le 8/08/1944, en représailles pour leurs tués sur la commune, les troupes allemandes aidées d'une compagnie de GMR incendièrent le château qui, lors des incidents de la veille, avait servi de QG au maquis Bir-Hakeim. Il perd alors la majeure partie de son mobilier ancien dont sa belle bibliothèque. Le Château de Cambiaire restera en ruine durant plusieurs années. Le dernier baron de Saint-Étienne le revendit. Ses nouveaux propriétaires le firent restaurer presque à l'identique, les toitures des tourelles du Sud perdant cependant leur aspect élancé. Longtemps le Château de Cambiaire fut une propriété privée, fermé au Public. Vendu en 2011, le Château de Cambiaire a désormais une vocation touristique : Il est devenu un gîte d'hôtes qui vous propose ses chambres d'hôtes.
Coordonnées par GPS : 44° 10' 05" Nord, 3° 50' 24" Est



- LE CHATEAU DE CANILHAC A CANILHAC - 48500 (Ruines et Mairie):


Le Château de Canilhac est un château bâti à Canilhac, dans le département de la Lozère, en région Occitanie, en France. Il est aujourd'hui en état de ruine, mais une partie a été aménagée pour accueillir les services de la Mairie. Il s'agissait du château patrimonial des seigneurs de Canilhac, l'une des huit barons du Gévaudan. La maison est l'une des plus anciennes du Gévaudan. Le château date vraisemblablement du XIIe siècle, au moment de la dominance aragonaise du Gévaudan. Le château était déjà considéré en ruine au XVIIe siècle. Menaçant de disparaître, la salle basse a été consolidée et accueille désormais la mairie. Une légende est associée à l'origine du nom de Canilhac, ainsi qu'à la présence d'un lévrier dans les armes des barons. Ermengarde de Montaigut aurait épousée le seigneur Geoffroy. Ce seigneur était réputé pour être un homme violent. Il n'hésitait pas à laisser son épouse pour partir en quête d'aventures et de richesse. Ermengarde, elle, était alors chargée de gérer le domaine. Souhaitant s'accaparer toutes les richesses qu'Ermengarde avait accumulées, Geoffroy se présente, dans la chambre, armé d'un couteau. A la vue de l'arme, Ermengarde s'évanouit, et son mari la crut morte. Il décida alors de l'emmener dans les oubliettes afin de faire croire à sa disparition. Cependant, les deux chiens qu'Ermengarde avait élevés durant ses grands moments de solitude partent à sa recherche. Avec l'aide de ses limiers, Ermengarde revient dans le château, où Geoffroy recherche le trésor. Ce dernier, prit un instant d'effroi, tente à nouveau d'assassiner sa compagne, mais les chiens viennent à sa défense. Le nom de Canilhac, à rapprocher du terme « canis », aurait alors été choisi par Ermengarde de Montaigut, en l'honneur des chiens qui l'avaient, 2 fois, sauvée. Depuis, une partie du Château de Canilhac a été aménagée pour accueillir la Mairie. Il s'agissait du château patrimonial des Seigneurs de Canilhac, l'un des 8 Barons du Gévaudan. Le Château de Canilhac est enregistré depuis 2001 à l'Inventaire général du Patrimoine Culturel.
Coordonnées par GPS : 44° 25' 27" Nord, 3° 09' 01" Est



- LE CHATEAU DE CASTANET A POURCHARESSES -48800 (Se Visite) :

CC BY-SA 3.0

Le Château de Castanet est un château bâti à Pourcharesses, dans le département de la Lozère, en région Occitanie, en France. Le Château de Castanet a été construit au XIVe au XVIe siècle. Il a été achevé en 1578. Le Château de Castanet est inscrit aux M.H. depuis 1964. Son propriétaire actuel est la Communauté des Communes de Villefort. Le château de Castanetse trouve au bord de l'Altier, qui est une rivière qui devient, à cet endroit, le Lac de Villefort. Selon les saisons, le niveau de ce lac artificiel baisse et laisse apparaître le lit du torrent et le socle du château. Aujourd'hui, le Château de Castanet se retrouve baigné par le Lac de Villefort, un lac artificiel créé, lors de l'établissement du barrage de Villefort, qui a bien failli détruire le Château de Castanet. Il se situe au bord du Lac artificiel de Villefort. Le Château de Castanet est ouvert au Public et se visite. Le Château de Castanet a été inscrit aux M.H. en 1964.
Coordonnées par GPS : 44° 27" 01' Nord, 3° 53' 54" Est



- LE CHATEAU DE CASTELBOUC A SAINTE-ENIMIE - 48210 (Ruines):
de Myrabella
CC BY-SA 3.0

Le Château de Castelbouc est un château bâti à Sainte-Enimie, dans le département de la Lozère, en région Occitanie, en France. Sa construction date du XIIe siècle. Le Château de Castelbouc est aujourd'hi en ruines. La légende raconte qu'au temps des Croisades, tous les hommes seraient partis guerroyer, sauf le Seigneur de Castelbouc. La légende raconte qu'il aurait dû contenter toutes les femmes du village, en manque d'hommes et qu'il en serait mort d'épuisement. Le soir venu, son fantôme, en forme de bouc, aurait survolé le Château de Castelbouc, donnant son nom au château. Le Château de Castelbouc est aujourd'hui à l'état de ruines et presque inaccessible. Il existe pluieurs châteaux sur la commune à découvrir : Le Château de la Caze, le Château de Castelbouc, le Château de Hauterives, le Monastère de Sainte-Enimie.
Coordonnées par GPS : 44° 20' 23,71" Nord, 3° 27' 51,56" Est



- LE CHATEAU DE LA CAZE A LAVAL-SUR-TARN - 48500 (Hôtel de Luxe):

GFDL

Le Château de la Caze est un château bâti à Laval-sur-Tarn, dans le département de la Lozère, en région Occitanie, en France. Le Château de la Caze, de style Renaissance, est sur les berges du Tarn, à 8 km au Sud-Ouest de Sainte-Enimie, auquel il est relié par la route D 907 bis. Le Château de la Caze est construit au XVe siècle par les Soubeyrane. La Révolution française en fit une prison. En 2012, le Château de la Caze est devenu un hôtel privé de luxe. La construction du Château de la Caze date de 1490, 1630 et 1637. Le château fut restauré aux XIXe et XXe siècles. Sont protégés aux M.H. les tours du château, le salon, l'élévation, la toiture et son décor intérieur. Le Château de la Caze a été classé M.H. le 31 mars 1992
Coordonnées par GPS : 44° 20' 7" Nord, 3° 21' 33" Est



- LE CHATEAU DE LA CAZE A SAINTE-ENIMIE - 48210 (Hôtel-Restaurant 4 Etoiles):


Le Château de la Caze est un château bâti à Sainte Enimie, dans le départementen Lozère, en région Occitanie, en France. Sa construction date de 1489. Il fut construit en 1489, en cadeau de mariage, pour Soubeyrane d’Alaman, nièce du Prieur de Sainte-Enimie. Une résurgence alimente les douves du château. Le Château de la Caze est devenu un Hôtel-Restaurant 4 Etoiles et se situe au coeur d'un écrin de verdure. Le Château de la Caze est de style Renaissance. Il est inscrit aux M.H. depuis 1988. Le Château de la Caze, le Château de Castelbouc, le Château de Hauterives, le Monastère de Sainte-Enimie
Adresse : Château de la Caze - Parc National des Cévennes, Route des Gorges du Tarn, 48210 Sainte-Énimie - Tél:04 66 48 51 01, Email: chateaucaze@orange.fr
Site web : Château de la Caze
Coordonnées par GPS : 44° 20' 07" Nord, 3° 21' 33" Est



- LE CHATEAU DU CHAMP OU CHATEAU D'ALTIER A ALTIER - 48800 (Privé):


Le Château du Champ appelé aussi le Château d'Altier, est une maison forte devenue un château, bâti à Altier, dans le département de la Lozère, en région Occitanie, en France. Sa construction date du XIIIe, XVe, XVIIe et XIXe siècle. Le Château du Champ est privé et ne se visite qu'en de très rares occasions. Le Château du Champ est l'un des lieux de tournage du film de Coline Serreau Saint-Jacques "La Mecque" tourné en 2005. Le Château du Champ est classé aux M.H. depuis 1942. Le Château du Champ (non visitable, sauf en de rares exceptions. Un article lui a été consacré sur ce site. Voir à Altier en page principale du département 48.
Coordonnées par GPS : 44° 28' 15" Nord, 3° 51' 04" Est



* LE MANOIR DE CHAMBON-LE-CHATEAU A CHAMBON-LE-CHATEAU - 48600 (Privé):


Le Manoir de Chambon-le-Château dit le Château est un manoir bâti à Chambon-le-Château, dans le département de la Lozère, en région Occitanie, en France. La construction du manoir date du XVIe siècle. Le Manoir de Chambon-le-Château est inscrit aux M.H. depuis 1976. C'est un manoir privé, fermé au Public.
Coordonnées par GPS : 44° 51' 13" Nord, 3° 39' 34" Est



- LE CHATEAU DU CHAMP OU CHATEAU D'ALTIER A ALTIER - 48800 (Privé) :

CC BY-SA 3.0

Le Château du Champ est une ancienne maison fore devenue un château bâti à Altier, dans le département de la Lozère, en région Occitanie, en France. La construction du Château du Champ date de 1288 à 1308 siècle. Il est aussi appelé le Château d'Altier. Il est bâti sur un promontoire rocheux qu'enserre la rivière l'Altier, environ deux kilomètres en amont du village du même nom. Ce château, blotti au fond de la vallée, apparaît comme écrasé par la puissance et la variété des structures rocheuses qui dominent l'ensemble du paysage. En effet, on passe en quelques mètres, du fond de la vallée à 734 m d'altitude, à des sommets et des plateaux de 800 à 1 000 m et plus, le tout cloisonné et compartimenté par les affluents de l'Altier ou les nombreux méandres de cette rivière. Pour autant, le château, dans la recherche d'un site défensif, a été construit sur un éperon rocheux, dans un méandre de la rivière presque fermé, et dans un passage très étroit de la vallée, ce qui avait pour but de rendre toute manœuvre impraticable. Le Château du Champ servait à assurer la défense d'Altier. Le Château du Champ est non visitable, sauf demande exceptionnelle. Il existe aussi sur la commune à découvrir : les Ruines du Château fort du Grand-Altier.
Coordonnées par GPS : 44° 28' 15" Nord, 3° 51' 04" Est



- LE CHATEAU DE CHANAC A CHANAC - 48230 :


Le Château de Chanac est un château bâti à Chanac, dans le département de la Lozère, en région Occitanie, en France. Un donjon intact est presque la seule trace du château. Il a été construit au XIIe et XIIIe siècle. Le Château de Chanac est inscrit aux M.H. Le donjon est un vestige de l'ancienne forteresse. Il y a deux hypothèses pour sa construction : soit une première forteresse construite, en 1194, par Béranger IV, roi d'Aragon ; soit c'est un château édifié par l'évêque Guillaume IV de Peyre en 1220. Le Château de Chanac est situé sur un promontoire, au bord du Lot. La construction du Château de Chanac aurait commencé, entre 1194 et 1213, pour le roi d'Aragon puis fut poursuivie pour l'évêque de Mende, propriétaire du Château de Chanac, en 1213. Aprement disputée pendant les guerres de religion, la forteresse deviendra la propriété et la résidence d'été des Evêques de Mende, ce qui conduira à son aménagement pour devenir un château de plaisance. Il fut brûlé à la Révolution et il ne reste depuis qu'un donjon, une tour et les vestiges de remparts.
Coordonnées par GPS : 44° 28' 02,6" Nord, 3° 20' 37,1" Est



