LES HIPPOPOTAMES
DU ZOO D'AMNEVILLE
A AMNEVILLE
(57360)
EN MOSELLE

par "Marie51"



C'est au Parc animalier d'Amnéville, dans le département de la Moselle, en région Grand-Est, en France, que vous allez découvrir aussi les Hippopotames.



Derrière l'apparente placidité de cet animal, mieux vaut ne pas s'y fier. C'est un animal dangereux au comportement imprévisible.

Les hippopotames en colère peuvent vous charger, à la vitesse de 48km/heure, en pleine course.

Un mâle peut peser jusqu'à 1800 kilos et mesurer 5 mètres de long !



Les mâchoires de l'hippopotame sont aussi redoutables. Ces gloutons avalent plusieurs kilos de pommes et de salades, en quelques minutes

Les hippopotames (Hippopotamidae) forment une famille regroupant plusieurs espèces de mammifères cétartiodactyles relativement proches génétiquement des cétacés et dans une moindre mesure des suidés et des Ruminantia.

Ils étaient traditionnellement rangés dans les ongulés avant que les études phylogénétiques ne les classent comme des cétartiodactyles.

De nombreuses espèces ont disparu mais il existe toujours 2 espèces encore deux vivantes :

- l'espèce la plus connue, l'Hippopotame dit amphibie,
- et la seconde, l'Hippopotame nain



Leur espérance de vie est d'environ une quarantaine d'années. La peau du mâle tire sur le gris. Celle de la femelle sur le violet.

Les comportements observés diffèrent chez les deux espèces actuelles.

L'Hippopotame commun ou amphibie vit en grands groupes dominés par un mâle polygame et irrascible, tandis que les hippopotames nains vivent en couples ou en très petits groupes.



Les hippopotames amphibies passent la journée dans l'eau pour se protéger du soleil, tandis que les hippopotames nains passent, la journée, cachés en forêt, dans les marais voire aussi dans des terriers.

Certains hippopotames sont accompagnés d'oiseaux qui viennent picorer leur peau et les débarraser des tiques, mais il arrive, que parfois, ils leur enlèvent également un peu de chair. Certains hippopotames restent marqués de ces cicatrices.

Bien qu’ils soient herbivores, ils comptent parmi les animaux les plus dangereux d’Afrique. Ils protègent férocement leur territoire, cause de la plupart des attaques sur les Humains et provoquent la mort de 300 victimes chaque année ! C'est dire la férocité naturelle de cet animal qu'il vaut mieux ne pas provoquer !



L'hippopotame amphibie consomme 40 kg de matières végétales en moyenne chaque nuit. Tandis que les hippopotames restent les uns à côté des autres dans l’eau, ils pâturent en solitaire et ne sont pas territoriaux sur terre.

En revanche, aux abords de son habitat aquatique, les mâles délimitent leur territoire en projetant à plusieurs mètres leurs excréments, des fèces et urines, en accompagnant leur évacuation d'un rapide mouvement circulaire de leur queue en forme de pinceau.

Des hippopotames ont occasionnellement été filmés en train de se repaître sur des charognes. D'autres observations montrent des comportements de cannibalisme et de prédation. Cependant, l'estomac d'un hippopotame n'est pas adaptée à un régime carnivore. La consommation de viande est probablement causée par un comportement aberrant ou un stress nutritionnel.



Pour séduire une femelle, les hippopotames peuvent se battre jusqu’à la mort, se combattant à l'aide de leurs défenses en béant leur gueule en matière de parade agressive. Ces défenses peuvent faire d'importants dégâts sur leur adversaire.

L’accouplement de l'hippopotame commun se passe dans l’eau. La femelle est alors complètement immergée, seules ses narines sortent de l’eau.

Comparativement aux adultes, le jeune est minuscule à la naissance : 30 kg pour 40 cm de long, alors que la mère pèse près de 2 tonnes. La croissance est très rapide. A l'age d'un an, le jeune pèse déjà 500 kg. En cas de naissance de gémellité, seul l'un des jeunes est nourri.

L'hippopotame amphibie adulte n'a pas d'autre prédateur que l'Homme en raison de sa taille. Les jeunes en revanche sont souvent la proie des lions, des hyènes et des crocodiles.

Néanmoins, l'Hippopotame est toujours menacé par la perte de son habitat, le braconnage pour sa viande et l’ivoire de ses canines.

Les hippopotames communiquent entre eux en poussant des cris, à travers des grognements et des beuglements, et peuvent pratiquer l’écholocation, mais le but de celle-ci reste inconnue. Les hippopotames ont la capacité unique de sortir partiellement leur tête au-dessus de l’eau et d’émettre un cri, à la fois, à travers l’air et l’eau, que les individus situés dans l’eau ou au-dessus peuvent entendre

L'Hippopotame nain, lui, est souvent la proie du léopard, du python de Seba et des crocodiles. Voila, vous savez presque tout sur ces étranges et fascinants animaux. Il ne vous reste plus qu'à venir les voir !

Voici les Coordonnées du Zoo d’Amnéville :

Parc Zoologique d’Amnéville
1 rue du Tigre
57360 Amnéville
Tel : 03.87.70.25.60
Site web :



Retour



www.mes-ballades.com© 12/07/2007-11/07/2016 - Tous Droits Réservés