LA FAUNE A DAMERY
LE LONG DE LA MARNE
(51480)

par "Marie51"



Si Damery demeure un charmant village, blotti au coeur de la Champagne, entouré de vignes, il n'en demeure pas moins qu'en longeant les bords de la Marne, on s'offre de belles randonnées pédestres bien agréables tout en observant sa faune, peu farouche. Ce jour-là, le soleil était au rendez-vous. Les feuilles bruissaient joyeusement dans les arbres, les oiseaux chantaient gaiement...La Marne s'écoulait en clapotant...



Le chemin avait été refait et c'était un véritable plaisir d'y marcher, sans craindre les trous et la boue, qu'il y avait avant.



Un peu plus loin, j'allais jusqu'au petit pont où bon nombre de jeunes aimaient venir se baigner en été et discuter. Un ruisseau coule dessous puis se jette dans la Marne. Je connais bien cet endroit riche de doux souvenirs. Ma petite fille Jessica aimait regarder les cygnes glisser majestueusement sur l'eau et les canards, en leur donnant du pain. Les fleurs et les premiers papillons font aussi leur réapparition.






Plus loin, dans une immense pature, se trouvaient l'année précédente de beaux chevaux. Ils étaient toujours là, immobiles, attendant quoi ? Ils se sentaient, se frôlaient doucement, semblant échanger entre eux eux une grande complicité...C'était l'été, la saison des amours, pour eux. Je me mis à les photographier, sans trop m'approcher d'eux, pour ne pas les effrayer. De temps en temps, ils se déplaçaient dans l'immense pâture, changeant de place, cherchant un autre endroit où manger des herbes plus tendres.



Il y a aussi à Damery de nombreux oiseaux que l'on peut observer, à condition de ne pas bouger et d'éviter de faire le moindre bruit. Les Oiseaux sauvages à Damery sont nombreux à admirer :

- Le PIC-EPEICHE :


Le Pic-epeiche est reconnaissable a ses trois couleurs : noir, blanc,rouge.


- Le PIC-VERT (citron, dessus tête rouge)


Bien que ressemblant au Pic-Epeiche, le Pic-Vert porte deux couleurs distinctes, lui aussi : le corps est couleur citron, et le dessus de sa tête est rouge.

- Le PIC NOIR :


Le Pic-Noir est un oiseau sauvage qui fait partie de la Faune dans la Marne. Son plumage est noir, et le dessus de sa tête rouge.


- Le PIGEON-RAMIER:


Comme un peu partout en France, le Pigeon-ramier fait partie de la Faune que l'on peut découvrir dans la Marne. Le plumage est épais, mais fragile. Le moindre choc peut lui enlever des plumes ou du duvet. Mais cela s'avère fort utile face aux prédateurs. Le principal ennemi naturel est l’autour, un petit rapace. Celui-ci attaque par-dessous, en plantant ses griffes dans le poitrail par un très rapide retournement du corps. Très souvent, l’autour repart avec simplement une bonne poignée de plumes entre ses serres. La robe du ramier est d’un bleu clair grisé nuancé. Le poitrail démarre en rose pâle et tire vers le blanc lorsqu’on se rapproche de la queue. Celle-ci est longue et porte des barres noires à son extrémité, sur la face ventrale. Le cou est orné d’un collier blanc non fermé dont les bords virent au vert sombre et au pourpre. Ce collier n’apparaît qu’à l'age de 6 à 8 semaines. C’est un bon moyen pour différencier un très jeune individu d’un adulte. Mais quant l'oiseau porte ce collier, il devient plus dur de déterminer son âge. Le critère qui sépare les oiseaux de moins d'un an aux oiseaux plus âgés, est la présence d’un liseré marron clair sur certaines plumes des ailes, dont les plumes qui recouvrent les grandes rectrices. Pendant la reproduction qui a lieu, de mars à juillet, le Pigeon ramier mène en effet une vie essentiellement familiale, partagée entre le couple et la progéniture, vie que l'on pourra donc opposer au reste de l'année où il vit en société. Ces regroupements importants assurent sa défense contre les prédateurs. C'est ensemble que les ramiers se lèvent le matin pour aller chercher leur nourriture et s'abreuver, c'est ensemble qu'ils feront leur sieste, côte à côte perchés. Ils se nourrissent de feuilles vertes, baies, bourgeons, fleurs, racines et graines mais des invertébrés sont consommés à l'occasion. Il a été prouvé que les jeunes coucous ont tendance à revenir nicher sur leur lieu de naissance. La femelle pond 1 à 2 oeufs maximum.