- LA PORTE DE CHANELLES A MARVEJOLS - 48100 :


La Porte de Chanelles est une porte de ville, bâtie à Marejols, dans le département de la Lozère, en région Occitanie, en France. Sa construction date du XIVe siècle. Suite aux attaques menées par les Routiers, les syndics marvejolais décidèrent, en 1361, de fortifier leur ville. Les portes de Chanelles, du Soubeyran et du Tenon datent de cette époque, dans leurs substructures. Pendant les guerres de Religion, Mathieu Merle s'empara de Marvejols, en 1574. La cité étant devenue le principal foyer protestant de la province, une expédition de Ligueurs, dirigée par le Duc de Joyeuse, en fit le siège en 1586. Après 3 jours de résistance, les assiégés capitulèrent et la ville fut livrée au pillage. Le 7/11/1586, le roi Henri III ordonna le démantèlement des fortifications. Henri IV favorisa par la suite la reconstruction de la ville. Au XVIIIe siècle, les fossés furent comblés et convertis en jardins. La Porte de Chanelles forme l'entrée Sud de la ville. Elle est composée de 2 grosses tours, encadrant une massive construction, surmontant le passage voûté. Des arcs brisés marquent l'ouverture du passage. Les tours sont couronnées d'un chemin de ronde reposant sur des corbeaux et le parapet est percé de meurtrières. Les tours ayant été transformées en logements, leurs façades ont été percées de fenêtres. La Porte de Chanelles est privée, fermée au Public. Elle est inscrite aux M.H. depuis le 23/12/1925.
Coordonnées par GPS : 44° 33' 06" Nord, 3° 17' 24" Est



- LE CHATEAU DE CHAPIEU A LANUEJOLS - 48000 (Ruines/Se Visite):


Le Château de Chapieu est un château bâti à Lanuéjols, dans le département de la Lozère, en région Occitanie, en France. Il ne reste que des ruines visibles sur le Mont Mimat, entre Mende et Lanuéjols. Il avait appartenu aux Seigneurs de Tournel. C'est Aldebert III du Tournel, alors Evêque de Mende qui l'aurait fait bâtir, pour deux raisons : contester la suprématie de son frère, le Baron du Tournel, et protéger cette route entre Mende et Villefort. Cette voie permettait, en effet, de rejoindre la voie Regordane. Aldebert n'appréciait que modérément les agissements des chevaliers pariers de la Garde-Guérin, accusés de détrousser les voyageurs au lieu de leur porter assistance. Ce Château de Chapieu était donc un point de départ pour surveiller, et éventuellement contrer, une offensive des pariers. En 1247, débute la "guerre de Chapieu". Son possesseur, Guigues du Tournel, ne reconnait pas le nouvel évêque de Mende Odilon de Mercœur. Il refuse ainsi de satisfaire ses créancier. L'évêque s'empara alors du Château de Chapieu avec le soutien des seigneurs d'Anduze. Ce n'est qu'en 1254, qu'une paix est signée avec le Seigneur du Tournel qui peut alors récupérer le château. Bien qu'en ruines, le Château de Chapieu est accessible au Public et se visite.
Coordonnées par GPS : 44° 29' 53" Nord, 3° 33' 03" Est



* LE CHATEAU DE CHARBONNIERES A GORGES DU TARN CAUSSES 48210 :


Le Château de Charbonnières est un château bâti à Montbrun, dans le département de la Lozère, en région Occitanie, en France. La construction du Château de Charbonnières date du XVIe siècle. Le village de Monbrun est appelé depuis le 1/07/2017 Gorges du Tarn Causses.
Coordonnées par GPS : 44° 22' 03" Nord, 3° 24' 43" Est



* LE CHATEAU CHIRAC OU MANOIR DE CHAMBON A CHAMBON-LE-CHATEAU - 48600 (Privé):


Le Château Chirac est un château bâti à Chambon-le-Château, dans le département de la Lozère, en région Occitanie, en France. Le Château Chirac est appelé aussi le Manoir de Chambon-le-Château. Le château Chirac a été inscrit partiellement aux M.H. le 22/10/1976 pour ses façades et toitures. Le château Chirac est privé, fermé au Public. Il existe 3 châteaux sur la commune à découvrir : Le château du Fort (XIVe siècle), Le Château Chirac ou Manoir de Chambon-le-Château et le Château de la Place.
Coordonnées par GPS : 44° 51' 13" Nord 3° 39' 34" Est



- LE CHATEAU DU CHOIZAL A BALSIEGES - 48000 (Ferme):

CC BY-SA 3.0

Le Château du Choizal est un château situé à Balsièges dans le département français de la Lozère. Il est aussi appelé la Ferme fortifiée du Choizal. Le Château du Choizal est situé sur le Causse de Sauveterre, au lieu-dit le Choizal, rattaché à la commune de Balsièges en Lozère. La construction du Château du Choizal date du 3e quart du XVIIe siècle et du XXe siècle. Au XIIIe siècle, le manse du Chauzal et son territoire faisaient partie du Domaine de l' évêque de Mende. D'après un acte notarié conservé par la Société des Lettres de Lozère la famille Pineton de Chambrun vendit le domaine, le 6/04/1640, à Bernard Bardon, marchand de Mende pour 10 100 livres.La reconstruction de l'édifice serait due à Bardon, de 1661 à 1665 (inscription sur le fronton de la porte d'entrée). La famille Bardon appartenait à l'ancienne bourgeoisie consulaire de Mende. Jean Bardon, notaire, était le syndic de la ville, en 1522. En 1689, l'édifice appartient à Madame du "Chauzal" qui en fait l' hommage à l' évêque de Mende. Revendu en 1796, comme bien d' émigré, le château sera partagé, en 1844, entre deux propriétaires. L'aile Ouest du château fut détruite par un incendie. Elle fut reconstruite au XXe siècle. Le Château du Choizal se trouve sur la D31, non loin de son intersection avec la D986. Au XIIIe siècle, le château est la propriété des évêques de Mende. Son lieu d'implantation était stratégique car il permettait de surveiller l'intersection des routes de Mende-Sainte-Enimie et Chanac-Ispagnac. Le Château du Choizal est versé à l'Inventaire général du Patrimoine Culturel depuis 2004.
Coordonnées par GPS : 44° 27' 36" Nord, 3° 27' 00" Est



- LE CHATEAU DE COMBETTES A ESTABLES - 48700 (Privé):


Le Château de Combettes est un château bâti à Estables, dans le département de la Lozère, en région Occitanie, en France. C'est un château fort dont la construction date du XVI au XVIIe siècle. C'est un édifice caractéristique de l'habitat rural de la Margeride avec une grande ferme constituée de bâtiments disposés autour d'une vaste cour presque entièrement fermée, à laquelle on accède par un passage couvert. Le gros oeuvre du logis, la tour d'escalier en vis et les encadrements de fenêtre dateraient du XVIIe siècle, de même que les décors peints de poutres et les cheminées. Quelques éléments du logis dateraient du XVIe siècle. Le Château de Combettes est inscrit aux M.H. depuis le 25/06/2002. C'est une propriété privée, fermée au Public.
Coordonnées par GPS : 44° 41' 44" Nord, 3° 29' 06" Est



- LE CHATEAU DE COMBETTES A RIBENNES - 48700 (Privé):


Le Château de Combettes est un château bâti à Ribennes, dans le département de la Lozère, en région Occitanie, en France. C'est un ancien château fort. Le Château de Combettes est inscrit aux M.H. en 1998. Sa construction date du 4e quart du XVIIIe siècle ; XIXe siècle ; 1er quart XXe siècle. Qualité architecturale du château, et importance de l'histoire du lieu attachée à la mémoire de Jourdan de Combettes, maire de Mende pendant la Révolution et à celle de Rivière de Larque, fondateur du département de la Lozère. Ensemble pittoresque, ici, toute l'évolution des remaniements effectués dans le domaine se fait dans le respect de l'architecture. La ferme moderne, construite au début du XXe siècle d'après des recueils de modèles est adaptée au contexte local, prend en compte l'existant et réussit son intégration. Le Château de Combettes et ses abords ont été classés, "Site naturel", depuis 1990. Le Château de Combettes est privé et fermé au Public.
Coordonnées par GPS : 44° 39' 23" Nord, 3° 21' 50" Est



* LE CHATEAU DE CONDRES A SAINT BONNET DE MONTAUROUX - 48600 (Privé):


Le Château de Condres est un château bâti à Saint-Bonnet-de-Montauroux, dans le département de la Lozère, en région Occitanie, en France. Maison forte dont l'aspect tant extérieur qu'intérieur résulte de deux campagnes de travaux majeures. La première fut entreprise en 1624 et conférât à la bâtisse une silhouette fortifiée avec chemin de ronde, échauguettes ainsi que de grandes fenêtres à croisées de pierres servant à éclairer les salles du premier étage dotées de plafonds peints à la française. La seconde campagne eut lieu au 18ème siècle. Elle permit de procéder à des aménagements de confort : mise en place d'un avant-corps plat en façade et d'un escalier à jour central avec garde-corps en ferronnerie. Le premier étage est modifié par la création de pièces lambrissées à plafonds plâtrés. Les gypseries de belle qualité du salon du rez-de-chaussée datent probablement d'une campagne de travaux des années 1780. Plafonds peints à la française. Le Château de Condré est classé aux M.H. depuis 1975 pour ses façades et toitures et inscrit aux M.H. en 2010, pour ses intérieurs. Le Château de Condré est privé et fermé au Public.
Coordonnées par GPS : 44° 49' 17" Nord, 3° 44' 45" Est



* LE CHATEAU DE COUGOUSSAC A GABRIAS - 48100 (Privé):


Le Château de Cougoussac est un château bâti à 9km de Gabrias, dans le département de la Lozère, en région Occitanie, en France. Ses premiers propriétaires étaient les Seigneurs de Gabrias. Au XIVe siècle, la manse de Cougoussac est aménagée en château par les seigneurs de Gabrias. Cette seigneurie faisait partie des 12 seigneuries du Gévaudan, qui donnaient chaque année, un droit d'entrée aux États particuliers du Gévaudan. A la fin du XVIe siècle, le château devint la propriété de la Famille Calvet, Seigneurs de Fontanilles (des Cévennes). Cette famille, convertie au protestantisme, subira les affres des guerres de Religion, dont la répression fut violente en France. En 1587, le château de Cougoussac échut à la Famille des Retz de Bressolles. La Famille de Retz, dont les origines seraient écossaises, s'est grandement implantée en Gévaudan et les différentes branches ont acquis plusieurs seigneuries du pays. Ce sont les Retz de Bressolles qui firent aménager le château, lui donnant l'aspect général conservé, jusqu'à aujourd'hui. Le Château de Cougoussac est aujourd'hui la propriété, depuis 1906, de la Famille Rousset. Un programme de restauration, qui a débuté en 1996, s'est poursuivit en 2010, avec la consolidation de la chapelle romane construite en 1622. Le Château de Cougoussac ouvre ses portes, exceptionnelement, lors des 2 Journées du Patrimoine, le 3ème W.E. de Septembre. Le Château de Cougoussac est inscrit aux M.H. depuis 1986. Le Château de Cougoussac est privé et fermé au Public sauf aux 2 Journées du Patrimoine.
Coordonnées par GPS : 44° 34' 06" Nord, 3° 22' 48"


* LE CHATEAU DE DOLAN A LES VIGNES 48210 (Ruines/Privé) :


Le Château de Doan est un château bâti à Les vignes, dans le département de la Lozère, en région Occitanie, en France. Il était mentionné au XIe siècle, appartenant à la Famille de Séverac-en-Rouergue. Le Château de Dolan fut donné à l'Evêque de Mende, en hommage, au XIIIe siècle. La commune des Vignes doit son nom aux cultures que l'on faisait dès le XVIIIe siècle sur les terrasses bien exposées de la vallée. Les châteaux implantés aux environs du XIe siècle, aux alentours du Tarn, Blanquefort, de Peyre et de Dolan, dépendaient de la Seigneurie de Séverac,en Aveyron. Ils protégeaient une voie de passage sur la rivière. La commune Les Vignes possède une partie du site inscrit des gorges du Tarn.Ses importants vestiges sont toujours visibles sur une plate-forme, qui domine le Tarn. En 1968, une tour a été identifiée, un logis, la chapelle castrale qui date du XIIe au XIIIe siècle. Sa citerne voûtée est visible au milieu du site, les vestiges du Château de Dolan font partie du site inscrit des Gorges du Tarn et sont privées, fermées au Public.
Coordonnées par GPS : ........................



