LA FLORE
DU MAINE-ET-LOIRE
(49)

par "Marie51"



Il est important de connaitre la faune et la flore dans le Maine-et-Loire, en Anjou, puis la comparer à d'autres régions de France. On retrouve certaines fleurs sauvages un peu partout en France, grace au vent et aux oiseaux sauvages qui les transportent, en se déplaçant.

- LE COQUELICOT :



- LA ROSE TREMIERE :


En Chine médiévale, la rose trémière est d’abord une plante médicinale par ses vertus lénifiantes (apaisantes) qui lui confèrent des propriétés proches de la mauve dont elle s’accomode très bien au jardin. Cette plante ornementale est simple à cultiver, la rose trémière se re-sème toute seule, s’hybride en changeant de couleur d’une année à l’autre et expose ses somptueuses fleurs à qui la protège du vent et de la pluie, les principaux ennemis de sa beauté.
Parfois, ses feuilles se couvrent de rouille, mais c'est sans incidence sur sa floraison : un soin naturel peut s’effectuer avec la recette suivante : 1 cuillère a café de bicarbonate de soude par litre d’eau, additionnée d’1 cuillère à café de savon noir, à vaporiser

- LA FLEUR DU LISERON :


On surnomme la racine du Liseron "le Boyau du diable" tant elle s'enfonce dans le sol profondément. Cette mauvaise herbe fait parfois le désespoir des jardiniers mais certains d'entre-eux, plus avisés, en récoltent les graines puis en bourrent, leur oreiller.
C'est, paraît-il un chasse-cauchemar, très efficace. Ne la machez jamais. C'est un diurétique redoutable !

- LA FLEUR DE PISSENLIT :


- L'ACHE RAMPANTE :


- LA GAGEE DU BOHEME :


- LE VULPIN DES PRES :


Mise à jour le 17.05.2014

Marie51



Retour



www.mes-ballades.com© 12/07/2007-11/07/2016 - Tous Droits Réservés