- LE COUCOU GRIS:


Le Coucou gris fait partie de la Faune qui vit dans la Marne, dont à Damery, en région Grand-Est, en France. Le Coucou gris de son nom scientifique Cuculus canorus) est un passereau qui appartient à la famille des Cuculidés et à l'ordre des Cuculiformes. Il est très difficile de le voir. Les couples de coucou gris ne construisent pas de nid et pondent leurs œufs dans celui d'autres oiseaux. Il a aussi la réputation d'etre un parasite et aime squatter le nit des autres. Le Coucou ressemble à un petit faucon avec de longues ailes et une longue queue. Opportuniste, le coucou abuse les autres oiseaux en pondant aussi dans leur nid pour leur faire couver ses propres œufs puis faire nourrir ses petits par les autres ! En Europe, entendre le chant du coucou est un des signes du retour du printemps.


- Le PINSON DES ARBRES :


Parmi la Faune qui vit dans le village de damery, se trouve le Pinson des Arbres. C'est un petit oiseau coloré qui appartient à la famille des Fringillidés. Le mâle adulte nuptial est assez bariolé. Le manteau et le haut du dos sont d'un ton brun-marron. Le bec est d'un ton gris bleuté. Deux larges barres blanches séparées de noir, sur les couvertures alaires, sont diagnostiquées, bien visibles, au posé comme en vol. La tête est d'un gris-ardoise bleuté, sauf son front qui est noir et l'ensemble est châtain. Les parties inférieures sont d'un ton rose vin accentué avec une nuance légèrement roussâtre. Le bas ventre et les sous-caudales sont bien blancs. Les pattes sont rosées. En cas de danger, le Pinson des Arbres file se réfugier dans les haies et les bosquets les plus proches. Durant la reproduction, le Pinson des arbres aime chanter, perché sur une branche élevée comme perchoir. Il se nourrit principalement d'insectes et de larves. Le nid est fait assez haut, pour éviter les prédateurs, composé de mousse, de fibres végétales et de radicelles, l'ensemble est assemblé avec de la soie d'araignée. La femelle pond 4 à 5 œufs bleutés, tachetés, qu'elle couve seule durant 12 à 14 jours. Les parents nourisent ensembles les petits. L'oisillon reste 15 ours dans le nid avant de prendre son envol en juin-juillet. Trois à 4 petits arrivent à effectuer leur envol. Une seconde nichée peut avoir lieu pour perpétuer l'espèce. Le Pinson des Arbres n'est pas en voie de disparition.


- La FAUVETTE DES JARDINS :


La Fauvette des jardins est un passereau qui appartient à la famille des Sylviidés et à l'ordre des Passériformes. Les fauvettes font aprtie de 18 espèces du genre Sylvia. Les fauvettes (Sylvia) ont un bec court, une tête souvent bombée et une queue étroite, redressée. En France, la Fauvette à tête noire, la Fauvette mélanocéphale sont présentes toute l'année alors que la Fauvette des jardins, la Fauvette grisette et la Fauvette babillarde ne sont présentes en France qu'en été. Les noms de fauvette des marais, fauvette des roseaux ou fauvette aquatique sont les noms usuels donnés à plusieurs oiseaux vivant dans des milieux humides. Elles se ressemblent beaucoup, ayant en commun un dos brun et un dessous plus clair. Le dos peut être uni ou rayé. Le chant est un bon moyen pour les reconnaître. Elles vivent en Europe occidentale ou méditerranéenne et fréquentent les lacs et les marais. Elles se nourrissent toutes d'insectes et en période migratoire, de fruits. Son chant est beau, montant ou descendant sans mélodie définie, et ressemble à celui de la Fauvette à tête noire sauf au final. La Fauvette des jardins est migratrice, et hiverne en Afrique subsaharienne. La Fauvette des jardins peut être chassée par l'Épervier d'Europe (Accipiter nisus) et par les chats domestiques, et ses œufs et ses jeunes peuvent être la proie de divers mammifères et oiseaux. Elle peut également être l'hôte de divers acariens, puces et parasites internes, et ses couvées peuvent être parasitées par le Coucou gris (Cuculus canorus). Cette espèce est en légère diminution en France.


- LA MESANGE BLEUE :


La Mésange bleue est un petit oiseau qui fait partie de la Faune qui vit à Damery, dans le département de la Marne, en région Grand-Est, en France. La Mésange est un passereau de la famille des Paridés. Ce sont de petits oiseaux actifs, au bec court, de forme trapue. Elles sont arboricoles, insectivores et granivores. Le mâle et la femelle sont semblables et les jeunes ressemblent aux adultes. Elles sont très sociables et fréquentent volontiers les mangeoires en hiver. Elles nichent dans des trous d'arbres, mais utilisent souvent les nichoirs dans les jardins. A la fin de l'hiver, les mâles se mettent en quête d'un territoire, qu'ils défendront âprement contre leurs congénères. Quand aux femelles, elles partent à la recherche d'un partenaire pour s'accoupler. La saison de reproduction débute par le choix des mâles selon des critères relatifs au chant nuptial ou aux comportements de parade nuptiale. Le choix du site de nidification étant arrêté, la femelle aménage le nid, tantôt seule, tantôt aidée du mâle, selon les espèces, en le tapissant de menues racines, de tiges et de brindilles, puis d'un épais matelas de mousse et, enfin, d'une couche poils, de crins ou de laine, éventuellement de plumes