- LE CHATEAU DE FLORAC A FLORAC - 48400 (Expos/Siège social):

CC BY-SA 3.0

Le Château de Florac est un château bâti à Florac, dans le département de la Lozère, en région Occitanie, en France. Au XIIIe siècle, le Château de Florac dépendait d'abord de la Baronnie d'Anduze qui régnait aussi sur Alès, Sauve et Sommières. Raymond d'Anduze, Baron de Florac était seigneur de Chabrières, Montvert, Eschamassou (Montvaillant), Pierrefort (La Salle-Prunet), Saint-Laurent-de-Trèves, Castelbouc, Montbrun, Javillet, la Balme (Barre-des-Cévennes), Caodaze (Vébron), Moissac et Saint-Étienne-Valfrancesque. Lui-même rendait hommage à l'Evêque de Mende. A la fin du XIVe siècle, le Seigneur de Florac cèda la baronnie au seigneur de Ventadour, puissante famille du Limousin. Au milieu du XVe siècle, et jusqu'au milieu du XVIe siècle, la famille de Poitiers Valentinois dont fait partie Diane de Poitiers, prend possession de Florac avant de céder la baronnie à la famille de La Mark (Ardennes) de Montmorency, de Valois. Ces derniers vendront la baronnie à François de Mirand, Trésorier général de France. Le Château de Florac actuel fut reconstruit en 1652, sur un mamelon de tuf, roche qui avec le calcaire, a été utilisée pour sa construction, sur le site de l'antique château féodal où siègeait l'une des 8 baronnies du Gévaudan. Les Barons de Florac étaient de la famille des seigneurs d'Anduze et avaient donc l'un de leurs châteaux principaux en ce lieu depuis le XIIIe siècle. Au XVIIe siècle, pendant les guerres de religion, le Château de Florac fut détruit. Il fut reconstruit en 1652. A la Révolution Française, alors que plusieurs châteaux de la région furent détruits (dont les possessions des évêques de Mende), celui de Florac servit de grenier à sel. Peu de temps après, en 1810, il fut vendu à l'État qui l'utilisa, et le transforma, comme prison. Il en a gardé quelques vestiges (barreaux aux fenêtres, portes de cellules…). Depuis 1976, le Château de Florac est devenu le siège du Parc national des Cévennes qui l'a fait restaurer. Il abrite une exposition permanente "Passagers du Paysage" : un espace scénographique moderne, interactif et quadrillingue (français, anglais, allemand, néerlandais. Le Château de Florac est ouvert au Public.
Coordonnées par GPS : 44° 19' 22" Nord, 3° 35' 38" Est



- LE CHATEAU DU FORT A CHAMBON-LE-CHATEAU - 48600 (Privé):

CC BY-SA 4.0

Le Château du Fort est un château bâti à Chambon-le-Château, dans le département de la Lozère, en région Occitanie, en France. La construction du Château du Fort date du XIVe siècle. Le Château du Fort appartenait, sous le roi Louis XIV, à Gabriel de Chastel de Pontaut, Seigneur du Fort, de Verrières et d'Ancelpont, en Gévaudan, marié à Marie de Châteauneuf de Randon. Ce château est l'un des rares témoignages de château du 14e siècle dans le nord de la Lozère. Il n'a subi que peu de transformations. De plan presque carré, l'édifice est élevé de trois étages, surmontés par un chemin de ronde à mâchicoulis. La façade sud est flanquée de deux tours circulaires et percée de trois fenêtres par étage. La porte d'entrée à bossage et fronton interrompu est une transformation du XVIIe siècle. Des bâtiments ont été ajoutés du côté nord au XVIIe siècle (un linteau de cheminée porte la date de 1620). Aux angles de cette façade se trouvent deux échauguettes en encorbellement. Le Château du Fort est inscrit aux M.H. depuis 1973 pour ses façades et toitures et classé aux M.H. en 1984 pour son salon. Le Château du Fort est privé, fermé au Public.
Coordonnées par GPS : 44° 52' 28,41" Nord, 3° 39' 11,56" Est



- LE CHATEAU DE FOURNELS A FOURNELS - 48310 (Privé):


Le Château de Fournels est un château bâti à Fournels, dans le département de la Lozère, en région Occitanie, en France. Le Château fut construit en 1573 sous le règne de Charles IX par Jean bâtard d'Apcher, fils de François Martin, baron d'Apcher. Dans sa partie ancienne, le château est une modeste construction de plan rectangulaire avec deux tourelles rondes flanquant les angles Nord, une troisième tour faisant saillie au milieu de la façade sud. Cette dernière tour contient l'escalier en vis. De part et d'autre de la tour d'escalier, la façade est percée de deux fenêtres ornées, composées d'un encadrement rectangulaire mouluré avec pilastre cannelés, d'une architrave à règles, d'une frise sculptée en vis de pressoir et d'un petit entablement à doucine, surmonté de boules à l'aplomb des pilastres. Au rez-de-chaussée, la porte d'accès à l'escalier présente le même style. Les tourelles sont, pour leur part, percées d'embrasures à mousquêterie. A l'Ouest, le château dit de "Lastic" a été ajouté au XVIe siècle. Il se compose de deux parties en équerre. Au sud-ouest du château de Lastic, près du portail d'entrée, s'élève un petit pavillon de gardien à deux entrées. Tout contre s'ouvre le grand portail. Un autre portail a été aménagé au nord, entre le château et la ferme. A l'intérieur, le rez-de-chaussée de la tour d'escalier se compose de deux pièces voûtées, avec boiseries Louis XV. Au premier étage de cette même tour, les pièces renferment des boiseries Louis XV ou Restauration, ainsi que du papier peint romantique. Les tours Est et Ouest sont occupées, au premier étage, par deux boudoirs dont l'un est tendu d'indienne romantique et l'autre couvert de boiseries Louis XVI. Le second étage de ces tours est orné de boiseries Louis XV et Louis XVI ainsi que de papier peint romantique. Dans le Château Lastic, le premier étage a conservé un salon décoré d'une suite de verdures du XVIIIe siècle, dans le goût des chinoiseries. Le Château de Fournels est inscrit aux M.H. depuis 1961. Le Château de Fournels est privé et fermé au Public.
Coordonnées par GPS : 44° 49' 07" Nord, 3° 07' 22" Est



* LE CHATEAU DE LA GARDE OU CHATEAU DE LA ROCHE A ALBARET-SAINTE-MARIE - 48200 (Ruines) :
de Sanguinez
CC BY-SA 3.0

Le Château de la Garde est un château bâti à Albaret-Sainte-Marie, dans le département de la Lozère, en région Occitanie, en France. La construction du Château de la Garde date du XIVe siècle. Son propriétaire initial était la Baronnie d'Apchier. Dominant la Truyère, c'était un point de surveillance pour ses propriétaires, la Baronnie d'Apchier, faisant face d'une part à la baronnie de Mercœur et de l'autre à l'Auvergne. Mercœur et Apchier faisaient partie des 8 baronnies du Gévaudan. Sa construction remonte vraisemblablement à la fin du XIVe siècle. Le château avait pour fonction de protéger le Château d'Apcher, situé plus au Sud. Il ne reste depuis que des ruines du Château de la Garde.
Coordonnées par GPS : 44° 53' 59" Nord, 3° 16' 00" Est



- LE CHATEAU DE LA GARDE-GUERIN A PREVENCHERES - 48800 :


Le Château de La Garde-Guérin est un château bâti à Prévenchères, dans le département de la Lozère, en région Occitanie, en France. La construction du Château de la Garde-Guérin date du XIIIe siècle. Il ne reste du Château de la Garde-Guérin que son donjon et quelques vestiges. Au XIIe siècle, le château servait de repaire à des brigands qui volaient les voyageurs. L'évêque de Menda fit réprimer leurs actions, en les chargeant de surveiller la route. Il reliait la Provence au Languedoc, grace à la Voie Regordane. Il avait au XIIIe siècle sa propre milice chargé de faire respecter l'ordre, appelé La Garde. L'accès de la route ne s'effectuait que par la Regordane. Au XIIe siècle, le Château de la Garde-Guérin possédait plusieurs tours détenues par différents seigneurs, sans doute, des pariers. Vers 1362, le château tombera aux mains des Anglais qui l'incendieront. Au XVI siècle, au cours des guerres de Religion, il fut assiégé par les Protestants. En 1623, il restait encore l'une des places fortes de la région. En 1722, un incendie en détruira une grande partie. L'une des tours s'effondrera en 1795. Il ne reste encore debout du chateau qu'une tour et des ruines. Les fossés qui entouraient les remparts existent encore. Une haute tour carrée se dresse au centre du quadrilatère en ruines, formé par les anciennes murailles et des murs plus récents. Des mâchicoulis furent installés au XIIe ou XIIIe siècle. Le pied de la tour fut entouré d'un épaulement de terre destiné à faire ricocher les projectiles jetés d'en haut. La porte d'entrée qui mène à la tour s'ouvre à deux mètres du sol. Le Château de la Garde-Guérin comptent aussi 3 étages voûtés. Pour passer d'une pièce à l'autre, chaque voûte était percée d'une ouverture, qui devait autrefois être fermée par une trappe. A quelques mètres de ce donjon se trouve aussi une citerne sous voûte destinée à recevoir l'eau. Le Château appartient à la commune. L'Association Garde veille à sa restauration.
Coordonnées par GPS : 44° 28' 41" Nord, 3° 56' 05" Est



* LE CHATEAU DE GRALHON A FLORAC-TROIS-RIVIERES - 48400 (Expos):
de TouN
CC BY-SA 3.0

Le Château de Gralhon appelé aussi le Chateau de Florac est un château bâti à Florac, devenu Florac-Trois-Rivières, dans le département de la Lozère, en région Occitanie, en France. Le Château de Florac est devenu le siège du Parc National des Cévennes dont Florac est la capitale, depuis 1976. Un Centre administratif, un Centre d'Information et des Expositions y sont installés. Son propriétaire actuel est le Parc National des Cévennes.
Coordonnées par GPS : 44° 19' 38" Nord, 3° 35' 57" Est



