L'EGLISE DE CHAMPAUBERT
AU LAC DU DER
51290

par "Marie51"



Avec ses 4800 hectares d'eau, soit 48 km2, le Lac du der est un des plus grands lacs artificiels d'Europe. Situé dans le Nord-Est de la France, le Lac du Der est aussi appelé Lac-réservoir Marne. Il se trouve en Champagne-Ardenne, à la limite de la Marne et de la Haute-Marne.

Pour vous y rendre, voici ses coordonnées par GPS :
48°34' Nord et 4°46' Est

Le Lac du Der doit son nom aux trois villages qui furent sacrifiés et ensevelis, pour son emplacement. Il s'agissait des villages de Chantecoq, de Nuisement aux Bois et de Champaubert-aux-Bois.

Le choix de cet immense lac artificiel fut décidé pour protéger la Capitale de ses inondations. Le Lac du Der sert aussi à renforcer le débit de la Marne et d'en réduire les crues.

Construit dans les années 1960-1970, le lac du Der a une capacité de 350 hm3.



Nous prenons la pause pour quelques photos, histoire de s'amuser, un instant et de se reposer.





On trouve au Lac du Der une quinzaine de poissons dont le gardon, la tanche, et quelques poissons carnassiers : le brochet, la perche, le sandre...

LA CARPE MIROIR :


Le lac du Der doit sa réputation grace à la pêche de la carpe miroir dont la taille peut se révéler impressionnante. La carpe miroir est un poisson qui vit dans les eaux douces en Europe, en Asie et en Extrême-Orient. D'origine chinoise, où elle était déjà élevée, elle a été introduite en Europe à l'époque des Romains. Mais des fossiles ont été retrouvés dans l'ancien lit de la Seine. La carpe est réputée pour sa longévité, en général 18 à 20 ans, mais certains spécimens sont arrivés à 70 ans

Elle est active au crépuscule et à la nuit.
L'hiver elle s'engourdit, et ralentit son activité mais vit la nuit.
Elle aime manger des mollusques dont les moules d'eau douce, des larves d'insectes, des vers, des crustacés. Elle apprecie aussi beaucoup l'écrevisse et peut se rabattre sur les débris de végétaux.
C'est un poisson fouilleur des fonds et déracineur des végétaux. parfois elle s'attaque à d'autres poissons et mange leurs œufs.
Elle se reproduit entre juin à juillet, dans les eaux peu profondes, à environ 20°, en pondant plusieurs milliers d'œufs adhésifs (environ 100 000 par kg de son poids), au milieu des plantes aquatiques.



Il existe 4 variétés de carpes:

* La carpe commune, la carpe cuir, la carpe miroir, la carpe koï.

Elle possède une longue nageoire dorsale munie d'un rayon osseux et barbelé. Sa mâchoire supérieure est garnie de barbillons sensitifs et tactiles. Sa bouche est protractile (elle s’allonge vers l’avant pour manger ses proies). Elle avale ses proies en les aspirant.
La carpe pèse jusqu'à près de 20 kg (des spécimens de 32 et 44 kg ont été capturés dans le delta du Rhône au filet).
En France le plus gros spécimen capturé de carpe miroir pesait plus de 37, 87 kg et longue de 103 cm (record de France par Gary Hugue en 2005 dans le lac du Curton (33).
Son génome compte 104 chromosomes.


On peut aussi apercevoir le castor d'Europe et un beau papillon surnommé le Cuivre des Marais, à cause de sa belle couleur cuivrée.





Son immensité lui permet d'accueillir de nombreuses troupeaux de vaches et divers oiseaux comme le grèbe huppé, le héron cendré, le faucon crécerelle, la sterne pierregarin, le courlis, l'oie cendrée, le pyguargue à queue blanche, la grande aigrette, la grue cendrée, l'aigrette blanche, le bécasseau, le canard, le chevalier, la cigogne, le cygne, le faucon, le fuligule à tête rouge, le goeland, la mouette, le plongeon.




Un peu plus loin, nous découvrons la jolie petite église de Champaubert-aux-Bois, qui fait face au lac du Der, offrant à nos regards une image surréaliste avec son coucher de soleil qui s'esquive. Nous ne pourrons visiter cette église car elle est fermée, sans indication, pour savoir qui peut nous la faire visiter.



Un couple de cyclistes nous aperçoit en train de faire quelques photos et se propose gentiment de nous prendre, ensemble. Avec plaisir ! Les rochers qui forment une espèce de digue naturelle nous serviront, ce jour-là, de fauteuil, temporairement...



Les nuages qui se reflètent dans l'eau offrent un spectacle étonnant en renvoyant sur l'eau du lac, ses reflets argentés. Nous resterons sur place un bon moment, émerveillés par le paysage et le calme qui règne.



Puis nous partirons un peu plus loin, pour découvrir son port de plaisance et sa jetée. Un bateau pour touristes se déplace, entrainant dans son sillage, quelques mouettes sauvages.



Le Lac du Der est vraiment un endroit magnifique à découvrir, en été et nous laissera de vraiment de très beaux souvenirs de cette belle journée d'évasion.



Au revoir les Amis !


15/08/2011

Marie51 et Didier51



Retour



www.mes-ballades.com© 12/07/2007-11/07/2016 - Tous Droits Réservés