LA BELLE VILLE D'EPERNAY
51200
DANS LA MARNE

par "Marie51"



Epernay vous entraîne, sous un soleil radieux, dans la découverte de son patrimoine et de ses vignobles immenses. Durant l’été, les touristes sont heureux de s’installer à la terrasse de cafés, sur la Grande Place, pour déguster des boissons rafraîchissantes.



Epernay, représentent 20 000 habitants au cœur d’une agglomération de 40 000 habitants. Grâce à ses vignobles et ses Caves de Champagne renommées dans le monde entier, Epernay sait accueillir 450 000 visiteurs chaque année !

Vous pourrez admirer le Théâtre Gabrielle Dorziat, aujourd’hui reconnu comme Monument Historique, qui fut construit à compter du 5 décembre 1900 et fut inauguré le 18 octobre 1902. Celui-ci contient 850 places. Le 30 novembre 1987, il fut baptisé Théâtre Gabrielle Dorziat, actrice de renommée qui joua durant 60 ans, plus de 100 pièces et tourna 60 films où elle interpréta Cocteau, Anouilh et Giraudoux, sur les plus grandes scènes parisiennes.



Vous pourrez apercevoir et visiter la Tour Castellane, qui se situé au 57 ave de Verdun à Epernay. Haute de 63 m, celle-ci fut construite entre 1903 et 1905. L’architecte qui la fit construire fut Mr Toudoire, qui s’occupa aussi de la gare de Lyon à Paris. Vous pourrez la visiter à condition d’être sportif puisqu’il y a 237 marches à gravir !



Le champagne tient une grande place à Epernay. Ce batiment symbolique de l'Union des Vignerons et des Maisons de Champagne contre le phylloxéra le laboratoire de recherches viticoles et oenologiques connu sous le nom de Fort Chabrol, apporte un témoignage sur des savoirs faires développés pour protéger la vigne et transmettre les techniques visitcoles propres à la région.



Avec son décor en ferronnerie, un toit en terrasse et l'emploi de béton, la nouvelle Poste d'Epernay construite en 1929, est caractéristique de l'Art déco.



Pour connaitre l'histoire de cette statue, prenez contact avec la Direction de la Culture - 1 rue Oresseur Langevin Epernay - Tel :03.26.53.30.88



Levez souvent les yeux car vous découvrirez, étonnés, les mille secrets qu’Epernay a su garder. Ses immeubles anciens ont gardé l’empreinte du passé, en dévoilant ses nombreuses sculptures ou ses balcons ornés de colonnades superbes. Epernay a su conserver de nombreux vestiges, ayant trait à son passé.







Sur le bas coté Nord de l’Eglise Notre Dame, vous pourrez admirer le Portail Saint Martin de style renaissance, construit en 1540, qui avait été démoli en 1909, tombant en ruines, puis fut réédifié en 1916, sur son emplacement et classé depuis Monument Historique. Celui-ci orne depuis le jardin public nouvellement créé.







Sa place principale dévoile son monument dédié à la mémoire des Martyrs de la Résistance dans une colonne si impressionnante, que seront nombreux les automobilistes et piétons à l’admirer. Cette place est entourée de ses maisons de champagne les plus prestigieuses comme le Champagne Mercier, Castellane, etc.



Aujourd’hui, la visite d’Epernay a commencé par sa Mairie, avec son Monuments aux Morts, durant la guerre de 1914, juste devant l’imposant l’édifice. Vous pourrez aussi y admirer son parc ouvert largement au public, magnifiquement entretenu. Grâce à ses arbres dont certains sont des platanes centenaires, vous pourrez vous promener sous leurs ombrages, tout en admirant ses parterres de fleurs multicolores.





J’y ai retrouvé, émue, la Rotonde, ressemblant à un temple grec, où j’aimais aller me réfugier, étudiante, pour réviser mes leçons, en écoutant le bruit du vent et le l’eau qui s’écoulait à proximité. Cette rotonde est devenue plus belle que dans mon souvenirs puisqu’elle a été restaurée depuis et a retrouvé son charme d’antan, grâce à ses nombreuses sculptures que l’on peut depuis admirer.



L’eau continue de serpenter dans le parc, avec son cheminement astucieusement prévu par les paysagistes qui y travaillent. Vous pourrez passer d’un point à un autre du parc grâce à ses nombreux petits ponts de pierre qui embellissent le parc.





Un peu plus loin, sur sa droite, vous pourrez admirer ces statues devenues célèbres que l’on nomme les Trois Grâces. Elles ont été nettoyées de la pollution qui les enlaidissaient depuis de nombreuses années et ont retrouvé toute leur beauté.



Devant la Mairie, se tiennent dans l’entrée deux lions de bronze, qui semblent vous regarder avec placidité et paraissent veiller à la tranquillité des lieux.



Au cœur de la ville, Epernay a su conserver ses maisons majestueuses, témoins discrets d’un passé éclatant où l’on découvre encore des insignes d’une ancienne royauté. Si vous regardez bien, vous découvrirez la lettre R du Roi et à l’intérieur un Fr de François Ier. Vous pourrez aussi admirer certains instruments inutilisés comme ce pressoir mis en valeur sur une des places.





L’église Notre-Dame d’Epernay vous coupera le souffle avec son clocher immense dont la pointe, superbe, semble s’élancer à l’assaut du ciel, avec une finesse stupéfiante. Celle-ci se situe place Mendès-France à Epernay. Sa première pierre fut posée le 19 mai 1888 et elle fut achevée qu’en 1915.



Son architecture est surprenante : Sa hauteur est de 83,80m, sa largeur de la nef : 19,20 m du transept à l’abside, sa longueur 73m, et sa surface totale est de 1898 m2.



Comment des hommes ont-ils réussi à créer de telles merveilles avec le peu de moyens qu’ils avaient si ce n’est leur savoir-faire, aujourd’hui, qui disparaît ? La hauteur de sa flèche principale m’a parue vertigineuse. Même en prenant du recul pour la photographier, je n’ai pu prendre l’Eglise Notre-Dame d’Epernay en son entier. Quelque soit de l’endroit par où vous arriverez, vous ne pourrez manquer de l’apercevoir. Belle et hautaine de magnificence, elle surplombe toute la ville d’Epernay, avec fierté.



Les sculptures qui ornent le portail central m’ont laissée songeuse, devant la minutie des scènes représentées et des détails incroyables que l’on peut apercevoir à l’œil nu.



Epernay, ce sont aussi ses vignobles à perte de vue qui entourent la ville, dont le raisin mûrit lentement sous un soleil éclatant, en cette fin de juillet. Ici, vous pourrez admirer la Place de Champagne.



Pour clôturer cette ballade d’Epernay, n’hésitez pas à aller flâner le long des berges du canal où vous découvrirez une multitude de canards sauvages et de beaux paysages.



A Voir : L'imposante caserne Marguerite d'Epernay :

Pour la construction en 1892, de la caserne Marguerite d'Epernay, le Capitaine de Génie Abinal a privilégié une mise en scène, à la fois simple et monumentale, come la plupart des casernes régionales de la fin du XIXe siècle, en utilisant la brique et la pierre de taille, pour encadrer ses nombreuses baies.

La prochaine visite d’Epernay que je vous prépare, sera consacrée à la découverte d’une grande maison de champagne : Mercier.

Sachez que les Caves de Champagne représentent, aujourd’hui pas moins de 110 Kms de galeries, sous la ville d'Epernay !

A bientôt et merci de votre visite, Amis Internautes.




Le 27/07/2007


Marie51



Retour



www.mes-ballades.com© 12/07/2007-11/07/2016 - Tous Droits Réservés