LE PARC DU CHATEAU DE DORMANS
A DORMANS
(51700)

par "Marie51"




Le soleil étant revenu, nous avons décidé d'aller à nouveau à Dormans pour y refaire quelques photos, du Mémorial et du Chateau de Dormans, dans le département de la Marne, en région Champagne-Ardenne.

Prenant cette fois-ci, le temps de nous promener à pied, nous avons découvert laissé au repos la moto sur le aprking, prévu à cet effet, et décidé de découvrir le Parc du Chateau de Dormans, superbement entretenu, avec ses petits ruisseaux et ses ponts qui permettent de passer d'une berge à l'autre.



Le mur d'une des tours du chateau de Dormans était recouverte d'une superbe glycine!



C'était bien agréable d'entendre des tas d'oiseaux, bien cachés dans le feuillage des branches. Seul un merle osa se montrer, dans l'herbe, la faim lui tenaillant le ventre.



En haut d'un arbre, un corbeau donne à manger à ses petits. Ils furent aussitot captés par l'objectif de mon chéri. Les autres oiseaux préférèrent rester plus discrets en restant cachés sous les frondaisons qui le sprotègent aussi des rayons soudain trop chauds du soleil.



En prenant un petit chemim, coté gauche en entrant dans le parc, nous découvrons tout un tas de fleurs sauvages, en train de se faire butiner par les bourdons.



Dans un verger, le printemps a enfin décidé les fleurs de pommiers à s'épanouir, magnifiquement, sous les rayons du soleil, malgré un léger vent assez frais.





Un petit chemin passait sous des arbres immenses. Quel age avaient ils vraiment ? 200 ans ? 300 ans ? Impossible de le savoir vraiment mais le tour de leur taille était plus qu'impressionnant ! J'ai l'impression d'être soudain une liliputienne au pays des géants.



Caché à l'abri des frondaisons, un Jésus nous tend ses bras de désespoir comme si sa solitude soudain lui pesait trop. Intrigués, nous l'avons observé avec attention et notre stupéfaction fut encore plus grande en découvrant qu'il portait un vernis de couleur blanche aux ongles de pieds ! Ciel ! Jésus aimait se maquiller ? Parfois la religion nous dévoile des choses bien surprenantes !






Nous franchissons ensuite un joli pont et passons de l'autre coté de la berge. La lumière qui se dégage à travers les arbres fait ressortir toutes les tonalités de verts, dans un jeu mystérieux d'ombres et de lumière.





Le Chateau de Dormans nous apparait, avec ces tours imposantes et ses murs puissants. Mais nous n'avons pas le droit d'en visiter l'intérieur ...





Le parc du Chateau de Dormans est vraiment immense. Une fleur de nénuphar attire soudain notre attention, baignée par un jet d'eau puissant, en s'épanouissant doucement sous le soleil. Une marguerite dévoile ses pétales blanches éclatantes au soleil.





Tout au long du chemin que nous emprunterons, nous découvrirons tout un tas de jolies fleurs sauvages, dont je ne connais pas encore le nom. Certaines sont si minuscules que je me demande comment nous avons pu les distinguer. Dans les herbes, nous découvrons un couple de colverts, qui s'enfuit, effrayés par notre présence.





La délicatesse des fleurs de pommiers est troublante. Leurs couleurs me paraient émouvantes. Leurs formes sont d'une perfection extraordinaire. On en oublie parfois combien la Nature sait être belle et naturelle !





D'autres petites fleurs sont cachées dans les fourrés comme ces jolies clochettes à la blancheur immaculée.





Un étang de pêche aussi permet à des enfants et des adultes de venir jouer avec leur cannes à pêche, moyennant une petite somme d'argent. Le règlement est affiché, sur la droite, en franchissant le portail de l'entrée principale du parc, à coté du parking où nous nous sommes garés.



Durant tout notre périple dans ce parc immense, nous nous imprégnons voluptueusement de l'air doux qui y règne, en écoutant le chant joyeux des oiseaux, qui sifflotent au dessus de nos têtes, avec insouciance, même si ceux-ci restent vigilants à notre présence.



Le temps glisse lentement, agréablement. Parfois nous nous arrêtons pour prendre une photo ou commenter ce que nous voyons, comme ces chevaux en train de brouter l'herbe paisiblement mais qui viendront à notre rencontre, en nous apercevant. Une légère caresse sur leurs naseaux et entre les oreilles les rendit tout contents.





C'est un autre monde dans lequel nous plongeons avec volupté. Un monde sans bruit des voitures, ou la nature chante au diapason des oiseaux perchés dans les branches. Une paix royale nous enveloppe doucement. C'est un endroit vraiment apaisant qui nous aura enchanté toute une après-midi complète.



LES HORAIRES DU PARC DE DORMANS :

Du Lundi au vendredi : 7H30 à 20H00
Samedi, Dimanche et jours fériés : 8H00 à 20H00

16/05/2010

Marie51 et Didier51



Retour



www.mes-ballades.com© 12/07/2007-11/07/2016 - Tous Droits Réservés