PROMENADE DANS VERDUN
55100
DANS LA MEUSE

par "Marie51"



Et si vous en profitiez pour visiter la Ville de Verdun, dans le département de la Meuse en région Grand-Est, en France ? La commune compte 22 monuments répertoriés à l'inventaire des monuments historiques et 119 lieux et monuments répertoriés à l'inventaire général du patrimoine culturel.

= LA CATHEDRALE NOTRE DAME =

La Cathédrale Notre-Dame de Verdun, place Monseigneur Ginisty a été construite, au Xe siècle, sur le modèle des grandes basiliques rhénanes. Elle est la plus ancienne Cathédrale de Lorraine et le plus vaste édifice roman de l'Est de la France. Du XIIe au XVIe siècles, elle connut plusieurs aménagements comme l'ajout de chapelles latérales et d'un cloître. Après un grave incendie, en 1755, la Cathédrale Notre-Dame fut reconstruite, dans le style Baroque et Rocaille. Endommagée lors de la Première Guerre mondiale, elle a été restaurée, de 1920 à 1935. Des éléments romans fuent retrouvés, comme une crypte datant du XIIe siècle. La Cathédrale Notre-Dame a été classée aux M.H. le 30/10/1906 et le cloître depuis le 13/07/1907.

= LE PALAIS EPISCOPAL =

L'ancien Palais Episcopal, bâti place Monseigneur Ginisty à Verdun, a été édifié dès 1724, par Robert de Cotte, architecte du roi Louis XV, pour l'Evêque Charles François d'Hallencourt. Il est parfois considéré comme le plus prestigieux palais épiscopal de la Lorraine. La liste des 110 évêques de Verdun est inscrite à l'entrée du bâtiment. Depuis 1994, l'ancien Palais Episcopal accueille le Centre Mondial de la Paix, des Libertés et des Droits de l'Homme, devenu un lieu d'exposition et un espace de rencontre et de réflexion. L'ancien Palais Episcopal a été classé au 1920.


= L'ABBAYE SAINT PAUL =

L'ancienne Abbaye Saint-Paul, rue Saint-Paul a été fondée en 973 par les Bénédictins. En 1135, elle passa sous l'Ordre des Prémontrés. Après avoir été détruite, en 1552, sur l'ordre du roi de France Henri II, pour des raisons militaires, elle fut reconstruite, de 1686 à 1698, par l'Architecte Thomas Mordillac. Depuis la Révolution, les bâtiments abritent le Palais de Justice et la Sous-Préfecture de Verdun. L'ancienne abbaye a été aux M.H. depuis le 2/12/1926 et une partie des intérieurs depuis le 23/11/1946.


= L'ABBAYE SAINT-VANNE =


La Tour Saint-Vanne est le dernier vestige de l'Abbaye Saint-Vanne, dont l'entrée se situe place de la Roche, à Verdun. Elle a été fondée, en 952, par les Bénédictins, dont le nom est tiré de Saint-Vanne, 8ème Evêque de Verdun. L'abbaye a été construite sur le site du premier Oratoire chrétien, dédié à Saint-Pierre et Saint-Paul, fondé au IVe siècle, par Saint-Saintain, 1er Evêque de Verdun. L'église a été reconstruite et agrandie au XIVe siècle. En 1792, lors de la Révolution, elle fut fermée et devint une caserne laissée à l'abandon. En 1838, faute de moyens financiers pour la restaurer, elle a été rasée. Après le bombardement des ruines, lors de la guerre de 1870, il ne resta plus que la Tour Nord, datant du XIIe siècle et des vestiges de l’ancien cloître datant du XIIIe siècle. La Tour Saint-Vanne a été classée aux M.H. depuis le 15/06/1920.


