LA VILLE DE COMPIEGNE
DANS L'OISE
(60200)

par "Marie51"



Arrivée par la route de Soissons, il y a un immense parking pour se garer sur la gauche, face au Château de Compiègne. Etant arrivée avec 1 heure d’avance, puisque celui-ci n’ouvre qu’à 10H du matin, j’en profite malgré la pluie pour aller découvrir la ville.

De l’autre coté du Château, coté gauche, j’aperçois le clocher d’une église : Il s’agit de l’Eglise St Jacques que je suis allée découvrir. Celle-ci étant ouverte, j’en ai profité pour y faire quelques photos que nous découvrirons dans un prochain article.

Une heure plus tard, j’en suis sortie, ravie de voir que le mauvais temps s’est calmé ainsi que la pluie. Un petit manège se trouve en face, dont le patron essayait d’évacuer la pluie qui s’était engorgée au dessus de la toile.

Une envie pressante me pousse à tenter d’utiliser une sanisette. L’appareil est censé me rendre la monnaie. 30 cents pour évacuer sa vessie me parut raisonnable. J’introduis donc une pièce de 50 cents qui me revient, intacte ! Etant têtue, je recommence, poussant celle-ci un peu plus loin ! Mon envie devient pressante. Hélas, trois fois hélas ! Rien à faire ! Ces maudites sanisettes (toilettes publiques), qu’elles soient à Reims ou à Compiègne ne marchent jamais quand vous en avez besoin !

De guerre lasse, je traverse la route et me suis offert un café, en face. Cette fois-ci la chance est avec moi. La jeune femme qui me reçoit a un sourire chaleureux et m’indique aussitôt, les toilettes, en me préparant rapidement mon café.

Une fois soulagée, je jette un regard curieux au cadre qui m'entoure et découvre combien cette brasserie est un endroit vraiment agréable, dans un cadre superbe ! Je vous la recommande :

La Brasserie Parisienne
Restaurant-Café-Salon de Thé
17 rue Legendre(place de l’hôtel de ville)
60200 Compiègne
Tel : 03.44.40.00.88


Vous appreciérez tout comme moi, sa cuisine de qualité, dans un cadre Brasserie des années 1900, tout en respectant l'intimité et la convivialité des salons de réception.

J’ai été agréablement surprise par la ville de Compiègne, que j’ai trouvée particulièrement agréable, avec ses petites rues à l’aspect médiéval, recouvertes de gros pavées, bien entretenue, remplies de petites rues avec des maisons à colombages comme celles que j’ai découvertes dans l’Aube, et des massifs de fleurs de couleurs superbes qui égaient agréablement la ville.

Le centre ville est tout aussi agréable à découvrir avec ces maisonnées des temps anciens. L’hôtel de ville est, quant à lui, tout simplement magnifique avec la statue du roi au dessus et ses nombreuses sculptures.

En face, vous découvrirez la statue de Jeanne d’Arc, véritable héroïne, qui fut capturée à Compiègne, entourée d’un parterre de fleurs multicolores, qui met sa statue en valeur et rend un bel hommage à l’Hôtel de Ville, juste en face.

J’en ai profité pour photographier le célèbre beffroi de l’Hôtel de Ville de Compiègne, du XVIe siècle, avec ses Picantins, sorte de Jacquemarts, qui frappent une cloche très ancienne, nommée la Bancloque et qui date de 1303 !

Juste à coté de l’Hôtel de Ville se trouve le Musée de la Figurine historique que je n’ai malheureusement pas eu le temps d’aller voir.

Voila mes premières impressions de Compiègne que je découvrais pour la première fois….

Si le cœur vous en dit, je vous propose de me suivre, dans un prochain article, pour découvrir l’Eglise St Jacques de Compiègne, son intérieur et ses extérieurs qui recèlent de bien belles surprises …

Mise à jour le 5/08/2008

Marie51



Retour



www.mes-ballades.com© 12/07/2007-11/07/2016 - Tous Droits Réservés