LES MENHIRS DE CARNAC
(56340)
DANS LE MORBIHAN

par "Marie51"



La commune de Carnac se situe dans le département du Morbihan, en Région Bretagne, en France. Cette commune comptait en 2006, 4 445 habitants, soit une densité de 136 habitants/km2. Le Maire de Carnac est Mr Michel GRALL qui est aussi Député de la 2eme circonscription du Morbihan. Les habitants sont surnommés les Carnacois et Carnacoises. La superficie de Carnac est de 32,71km2 et se trouve à une altitude variant de 0 m à 45 m au dessus de la mer.



Dotée d’une station balnéaire reconnue comme l’une des plus attractives de la Côte-Atlantique, Carnac possède aussi un site historique important qui compte pas moins de 2934 menhirs !

Bien que son altitude soit faible, de nombreuses buttes ont servi de repères pour la construction de monuments mégalithiques. Le sous-sol de Carnac est surtout composé de granit.



Le site de Carnac a été habité, il y a 450 000 ans, comme le prouvent les restes préhistoriques retrouvés, sur la commune de Carnac.

Le Tumulus Saint Michel fut construit entre 5 000 et 3 400 ans avant J.C, durant la période néolithique. D’une longueur de 125 mètres, ce tumulus est large de 60 m et haut de 12 mètres ! Il a fallu 35 000 m3 de terre et de pierres pour l’édifier.



Ce tumulus était réservé aux membres d’une élite comme tombeau. Les nombreux objets funéraires, qui furent retrouvés à l’intérieur, se trouvent depuis au Musée de la préhistoire à Carnac. Le Tumulus de St Michel se dégradant, il n’est plus visitable par mesure de sécurité, pour les touristes.

Une chapelle avait été construite dessus en 1663. Elle fut détruite en 1923 mais a été rebâtie, en 1926, de façon identique.

De nombreux menhirs sont alignés de façon bien distincte. Ceux du Menec dévoilent 12 rangées convergentes de menhirs, qui s’étendent sur plus d’un kilomètre avec, à chaque extrémité, d’immenses cercles de pierres.



A l’ouest les pierres les plus grandes sont hautes de 4 mètres puis leur taille décroit pour arriver à 60 cm du coté de l’Est.

On observe ce même phénomène dans les alignements du Kemario un peu à l’Est.

D’autres sites comme Kerlescan et le Petit Menec sont de tailles plus petits.



Contrairement à la croyance populaire, les Menhirs existaient bien avant l’arrivée des Celtes.

La Légende raconte que Saint Cornély, se retrouvant poursuivi par des soldats romains, se retourna, les fixa et les transforma en pierres. On les appelle depuis "des menhirs".


Mis à jour le 10/10/2015

Marie51



Retour



www.mes-ballades.com© 12/07/2007-11/07/2016 - Tous Droits Réservés