COURSE CYCLISTE
DU 11 MAI 2008
A SAINTE MENEHOULD
51800

par "Marie51"



Le week-end s'annonce sous un magnifique soleil, pour la plus grande joie des petits et des grands. Chargés de la sécurité des coureurs, nous allons encadrer le parcours des cyclistes et veiller à ce qu'il ne leur arrive rien.

Quand nous arrivons, les coureurs cyclistes sont en train de se préparer devant le bâtiment de l'AG2G qui organise la course. Ils doivent émarger la feuille de présence afin d'obtenir leur dossard.

Certains vérifient leurs chaussures, leur équipement, se préparent déjà à la course, mentalement, échangeant entre eux quelques conseils utiles. D'autres montent sur leur vélo et commencent à s'échauffer déjà.





De nombreux véhicules sont présents aussi sur les lieux du ralliement : La Police Municipale, la Voiture du Commissaire de Course, la voiture de l'AG2R, la voiture de la Pédale Rémoise, le véhicule de l'ADPC51, etc.

La sécurité des coureurs sera assurée par les Motards Civils de Champagne Ardenne dont je fais partie avec mon ami. Une belle équipe patrouillant régulièrement les routes. Il y aura aussi les Cibistes de la Radio Assistance Sermaizienne et les Sauveteurs secouristes de Vitry le François.







Cette course cycliste va durer deux jours le 11 et 12 Mai 2008.
Les cyclistes devront parcourir 92 km dans la matinée et l'apres midi du 11mai, 73,800km.







La première débutera à 9H 15 et devrait s'achever vers 12H à Sainte Ménéhould. Le départ a lieu officiellement à Cormontreuil.





Nous allons escorter les coureurs en traversant les villages de Cormontreuil, Taissy, Sillery, Prunay, St martin l'Heureux, St Souplet à Py, Ste Marie à Py, Sommepy Thaure, Aure, Manre, Ardeuil et Montfauxelles, Sechault, Cernay en Dormois, Ville en Tourbe, Berzieux, Vienne la Ville, Moiremont, Florent en Argonne, St Ménéhould et arrivée à Les Vertes Voyes.



La chaleur qui commence à se faire sentir nous donne déjà une idée de ce que vont devoir subir les coureurs en plus des efforts à pédaler. L'après midi risque d'être plus difficile à supporter sous le soleil. Mais les sourires sont présents et l'énergie ne manque pas à nos coureurs.





Il faut reconnaitre que les habitants des villages sont ravis. Quelques vaches aussi qui observent passer les cyclistes d'un oeil tranquille.



Retour



www.mes-ballades.com© 12/07/2007-11/07/2016 - Tous Droits Réservés