PROMENADE DANS NEVERS
(58000)

par "Marie51"



Grace à André, un ami internaute, qui connait bien la ville que je vous invite à découvrir Nevers. Nevers se situe dans le département de la Nièvre, en région Bourgogne-Franche-Comté, en France.



Si vous poussez vos pas dans le Vieux Nevers, vous pourrez y admirer la Porte du Croux, qui date du XIVe siècle.



- La Porte du Croux est un bel exemple d'architecture militaire, destiné à affirmer le pouvoir urbain. Elle réunit le concept de tour-porte placée devant la muraille, afin de mieux défendre celle-ci et, le symbole de tour-maîtresse dress contre les intrus, tout en contrôlant les visiteurs. Elle possède des échauguettes d'angles et des machicoulis. Elle inclut des innovations plus modernes, comme la séparation des accès piétonnier et charretier ainsi qu'un pont-levis à flèche. Pour faire face aux progrès de l'artillerie, la Porte du Croux est dotée d'une avant-porte désaxée par rapport à la porte principale. La Porte du Croux et la Tour Goguin comportent les vestiges des anciens remparts.

La ville de Nevers est la 3ème plus grande ville de Bourgogne, située entre Chalon-sur-Saône et Auxerre. Jules César lui donnait le nom gaulois de Noviodunum "nouvelle place forte".

Poussez ensuite vos pas jusqu'au Palais Ducal :



- Le Palais Ducal est superbe. Il est de style Renaissance. Des vestiges gallo-romains ont été découverts sous le palais ducal. Le Palais ducal, lieu de résidence des Ducs de Nevers est considéré comme l'un des premiers château de la Loire, avec sa large façade Renaissance, encadrée de tourelles polygonales et de fausses draperies. Conçu comme une façade pour affirmer le prestige de la Cité des Ducs pour qui la découvrait depuis la Loire. Longtemps, il a accueilli le palais de Justice. Rénové au début des années 1990, il est pour partie affecté au services municipaux dont il représente une annexe de l'hôtel de ville : principalement salle du Conseil Municipal Pierre-Bérégovoy. Il accueille également les visiteurs (nombreux aquariums présentant des poissons de la Loire, expositions). Il fait face à la place de la République, sommet de la butte de Nevers et qui recèle des ruines gallo-romaines.

Nevers fut évangélisée au IIIe siècle, puis est devenue le siège de l'évêché au VIe siècle. Capitale du comté héréditaire de Nevers en 992, la ville s'est fortifiée sous l'influence de Pierre II de Courtenay en 1194. Nevers a appartenu successivement aux Familles de Courtenay, de Bourbon, aux maisons de Flandre, de Bourgogne-Franche-Comté, de Clèves et de Gonzague.

- L'Abbaye de Saint-Martin d'Autun, possède en 1347, quelques murailles et places de maisons, dans la rue de la Parcheminerie, qu'elle donne à bail. Sa construction date de 589-592.


Puis, allez découvrir ces églises qui font partie du patrimoine médiéval:

- la Cathédrale Saint Cyr-Sainte Julitte :


Un bombardement allié important de Nevers eut lieu le 16 juillet 1944, faisant 161 morts et détruisant, une bonne partie de la Cathédrale Saint-Cyr-Sainte Julitte. Elle est dédiée à Saint Cyr (Cyricus), qui fut martyrisé à 3 ans, en 304, et à sa mère, Sainte Julitte (Julitta). Sa construction date du Xe au XVIe siècle. C'est une Cathédrale. Sa nef est de style gothique. Le choeur est de style roman. Elle est rattachée au Diocèse de Nevers.

- L'église Saint-Pierre :


- L'église Saint-Etienne :


- l'Eglise Sainte Bernadette du Banlay qui est de style contemporain.

- La Chapelle Sainte Marie à Nevers :


La Chapelle Sainte-Marie appelée aussi la Chapelle de la Visitation de la Sainte Vierge, est un église, catholique, qui se situe rue Saint-Martin. La chapelle Sainte-Marie faisait partie du monastère de la Visitation, dont les bâtiments furent construits de 1623 à 1634. C’est la duchesse Louise-Marie de Gonzague, future reine de Pologne, qui en posa la première pierre, en juin 1639. Les travaux s’achevèrent en 1649. De ce monastère, il ne reste aujourd’hui que la chapelle.