- LE CHATEAU DE GRANDLAC A LAVAL-DU-TARN - 48500 (Privé):


Le Château de Grandlac appelé aussi le Domaine de Grandlac est un château fort bâti à Laval-du-Tarn, dans le département de la Lozère, en région Occitanie, en France. L'ancienne maison forte date du XVe au XVIIe siècle. Elle fut reconstruite au XIXe siècle. Homogène, datant de la fin du Moyen Age et du début des XVIe et XVIIe siècles, le Château de Grandlac a gardé un aspect très authentique car malgré certains remaniements, ses structures anciennes sont bien visibles. Les bâtiments de ferme sont aussi caractéristiques de l'architecture caussenarde et participent à l'unité de l'ensemble. Le Château de Grandlac est inscrit aux M.H. depuis 1998. Le Château de Grandlac est privé, fermé au Public.
Informations : Tél : 04 66 48 88 08
Coordonnées par GPS : 44° 24' 22" Nord, 3° 19' 40" Est



* LE CHATEAU DE LA GRANGE A SERVIERES - 48000 (Privé):


Le Château de la Grange est un château fort bâti à Servières, dans le département de la Lozère, en région Occitanie, en France. Depuis le 1/01/2019, elle est une commune déléguée de Monts-de-Randon. La construction du Château de la Grange date de la fin du XVIe ou du début du XVIIe siècle. On note des structures internes, en particulier, le vestibule peint. Le château, d'aspect médiéval, dont l'apparence a peu été remaniée, a été bâti par la famille de Borrel de la Grange. Cette famille, notable dans la région, jouit du titre de Baron de Lagrange. Elle fit des alliances avec l'aristocratie considérée du Gévaudan telle que les Retz de Servies ou les Salin de Saillant. De cette famille sortit la génération des 4 frères Borrel de la Grange qui se distinguèrent pendant la Révolution française dans les mouvements contre révolutionnaires : l'aîné: le chevalier de Borrel, baron de la Grange, colonel de la garde nationale de Mende, chevalier de l'ordre de Saint-Louis qui communiquera avec Louis XVIII et préparera des attentats visant à la restauration monarchique ; pris, il sera emprisonné puis empoisonné par ordre de Bonaparte. Le second, prêtre réfractaire, fut massacré par les révolutionnaires. Les deux derniers, tout comme leur premier frère, seront des contre-révolutionnaires et Capitaines et Chevaliers de l'ordre de Saint-Louis. De cette génération, seule, une fille se maria avec celui qui reprit le Château de la Grange. Il s'agit du Colonel dans l'Armée des Princes de Florit de la Tour de Clamouze, Comte de Woodville, Rivière de Corsac, chevalier de Saint-Louis, gouverneur du Gévaudan et maire de Mende. Ses descendants possédèrent le château jusqu'en 1912, date à laquelle Urbain, Comte de Rivière de Corsac, dernier du nom, décèda dans la maison des Comtes de Gourcy-Récicourt de Chapelain. Le Château de la Grange est inscrit aux M.H. depuis le 9/03/1999. Le Château de la Grange est un château privé, fermé au Public.
Coordonnées par GPS : 44° 36' 10" Nord, 3° 24' 40" Est



- LE CHATEAU DE GRIZAC A LE PONT-DE-MONTVERT - 48220 (Privé):


Le Château de Grizac est un château bâti à Le Pont-de-Montvert, dans le département de la Lozère, en région Occitanie, en France. C'est un petit château fort construit fin XIIIe siècle situé sur un éperon rocheux au-dessus des gorges du Rampousel. Il est classé aux M.H. depuis 1984. Au sud de Grizac, le château de Grizac date du XIIIe siècle. Grisac fut érigé en marquisat au XIVe siècle. En 1309, y naquit Guillaume de Grimoard qui devint pape en 1362 sous le nom d'Urbain V. Il y passa une partie de son enfance. L'essentiel de la construction médiévale dû être bâti vers le milieu du 14e siècle et sans doute agrandi au 15e. L'édifice est abandonné à la fin du 15e siècle. Du 17e au 19e siècle, d'importantes transformations sont réalisées et, au 19e siècle, le domaine se transforme en exploitation agricole et en école communale. La masse principale de l'édifice est de plan rectangulaire et présente : les vestiges d'une tour de guet ; un corps central en partie écroulé ; un massif aménagé en habitation à l'est ; une terrasse et des vestiges de constructions au Sud, une grande cour de ferme au Nord, bornée par de petits bâtiments agricoles récents, une grange à deux niveaux à l'Ouest et une autre à l'Est. Autour de cet ensemble, des vestiges de dispositifs défensifs pourraient être reconnus. Le Château de Grizac est une propriété privée, fermée au Public.
Coordonnées par GPS : 44° 20' 30" Nord, 3° 41' 51" Est



* LE CHATEAU DE HAUTERIVES A SAINTE-ENIMIE 48210 :
de Sanguinez
CC BY-SA 3.0

Le Château de Hauterives est un château fort bâti à Sainte-Enimie, dans le département de la Lozère, en région Occitanie, en France. Le Propriétaire initial du château de style Médiéval, était la Famille d'Arpajon. Autrefois, c'était le chef-lieu de la Vicomté d'Hauterive. Édifié au XIIe siècle par le Sire de Séverac-le-Château afin de protéger le Causse Méjean, le Château de Hauterives, en même temps que la terre de Sévérac reviennent, en 1508, à la jouissance de la famille d'Arpajon qui depuis 1385 avait déjà la seigneurie de Sévérac-le-Château, par mariage d'Hugues d'Arpajon, avec Jeanne de Severac. Suivant Mr Monestier, c'est Gui I d'Arpajon, vivant alors, qui se qualifia le premier vicomte d'Hauterive. Suivant l'Histoire des Grands officiers de la couronne, ce fut Jean III d'Arpajon, son fils, vivant en 1514. La seigneurie d'Arpajon était l'une des douze seigneuries gentilhommières donnant droit d'entrée aux états particuliers du Gévaudan. Il a été détruit, entre 1629 et 1634. Il est, aujourd'hui, en ruines. Il l'était déjà en 1724, et d'un accès difficile, aucune route ne menant au village d'Hauterives. Il existe plusieurs châteaux sur la commune à découvrir : Le Château de la Caze, le Château de Castelbouc, le Château de Hauterives, le Monastère de Sainte-Enimie.
Coordonnées par GPS : 44° 19' 13" Nord, 3° 20' 57" Est



- LE CHATEAU D'ISSENGES A BEDOUES - 48400 (Privé):


Le Château d'Issenges est un château bâti à Bédoues, dans le département de la Lozère, en région Occitanie, en France. C'est un manoir. Il est de type manoir. Cette maison forte illustre un type de domaine rural seigneurial, du Moyen Age, avec une continuité quasiment parfaite de structures. L'ensemble est constitué de 3 corps de bâtiments : le corps principal de plan presque carré et 2 ailes longues et basses de communs qui enserrent une cour close, ouverte vers l'est sur le jardin. L'entrée s'effectue par un porche voûté, situé à l'angle sud du corps principal. Ce dernier devait présenter 4 échauguettes d'angle, une tour hors-oeuvre au centre contenant l'escalier à vis et une entrée couronnée d'un fronton. Cet aspect fortifié était renforcé par les bouches à feu et un chemin de ronde ou, du moins, une bretèche au-dessus de la porte d'entrée. Il n'en reste, aujourd'hui, qu'un corbeau. Les échauguettes furent démolies et la tour centrale rabaissée. Les fenêtres à meneaux ont été conservées. Une pierre porte la date de 1624. Il est décrit comme « la demeure plus désirable » de la Lozère par Renaud Camus : « perfection des volumes, perfection des accents, perfection altière du paysage, sur les pentes les plus occidentales, ouvertes à l'Ouest et au soir, du vaste Massif du Lozère. Il est inscrit aux M.H. depuis le 2/12/1992. Le Château d'Issenges est privé, fermé au Public.
Coordonnées par GPS : 44° 22' 00" Nord, 3° 34' 54" Est



- LE CHATEAU DE LUC A LUC - 48250 (Visites/Eté):


Le Château de Luc est un château bâti à Luc, dans le département de la Lozère, en région Occitanie, en France. Il date du VIe et Xe siècle. C'est un château de style Médiéval. Cet édifice était déjà mentionné comme fortification au VIe siècle. Il ne subsiste qu'un pan de mur, le reste d'une tour à deux étages, des pans de mur d'enceinte, un bâtiment appelé "la prison" du fait de son absence de fenêtre et de son système de fermeture extérieur, un puits, trois piliers qui sont les restes d'une tour d'habitation ou d'une barbacane et un grand bâtiment rectangulaire. La tradition locale désigne ce dernier comme l'église du château. Les murs de cet édifice présentent des assises en "opus spicatum" qui pourraient le faire remonter au VIe siècle. En ruine, le Château de Luc a bénéficié d'une importante restauration, grace aux efforts et à la persévérance des bénévoles de l'association des Amis du Château de Luc. Le Château Médiéval de Luc est inscrit aux M.H. depuis le 10/02/1986. Il existe 3 châteaux à Langogne à découvrir : Le Château de Barres, le Château de Luc et le Château de la Viguerie.
Visites : 1er Juillet au 31 Aout : Visite du Donjon, du point d'accueil, accès à la terrasse et la table d'orientation, expositions, concerts. Renseignements : 06 80 08 32 98
Coordonnées par GPS : 44° 39' 09" Nord, 3° 53' 21" Est




* LA MAIRIE DE MARVEJOLS A MARVEJOLS - 48100 :


La Mairie de Marvejols est bâtie à Marvejols, dans le département de la Lozère, en région Occitanie, en France. Sous le règne du roi Henri IV, Marvejols était une ville royale et la Capitale du Gévaudan.
Adresse : Mairie de Marvejols 9 Avenue Savorgnan de Brazza, 48100 Marvejols
Coordonnées par GPS : 44° 33' 15" nord, 3° 17' 27" Est




- LE CHATEAU DU MAZEL A MOLEZON - 48110 (Société privée):


Le Château du Mazel est un château bâti à Molezon, dans le département de la Lozère, en région Occitanie, en France. Bien que cité dès le Moyen-age, ce château se présente comme une construction d'époque moderne, datant du XVIe au XVIIe, d'allure résidentielle, dont les deux tours rondes et les deux échauguettes rappellent sa fonction défensive. C'est un bâtiment très simple, construit en schiste et pierre calcaire. Le domaine se distingue par l'homogénéité des bâtiments de ferme avec le château et par son authenticité, demeuré inchangé depuis la fin du XIème siècle, période à laquelle il était encore habité et exploité. Il est inscrit aux M.H. depuis 20/08/2013. Le Château du Mazel est devenue la propriété d'une société privée. Coordonnées par GPS : 44° 12' 48" Nord, 3° 40' 47" Est



* LE CASTEL MERLET A LA MALENE - 48210 (Ruines):


