LA NECROPOLE NATIONALE
DE SILLERY
DANS LA MARNE
(51500)

par "Marie51"



Depuis bien longtemps, je souhaitais découvrir la Nécropole Nationale de Sillery, dans le département de la Marne. Nous y sommes allés, ce jour-là, avec mon chéri qui m'y a emmenée. Située dans la Marne, la Nécropole de Sillery se trouve à 5 km au sud-est de Reims, par la RD 44 puis le D8E, juste après avoir franchi le pont. La Nécropole Nationale de Sillery a été créée en 1923, afin de réunir les corps des soldats tués dans le secteur de la Pompelle, de St Léonard, de Prunay, de la Ferme d'Alger et des Faubourgs de Reims, durant les batailles de Champagne.





Il faut savoir que les Nécropoles nationales sont toutes bâties sur le même modèle, en France, et sont toutes entourées d'une haie et d'un petit muret.





L'entrée de la Nécropole comporte un portail métallique à vantaux, bien entretenu, encadré de deux pilastres.

Au dessus, se trouve une épée, avec un lierre entrelacé.





Dans un des pilastres, coté gauche, se trouve la boite à registres, qui contient la liste alphabétique des militaires inhumés dans cette nécropole et un cahier d'observations, qui est destiné aux visiteurs.

Afin de le préserver de l'humidité, ce cahier est rangé à la Mairie en hiver, où il peut être consulté, sans problème. Vous pouvez y laisser un petit mot qui sera lu aux familles des soldats tués.





Il aura fallu 10 ans pour aménager la Nécropole Nationale de Sillery (1923 à 1933). La dernière rénovation de la Nécropole Nationale de Sillery remonte à 1999.





A l'entrée du cimetière, un panneau est mis à disposition qui relate avec diverses photos, les évènements marquants des guerres et des cartes géographiques où eurent lieu les batailles meurtrières en Champagne.

On voit aussi la localisation des nécropoles du secteur qui furent aménagées après la Première Guerre Mondiale.



Au milieu de l'allée, se dresse un mat et son drapeau, aux couleurs nationales de la France.



Installé au fond de l'allée centrale de la Nécropole de Sillery, le mausolée des Batailles de Champagne est dédié à la mémoire des héros privés de sépulture. En 1925, ce monument constituait avec la Bibliothèque Carnégie de reims, l'une des deux réalisations présentées par la Ville de Reims, à l'exposition internationale des Arts décoratifs de Paris.

Sur chaque coté, on aperçoit de petites tombes simples, mais qui sont faites de 4 modèles différents suivants les religions :


* la croix latine pour les Chrétiens
* la stèle musulmane avec un croissant et une étoile gravée, ainsi que l'appellation, ci-git X..., écrite en langue arabe.
* la stèle du libre penseur (pour les non croyants)
* la stèle réservée aux autres religions (pour les israélites avec la croix de David); les animistes et les religions extrêmes orientales).


Les corps des 11 259 soldats sont inhumés dans la Nécropole Nationale de Sillery :

* 11 228 soldats français et 2 soldats tchèques furent tués au cours de la Première Guerre Mondiale (1914-1918).

* 29 soldats français furent tués au cours de la Seconde Guerre Mondiale.





La moitié de ces soldats sont inhumés dans des tombes individuelles.

L'autre moitié se trouve dans les deux ossuaires. Sachez que les ossuaires se trouvent juste derrière la Chapelle-Mausolée.

Une plaque gravée rappelle les noms de ces courageux soldats qui sont morts au combat.



- Dans l'ossuaire N°1 se trouvent les dépouilles de 483 soldats dont 241 soldats inconnus.

- Dans l'ossuaire N°2 se trouvent les corps de 5 065 soldats dont 4 827 soldats demeurés inconnus.

Je m'arrête un instant devant ces petites tombes faites d'une simple croix blanche...toutes nationalités confondues, unies dans la Mort.







Au milieu de l'allée principale, se trouve un petit obélisque qui comporte, sur ses quatre cotés, les inscriptions suivantes, gravées dans la pierre :



* la 97ème Division Territoriale d'Infanterie à ses morts - 1915
* 211ème Régiment - 300ème Régiment d'Infanterie Territoriale
* 291ème Régiment - 301ème Régiment d'Infanterie Territoriale
* Artillerie et Génie Divisionnaire - GBD Etat-major et Services de la Division





Tout au fond du cimetière se trouve la petite Chapelle-Mausolée, dédiée à la mémoire des morts privés de sépulture, tombés au combat au cours des batailles de la Champagne.

La grille étant ouverte, j'y suis entrée pour découvrir des plaques déposées par les familles dont les noms commencent à s'effacer.






J'y découvre une plaque dédiée à Ernest GROBORNE, mort le 15 juillet 1918, dans le Bois de la Charmoise, à l'âge de 40ans.

"Le Temps n'efface pas la douleur. Il lisse simplement les joues de nos pleurs et adoucit notre chagrin".



La Nécropole Nationale de Sillery est parfaitement entretenue, bien située, on ne peut la manquer.

Une pensée lancinante me vient à nouveau à l'esprit en repartant :

"Quel gâchis en vies humaines au nom des guerres! Pourquoi l'Homme éprouve-t-il tant ce besoin de tuer, de détruire tant de vies humaines ?" Vivre en paix est-il un rêve impossible ?

Soudain, en repartant, une petite tombe, perdue au milieu des autres, attire mon attention par un détail qui marque ma pensée :



C'est "la seule tombe" que je vois "fleurie".

C'est bien la preuve, que malgré les années passées, la souffrance reste omniprésente dans le cœur d'une personne inconsolable, qui n'a jamais oublié ce modeste soldat mort, pour la France.

5/09/2010

Marie51



Retour



www.mes-ballades.com© 12/07/2007-11/07/2016 - Tous Droits Réservés