LA VILLA DEMOISELLE
A REIMS -51100

par "Marie51"




La Villa Demoiselle se situe 5 Place du Général Gouraud à Reims 51100, Tel : 03.26.61.62.56. Cette belle villa appelée "la Villa demoiselle" se trouve juste en face des Caves du Champagne Pommery.



C’est en 1906 qu’Henry Vasnier, Directeur de la Maison de Champagne Pommery va charger l’architecte parisien Louis Sorel de créer un édifice exceptionnel, qui lui servira aussi bien de résidence principale que de lieu de réception. Les travaux commenceront en 1908.



C’est sur un terrain de 5600 m2 que sera bâti l’édifice, dominant Reims avec une vue imprenable sur la Cathédrale de Reims. Louis Sorel va savamment lier la tradition et la modernité, grâce à la composition de matériaux jugés audacieux.



Puis arriveront les deux guerres mondiales. Le bâtiment survivra toutefois grâce à sa charpente métallique (rare à l’époque) et à sa structure en béton.



Deux artistes se joindront à Louis Sorel. Tony Selmersheim qui était décorateur et ébéniste ainsi que Félix Aubert, dessinateur et mêleront leurs talents pour créer un art particulier, qui sera une révélation.



D’une surface de 350 m2, le bâtiment représentera, à l’époque, une transition entre l’Art Nouveau et l’Art Déco.

" >

Le mobilier tend plus vers l’art nouveau. Les extérieurs de la Villa Demoiselle, proches de l’Art Déco, possèdent une belle allure élégante et aux lignes géométriques toutes en harmonie. La villa possède de nombreuses torsades et volutes.

Le Directeur Général de Pommery, Louis Cochet, donnera son nom à la Villa et y résidera jusqu’en 1931. Elle sera ensuite habitée par les cadres de Pommery jusqu’en 1970, puis sera ensuite laissée à l’abandon.

Nous devons à l’architecte des Bâtiments de France (Mr Michel André) d’avoir refusé le permis de démolir du bâtiment. Ce n’est qu’en 1999 que la Ville de Reims va placer l’édifice sous sa protection.

C’est en 2004, que le Président du Groupe Vranken–Pommery Monopole, Paul-François Vranken et Nathalie Vranken vont racheter le bâtiment pour en faire le siège de la Maison Vranken.

C’est l’occasion d’un pari insensé, face à l’état lamentable dans lequel se trouve cet édifice. Les murs ont été tagués à l’intérieur. Les planchers arrachés pour faire du feu par les SDF. Mais leur décision est prise et ils décident de rendre à ce bâtiment tout son lustre d’antan, en respectant sa décoration, telle qu’elle était autrefois.

Durant quatre longues années, le bâtiment sera mis en travaux. L’équipe de maitres d’œuvre s’appuieront sur des archives, des photos retrouvées, pour restaurer ce magnifique immeuble.

Ils sauront rendre l’éclat des décorations murales peintes grâce à la technique du pochoir. Grace à leur savoir faire, apparaîtra, sous les yeux admiratifs de leurs propriétaires, la beauté retrouvée des lieux, avec la géométrie de ses vitraux superbes et ses nombreux motifs floraux.

Ce chef d’œuvre architectural sera rebaptisé « La Villa Demoiselle » 100 ans plus tard.

Dans l’entrée on peut admirer les peintures délicates faites au pochoir, dans le hall d’entrée.

La belle cheminée date de 1900 et fut créée par Paul A. Dumas.
En avançant, nous découvrirons le salon d’apparat.

Puis l’entrée de la Villa Demoiselle.

Son lustre magnifique est en cristal Saint Louis de Baccarat.
Avant de monter à l’étage, nous admirerons un lustre splendide nommé lustre Zénith Starck de Baccarat.

Les travaux et la décoration sont une véritable réussite. Chaque détail a été soigneusement étudié et crée un ensemble harmonieux qui laisse songeur sur les beautés du passé.

La visite s’achèvera par une dégustation de champagne de la nouvelle cuvée Demoiselle…délicieusement pétillante et légère !

10/3/09

Marie51



Retour



www.mes-ballades.com© 12/07/2007-11/07/2016 - Tous Droits Réservés