Le Castel Merlet est un château bâti à La Malène, dans le département de la Lozère, en région Occitanie, en France. La construction du Castel Merlet date du VIe siècle. Il est aujourd'hui réduit à l'état de ruine. Le Castel Marlet serait le plus vieux château de France. Il se situe dans les Gorges du Tarn. Ce château dont les fondations furent découvertes, serait le plus ancien château de France. Castel Merlet est associé à la vie de Saint Ilère, Evêque du pays gabale vers l'an 500. Ilère aurait fondé un monastère au bord du Tarn, qui serait assimilé au Monastère de Sainte-Enimie, tombé rapidement en désuétude. Au VIe siècle, le Gévaudan est à la frontière, entre les Francs et la Septimanie wisigothique. Les Francs mènent la guerre en Gévaudan et tiennent un siège à La Malène. Les Francs autorisent alors Ilère à racheter les captifs, et l'invitent à manger. Au moment du service, il est demandé à l'évêque de bénir les pains, mais ce dernier refuse. Furieux, son hôte menace Ilère puis, au moment où il rajoute du bois au feu, il fut emporté dans son élan et tomba dans les flammes. Après cet épisode, les Francs levèrent le siège. C'est en 2007 que les premières traces du château Merlet furent retrouvées. Au fil des découvertes, la date de construction se confirme, faisant du Castel Merlet le plus vieux château connu de France.
Coordonnées par GPS : 44° 18' 09" Nord, 3° 19' 17" Est



- LE CHATEAU DE MEYRUEIS A MEYRUEIS - 48150 :


Le Château de Meyrueis est un château bâti à Meyrueis, dans le département de la Lozère, en région Occitanie, en France. Le Château de Merueis a été démoli, en 1632, puis fut remplacé, en 1875, par la Chapelle Notre-Dame du Rocher. L'ancien château médiéval de Meyrueis, d'origine carolingienne, était situé sur le rocher dominant de 70 mètres la ville. Siège d'une viguerie qui s'étendait du Causse Méjean jusqu'à la haute vallée du fleuve Hérault, ce château appartenait dès le Xe siècle à une famille de ce nom. La châtellenie fut ensuite possédée par une branche de la famille de Roquefeuil jusqu'en en 1230 où elle passa par mariage aux comtes de Rodez, puis en 1283 à ceux d'Armagnac, aux ducs d'Alençon, avant d'échoir en 1321 à la famille d'Albret. Jeanne d'Albret, reine de Navarre, légua le château à son fils Henri de Bourbon, qui, devenu Henri IV, unit ses possessions au domaine de la Couronne de France (1607). Plusieurs fois, le chteau fut attaqué pendant la guerre de Cent Ans, par les routiers, qui écumaient la région. Le Château de Meyrueis, ville protestante d'un Languedoc en conflit avec le jeune roi Louis XIII, vécut son dernier siège en 1628. Le duc Henri de Rohan, chef militaire des révoltés, vint mettre le siège avec plusieurs milliers d'hommes devant le château en mai 1628. Celui-ci, tenu par une garnison fidèle au roi, menaçait la ville en révolte. Au bout de trois semaines de blocus, les 130 soldats royaux du capitaine Régis capitulèrent, laissant le château aux mains du duc. Mais ce succès fut de courte durée. En 1629, Rohan fut défait et le roi put sceller la paix par la « Grâce d'Alès ». Cet édit, donné en 1630, amnistiait les rebelles mais ordonnait la destruction de leurs fortifications. La démolition du Château de Meyrueis et les deux portes principales de la cité eurent lieu en 1632. Les derniers vestiges importants du château furent détruits en 1875, lors de la construction de la chapelle Notre-Dame du Rocher qui occupe aujourd'hui l'emplacement du fort. Cette chapelle est l'objet de 2 pèlerinages annuels, le dernier Dimanche de Mai et le 15 Août.
Coordonnées par GPS : 44° 10' 46" Nord, 3° 25' 49" Est



- LE CHATEAU DE MIRAL A BEDOUES - 48400 :
Angalacon
CC BY-SA 3.0

Le Château de Miral est un château bâti à Bédouès, dans le département de la Lozère, en région Occitanie, en France. C'est un ancien château-fort. La construction du Château de Miral date du XIVe siècle. Le Château de Miral est classé au M.H. depuis 1984. Il existe 3 châteaux à découvrir sur la commune : Le château de Miral (XIVe siècle) IMH 1984, le Château d'Arigès, et le Château d'Issenges.
Coordonnées par GPS : 44° 21' 22" Nord, 3° 38' 28" Est



- LE MANOIR DE MONTESQUIOU A LA MALENE - 48210 (Hôtel-Restaurant de luxe):

CC BY-SA 3.0

Le Manoir de Montesquiou est un château situé à La Malène en Lozère, en région Occitanie,en France. Cette demeure du XVe siècle est actuellement reconvertie en un Hôtel-Restaurant. La construction du Manoir de Montesquiou à La Malène date du XVe et XVIe siècles et se rattache à l'histoire des seigneurs de Montesquiou. Il est de style renaissance. Louis XIII fit raser les forteresses rebelles mais grâce aux services que rendit Pierre de Montesquiou, le château fut épargné. Le Château de Montesquiou a, depuis, été transformé en Hôtel-Restaurant de luxe. Il est Classé : Bottin Gourmand, Champerard, Gault Millau, Hachette, Le petit futé.
Période d'ouverture : Du 01.04.2019 au 31.10.2019 - Réservation : 04 66 48 51 12
Coordonnées par GPS : 44° 18' 03" Nord, 3° 19' 14" Est



- LE CHATEAU DE MONTFERRAND A BANASSAC - 48500 (Ruines)


Le Château de Montferrand est un château bâti à Banassac, dans le département de la Lozère, en région Occitanie, en France. Le Château est en ruines depuis. Le Château de Montferrand était la propriété et le siège des comtes de Montferrand, ayant sensiblement le même pouvoir que celui des autres barons du Gévaudan, qui possédaient un droit d'entrée pour les États particuliers. Les comptors étaient Seigneurs sur le mandement de Saint-Germain-du-Teil. C'est dans le Château de Montferrand que naquit Amphélise de Montferrand, appelée à tort, Amphélise de Sabran, qui fut, plus tard, la mère du Pape Urbain V.
Coordonnées par GPS : 44° 27' 11" Nord, 3° 11' 49" Est



* LE CHATEAU DE MONTIALOUX A SAINT-BAUZILE - 48000 :
de Sanguinez

Le Château de Montialoux est un château bâti à Saint-Bauzile, dans le département de la Lozère, en région Occitanie, en France. Il est accessible mais en ruines, aujourd'hui. Ses premiers propriétaires étaient les Seigneurs du Tournel. Sa construction date du XIIe au XVIIe siècle. Le Château de Montialoux était de style Médiéval. Montialoux était le centre d'un des cinq mandements de la baronnie du Tournel. Cette baronnie avait son château principal dans la vallée du Lot, mais possédait plusieurs domaines dans le Valdonnez. Ce château du Tournel, que les barons ont ensuite délaissé au profit de celui du Boy, est peut-être d'époque plus récente que celui de Montialoux. Montialoux pourrait donc être l'une des premières possessions de la famille. Ainsi, Aldebert III du Tournel, futur évêque de Mende, est né à Montialoux vers 1100, et rien ne prouve alors que le Tournel ait déjà été érigé en château. En 1588, les États particuliers du Gévaudan dressent la liste des châteaux à détruire afin qu'ils ne puissent servir de refuge aux protestants. Montialoux est inscrit sur la liste, mais rien ne prouve qu'il ait effectivement été détruit à ce moment-là. Il semble qu'un nouveau logis ait été construit dans les années 1660 et que le château ait servi de résidence jusqu'en 1782. À cette date, Charlotte de Lafayette et le chevalier de Chavanhac en sont propriétaires, et le vendent à Guillaume Perrier, conseiller du Roi et gentilhomme du Gévaudan. Les biens de la famille Perrier seront séquestrés lors de la Révolution française. Il fut ensuite vendu, plusieurs fois. En 1932, l'acte de vente précise que le Château de Montialou était déjà une ruine.
Coordonnées par GPS : 44° 28' 10" Nord, 3° 30' 07" Est



- LE CHATEAU DE MONTJEZIEU A LA CANOURGUE - 48500 (Privé):

CC BY-SA 3.0

Le Château de Montjézieu est un château bâti à La Canourgue, dans le département de la Lozère, en région Occitanie, en France. Il est de style Renaissance. Le Château de Montjézieu date du XVIe siècle. Des vestiges de l'ancien château-fort (porte et murs adjacents) subsistent. La cause de sa destruction est inconnue. Il fut détruit antérieurement à la construction de la résidence seigneuriale, élevée au dehors de l'enceinte. La nouvelle bâtisse fut d'ailleurs pourvue d'un chemin de ronde dont une partie assurait à la fois l'observation et le tir. Le château se compose de plusieurs parties : une tour barlongue munie d'un chemin de ronde, deux bâtiments adjacents à l'est de la tour et, vers le nord, des murs ruinés auxquels sont accolés des bâtisses. La tour conserve des cheminées. La tourelle d'escalier, située dans l'angle rentrant sud-ouest de la petite cour, s'élève d'un étage au-dessus de la tour et de deux étages au-dessus des bâtiments. La partie haute de la tourelle a été aménagée en pigeonnier. Le Château de Montjézieu est inscrit aux M.H. depuis 06/07/1971. Il est privé, fermé au Public.
Coordonnées par GPS : 44° 28' 55" Nord 3° 12' 23" Est



- LE CHATEAU MONTVAILLANT A LA SALLE-PRUNET - 48400 :


Le Château Montvaillant est un château bâti à La Salle-Prunet, dans le département de la Lozère, en région Occitanie, en France.
Coordonnées par GPS: 44° 19' 4,58" Nord, 3° 36' 30,45" Est



* LE CHATEAU DU MURET A SAINT-LAURENT-DU-MURET - 48100 :


Le Château du Muret est un château bâti à Saint-Laurent-du-Muret, dans le département de la Lozère, en région Occitanie, en France.
Coordonnées par GPS : 44° 36' 11" Nord, 3° 12' 27" Est



* LE CHATEAU ABBATIAL DE NAUSSAC A NAUSSAC - 48300 (société privée) :


Le Château abbatial de Naussac est un château bâti à Naussac, dans le département de la Lozère, en région Occitanie, en France. La construction du château date du XVIe et XVIIe siècle. En 1180, mention d'une donation du village de Naussac aux Cisterciens des Chambons. Le château est mentionné en 1661 et dépend du lot abbatial de l'abbé commendataire des Chambons. Les vestiges comprennent une tour d'escalier englobée dans une ferme et le rez-de-chaussée d'une maison. La tour d'escalier présente un plan circulaire et se développe sur trois niveaux, dont un de combles. La tour sert de cage à un escalier en vis portant noyau. Les marches sont délardées. L'entrée au rez-de-chaussée se fait par une porte encadrée de deux piédroits formés de quatre blocs chanfreinés. Elle est surmontée par un linteau monolithe mouluré et tresse en arc légèrement segmentaire. Un larmier à tore et tresse reprend la courbure du linteau. Au-dessus, un gâble en tiers-point reprend la mouluration des éléments précédents. Les trois baies supérieures reprennent les canons Renaissance. L'ouvrage conserve des éléments de défense (archères, restes de bretèche). Le Château abbatial de Naussac est inscrit aux M.H. depuis 1979. Le Château abbatial de Naussac est la propriété d'une société privée
Coordonnées par GPS : 44° 43' 44" Nord, 3° 50' 18" Est



