LA FAUNE DU PAS-DE-CALAIS
(62)

par "Marie51"



La Faune du Département du Pas-de-Calais offre aux touristes armés de patience et aimant la Faune et la Flore, un terrain d'observation exceptionnel, comme ce requin-pelerin, aperçu à Wissant, à la fin de l'été 2011. Mais d'autres animaux et oiseaux vivent aussi dans le Pas-de-Calais dont certaines espèces sont aujourd'hui en voie de disparition, à cause d'un fort braconnage. Si vous souhaitez, un jour, que vos enfants puissent admirer, eux aussi, la Faune et la Flore du Pas-de-Calais, contentez-vous de l'admirer et de la photographier, en apprenant aux jeunes générations à respecter la Nature et la Faune. Sinon, comme dans de nombreuses régions, beaucoup d'espèces disparaitront à tout jamais. De nombreuses associations se battent, chaque jour, pour protéger la Faune et la Flore mais ils ne pourront empêcher la disparition de nombreuses espèces qu'avec votre soutien et votre compréhension !

- LE PIC-VERT OU PIVERT :


Le Pic-Vert fait partie de la Faune du Pas-de-Calais, en France. Le pic-vert ou pivert possède deux particularités: Le cri du Pic Vert ressemble à un rire bruyant et moqueur. C'est aussi une question de moustaches : la femelle les a entièrement noires alors que le mâle possède une petite traînée de rouge dessus.

- LE PIC NOIR :



- LE PIC-EPEICHE :


Comme de nombreux oiseaux sauvages, le Pic-Epeiche fait partie de la Faune du Pas-de-Calais, en France. Si le Pic-Vert cherche sa nourriture au sol, le pic-epeiche la recherche dans le tronc des arbres. Le bruit provoqué par son bec provoque la fuite de nombreux insectes dont il se régale. S'il y a des abeilles, celles-ci se sauvent mais meurent par grand froid.


- LE BEC-CROISE DES SAPINS :



- LE BUSARD DES ROSEAUX OU BUSARD DES MARAIS :


De nombreuses espèces (mammifères, amphibiens, reptiles, oiseaux, ont été aperçues dans des espaces naturels sensibles :

- 22 espèces d'oiseaux (Busard des Roseaux, Butor étoilé, Blongios Nain, Hibou des Marais, l'Echasse Blanche, etc...)

- L'ECHASSE BLANCHE :


- 11 espèces de chauves-souris sur 15 existantes

- 12 espèces d'amphibiens sur 15 existantes


- 5 espèces de reptiles vus dans la région

- LE PHOQUE :


Le Phoque fait partie de la Faune qui vit dans le département du Nord, en région Nord-Pas-de-Calais, en France. Les phoques sont des mammifères marins qui font partie de l'ordre des carnivores. Le phoque fait partie de la famille des Phocidae. Cette famille comprend 19 espèces dont une s'est éteinte. Recherché et tué jadis pour sa fourrure, le Phoque est aimé, aujourd'hui, par ceux qui l'ont sauvé. Les bébés phoques n'ont plus rien à craindre des chasseurs. Cinq espèces vivent dans l'hémisphère Sud et 14 espèces dans l'hémisphère Nord. Les phoques sont des animaux marins et d'excellents nageurs. L'espèce la plus connue est celle du Phoque commun, qui a donné son nom à la famille (phoque) vient du latin phoca et du grec phôkê, qui signifient « veau marin ». Un mâle de cette espèce mesure en moyenne 1,55 mètre avec un poids de 90 kg. Pour les femelles, la taille moyenne est de 1,45 m avec un poids de 70 kg.


