COLOMBEY-LES-DEUX-EGLISES
EN HAUTE-MARNE
52330

par "Marie51"



Colombey-les-Deux-Eglises est un petit village à l'apparence tranquille, de 678 habitants (2008), situé à 15km de Bar/Aube, dans le département de la Haute-Marne. Colombey-les-deux-Eglises a une superficie de 73,63 km2.



Colombey-les-Deux-Eglises possède ce nom peu commun, car ce village a réellement possédé 2 églises : l’église paroissiale et celle du Prieuré Saint Jean Baptiste. Le prieuré sera vendu à des particuliers après la révolution qui en feront leur habitation principale. Seule l’église paroissiale est encore utilisée pour le culte.



Ce village a acquis sa renommée, grâce au Général de Gaulle, qui y avait acheté une propriété surnommée « La Brasserie » en 1934, un peu avant la seconde guerre, pour y mettre sa famille à l’abri. Cette ancienne brasserie, construite en 1843, fut rebaptisée ensuite « la Boisserie ».



Depuis, la Boisserie appartient à son fils, l’Amiral Philippe de Gaulle. Vous pourrez vous promener de longues heures dans son parc, parfaitement entretenu, devenu depuis un lieu de visites.

Le 14 et 15 septembre 1958, c’est dans cette demeure que fut accueilli le Chancelier Konrad Adenauer. Le Général de Gaulle mourra dans sa demeure familiale qu'il affectionnait, le 9/11/1070.



En 1969, l'ancien Président de la République Charles de Gaulle avait déclaré à ses amis :

« Après ma mort, on dressera une grande croix de Lorraine, derrière ma maison, sur la plus haute colline. Comme il n’y a personne par là, personne ne la verra. Elle incitera les lapins à la résistance.»



Cette énorme Croix de Lorraine qui se voit, depuis, à des kilomètres à la ronde, vit le jour grâce à André Malraux, qui proposa une souscription internationale. C’est ainsi qu’il put réunir la coquette somme de 7 Millions de Francs grâce aux dons de 63 pays.

La Croix de Lorraine est devenue l’emblème du Général de Gaulle. Elle représente le signe du ralliement et de l’espoir.

Composée de béton, de bronze d’Alsace, et de granit de Bretagne, elle mesure 43,5 m de haut. Son bras horizontal mesure 19 m et la croix pèse à elle seule 1 500 T.



La Croix de Lorraine est l’oeuvre des architectes Marc Nebingen et Michel Masser. Elle fut inaugurée le 18/6/1972, jour du 32è anniversaire du célèbre appel à la résistance, lancé par le Général de Gaulle, sur les ondes de la B.B.C.

Elu Président de la République, Charles de Gaulles démissionnera le 28/4/1969, après avoir proposé un projet aux Français, qui le rejetèrent par 52,4% de voix.

Blessé par la réaction du peuple français, celui-ci ira se retirer dans sa maison, La Boisserie, à Colombey-les-Deux-Eglises, où il écrira un peu plus tard, ses mémoires.

Son livre se nomme : Mémoire de guerres.

Charles de Gaulle s’éteindra le 9.11.1970, et sera enterré auprès de sa fille Anne, dans une simple tombe blanche. il sera rejoint quelques années plus tard, par son épouse Yvonne. Anne, née à Trèves en Allemagne, un 1.1.1928, restera son plus lourd chagrin car l’enfant est née handicapée mentale à sa naissance et mourra à l’age de 20 ans.

Aujourd’hui, il n’y a plus une seule fleur sur cette modeste tombe blanche, aussi simple que l’homme qu’il était, dans sa vie familiale.

Pourtant, le Général de Gaulle a marqué profondément plus d’une personne dans sa mémoire, puisque aujourd’hui encore, il reçoit encore, pas moins de 300 visites par jour, de nombreux inconnus venus des quatre coins du monde, qui viennent se recueillir sur sa tombe. Un soldat en faction se tient, chaque jour, auprès de sa tombe et veille à ce que celle-ci ne subisse aucune dégradation.



Un peu plus loin, dans ce même petit cimetière, vous découvrirez le calvaire, près du mur, où sont déposées des centaines de plaques offertes à la mémoire de cet homme modeste qui se dévoua à ce pays cher à son cœur, la France.



Le Général de Gaulle avait choisi le village apaisant de Colombey-les-Deux-Eglises, qui se trouvait à mi-chemin de Paris, avec ses garnisons au Nord et à l'Est de la France.

Il tomba amoureux de cette belle région qu'est la Haute-Marne, avec ses landes et ses forêts luxuriantes, qui correspondaient à sa personnalité et à son besoin de se ressourcer au calme, loin de la Capitale étouffante et bruyante.

7/7/07

Marie51



Retour



www.mes-ballades.com© 12/07/2007-11/07/2016 - Tous Droits Réservés