= L'EGLISE SAINT-VICTOR =

L'église Saint-Victor, rue Saint-Victor, à Verdun, est une église gothique datant du XIVe au XVIIIe siècle, dédiée à Saint-Victor et à Saint-Maurice. Depuis 1685, elle abrite une statue de la Vierge que Verdun honora sous le nom de Notre-Dame-des-Clefs. La légende raconte qu'elle aurait sauvé la Cité de Verdun de l'attaque des Huguenots le 3/09/1562. Postée sur la Porte Saint-Victor, les habitants lui confièrent les clefs de la ville de Verdun et la statue aurait incliné la tête, en signe d'acceptation.


= L'EGLISE SAINT JEAN BAPTISTE =

L'Eglise Saint-Jean-Baptiste, avenue de la 42ème Division à Verdunn, a été bâtie en 1884 dans le quartier du Faubourg. Littéralement coupée en deux, en 1916, elle fut reconstruite à l'identique, hormis les 2 clochers qui remplacent l'unique tour d'avant-guerre. Les nouveaux vitraux rendent hommage aux soldats, mélangeant les sentiments religieux et patriotiques.


= L'EGLISE SAINT-CHARLES-DE-REGRET =

L'Eglise Saint-Charles, rue de Clermont à Verdun, a été construite, en 1871, dans le quartier Regret.


= L'EGLISE SAINT-AMAND-DE-GLORIEUX =

L'Eglise Saint-Amand, rue Marius Pothier à Verdun, a été construite en 1910 dans le Faubourg de Glorieux, à la demande des habitants qui se plaignaient de devoir aller en ville pour pouvoir prier.


= L'EGLISE SAINT-AMAND =

L'église Saint-Amand, rue du Ru aujourd'hui abandonnée. Détruite en 1624 lors de la construction de la citadelle, elle est érigée plus en contrebas. En ruine, elle est reconstruite en 1765 sans clocher mais finit abandonnée en 1830JLF 3.


= L'EGLISE SAINT-SAUVEUR =

L'église Saint-Sauveur, rue d'Anthouard est la troisième à prendre ce nom. La première est construite dans la rue du même nom à la fin du XIe siècle puis démolie en 1798 pour vétusté. La seconde est édifiée en 1830, à l'emplacement du couvent des Minimes, mais se voit détruite lors de la Première Guerre mondiale. La dernière et actuelle est construite de 1927 à 1932 à l'emplacement de l'ancien hôpital Saint-HippolyteGM 11,JLF 4.


= L'EGLISE JEANNE-D'ARC =

L'Eglise Sainte-Jeanne-d'Arc, place Georges Guérin est construite en béton entre 1962 et 1965 dans le quartier de la cité Verte à l'initiative de l'évêque Mgr Boillon. L'architecture représente une version stylisée de l'étendard de Jeanne d'Arc. Le style de l'édifice s'inspire de l’œuvre de Le Corbusier, notamment de la chapelle Notre-Dame-du-Haut à RonchampJLF 5.


= LA CHAPELLE SAINTE CATHERINE =

La chapelle de Sainte-Catherine, rue Saint-Sauveur est érigée au XIVe siècle entre l'église Saint-Sauveur et une Maison-Dieu fondée par Saint Airy au IVe siècle. De style gothique, l'intérieur est par contre de style baroque. En 1573, un clocher est rajouté. L'édifice est endommagé en 1672 et 1739, et en 1914 le clocher est détruitGM 11,JLF 6.


= LA CHAPELLE SAINT NICOLAS =

La Chapelle Saint-Nicolas, rue Saint-Paul dite la Chapelle Buvignier, est bâtie de 1731 à 1735 par l'architecte René Maugrain, et se voit reliée au collège jésuite devenu le Collège Buvignier, fondé par l'Evêque Nicolas Psaume, en 1570. L'édifice gothique au style jésuite traditionnel a recueilli le cœur de ce dernier à sa mort, en 1575. Bombardée en 1916 et 1944, puis, désacralisée, les reliques sont translatées dans la cathédrale en 1990. Lors de sa restauration en 2007, les traces des bombardements de la guerre ont été conservés. La Chapelle Saint-Nicolas est classée aux M.H. depuis 1921.


