LA COURSE CYCLISTE
SOURCES ET VALLEES
(60)
DEPART NOYON

par "Marie51"



La course se déroule aux alentours de Noyon et sa célèbre Cathédrale que nous irons découvrir plus tard.



Ce week-end nous sommes partis dans l'Oise, qui est une belle région verdoyante avec ses petits villages aux maisons de murs de tuiles d'ocre, savamment dessinés, près de Noyon. La vie est calme dans la campagne mais chacun est au courant des fêtes qui s'organise. Samedi 17 mai et dimanche 18 mai 2008, les villageois vont vivre au rythme de la course cycliste Sources et Vallées d'organisée durant deux jours.





Si certains participants sont très jeunes, d'autres sont classés comme vétérans à partir dès 40 ans. Certains, bien conservés, souples et souriants ont déjà quelques années mais quelle pêche ! Pas une once de graisse ! Souples et nerveux comme des purs sangs ! C'est impressionnant quand on voit avec quelle aisance, toutes les générations confondues se mélangent, rient, discutent avant l'épreuve sportive. Un bel exemple de fraternité entre générations pour faire participer petits et grands au sein des villages. Certains sont venus de loin.





Le soleil est au rendez vous malgré quelques nuages qui s'agglutinent et une météo défaitiste. Nous avons prévu nos tenues pour la pluie. Les coureurs cyclistes sont habitués de pédaler sur les routes par tous les temps. Ce ne sont pas quelques gouttes de pluie qui vont les décourager !





Chacun vérifie son vélo, fait quelques longueurs sur la route pour s'échauffer, se prépare mentalement à l'épreuve.

L'ambiance monte. Les organisateurs s'époumonent en appelant les coureurs par leurs numéros, le tout dans une ambiance bon enfant qui nous fait rire de bon cœur





C'est pas beau un sourire de sportif ?



La première épreuve commencera le matin ou ceux ci devront parcourir 88kms. Par évident comme épreuve. L'apres midi ils ont droit à une course contre la montre en parcourant 10 km.






Les cyclistes se stimulent et s'accrochent au groupe malgré la fatigue et l'épuisement. Il faut éviter de partir trop vite.








Parfois le coureur est seul sur la route, traverse les villages et forêt en se concentrant sur ses pensées et sa volonté de réussir le meilleur score.








Il y aura quelques chutes sans gravité, à cause de virages serrés ou de gravier au mauvais endroit, mais qui laisseront quelques marques douloureuses. Les secouristes seront heureux d'avoir quelques uns à soigner. Voyez comme ils sont aux petits soins !






Les cyclistes savent que dans ce sport, il faut faire preuve de courage face aux efforts à réaliser et de ténacité.










Le cyclisme est un sport qui demande beaucoup de renoncement aussi. Il faut avoir une epouse qui accepte de voir chaque jour, apres le travail, son époux partir s'entrainer et les week end participer aux epreuves.





Quand la course se termine, on peut facilement voir l'épuisement sur leurs traits des coureurs, bien contents toutefois d'avoir fini la course.





Mais ma surprise fut de découvrir qu'il existait quelques jeunes filles qui allaient participer elles aussi à la course !







Marie51



Retour



www.mes-ballades.com© 12/07/2007-11/07/2016 - Tous Droits Réservés