- LE RENARD ROUX :



- L'ECUREUIL :



- LE MOUTON LE BOULONNAIS:


Le Mouton fait partie de la Faune qui vit dans le Pas-de-Calais, en région les Hauts-de-France, en France. Il est appelé le Boulonnais. Apparu au milieu du XIXe siècle, le Mouton Boulonnais avait presque disparu en 1984, explique Anthony Cazin, président de l’association Mouton boulonnais (45 adhérents). L’association s’est créée pour maintenir l’espèce. Aujourd’hui, 2 500 brebis sont référencées ». Elles sont en majorité réparties entre le Nord - Pas-de-Calais, la Picardie, la Seine-Maritime et la Belgique. Le contexte est tendu. Beaucoup d’éleveurs arrêtent leur activité mais ne sont pas repris. Les membres de l’association cherchent des éleveurs prêts à s’engager sur le marché de cet agneau de boucherie. Si les producteurs peinent à se renouveler, c’est « parce que l’élevage fait peur à beaucoup de monde, d’après Anthony Cazin. Cela représente beaucoup de contraintes : il faut s’occuper des bêtes, les amener nous-mêmes à l’abattoir, à Fruges ou à Bailleul. Cela représente des frais. Et, de toutes façons, même sans parler du mouton boulonnais, l’élevage refroidit les nouveaux agriculteurs . « Notre force est que nous avons des débouchés assurés, notamment grâce au prix de l’agneau qui est constant toute l’année. Et avec l’association, nous pouvons aider les nouveaux à s’installer, de A à Z ». Pour prendre contact avec l’association, appeler le Centre Régional des Ressources Génétiques du Nord - Pas-de-Calais au Tel : 03.20.67.03.51.


- LA MARTRE :


La Martre est un petit mammifère qui fait partie de la faune du Pas-de-Calais, en France. Elle possède un beau pelage brun avec une petite bavette jaunâtre, sur sa gorge. L'intérieur et le bord de ses oreilles présentent une forme arrondie avec couleur plus pâle (brun clair à blanc pale) par rapport au pelage. Sa grande queue touffue est deux fois moins longue que le corps et possède des plantes de pieds très velues. Ses pattes sont assez longues. Le mâle est nettement plus grand que la femelle. La Marthe est différente de la fouine, avec sa bavette plus jaune et nettement plus courte. La Martre fait partie, avec la Belette, la Fouine et le Putois des "animaux reconnus non nuisibles", au grand dam des chasseurs mécontents !


- LE HIBOU DES MARAIS :


Le Hibou des Marais est un rapace diurne qui fait partie de la faune du Pas-de-Calais, en France. Il se nourrit de petits mammifères, d'oiseaux marins, de nombreux insectes. Dans les terres, il aime déguster des alouettes, des merles et des pipits. Le Hibou des Marais fluctue suivant la disponibilité de sa nourriture. Mais une forte régression dans l'Est de l'Europe est observée. Cette régression est provoquée par la disparition et la modification de son habitat, dû à l'intensification de l'agriculture et aux déboisements, ainsi que par les dérangements provoqués dans les lieux où ils pondent leurs oeufs.


- LA MOUETTE BLANCHE :


La Faune du Pas-de-Calais ne serait pas complète sans la fameuse Mouette Blanche, qui guette avec impatience, le repas que vous faites sur la plage, puis se précipite sur les derniers morceaux de pain, laissés par les enfants, en criant affreusement, d'un cri perçant.

La Réserve Naturelle Nationale des Etangs du Romelaëre abrite plusieurs espèces remarquables, comme : des stations de stratiotes.

* LES STRATIOTES :


Les Stratiotes font partie de la Faune du département du Pas-de-Calais, en région les Hauts-de-France, en France.

- LE BLONGIOS NAIN :


Le Blongios est un petit héron, dont le PNR réalise un suivi attentif depuis plus années, afin de suivre son évolution. Il aime se cacher dans des champs de même couleur que son plumage.

- LE GRAND CORMORAN :


Le Grand Cormoran fait partie de la Faune qui vit dans le département du Pas-de-Calais, en région les Hauts-de-France, en France.


- LE MARTIN-PECHEUR D'EUROPE :


Le Martin-Pêcheur d'Europe appelé Alcedo Atthis, est un oiseau sauvage, qui fait partie de la Faune du Pas-de-Calais, en France. Il faitpartie de la famille des Alcedinidae. Cet oiseau est un bon indicateur naturel de la qualité d'un milieu aquatique. C'est un oiseau qui se nourrit de petits poissons et de petits animaux aquatiques. C'est pourquoi il vit à proximité des étendues d'eau, où il peut se nourrir en abondance. Sa proie repérée, généralement depuis un perchoir, il plonge en percutant violemment la surface de l'eau, l'attrape, puis l'avale tête la première dans le sens des écailles1. Si elle n'est pas dans le bon sens, il la lance en l'air et la rattrape avec agilité dans le sens qui lui convient. Il ingurgite sa proie d'un seul coup. Après la digestion, il rejette, par la bouche, une pelote de réjection constituée d'arêtes des poissons, qu'il a digérés.


