LA BUTTE SAINT-NICAISE
A REIMS
(51100)

par "Marie51"



La Butte Saint-Nicaise existe depuis de longues années, à Reims, dans le département de la Marne, en région Grand-Est,en Fance. Elle comporte une belle statue, créée par Landowski, le créateur du Christ de Rio de Janeiro et des célèbres statues les Fantômes de Landowski.



La Butte Saint-Nicaise fut réservée de la destruction, grace à Narcisse Brunette, en 1848 comme « témoin historique ». La butte de terre "appellée la Butte Saint-Nicaise" qui subsiste est le seul vestige de l’enceinte médiévale de Reims. A son sommet se trouvait la muraille du rempart, des tours de défense et un chemin de ronde.




Cette levée de terre fut édifiée de 1209 à 1211 avec les déblais provenant du creusement du fossé. Par la suite arasée, la butte Saint-Nicaise fut aménagée en plate-forme d’artillerie.


Ce parc gratuit, qui se trouve proche du Château de Pommery-Vankren, la plus célèbre des Caves de Champagne à visiter, est l'un des plus anciens parcs publics de la Ville de Reims, avec l'ancien Parc Pommery, appelé depuis le Parc de Champagne.



Enfant, je venais y jouer, n'hésitant pas à monter sur les épaules de cet impressionnant colosse de pierre. Le parc paysagé ne comportait qu'un bac à sable, permettant aux enfants de s'amuser, tout en étant surveillés par leurs parents.





Préservée par Narcisse Brunette, en 1848, comme témoin historique, la butte de terre qui susbsiste malgré les années, reste le dernier vestige de l'enceinte médiévale de Reims. Ce parc se situe entre le boulevard Diancourt et la rue du Docteur Jacquinet.

J'ai emmené ce jour là, avec moi, mon amie Michèle pour lui faire connaitre cette superbe statue de Paul Landowski. Qui m'aurait dit que je retrouverai, cette belle statue, une fois devenue adulte ?! Aujourd'hui, bien sûr, il nous est interdit de grimper dessus ! Une petite photo souvenir s'imposait !





A son sommet, se trouvait la muraille du rempart, les tours de défense et le chemin de ronde. Cette colline de terre fut élevée en 1209 à 1211, avec les déblais qui provenaient du creusement du fossé. Par la suite, arasée, la butte sera aménagée en plateforme d'artillerie.



La statue imposante du sculpteur français Paul Landowski, également auteur du Christ de Rio de Janeiro, a été installée dans le jardin, en 1933. Elle fut offerte par l’Etat, et symbolise « le Premier Architecte »


Michèle, ma fidèle Amie depuis 1982, d'humeur coquine, réussira à faire sourire, discrètement, la statue de Paul Landowski, en lui chatouillant le pied, malicieusement.



Ce parc ne comporte qu'une seule statue que l'on peut admirer dans le jardin de la Butte Saint Nicaise, créée par Landowski, appelée le "Premier Architecte".



À l'origine, c'était un espace qui se trouvait hors des murs de la ville, jusqu'à la création des remparts du Moyen Age.

Pour faire face aux soldats anglais de la Guerre de Cent Ans, la ville fit fermer l'enceinte et rajouter le quartier Saint-Remi. Ce quartier existait, depuis longtemps, autour de l'abbaye Saint Rémi, sur la route Sud.





La fortification se composait d'un fossé avec un passage de la rivière la Vesle, d'une levée de terre surplombée d'un rempart. Il y avait plusieurs portes de ce côté, permettant d'accéder dans Reims.



Arasée, la Butte Saint-Nicaise actuelle est un vestige de la position d'artillerie qui devait défendre la ville. Ses derniers vestiges, regroupent la Tour de la Poudrière appelée aussi la Tour du Puits et un ancien souterrain, font l’objet d’une inscription au titre des M.H. depuis le 20/11/1920.

Quelques roses jaunes apportent un peu de douceur dans ce cadre de verdure implanté au coeur de la ville.





La statue de Paul Landowski nommée "le Premier Architecte" se trouve à l'Est du parc et une nouvelle aire de jeux pour enfants se situe au centre du parc. Quel rémois connait aujourd'hui l'histoire de cette belle statue au sourire mystérieux ?







De nombreux bancs ont été installés, le long des allées, permettant aux personnes de se reposer, à l'ombre bienfaisante du feuillage généreux des arbres, penché sur les passants.



La tour à laquelle on accède par des marches maitenant a été restaurée. La tranchée sous la butte a été remise en état et renforcée.

Sous les frondaisons, en face, apparait à notre regard, le Château de Pommery-Vankren et ses caves de champagne que nous irons ensuite découvrir. Sur la droite, se trouve la célèbre Villa Demoiselle, restaurée, qui est elle aussi à visiter. Les billets sont à aller chercher aux Caves de Champagne Pomery-Vankren. Un article leur a été consacrés.

Mise à jour le 10.06.2014

Marie51



Retour



www.mes-ballades.com12/07/2007-26/11/2021 - Tous Droits Réservés