* LE CHATEAU D'ORFEUILLETTE-LA-GARDE A ALBARET-SAINTE-MARIE - 48200 (Hôtel de Luxe)
Vpe
CC BY-SA 3.0

Le Château d'Orfeuillette est un château bâti à Albaret Sainte Marie, dans le département de la Lozère, en région Occitanie, en France. Le Château d'Orfeuillette est une élégante demeure du XIXe siècle,entièrement rénovée. Sa décoration contemporaine et l'ambiance glamour contrastent agréablement avec la bâtisse. Il a été construit par Théophile Roussel, qui y a d'ailleurs fini ses jours en 1903. Il s'agit, depuis, d'un hôtel de luxe situé dans un parc de douze hectares dans la région naturelle de la Margeride. Situé à 1 heure de Clermont Ferrand et 2 heures de Montpellier, entouré par un parc de 12 Hectares, ce domaine est propice au repos.
Adresse : Château d'Orfeuillette - BRUNEL Christophe et Jean-Charles - LA GARDE - 48200 ALBARET SAINTE MARIE - Tél : 04 66 42 65 65
Site:Château d'Ortefeuillette
Coordonnées par GPS : 44° 52' 24" Nord, 3° 15' 21" Est



- LE CHATEAU DE PINETON A MARVEJOLS - 48100 :


Le Château de Pineton est un château bâti à Marjevols, dans le département de la Lozère, en région Occitanie, en France. Il appartenait au XVIIIe siècle, à la Famille Pineton de Chambrun. Il a été racheté en 1818 par la Famille Espinassoux.
Coordonnées pr GPS : 44°55' 964"Nord - 3° 29' 407" Est



* LE CHATEAU DE LA PLACE A CHAMBON-LE-CHATEAU - 48600 :


Le Château de la Place est un château bâti à Chambon-le-Château, dans le département de la Lozère, en région Occitanie, en France.
Coordonnées par GPS : 44° 51' 14" Nord 3° 39' 37" Est



- LE CHATEAU DE PRADES A SAINTE-ENIMIE - 48210 (Société Privée) :


Le Château de Prades est un château bâti à Saint Enimie, dans le département de la Lozère, en région Occitanie, en France. Il date du XIIe siècle. Le Château de Prades est inscrit aux M.H. depuis 1974. En 1283, le Château de Prades sera la propriété de l'abbaye de Sainte-Enimie, dans un but défensif. Au cours des guerres de Religion, le Capitaine Merle attaqua le château où résidait le Prieur de Sainte-Enimie. Le Château de Prades résista aux Protestants et réussit à stopper leur avancée, vers l'Ouest. A la Révolution, le Château d prades sera vendu comme bien national. Planté sur un éperon, l'édifice domine les gorges du Tarn. Il se compose d'un corps de logis au sud et d'une chapelle au Nord, tous deux liés par un mur d'enceinte, qui existait également au Nord, à l'Ouest, délimitant une cour intérieure. La façade Nord du corps de logis est accostée de deux petits bâtiments bas, en appentis. A gauche du porche d'entrée, se trouve la tourelle de l'escalier à vis. A l'angle Nord-Ouest s'élève une grosse tour carrée. A l'intérieur, seul le rez-de-chaussée a conservé des éléments anciens, dont une grande salle voûtée d'ogives. Au-dessous, se trouve une salle basse voûtée en arc brisé. Le Château de Prades a été racheté par une société privée. Le château est privé, fermé au Public. Tel : 04 66 45 01 14
Coordonnées par GPS : 44° 21' 02" Nord, 3° 27' 33" Est



- LE CHATEAU DE ROQUEDOLS A MEYRUEIS - 48150 :

CC BY-SA 3.0

Le Château de Roquedols est un château bâti à Meyrueis, dans le département de la Lozère, en région Occitanie, en France. Il date du XVIe siècle. Le premier document écrit évoquant le Château de Roquedols daterait de 1607. Pourtant, un linteau de la porte d'entrée affiche la date de 1534, laissant supposer que la construction de l'édifice actuel est bien de la première moitié du XVIe siècle. Dès 1329, un certain Pierre Pagès, originaire d'une grande famille d'Aquitaine, acquiert la totalité des cens (redevances que le propriétaire d'une terre payait au seigneur) du domaine de Roquedols, partie de la baronnie de Meyrueis. Au XIXe siècle, le baron de Roquedols fait une carrière politique locale assez brillante. À l'extinction du dernier représentant de la lignée des Pagès, en 1885, la baronnie est vendue à Mrs Breuil, Dayre et Jouve. Le Château de Roquedols est racheté par les Dol, une famille d'industriels de Marseille. Le domaine est alors livré à la surexploitation forestière par les 3 associés qui ne font pas d'affaires florissantes. Après saisie, les terres sont revendues à la châtelaine, Mme Dol (1893). A sa mort, Roquedols revint à son petit-fils, Gabriel-Joseph-Auguste Dol. En 1933, Gabriel Dol passe une convention avec deux marchands de bois, Mrs Joubert et Fabre, qui les autorise à exploiter les bois environnants pendant 25 ans, exceptés les arbres situés aux alentours du château. L'année suivante, le service des Eaux et Forêts (aujourd'hui ONF) est à son tour saisi d'une offre de vente du châtelain (1934). En 1937, un décret classe les 269 ha du domaine de Roquedols en forêt de protection, puis, en 1938, l'acte de vente est passé. Il porte d'une part sur la forêt, d'autre part sur le château et les dépendances. Il est situé à l'écart de la ville, à 2 kms au Sud, le long de la Vallée du Béthuzon. Depuis 2006, face à la vétusté des installations électriques, le Château de Roquedols a été fermé au Public. Il abrite actuellement le Centre d'Information du Parc National des Cévennes. Le Château de Roquedols est inscrit aux M.H. depuis le 15/02/2012.
Coordonnées par GPS : 44° 09' 43" Nord, 3° 26' 20" Est


- LE CHATEAU DE RESSOUCHES A CHANAC - 48230 (Privé) :

CC BY-SA 4.0

Le Château de Ressouches est un château bâti à Chanac, en Lozère, dans la région Languedoc-Roussillon, en France. Construit entre le XIVe et le XIXe siècle, le Château de Ressouches est une propriété de la Famille Dupont de Ligonnès, dont les armes sont visibles, dans la chapelle du château. En 1560, une seigneurie de Ressouches est mentionnée. Charles d'Aragon, seigneur de Ressouches, fit construire son château dans la seconde moitié du XVIe siècle, sur les fondations d'un bâtiment édifié au XIIIe siècle. L'édifice se compose d'un corps de logis à 3 étages. Deux tours d'angle flanquent le bâtiment à l'Est et à l'ouest. Au nord, une tour circulaire abrite l'escalier de pierre et se termine par des corbeaux qui, primitivement, supportaient un mâchicoulis destiné à la défense de la porte d'entrée. La façade Sud est percée de 4 fenêtres à meneaux. Il s'agit d'une propriété privée, toujours entre les mains des Ligonnès. L'actuelle propriétaire des lieux se nomme Chantal Dupont de Ligonnès, épouse Bazin de Jessey. Le Château de Ressourches est inscrit aux M.H. depuis le 12/03/1992. Il se situe en contrebas, à l'Ouest du village de Chanac, sur la rive droite du Lot, au bord de l'eau. Le Château de Ressouches est privé, fermé au Public.
Coordonnées par GPS : 44° 28' 43,17" Nord, 3° 19' 0,88" Est



- LE CHATEAU DE ROCHEBLAVE A ISPAGNAC - 48320 :

CC BY-SA 3.0

Le Château de Rocheblave est un château bati à Ispagnac, dans le département de la Lozère, en région Occitanie, en France. Il se trouve en surplomb de l'entrée des Gorges du Tarn. La construction du Château de Rocheblave date du XVIe siècle. On accède au Château de Rocheblave depuis la Route Départementale 907bis, qui relie Quézac à Sainte-Enimie. Sa position lui permettait de contrôler l'entrée des Gorges du Tarn ainsi que l'accès au Causse de Sauveterre. Le Château de Rocheblave appartenait à la Famille de Lauberge, au Marquis de Cassagnoles (dans le Gard). Puis, le Château de Rocheblave fut transmis, à leur héritier Mr de Vergèze d'Aubussargues, au milieu du XVIIIe siècle. A la fin du XIXe siècle, son propriétaire était Louis Jourdan, qui fut Député de la Lozère, de 1886 à 1905.
Coordonnées par GPS : 44° 22' 24" Nord, 3° 31' 08" Est



- LE CHATEAU DE ROQUEDOLS A MEYRUEIS - 48150 :


Le Château de Roquedols est un château bâti à Meyrueis, dans le département de la Lozère, en région Occitanie, en France. Le Château de Roquedols est devenu le Centre d'information du Parc National des Cévennes (provisoirement fermé). Il est de style Renaissance. La construction du Château de Roquedols date de la première moitié de 1534. Cet édifice est formé de deux corps de bâtiments en équerre délimitant une cour intérieure et cantonnés de tours. Le point fort du château, appareillé en grès gris, est l'entrée avec un arc en plein cintre encadré par des pilastres. Ils sont construits en pierres taillées en pointe de diamant alternant avec des pierres en bossage troué. La pierre qui surmonte l'entrée porte la date de 1534. Un grand escalier rampe sur rampe dessert tous les niveaux ; tous les rampants des volées sont ornés de décors géométriques variés, sculptés dans le grès. Des éléments de décor intérieur sont également dignes d'intérêt : cheminée en bois du 18ème siècle, parquet et plafond à poutres et solives apparentes, décor de stuc et plafond à la Française. Le Château de Roquedols est inscrit aux M.H.le 2012/02/15.
Coordonnées par GPS : 44° 22' 24" Nord, 3° 31' 08" Est



- LE CHATEAU DU ROURE A PREVENCHERES - 48800 (Privé) :

CC BY-SA 4.0

Le Château du Roure est un château fort bâti à Prévenchères, dans le département de la Lozère, en région Occitanie, en France. La construction du Château du Roure date du XIe et XVe siècle. La seigneurie de Roure appartenait à la maison de Beauvoir. Il s'agit plus d'une ferme fortifiée que d'un véritable château. L'ensemble se compose d'un donjon carré et de deux corps de bâtiment formant équerre à l'est. A l'ouest du donjon sont situés les communs qui semblent dater du 18e siècle. Le donjon est la partie la plus ancienne du château. Il est percé d'archères et de canonières et était couronné par des mâchicoulis sur corbeaux, aujourd'hui disparus. Sur la façade ouest du donjon se voit une ouverture en plein cintre bouchée, sans doute l'ancienne porte d'accès. Le corps de bâtiment principal est formé de deux ailes en équerre, plus tardives que le donjon et semblant remonter au 15e siècle. L'aile sud, accolée au donjon, devait être plus haute à l'origine. Une tour ronde, effondrée, défendait cette aile au nord. A l'intérieur, le vestibule d'entrée est voûté d'ogives. Deux portes jumelées permettent d'accéder à la grande salle de l'aile est. Au fond du couloir d'entrée, une porte à linteau en accolade permet d'entrer dans la grande salle de l'aile sud. Dans cette salle se voient des portes qui faisaient communiquer le château et la tour détruite. Le Château du Roure est classé aux M.H. depuis le 17/06/1975. Il appartient à Renaud de Laubespin. Le Château du Roure est privé et fermé au Public.
Coordonnées par GPS : 44° 29' 44" Nord, 3° 56' 48" Est



- LE CHATEAU DE SAINT-ALBAN A SAINT-ALBAN-DE-LIMAGNOLE 48120 :


