LES FETES JOHANNIQUES
DE REIMS
(2016)

par "Marie51"



Une nouvelle fois, j'ai décidé d'aller voir le Défilé des Fêtes Johanniques 2016, de Reims, dans le département de la Marne, en région Grand-Est, en France. En ce dimanche, malgré un temps qui me parait incertain, j'emmène mon petit neveu Adam, qui va découvrir les Fêtes de Jeanne d'Arc, pour la première fois.



Je suis curieuse de voir ce qu'il va ressentir, du haut de ses 7 ans. Comme nous sommes arrivés en avance, je le sens déjà impatient de tester son appareil photo, que je lui ai offert pour son anniversaire.





Le défilé des Fêtes de Jeanne d'Arc a débuté à 15H, en démarrant du Parvis de la Basilique Saint-Rémi. Puis il longera la rue Simon, passera ensuite par la rue Gambetta, ensuite la rue de Venise, la rue Clovis, et remontera par la rue Libergier, pour arriver à la Cathédrale Notre-Dame de Reims, où nos figurants représentant Jeanne d'Arc et le roi seront accueillis par Monseigneur Jordan, avant d'assister à l'office religieux.







Munis de bonnes baskets aux pieds, Adam et moi-même assistons, heureux, au défilé, en mitraillant et en suivant les nombreux figurants, de nos appareils photos, qui représentent le défilé, habillés en costumes d'époque...







Adam ne peut résister au plaisir d'enfiler le gant d'un chevalier. Hé oui, c'est lourd, petit, à porter ! Ensuite, il essaie aussi le casque. Je ne vois plus que ses yeux qui brillent de plaisir, à travers les fentes de ce casque. Il est si facile de faire plaisir à un enfant.







La Fête bat son plein, ce jour-là. Il faut dire qu'avec ce soleil enfin radieux, les rémois sont sortis, de chez eux ! Les petits trépignent d'excitation en voyant de nombreux personnages costumés, les chevaliers fièrement campés sur leur chevaux, et tous ces figurants venus de nombreuses régions, marchant d'un air altier.





De jeunes enfants sont venus participer au défilé, marchant sagement, un peu intimidés par la foule qui les contemple. Cette petiote n'hésite toutefois pas à m'adresser son plus joli sourire.



Nous avons aussi droit à l'arrivée des célèbres oies, qui ont un sucès fou, encadrées par leur dompteur ! Saviez-vous que les Romains, autrefois, s'en servaient pour monter la garde du camp, la nuit ? Il n'y a pas plus vigilant comme animal. Certaines d'entre-elles sont vraiment impressionnantes. Seraient-les plus disciplinées que les Français ?











Mis à jour le 5 Juin 2016


Marie51



Retour



www.mes-ballades.com© 12/07/2007-12/07/2018 - Tous Droits Réservés