LE VILLAGE ET LES ETANGS
DE COURVILLE
DANS LA MARNE
(51170)

par "Marie51"



La commune de Courville est située dans le département de la Marne, en Région Champagne-Ardenne. La population était de 356 habitants en 1999.



Courville appartient au Canton de Fismes et à l'Arrondissement de Reims. Les habitants de Courville s'appellent les Courvillois et Courvilloises.

La superficie est de 12 km². Elle se situe géographiquement à environ 80 mètres d’altitude. La densité est de 30 Habitants/km2.

Courville est un petit village très agréable qui comporte une jolie église à visiter. Il me faut me renseigner avant pour savoir auprès de qui s'adresser pour la visiter.



Il y a autour de Courville une zone humide appelée Les Etangs de Courville à découvrir. On y dénombre pas moins de 120 espèces d'oiseaux qui sont revenus s'installer, depuis que la chasse a été interdite.



Il existe aussi de nombreux ragondins, forts connus pour leurs degats pour aussi réputés pour leur chair. On appelle ça : le lièvre des marais, transformés en paté. Le garde chasse vous confirmera que c'est tres bon. Bien que peu sauvages, evitez de les nourrir car il vous en coutera une amende de 38 euros ! "Ne les caressez surtout pas". Ils sont porteurs de la Lestospirose.



La meilleure saison pour y decouvrir la faune dans les Etangs de Courville est d'y aller au printemps et en été. Vous pourrez admirer des martins pecheurs dont la reprochuction est assurée depuis. Dès qu'ils fait froid, ceux-ci partent vers des lieux plus doux pour y pêcher des poissons dans des eaux moins froides.



Il y a aussi un nichoir installé dans la zone humide pour attirer la chouette cheveche. Avec un peu de patience et quelques années, peut etre viendra -t-elle , elle aussi, s'installer dans les etangs de Courville ?



Plus vous vous enfoncez dans le chemin et plus vous découvrez une faune variée : des poules d'eau qui vivent en jouyeuse compagnie des rales d'eau. Le râle d'eau a un cri très particulier : on dirait un cochon qu'on égorge. Vous voici prévenus !



Les différents milieux sont séparés par des buissons, des haies, etc. Il y a aussi une roselière importante, de nombreux arbres, et des buissons importants.


La grenouille, la reinette arboricole, aime s'y prélasser en vous observant passer, cachée discrètement grace à sa couleur verte, au milieu des feuillages.

Il ne faut pas vous effrayer en voyant soudain plonger à ras de l'eau les fameux colverts qui sont légion dans la région.



La roselière permet de filtrer les matières et permet leur décantation en jouant le role de station d'épuration.



Il y a aussi les ragondins, reconnaissables à leurs incisives orangées, sur le devant, vous pourrez aussi découvrir des blaireaux et leurs galeries.



Les cygnes aiment aussi se reposer dans ces étangs et y élever leurs petits qui ressemblent à de jolies peluches fragiles.



Dans l'eau, les brochets restent à l'affut de nombreux insectes à gober, dès qu'il fait chaud, ceux-ci venant se poser sur l'eau pour se désaltérer.



Par moment, des libellules bleues viennent voler sous notre nez, comme pour nous narguer. Vous pourrez faire le tour de l'étang grâce un petit chemin tout tracé.



Un conseil : Munissez-vous de bonnes bottes car le terrain est parfois détrempé.

5/2/2010

Marie51



Retour



www.mes-ballades.com© 12/07/2007-11/07/2016 - Tous Droits Réservés