SAINT EUPHRAISE-ET-CLAIRIZET
DANS LA MARNE
51390

par "Marie51"



Saint Euphraise-et-Clairizet est un charmant petit village champenois que j'ai pris grand plaisir à redécouvrir, pour la seconde fois. J'étais venue à Saint Euphraise-et-Clairizet, l'hiver dernier, mais cette fois-ci, j'ai voulu le revoir au printemps. Il faisait déjà beau ce jour-là...





Nous arrivons à l'entrée du village, en découvrant cette petite place que ce camion imposant a bien du mal à contourner.



Aujourd'hui, ayant emmené Mamie Irène avec moi, je l'ai entrainée dans mon sillage pour lui faire découvrir ce petit village agréable, où vivent 197 habitants (2006).





Quelques amis se détendent en observant d'un oeil attentif leur ligne...La pêche sera-t-elle bonne, aujourd'hui ? Quels sont les poissons qui y sont péchés ?



Nous commençons par découvrir la jolie Mairie de Saint Euphraise-et-Clairizet qui se dresse fièrement sur la place.



Un abri de bus original attire notre attention car il raconte la vie du village, tout en peintures.

Surprise ! Un an plus tard, je suis repassée dans ce village. L'abri de bus a été repeint de couleurs encore plus agréables ...



Près de l'église, à l'abri du feuillage des arbres, se trouve le Monument aux Morts.



C'est ainsi que j'eus, ce jour-là, l'occasion de rencontrer le Maire du village (Mr Guy Delong), un homme bien sympathique et souriant, qui me demanda, étonné, pourquoi je prenais en photo, l'église du village. Je lui expliquais ma passion des villages de France et lui remis ma carte de visite, pour qu'il découvre mes visites des villages en France et mon site.

Il est très rare au cours de mes promenades que je rencontre des personnes qui s'interrogent sur ma présence et ce que je photographie.



Ma première impression est vraiment favorable sur ce petit village, bien calme, tout en longueur, entouré des vignes du coteau champenois. Saint Euphraise fait partie de la Communauté de Champagne-Vesle.



Je n'ai pas trouvé d'informations sur la naissance de ce petit village attrayant mais rien ne peut compenser mon plaisir de le parcourir.



Le long de la route, un employé municipal coupait l'herbe des talus en fredonnant, joyeusement, tout en offrant ce fourrage frais aux chevaux qui paissaient dans le pré. Ces bêtes sont superbes. L'une d'elle, d'un geste élégant, parait prendre la pose tout en esquissant gracieusement un petit pas de danse.





Les trottoirs sont propres, les rues larges et agréables. Deux gosses en vélo nous ont croisé, nous lançant poliment un "bonjour" qui surprend de la part de jeunes enfants. Dans les grandes villes, les gosses ne savent plus dire bonjour. Nous découvrons un petit banc, qui semble attendre Mamie Irène, qui en profite pour souffler un peu.



L'église resplendit en pleine lumière. Elle est belle, dans sa simplicité, toute en vieilles pierres que le soleil éclaire. Tout autour d'elle, des tombes sont installées. Je n'ai pas pensé à demander à Mr le Maire comment la visiter mais je reviendrai pour lui demander.



Les maisons sont belles, différentes et des parterres de fleurs naturelles les embellissent. Je remarque une maison mise en vente.







Le village est vraiment bien fleuri. C'est très agréable comme cadre champêtre. Nous nous promenons, le nez en l'air, passant un agréable moment, peu pressées de rentrer à la maison.





Dans un jardin, des pots astucieusement posés forment de petits personnages comiques qui souhaitent la bienvenue aux passants.





De petites ruelles permettent de grimper jusqu'aux vignes qui encerclent le village.



Le panorama que j'observe, d'un air pensif, est magnifique. Tout dans ce village respire la simplicité et le plaisir tranquille d'y vivre.



Le long des trottoirs, je remarque plusieurs noyers dont les fruits rendraient jaloux bon nombre de propriétaires.

Quelques noisetiers aussi dévoilent leurs fruits en train de murir patiemment au soleil.



Il est facile d'accéder à Sainte Euphraise-et-Clairzinet en prenant la Départementale 206.



A l'entrée du village, j'ai retrouvé les étangs que j'avais aperçus, durant l'hiver dernier. Ceux-ci sont superbes à découvrir et j'en profite pour les photograpier, avec un coin de ciel bleu qui se reflète dedans et ses fleurs sauvages qui les entourent.



Ce petit coin est vraiment idyllique !



Deux passerelles permettent de passer d'un étang à l'autre. Mamie Irène pouffe de rire quand je lui recommande de ne pas tomber à l'eau, en me suivant.

Il en faut plus pour la décourager et la voici qui, toute joyeuse, trottine derrière moi, d'un pas léger, en dépit de ses 80 ans.





Un jardinier judicieux a eu la bonne idée de planter quelques potirons, dont la taille démontre combien ils se plaisent, dans ce petit coin ombragé, proche des étangs.



Alors, que pensez-vous de ce charmant petit village champenois appelé Saint Eurphraise-et-Clairizet ? ?

Tombée sous son charme, je me suis promis d'y revenir une nouvelle fois ! Et pourquoi pas en 2014 ?

Un de ses habitants (Jean-Pierre Arnaud, pêcheur passionné, qui fait partie de l'Amicale des Pêcheurs de Saint Euphraise-et-Clairizet) m'a informé qu'il y avait des nouveautés à découvrir...

"Notre petit étang s'est encore embelli depuis (fin de la construction de notre abri, passerelle sur le 2ième pont, bac à fleur, etc...). L'étang nous est prêté gracieusement par la Commune; en contre-partie, nous avons la charge de l'entretenir.

"Merci Jean-Pierre" pour cette information. Je vais donc revenir découvrir ces nouveautés la semaine prochaine...


30.08.2010

Marie51



Retour



www.mes-ballades.com© 12/07/2007-11/07/2016 - Tous Droits Réservés