LES MEDIEVALES HUMANITAIRES
A CORMONTREUIL
DANS LA MARNE
(51350)

par "Marie51"



Les premières Médiévales Humanitaires se sont déroulées à Cormontreuil, dans le département de la Marne. Ce fut un beau succès !





Organisées par l’ONG « Via Sahel Champagne Ardenne » et deux associations médiévales « les Faydits de Champagne «  et « les Barbillons du Val de Sacre » les Médiévales Humanitaires ont réuni outre un public nombreux et de tous âges, un marché d’artisans, un campement médiéval avec ses jolies tentes, etc..





Le spectacle a commencé à 15 heures dans le Parc Saint François-Xavier de Cormontreuil, pour un cout de 5 euros l’entrée.



Tout a commencé par le spectacle de danseuses orientales, dont le corps était entouré de jolis voilages bleutés, qui voltigeaient à chaque pas…



L’effet était frappant de les voir danser, en virevoltant joyeusement, sous la frondaison des arbres immenses du parc, telles de jolies bacchantes, aux pieds dansants.



Un nouveau spectacle d'une jeune fille, vêtue en danseuse orientale ravit les spectateurs venus ce jour là, protégés du soleil par l'ombre des grands arbres du parc.





Elle était très gracieuse dans ses gestes et c'était un véritable plaisir de la regarder danser.





Le spectacle était bien rodé. La jeune femme avait le rythme dans la peau et souriait simplement aux commentaires parfois un peu osés que certains lui faisaient.





III. Partie du spectacle : La Présentation et Joutes des Chevaliers

A 17 heures, eurent lieu plusieurs combats entre chevaliers des temps anciens.





Nous découvrîmes comment leur tenue s’était modifiée à travers les siècles pour mieux les protéger. Ceux-ci supportaient la chaleur courageusement sous leur cote de maille. C’est ainsi que nous avons appris qu’un heaume pouvait peser parfois 10 kg, des gants de maille , un kilo chacun, et leur cotte de maille jusqu’à 40 kg !





Il n'est étonnant que ces chevaliers aient bien besoin d’un page pour les aider à s’habiller et parfois aussi à les aider à se relever quand ils chutaient, lors des joutes chevaleresques auxquelles ils participaient.





Une femme traversa la pelouse, habillée comme autrefois. Un homme marche en discutant avec le présentateur.





D'autres valeureux soldats, qui ont pourtant résisté à plusieurs combats, se retrouvent accablés par la chaleur qui règne, ce jour là.





Ce fut un joyeux fou rire dans la foule en voyant un jeune garçon haut, venir avec son épée en caoutchouc, chercher la bagarre au plus fort des chevaliers !





Dès qu’il vit celui-ci lever son immense épée, il fit brusquement demi-tour, prit les jambes à son cou, s’enfuyant à toutes jambes pour se refugier dans les bras de son père !


IV. Partie du Spectacle : Le chanteur Luc ARBOGAST



Nous avons eu ensuite le plaisir d’entendre le chanteur contre-ténor Luc ARBOGAST, dont la voix incroyable est une "pure merveille" à écouter.

Même les plus jeunes ont été captivés par ses chansons qu’il offrait, avec une grande simplicité, au public venu l'entendre.



En dépit de sa stature imposante, de sa tenue pour le moins étrange, ce chanteur avait les chevilles entourées de petits grelots qui frémissaient quand il chantait.

Quand à sa voix, je ne peux que vous conseiller d’aller un jour l’écouter chanter sur You Tube pour vous faire une idée !

On dirait vraiment la voix d’un ange qui s'élève, vous entoure, vous berce, vous entraine dans le monde des chansons médiévales ou autres styles !



A la fin de la journée, le chanteur Luc ARBOGAST proposa à la foule de le retrouver dans l’église de Cormontreuil, bien connue pour son acoustique extraordinaire, pour un nouveau concert gratuit, en soirée.

Agréablement surprise par ce que j’avais déjà entendu, je décidais d’y aller  pour l’écouter à nouveau chanter. Ce fut un moment incroyable, vraiment mémorable …



J’en suis encore toute stupéfaite par la beauté de sa voix ! Luc ARBOGAST possède vraiment ce qu'on nomme une voix "extraordinaire" !

Ecoutez le ! Vous serez vous aussi transportés par cette voix surprenante !

Luc ARBOGAST

25/04/2010

Marie51



Retour



www.mes-ballades.com© 12/07/2007-11/07/2016 - Tous Droits Réservés