LA FAUNE
DU LAC DU DER
A GIFFAUMONT-CHAMBAUBERT
(51290)

par "Marie51"



Vous allez découvrir le spectacle incroyable des grues cendrées au Lac du Der, dans la Marne : Dès l’automne, le paysage du Lac du Der commence à se parer de mille couleurs flamboyantes, annonçant en même temps le changement de saison mais aussi l’arrivée des oiseaux migrateurs dans la région. Le mieux est de vous rendre à Giffaumont-Champaubert, dans la Marne, dans le Nord-Est de la France.

Certains viennent y passer l’hiver, d’autres ne sont que de passage avant de se diriger vers le sud. C’est un spectacle surprenant que ces milliers d’oiseaux qui arrivent des quatre coins du monde :

- LES GRUES CENDREES :



- L'AIGLE PYGARGUE A TETE BLANCHE :



- LE CYGNE SAUVAGE :



- LE GARROT A OEIL D'OR



- LES CYGNES DE BEWICK :


Une fois l’hiver terminé, au printemps, les plans d’eau et les prairies se transformeront en véritables pouponnieres, où se sont réfugiés les oiseaux nicheurs.

Il s’agit de 3 oiseaux très particuliers :

- les Hérons pourprés, les butors et les rousserolles qui se confondent avec la nature environnante.





Près de 200 foulques et des centaines de grèbes vont éliront domicile sur les nids flottants ou dans la roripe amphibie en fleurs. C’est une fleur jaune d’or qui colore ces milieux entre la terre et l’eau.



Si vous êtes discrets, peut-être aurez-vous la chance d’observer la parade nuptiale du grèbe huppé qui n'exhibe sa collerette orangée, qu’à cette occasion ?



En été a lieu surtout la période de la mue. Perdant leurs plumes maîtresses, les canards foulques et les grèbes deviennent alors très vulnérables et doivent se refugier dans des zones protégées.



Ce cadre naturel, préservé et protégé, accueille régulièrement plus de 200 espèces d’oiseaux dont certaines très rares et menacées. Vous pourrez aussi y admirer une quarantaine d’espèces de mammifères, 45 variétés de libellules, 20 sortes d’amphibiens et plus de 200 végétaux différents.



Si vous allez à la plate forme du château d’eau de Giffaumont-Champaubert, avec de bonnes jambes et un cœur solide pour y grimper, vous pourrez admirer du haut de ses 30 m de hauteur, une vue imprenable sur le lac et les prairies environnantes, où il n’est pas rare de voir des chevreuils soudain apparaître, des renards filer la queue au vent, des chats sauvages se faufiler entre les herbes et assister à l’envol des grues cendrées.



Trois affuts photographiques sont implantés sur les terre de la Ferme aux Grues. Informations auprès de la Ligue pour la Protection des Oiseaux. L'accès à l'observatoire est libre et gratuit. Pour des raisons de sécurité, le nombre de personnes admises en même temps à l'observatoire est limité à 50.



Lors des flux migratoires, c'est pas moins de 10 000 cormorans qui arrivent sur le Lac-du-Der !


Il est vivement recommandé aux groupes de prendre contact au préalable, avec la LPO Champagne Ardenne,  ( mail ou 03.26.72.54.47) pour fixer l'heure de votre visite. Cette recommandation est surtout valable pour les week-end de novembre et de fin février-début mars, qui sont trés chargés.

25/09/2009

Marie51



Retour



www.mes-ballades.com© 12/07/2007-11/07/2016 - Tous Droits Réservés