- L'ANA EMPEREUR :

CC BY 2.0

L'Ana Empereur est appelé aussi l'Anax Imperator. IL fait partie de la Faune du Pas-de-Calais, en région les Hauts-de-France, en France. est une des plus grandes espèces de libellules d'Europe. Elle appartient à la Famille des Aeshnidae. Il mesure 70 à 85 mm de long, son envergure peut atteindre 110 mm. Son thorax est vert, l'abdomen du mâle adulte est bleu orné d'une bande noire dorsale, celui de la femelle est vert avec une bande noire également. Les mâles sont généralement les dominants des eaux qu'ils fréquentent chassant les autres æschnes et capturant, mangeant les libellules plus petites qu'eux. Les larves se transforment en même temps en imago, la nuit, et haut perchées sur un arbre. L'Anax Empereur est visible d'avril à octobre, en Europe occidentale et centrale. Seule libellule du genre Anax à pondre seule, la femelle libère ses œufs dans des débris végétaux flottants ou les inocule dans les tiges. Ils éclosent après 3 à 6 semaines, selon la température.


- LE PAON DU JOUR :

CC BY-SA 4.0

Le Paon du jour est appelé aussi Aglais io. Il fait partie de la Faune du Pas-de-Calais, en région les Hauts-de-France, en France. Le Paon-du-Jour est une espèce de lépidoptères de la famille des Nymphalidae, de la sous-famille des Nymphalinae et de la tribu des Nymphalini. Le Paon-du-jour adulte est de taille moyenne, de 5 cm et 6 cm d'envergure. Il est aisément identifiable par ses ocelles (yeux) vifs sur un fond vermeil qui rappellent ceux des plumes de paon (d'où son nom). Le revers brun de ses ailes lui permet de se glisser au sein des feuilles mortes sans qu'il soit visible. Les ocelles sont exposés rapidement lorsque le papillon est troublé par un prédateur tel qu'un oiseau. Cette démonstration brutale de l'éclat de ses ailes, accompagnée par l'effleurement des ailes ouvertes (qui crée un bruit de sifflement), effraie et repousse l'importun. En effet, certains pensent que les ailes ouvertes évoquent mimétiquement un regard de chat, ce qui peut surprendre ou décourager les prédateurs, assez longtemps, pour que le Paon-du-Jour puisse prendre la fuite.


* LA FAMILLE DES RHINOLOPHIDES :

Parmi la Famille des Rhinolophidés ou Rhinolophidae, parmi la Faune du Nord, dans la région les Hauts-d-France, en France, on trouve :

* LE GRAND RHINOLOPHE :
de Marie Jullion
CC BY-SA 3.0

Le Grand Rhinolophe ou Rhinolophus ferrumequinum (découvert par Schreber, en 1774), est une espèce assez rare. Le Grand Rhinolophe est présent dans le Pas-de-Calais (62) seulement. Le Grand Rhinolophe est une espèce en danger.


* LE PETIT RHINOLOPHE :
de F.C.Robiller
CC BY-SA 3.0

Le Petit Rhinolophe apelé aussi Rhinolophus hipposideros, découvert en 1800, par Bechstein, est très rare. Il n'est présent que dans 3 communes du Pas-de-Calais. Cette espèce est en danger.



Quelques espèces, plus rares, sont à observer sur l’ENS :

* Sélin à feuilles de carvi (Selinum carvifolia)
* Hottonie des marais (Hottonia palustris)
* Pélodyte ponctué (Pelodytes punctatus)


Mise à jour faite le 22/09/2019


Marie51



Retour



www.mes-ballades.com12/07/2007-26/11/2021 - Tous Droits Réservés