Le Château de Saint-Alban est un château bâti à Saint-Alban-sur-Limagnole, dans le département de la Lozère, en région Occitanie, en France. Il est classé aux M.H. depuis 1982. Il était devenu un hôpital psychiatrique. Le Château de Saint Alban abrite aussi dans ses murs l'Office du Tourisme qui abrite une partie de la collection du Musée de Mende.
Coordonnées par GPS : 44° 46' 54" Nord, 3° 23' 21" Est



- LE CHATEAU DE SAINTE-ENIMIE A SAINTE ENIMIE - 48210 (En Vente):


Le Château de Sainte-Enimie est un château bâtie à Sainte-Enimie, dans le département de la Lozère, en région Occitanie, en France. Le Château de Sainte-Enimie est mis en vente.
Coordonnées par GPS : 44° 22' 03" Nord, 3° 24' 43" Est



* LE MONASTERE DE SAINTE-ENIMIE A SAINTE-ENIMIE 48210 (Ruines):
Szeder László
CC BY-SA 4.0

Le Monastère de Sainte-Enimie est un ancien monastère bâti à Sainte-Enimie, dans le département de la Lozère, en région Occitanie, en France. Il date du VIe siècle. Selon la légende, l'abbaye aurait été fondée par Enimie, fille du roi Clotaire II, guérie de la lèpre avoir s'être baignée dans les sources de Burles. Entre le 8e et le 10e siècle, les deux monastères, l'un de femmes, l'autre d'hommes, furent détruits par les invasions. L'évêque de Mende céda les ruines du monastère masculin à l'abbaye de Saint-Chaffre-en-Velay, en 951. Ce monastère subsista jusqu'en 1789. La chapelle moderne de l'Ermitage abrite la grotte où aurait vécu sainte Enimie. Les bâtiments qui subsistent ne remontent pas au delà du 12e siècle. Ils sont disposés en équerre sur une plateforme. Le bâtiment faisant face au midi a été très remanié. Seule une salle voûtée à l'extrémité Est conserve des chapiteaux sculptés. Une cheminée du 15e siècle existe au premier étage. Le bâtiment à l'est est plus complet. C'est une longue salle de quatre travées, recouverte d'une voûte en berceau avec colonnes engagées. Des arcs latéraux allègent les murs, suivant la tradition provençale. Une salle voûtée ayant pu servir de cellier est conservée au-dessous. Au-dessus se voient les restes d'un clocher. Plus au nord, derrière le premier bâtiment, s'élève une petite chapelle romane voûtée en berceau avec abside en cul de four. Toutes les autres constructions de l'abbaye ont disparu Aujourd'hui, Sainte-Enimie en a gardé 2 éléments : la chapelle Sainte-Madeleine et l'ancien réfectoire. Ce dernier sert parfois de lieu d'expositions. L'ancienne abbaye a été classée aux M.H. en 1932. Il existe plusieurs châteaux sur la commune de Sainte-Enimie à découvrir : Le Château de la Caze, le Château de Castelbouc, le Château de Hauterives et le Monastère de Sainte-Enimie.
Coordonnées par GPS : 44° 22' 01" Nord, 3° 24' 41" Est



- LE CHATEAU DE SAINT-JULIEN D'ARPAON A SAINT-JULIEN-D'ARPAON - 48400 (Ruines):


Le Château de Saint-Julien-d'Arpaon est un château bâti à Saint-Julien-d'Arpaon, dans le département de la Lozère, en région Occitanie, en France. Le Château de Saint-Julien-d'Arpaon est un château qui date du XIIIe siècle. Il appartenait au Baron de Florac. les premières mentions du village au XIIIe siècle comme étant une possession des seigneurs d'Anduze. Cette puissante famille possède en effet en Gévaudan la baronnie de Florac, l'une des huit de la province. Cependant en 1266 l'évêque de Mende, Odilon de Mercœur en fait l'acquisition. En 1618 le château, propriété de la Famille de Gabriac, fut démantelé. Puis au XVIIIe siècle, le château revient par héritage à la Famille de Montcalm, famille rouergate ayant plusieurs possessions en Gévaudan, qui fit restaurer la bâtisse. Le château de Saint Julien subira ensuite les affres du temps.Le Château de Saint-Julien-d'Arpaon est en ruines, aujourd'hui. Il est actuellement à l'état de ruines, cependant, mieux conservées que beaucoup de châteaux du Gévaudan.
Coordonnées par GPS : 44° 17' 54" Nord, 3° 40' 04" Est



- LE CHATEAU DE SAINT-LAMBERT A MARVEJOLS - 48100 (Privé):

CC BY-SA 3.0

Le Château de Saint-Lambert est un château bâti à Marvejols, dans le département de la Lozère, en région Occitanie, en France. C'est un ancien château fort.L'extension du domaine commence dans les années 1760-1770 et ne s'achève qu'au 19ème siècle. Un plan ancien, avant agrandissement, montre une petite construction carrée avec une tour ronde au sud, un jardin, un vivier et le moulin. En 1762-63, le château est quasiment doublé. Le propriétaire opte pour un plan consistant à étendre le château en longueur tout en conservant l'alignement des façades nord et sud mais avec un étage supplémentaire. La transformation reste inachevée (dissymétrique en hauteur et avec des toitures différentes) jusqu'en 1881 où l'architecte Rey reprend le chantier et régularise l'ensemble : la partie ancienne est surélevée, un toit uniforme recouvre le tout, la tour ronde est gardée et les fenêtres sont harmonisées avec celles du 18ème siècle. Les aménagements intérieurs sont connus par les inventaires de 1744 et de 1776. Le «salon à manger» a conservé une belle cheminée en gypserie du 17ème siècle. Les peintures des dessus de portes sont toujours visibles dans le «salon de compagnie» ainsi que les trumeaux dorés et la cheminée en marbre. La chambre (dite aujourd'hui rouge) a aussi conservé ses décors(peintures, cheminée, trumeau). Les murs sont recouverts de damas. Le chantier de la maison en 1762 est suivi de celui de la ferme : la basse-cour est détruite et une aile en retour d'équerre côté Nord-Ouest est construite en 1777. Le Château de Saint-Lambert est inscrit aux M.H. depuis 2010. Le Château de Saint-Lambert est privé, fermé au Public.
Coordonnées par GPS : 44° 32' 51,57" Nord, 3° 17' 20,67" Est



-** LE CHATEAU DE SAINT-SATURNIN A SAINT SATURNIN - 48500 :




Le Château de Saint-Saturnin est un château bâti à Saint-Saturnin, dans le département de la Lozère, en région Occitanie, en France. Le Château de Saint-Saturnin est un ancien château fort dont la construction date du XIIIe siècle. Son premier propriétaire était les Comtors de Montferrand. Cependant au XVIe siècle, on retrouve trace du château comme étant une possession de Cénaret. Il sera agrandi à partir du milieu du XVIIe siècle, puis sera, peu à peu abandonné, après la Révolution Française. Le Château de Saint Saturnin est déclaré à l'état de ruines, en 1968. Ses attributs ont été pillés, ainsi le linteau de la porte principal est retrouvé auCchâteau de la Caze, dans les Gorges du Tarn. A la fin du XXe siècle, une association a entrepris sa restauration. Le Château de Saint-Saturnin est inscrit aux M.H. depuis 1995.
Coordonnées par GPS : 44° 24' 44" Nord, 3° 11' 19" Est



- LE CHATEAU DE SALGAS A VEBRON - 48400 (Privé):


Le Château de Salgas est un château bâti à Vebron, au lieu-dit Salgas, dans le département de la Lozère, en région Occitanie, en France. Le Château de Salgas était utilisé par la Comtesse de Bernis. Le Château de Salgas se situe au coeur du Parc des Cevennes. Le Château de Salgas est mentionné durant la guerre des Camisards. Le Baron protestant de Salgas, François de Pelet, s'y était réfugié après la Révocation de l'Edit de Nantes. Il fut condamné aux galères, et ne retrouva la liberté, qu'à la mort du roi Louis XIV. Le Château de Salgas est inscrit aux M.H. depuis le 29/07/1991. Il est privé et fermé au Public.
Coordonnées par GPS : 44° 15' 23" Nord, 3° 35' 03" Est



- LE CHATEAU DE SALELLES A BANASSAC - 48500 (Hôtel-Restaurant):


Le Château des Salèlles est un château bâti à Banassac, dans le département de la Lozère, en région Occitanie, en France. Le Château se situe le long de la Vallée du Lot, à Banassac, entre l’Aubrac et les Gorges du Tarn. C'était la résidence d'été des Evèques de Mende, du temps ou le clergé avait beaucoup de richesse, et d'influence, ils en possèdaient un autre à Chanac. Son histoire est révélée grâce aux archives départementales de la Lozère qui retrouve les nobles propriétaires, à partir de 1524. Il aurait été bâti au début du XVI siècle. Les guerres de religion vont mettre à mal le Château des Salèlles qui trouvera son aspect actuel au XVIIIème siècle avec la Famille YZARN DE FREISSINET. Après l’union en 1808, de Louise Boudon de la Roquette avec le Baron d’empire Pierre Barthélémy Joseph de NOGARET, le Château de Sallelles devient la propriété de la Famille de NOGARET. Au XXème siècle, le Château des Salèlles appartient aux sœurs de Saint François d’assises qui en firent un noviciat pour recevoir de nombreux enfants de la région en « retraites de communiants ». Le Château des Salèlles sera ensuite revendu par les religieuses, en 2002, à Monsieur Guiniot qui en est l’actuel propriétaire. Le Château des Salèlles est devenu un Hôtel-Restaurant renommé. Ouvert du Jeudi midi au Dimanche soir. Réservation par Tel.
Adresse : Château de Salelles, 48500 Banassac - Tél: 04 66 32 44 44 ou Mobile: +33(0)6.07.24.88.62
Par email: contact@terredinstants.com
Site web : Terre d'Instants
Coordonnées par GPS : 44° 26' 23" Nord, 3° 10' 48" Est



* LE CHATEAU DE SEJALLIERES A SAINT-JEAN-LACHALM 48 :

CCBY-SA 3.0

Le Château de Séjallières est un château bâti à Saint-Jean-Lachalm, dans le département de la Lozère, en région Occitanie, en France. Il date du XVe siècle. Maison forte du 15e siècle, modifiée plusieurs fois postérieurement, caractéristique des maisons-fortes vellaves de la fin du Moyen-Age. Son histoire est liée aux seigneurs d'Agrain qui s'efforcèrent de détenir des châteaux occupant les flancs du plateau dominant l'Allier, position stratégique. Séjallières forma, comme Prunet, une coseigneurie. Les sires de Prunet se prétendirent, au 14e siècle, seigneurs de Séjallières, jusqu'à ce que Louis de Goys réunisse les deux maisons par mariage au 16e siècle. L'autre partie de la seigneurie dépendait, au 13e siècle, des seigneurs de Montlaur. En 1508, les seigneurs d'Agrain firent momentanément saisie féodale du château. Cette part resta au 16e siècle aux barons d'Agrain dont une branche s'intitule, au 18e siècle, Agrain de Séjallières. La maison adoptait, à l'origine, un plan en L, complété probablement de manière plus récente par un bâtiment en retour plus élevé au nord-ouest. Le corps de bâtiment servant de grange est accessible d'une part au rez-de-chaussée par une porte à arc appareillé donnant accès à l'écurie ; d'autre part au premier niveau par une montée en plan incliné aboutissant à la grange. Sur l'angle ouest, une tour carrée se trouve légèrement en avancée au sud et à l'est. Le corps de logis servant d'habitation est en retour sur la vallée. L'aile nord-ouest a probablement subi de grosses modifications. D'abord de plan sensiblement carré, elle aurait été prolongée du côté sud pour aboutir à une situation symétrique à celle de l'aile principale d'habitation. Le Château de Séjallières est privé, ferm au Public.
Coordonnées par GPS : ..............