La chapelle de cet ancien monastère bénéficie d'une façade présentant un étonnant style baroque, unique en Nivernais, et rare en France, ainsi qu’un poème spirituel et satirique, écrit en 1734 par Jean-Baptiste Gresset, et racontant la vie de « Ver-Vert, perroquet de Nevers.

- La Tour Saint Révérien :


La Tour, nommée « Tour Saint-Révérien » tient son nom d’un missionnaire qui, selon la tradition, aurait connu le martyr, en 274, non loin de là.

- La Porte de Paris :

La Porte de Paris à Nevers date du XVIIIe siècle : Elle est composée d'un arc de triomphe, élevé pour célébrer la victoire de Fontenoy, en 1745. L'arc de triomphe porte une épitaphe de Voltaire. Malheureusement, la Révolution l'a privé de toute sa décoration sculptée. La Route Nationale 7 passait dessous, autrefois, dans le sens Province-Paris jusqu'en 1966.

- Haut-lieu du sport automobile, Nevers a accueilli durant plusieurs années, le Grand Prix de France de Formule 1, sur le circuit de Nevers Magny-Cours, jusqu'en 2008, ainsi que le Bol d'Or, pour la compétition motocycliste.

- Le Musée Municipal Frédéric Blandin :

- Le Théâtre de Nevers :


Le Théâtre de Nevers est fermé, depuis le début de l'année 2010, à cause de sa toiture qui n'était plus étanche. Il sera de nouveau accessible en 2017. Le Théâtre est inscrit à l'inventaire des monuments historiques.

- La Bibliothèque Municipale :


La Bibliothèque municipale de Nevers appelée aussi la Médiathèque Jean-Jaurès est une bibliothèque publique qui offre à la consultation ou à l'emprunt environ 180 000 documents (livres, périodiques, phonogrammes, vidéogrammes, cédéroms, estampes, manuscrits, cartes, affiches). La médiathèque ouvre au public le 3 octobre 1983. Nevers peut enfin faire face à l'essor de la lecture publique, et s'ouvrir au multimédia par l'image dès 1983 et le son dès 1986. L'installation du fonds François Mitterrand, en 1990, contribue à une première informatisation des collections. Depuis le 02 novembre 2015, un abonné de l'une des bibliothèques des communes de l'agglomération de Nevers a accès à l'ensemble des ouvrages proposés par toutes les médiathèques. Les usagers peuvent aussi emprunter dans les bibliothèques des communes de : Fourchambault, Garchizy, Nevers, Pougues les Eaux et Varennes-Vauzelles avec la même carte.

- Le Musée présente une grande collection de faïences, de verres émaillés dits « verres filés » et de beaux-arts du XVIe au XXe siècles. La ville est affiliée au réseau national des Villes d'Art et d'Histoire. Nevers doit à Louis IV de Nevers, sa célèbre activité de faïencerie. Vers la fin du XVIe siècle, il fit venir d'Italie Augustin Conrade, potier d’Albissola, près de Savone, et ses frères, Baptiste et Dominique qu'il installa au Château du Marais à Gimouille. Leur réputation et leur réussite deviendront telles, que Nevers s'affirmera au XVIIe siècle comme capitale française de la faïence.

Nevers se situe au confluent de la Nièvre et de la Loire, à quelques kilomètres de l'Allier qui est un affluent de la Loire. Profitez-en pour aller voir le panorama du Bec d'Allier, qui vous offre une vue splendide sur la jonction entre la Loire et l'Allier.



Le site du Bec d'Allier est classé « Sites Panda » par WWF en 2004. Le Bec d'Allier fait aussi partie des Espaces Naturels Sensibles gérés par le Conseil général de la Nièvre, qui y a fait aménager un sentier depuis la commune de Gimouille et un observatoire. Pour se rendre au panorama, suivre Marzy depuis Nevers le long de la Loire.


Les villes les plus proches de Nevers sont : Varennes-Vauzelles (2,3km), Coulanges-les-Nevers (2,7km), Challuy (4,7km), Marzy (5km), Saint-Eloi (5km), Sermoise-sur-Loire (5km).


Coordonnées par GPS : 46° 59' 34" Nord et 3° 09' 42" Est

Mise à jour le 2/02/2017

Marie51



Retour



www.mes-ballades.com© 12/07/2007-11/07/2016 - Tous Droits Réservés