= LA CHAPELLE SAINT-JOSEPH =

La Chapelle Saint-Joseph, rue Mautroté est construite en 1888 par l'architecte Paul Chévenier. Composée d'un rez-de-chaussée et d'une vaste galerie à l'étage, elle est l'un des premiers édifices à utiliser le métal dans le gros œuvre. Les peintures murales et le chemin de croix sont des peintres Lalouette et Moiselet, les vitraux du verrier rémois Vermonnet-Pommery, et les boiseries et bancs du menuisier nancéien Klem. Pendant la Première Guerre mondiale, la chapelle est démontée pour être préservée, et sert d'hôpital. Elle est remontée à l'identique à la fin de la guerreM 31,JLF 1. La chapelle est inscrite aux monuments historiques depuis le 4 juillet 2003MH 8.


= LA CHAPELLE SAINT ANNE DU DIEU DE TRICE =

La chapelle Sainte-Anne du Dieu-du-Trice, allée du Dieu-du-Trice est construite au XVe siècle par les pères de l'abbaye Saint-Airy. En 1520, une statue de Dieu-de-Pitié y est installée. En 1755, elle est déplacée dans la cathédrale et remplacée par une autre du Christ. Retrouvée dans les ruines de la chapelle en 1804, elle est à son tour remplacée par une statue de sainte Anne. Anéantie par un obus en 1916, elle est reconstruite en 1922191.


= LA CHAPELLE DU COLLEGE SAINT JEAN =

Le collège Saint-Jean, rue de Blamont l'ancien petit séminaire du diocèse de Verdun, possède une chapelle construite de 1838 à 1844. La chapelle est rénovée en 1967 puis en 2004, date à laquelle le caveau de Mgr Letourneur, fondateur du collège, est retrouvé192.

= LA CHAPELLE SAINT-JOSEPH DE LA MAISON DE RETRAITE :

La Chapelle de La Maison de Retraite Saint-Joseph, allée Saint-Amand (moderne).


= LE COUVENT DU CARMEL =

Le Couvent du Carmel, rue Saint-Victor s'installe en 1923 à l'emplacement de l'ancien couvent des Clarisses, implanté en 1292 et supprimé à la Révolution. De l'ancien monastère, il ne reste plus que le portail. À l'intérieur, il y a un vitrail du XXe siècle réalisé par le peintre Alfred Manessier de l'École de Paris193,JLF 8.


= LA SYNAGOGUE DE VERDUN =

La synagogue, impasse des Jacobins actuelle est construite en 1875 dans un style byzantino-mauresque au frais de la communauté israélite de Verdun. L'édifice remplace la première synagogue édifiée en 1805 sur l'emplacement de l'ancien couvent des Jacobins, mais détruite à la suite des bombardements de la guerre de 1870. Après avoir été profanée par les Allemands lors de la Seconde Guerre mondiale, la synagogue est restaurée par les membres de la communauté israélite de l'Armée américaineM 32,GM 12,JLF 9. La synagogue et l'ancienne maison du rabbin sont classées aux monuments historiques depuis le 7 octobre 2002MH 9. Il existe un cimetière israélite dans l'avenue du Commandant Raynal.


= LE TEMPLE PROTESTANT =

Le Temple Protestant, rue Victor Schleiter de l'Église réformée de France est construit en 1889 à l'emplacement d'une grange qui avait été aménagée pour les services religieux. Le 21 février 1916, l'édifice souffre des bombardements : les portes et vitraux volent en éclats et la Bible se retrouve trouée par un éclat d'obus. Le temple et le presbytère ont été restaurés, en 1920.


Mis à jour le 14/09/2021

Marie51



Retour



www.mes-ballades.com12/07/2007-26/11/2021 - Tous Droits Réservés