LES SPECIALITES CULINAIRES
DE LA MANCHE
(50)

par "Marie51"



Marie51 vous emmène à la découverte, cette-ci, des spécialités culinaires, de la Manche, qu'il s'agisse de Fruits, de Légumes, de Poissons et de Légumes. Après la visite des Châteaux et Manoirs, des plus beaux Villages et Villes, de la Faune et de la Flore, voici donc les spécialités culinaires que vous allez déguster :

* L'AGEAU DE PRE-SALE de la Baie du Mont-Saint-Michel :


L'agneau de pré-salé fait partie des spécialités culinaires de la Manche, en région Normandie, en France. Il est appelé "grevin". On le trouve surtout dans la Baie du Mont Saint Michel et dans l'un des haves de la Manche. L’agneau de pré-salé est un petit mouton au pelage beige, doté de pattes noires. On l’appelle aussi Roussin ou encore Suffolk. Cet agneau est élevé sur les rivages normands. Il se nourrit exclusivement de puccinelle, de salicorne, d’aster maritime, des plantes de flore saline qui donnent à la viande, sa saveur iodée, si unique.

* LE CAMENBERT DE NORMANDIE AOC :


Le Camembert de Normandie est une spécialité culinaire faisant partie du département de la Manche, en région Normandie, en France. C'est un fromage au lait cru de vache, à pâte molle légèrement salée et à croûte fleurie. Son lait cru est produit et transformé en Normandie. Depuis 1982, il est protégé en France par une appellation d'origine contrôlée (AOC), et dans l'ensemble des pays de l'Union européenne par une appellation d'origine protégée (AOP), qui le distingue de camemberts ne répondant pas au même cahier des charges. Le nom provient du village de Camembert, en Basse-Normandie, où le fromage aurait été originellement fabriqué.Sa pete est molle à croûte fleurie. En 2013, 5112 Tonnes de Camembert de Normandie ont été commercialisées. Son aire de production représente 30 000 km2. Cette production-transformation représente 4,2 %1 du volume total des camemberts fabriqués en France.


* LE BOURDELOT :
de Antiguide

Le Bourdelot, appelé aussi le Douillon, est une spécialité culinaire de la Manche, en région Normandie, en France. Il s’agit d’une pâtisserie. On place une pomme, pelée ou non, mais évidée, sur une abaisse carrée de pâte brisée ou feuilletée, suffisamment grande pour l’enfermer. La cavité, au centre du fruit, est remplie de sucre semoule, mouillé avec une cuillerée à café de calvados, avant d’être operculé avec une noisette de beurre. Les angles du carré de pâte sont alors refermés et soudés. La pâte est dorée au jaune d’œuf, puis les bourdelots sont mis à cuire au four. Les bourdelots se dégustent chauds ou froids, accompagnés de crème fraîche, et arrosés de cidre bouché de Normandie. On peut même les flamber au calvados. Il existe une confrérie des Gouste-Bourdelots du bocage athisien. Le bourdélot, appelé également une « bourde », est une tradition jersiaise d’origine normande. Elle se prépare avec une pâte et des pommes et parfois avec des poires, le tout cuit au four. Les « bourdélots jeunmieaux » sont deux petits bourdélots jumeaux, formant un double bourdélot. La variante du bourdelot utilisant la poire s’appelle le douillon.


* LE BEURRE NORMAND :


* LE PAIN BRIE

* LE PAIN NAPOLEON

* LE POIREAU DE CREANCES

* LE POIREAU MONSTRUEUX DE CARENTA

* LE CAMEMBERT DE NORMANDIE

* LE FLAN NORMAND

* LA TARTE NORMANDE

* LA TEURGOULE

* LA VACHE NORMANDE

* LA POMME DE NORMANDIE

* LA RHUBARBE

* LA SOUPE A L'ECHALOTE D'AVRANCHES

* LA GRAISSE NORMANDE

* LA LOUISE-BONNE D’AVRANCHES

* LA MOULE DE BARFLEUR

* LA CREPE A LA NORMANDE

* LA FALLUE

* LA GACHE NORMANDE

* LA COQUILLE SAINT-JACQUES DE NORMANDIE

* LA CONFITURE DE LAIT

* LA CAROTTE DE CREANCES

* LE BEURRE ET LA CREME D'ISIGNY

* LE BRICQUEBEC




Mise à jour le 5/03/2019


Marie51



Retour



www.mes-ballades.com© 12/07/2007-12/07/2019 - Tous Droits Réservés