- LE CHATEAU DU SOLIER A SAINT HILAIRE-DE-LAVIT - 48160 (Privé-Restauration en cours):


Le Château du Solier appelé aussi le Domaine du Solier est un château bâti à Saint-Hilaire-de-Lavit, dans le département de la Lozère, en région Occitanie, en France. Le Château du Solier est de taille moyenne. C'est un ancien château fort qui possède 2 étages et un donjon. Le Château du Solier est de taille moyenne. Témoin architectural de deux siècles d'histoire dans les Cévennes. Cette demeure fortifiée a vraisemblablement été construite à la fin du XVe ou au début du XVIe siècle. Après l'incendie du Château du Soulier, par les Camisards en 1704 (le mobilier fut détruit, la bibliothèque a disparu), des travaux de réparation : il a un grand comble mansardé, mais a gardé son système défensif. L'intérieur a été refait à l'identique. Le Château du Soulier est inscrit aux M.H. depuis le 1/09/1999. Le Château du Solier est depuis une propriété privée, fermée au Public. Ce château a succédé à un simple mas. Il a été construit par la Famille Calvet, qui étaient des notables locaux, au début du XVIème siècle. Incendié à la fin dela guerre des Camisards par les habitants du voisinage, le Château du Solir fut reconstruit, en 1704, avec l'adoption d'un grand comble mansardé, lui donnant un aspect citadin, tranchant avec tout son système défensif conservé en l'état. Progressivement délaissé, puis abandonné en 1968, ce bel ensemble aconsidérablement souffert des vicissitudes du temps (effondrement de se scharpentes et des maçonneries, divers fissures, destruction de certains décors, les intérieurs (cheminée en gypserie). Le Château du Solier est, aujourdhui, en cours de restauration.
Coordonnées par GPS : 44° 15' 14" Nord, 3° 50' 26" Est



- LA PORTE DE SOUBEYRAN A MARVEJOLS - 48100 (Privé):


La Porte de Soubeyran est un château bâti à Marvejols, dans le département de la Lozère, en région Occitanie, en France. Suite aux attaques menées par les Routiers, les syndics marvejolais décidèrent en 1361 de fortifier la ville. Les portes de Chanelles, du Soubeyran et du Tenon datent de cette époque, du moins dans leurs substructures. Pendant les guerres de Religion, Mathieu Merle s'empara de Marvejols en 1574. La cité étant devenue le principal foyer protestant de la province, une expédition de Ligueurs, dirigée par le duc de Joyeuse, en entreprit le siège en 1586. Après trois jours de résistance, les assiégés capitulèrent et la ville fut livrée au pillage. Le 7 novembre 1586, le roi Henri III ordonna le démantèlement des fortifications. Henri IV favorisa par la suite la reconstruction de la ville. Au 18e siècle, les fossés furent comblés et convertis en jardins. La Porte de Soubeyran formait l'accès de la ville vers le nord, donnant passage à la rue prolongeant la Grande-Route qui, venant d'Auvergne, traverse le Gévaudan pour gagner le Languedoc méditerranéen. De Clermont à Saint-Flour, elle descend à Béziers et à Perpignan, d'où l'importance de Marvejols, relais sur cette route ainsi que sur celle du pèlerinage menant du Puy à Conques et Toulouse. La porte est formée de deux tours encadrant le passage. Au-dessus du passage, la saillie du mur formant assomoir est portée sur trois corbeaux à quatre redans. Arcs en accolade en décoration sur les pierres faisant linteaux. La façade donnant sur la ville est percée de meurtrières. Le chemin de ronde couronnant les tours est presque intact. Le mur entre les deux tours possède une inscription en français, rédigée en vers. La Porte de Soubeyran est inscrite aux M.H. depuis le 23/12/1925. La Porte de Soubeyran est privée et fermée au Public.
Coordonnées par GPS : 44° 33' 16" Nord, 3° 17' 27" Est



- LA PORTE DU THERON A MARVEJOLS - 48100 :

CC BY-SA 4.0

La Porte du Thérond est un vestige de l'ancien château du Thérond bâti à Marvejols, dans le département de la Lozère, en région Occitanie, en France. C'est une porte de ville qui permettait d'accéder à la ville de Marvejols. La Porte du Thérond est inscrite aux M.H. depuis 1925.
Coordonnées par GPS : 44° 33' 06" Nord, 3° 17' 30" Est



- LE CHATEAU DU TOURNEL A MONT LOZERE-ET-GOULET - 48170 (Se Visite) :

CC BY-SA 3.0

Le Château du Tournel est un château bâti à Mont-Lozère et Goulet, dans le département de la Lozère, en région Occitanie, en France. C'est un ancien château fort. Le château du Tournel est installé, sur un éperon rocheux, qui domine la belle Vallée du Lot. Son premier propriétaire était le Baron du Tournel. C'est l'ancien siège du Baron du Tournel, l'une des huit baronnies du Gévaudan. Le Château du Tournel fut détruit, lors des guerres de religions, par les troupes huguenotes de Matthieu Merle. Le Château du Tournel fut construit au XIIIe siècle. A l'époque, la baronnie est décomposée en cinq mandements : Tournel, Chapieu, Montialoux, Montmirat et Montfort. Le château du Tournel est la pièce principale des possessions qui s'étendent du Mont Lozère, jusqu'à Mende en suivant la vallée du Lot, ainsi que dans la Vallée de la Nize et du Bramont). La Famille prend donc le nom de Tournel, puis vers 1215, la première mention du nom est faite en 1219 dans un hommage d'Odilon-Guérin, à l'évêque Guillaume IV de Peyre. C'est donc, semble-t-il, à cette date que la famille aurait investi le Château du Tournel.Vers 1307, la Famille du Tournel préfère quitter le château de défense, préférant le confort du Château du Boy dans le Valdonnez. Le site était réputé imprenable. Ce sera une décision de repli très importante pour la famille lors des diverses guerres et querelles qui rythment la vie du Gévaudan médiéval. Au début de la Guerre de Cent Ans, les Tournel songent plus à fortifier grandement le château du Boy, plutôt que de retourner au Tournel. S'ensuivirent les différentes guerres de religion, durant lesquelles le Château du Tournel fut détruit, vers 1500, pour la première fois. Il subira ensuite les affres des troupes huguenotes de Matthieu Merle, mais, sera libéré à l'arrivée du Baron, depuis le mandement du Boy. Le château sera ensuite complètement abandonné. Depuis, le Château du Tournel est entretenu au XXe siècle, grâce à une association qui a entrepris de le consolider. Le Château de Saint-Saturnin possède 3 tours rondes et 1 de forme carrée. On peut le visiter, en suivant un sentier d'interprétation.
Coordonnées par GPS : 44° 29' 58" Nord, 3° 42' 15" Est



- LE DOMAINE DE LA VIALETTE A LA CANOURGUE - 48500 :


Le Domaine de la Vialette est un château bâti à La Canourgue, dans le département de la Lozère, en région Occitanie, en France.
Coordonnées par GPS : 44° 26' 01" Nord, 3° 12' 56" Est



* LE CHATEAU DE LA VIGUERIE A LANGOGNE - 48300 :
de Szeder Laszlo
VV BY-SA 3.0

Le Château de la Viguerie est un château bâti à Langogne, dans le département de la Lozère, en région Occitanie, en France. La Vigerie est situé sur la commune de Langogne à une altitude de 1029 mètres. Il existe 3 châteaux à Langogne à découvrir : Le Château de Barres, le Château de Luc et le Château de la Viguerie.
Coordonnées par GPS : 44° 43' 40" Nord, 3° 51' 21" Est



* LE CHATEAU LES VIGNES A LES VIGNES - 48210 (Ruines) :


Le Château Les Vignes ou Château de Dolan est un ancien château bâti à les Vignes, dans le département de la Lozère, en région Occitanie, en France. Il ne reste depuis, que des ruines, de l'ancien château des Vignes.
Coordonnées par GPS : 44° 16' 44" Nord, 3° 13' 41" Est



- L'ENSEMBLE FORTIFIE DU VILLARD A CHANAC - 48230 (Se Visite):


Le Château fortifié du Villard est bâti à Chanac, dans le département de la Lozère, en région Occitanie, en France. Sa construction date du XIe a XVIe siècle. Son mur d'enceinte, du XIVe siècle, comprend une porte fortifiée et délimite une esplanade où se trouvent les restes d'un donjon plus ancien. Une construction, plus remaniée, du XVe au XVIe siècle, dite "le presbytère", présente une tour d'escalier hors-oeuvre et une église romane reprise à l'époque gothique, ornée de nombreuses peintures murales. Le cul-de-four s'orne d'un décor historié du XVIIe ou XVIIIe siècle. Il appartient à la commune de Chanac. Il est inscrit aux M.H. depuis 1988. Le Château du Villard est ouvert au Public et se visite.
Coordonnées par GPS : 44° 28' 53" Nord, 3° 17' 54" Est



- LE CHATEAU DE VILLARET A ALLENC - 48190 (Tour/Centre des Expos):
Alexandre Bonnassieux
CC BY-SA 3.0

Le Château de Villaret est un château bâti à Allenc, dans le département de la Lozère, en région Occitanie, en France. Il ne reste qu'une tour de cet ancien château-fort de style féodal. Le propriétaire initial du château la Famille de Villaret. C'est dans ce château que naît Guillaume de Villaret, le 24e grand maître de l'ordre des chevaliers hospitaliers de Saint-Jean-de-Jérusalem. Son neveu, Foulques de Villaret, lui aussi né au château, sera son successeur. Armes de Rets de Bressoles. En 1561, l'héritier des Villaret, Jean II, est ruiné et contraint de vendre une grande partie de ses biens. Le Château de Villaret est racheté par Jean Leblanc, juge royal de Nîmes et de Beaucaire. Lorsque sa fille se marie, le Château de Villaret devint ainsi la propriété de la famille de Rets. Mais peu de temps après, les guerres de religions détruisirent une grande partie du château de Villaret. En 1875, ce fut la tour, seule subsistance du Château de Villaret et le Domaine furent vendus à la Famille Reversat de Bagnols-les-Bains. Près d'un siècle, plus tard, en 1973, les Reversat vendirent l'ensemble à la famille de Villaret qui récupèra ainsi ses propriétés. C'est la pièce centrale du Parc du Vallon du Villaret. La construction du Château de Villaret date du XIIe siècle. Le Château de Villaret a été classé aux M.H. depuis 1979. Le propriétaire actuel du Château de Villaret est la Famille Sonnet. En 1985, le Domaine de Villaret échut à Jacqueline et Guillaume Sonnet, qui vont bâtir autour de la tour, un parc à thème, du Vallon du Villaret, qui a ouvert ses portes, en 1993. La Tour du Château de Villaret est devenue depuis le Centre des Expositions, qui a lieu, chaque année et est ouvert au Public.
Coordonnées par GPS : 44° 31' 27" Nord, 3° 40' 40" Est


Mis à jour le 2/03/2021


Marie51



Retour



www.mes-ballades.com12/07/2007-26/11/2021 - Tous Droits Réservés