- LA BERGERONNETTE GRISE :


La Bergeronnette grise est un oiseau appelé Hochequeue gris, qui vit à Damery et fait partie de la faune de la marne, en région Grand-Est, en France. C'est un petit passereau de la même famille que les pipits et la sentinelle. Son nom scientifique est : Motacilla alba. La bergeronnette va parfois de branche en branche, et chante 3 sons différents. Elle fait partie de la famille des motacillidés. Elle adore manger desaraignées, des mouches au sol, parfois en vol, des vers de terre, des escargots, et des graines. Elle accepte aussi les miettes ramassées au sol et les déchets dont les autres oiseaux n'ont pas voulu. En vol ou non, elle lance des cris aigus : tsi-sip. Sa taille fait 18 cm. Son poids varie de 19 a 27 grammes. La Bergeronnette vit 10ans. Le chant de la Bergeronnette est un gazouillis peu sonore et rare. Les effectifs restent stables en France, et sont même en légère expansion dans les régions méditerranéennes. Cette espèce niche dans la plus grande partie de l'Europe et de l'Asie, ainsi que dans certaines parties de l'Afrique du Nord. Elle est sédentaire dans la partie la plus douce de son habitat et migre vers le sud dans les autres cas. Elle était surnommée "la lavandière".


- LE ROUGE-GORGE (Espèce protégée):


Parmi la Faune de la Marne, se trouve le charmant Rouge-Gorge surnommé aussi de ce nom curieux : la Couronne du Christ. C'est un passereau de la famille des Turdidae. Il figure actuellement, dans celle des Muscicapidae. Le Rouge-Gorge est sensible aux ondes électromagnétiques d'origine humaine, qui le désorientent. Les Rouge-gorges ont souvent un gros ventre, d'autres ne l'ont pas. Le rouge-gorge est légèrement plus petit qu'un moineau, avec une taille de 12,5 à 14 cm et un poids de 16 à 22 grammes. Il est rondelet et haut sur pattes, ses yeux noirs sont également caractéristiques. L'âge maximal d'un rouge-gorge est de 18 ans. Le rouge-gorge défend son territoire à longueur d'année, sauf durant la mue ou si l'hiver est très froid. En hiver, les femelles aussi occupent et défendent un territoire, qui leur est nécessaire non seulement pour nicher mais aussi pour garantir des sources suffisantes de nourriture. Un rouge-gorge sans territoire meurt au bout de quelques semaines. C'est pourquoi cet espace est défendu avec une telle énergie. En général, il suffit que le propriétaire exhibe son plastron rouge pour que l'intrus recule mais il peut arriver que la lutte s'engage et les combats s'achèvent parfois par la mort de l'un des adversaires. Le rouge-gorge chante toute l'année sauf en été. En hiver, les deux sexes défendent chacun un territoire en chantant. Son chant mélodieux et allongé lui sert à défendre ses territoires de printemps et d'hiver. Adepte des mangeoires, le rouge-gorge se régale tout particulièrement des vers de farine, de petites graines, de noix, d'avoine, de pudding pour oiseaux, etc. Le rouge-gorge adore le beurre et la margarine. Il accepte les miettes de pain, la graisse, les débris de viande, de pomme de terre et de cacahuètes placées dans un filet. Asocial, il ne partage les mangeoires avec les autres rouges-gorges qu'en période de disette. Les rouges-gorges recherchent leur nourriture surtout au sol. Procurez leur des raisins secs, des baies séchées, des flocons d'avoine trempés dans l'huile, des insectes) au niveau du sol, à l'abri de la pluie. Le rouge-gorge fait partie des espèces protégées en France.


- LA MOUETTE :


Aussi étonnant que cela paraisse, la Mouette fait partie de la faune qui vit dans la Marne et que l'on aperçoit à Damery. Depuis plusieurs années, cet oiseau sauvage est entré à l'intérieur des terres, à la recherche de nourriture et d'un climat plus doux.


- LE CYGNE TUBERCULE :


Ce n'est qu'en fin de journée que les cygnes tuberculés viennent chercher à manger. Cette année, je n'en vois que deux. Ils guettent un peu de pain ou quelques grains de maïs puis à nouveau rassasiés, repartiront, majestueusement, paraissant glisser sur l'eau, d'un air nonchalant



Alors, dès qu'il fait beau, faites comme moi. Munissez-vous d'un bon appareil photo et partez à la chasse des plus beaux oiseaux que l'on peut découvrir, à Damery, tout en vous offrant une agréable promenade le long des berges de la Marne.


Mis à jour le 11/06/2017

Coordonnées par GPS : E 3° 52' 45" Est et 49° 4' 27" Nord


Marie51



Retour



www.mes-ballades.com© 12/07/2007-11/07/2016 - Tous Droits Réservés