DECOUVERTE DE LA FAUNE
DANS LES PYRENEES-ORIENTALES
(66)

par "Marie51"



Aujourd'hui, Marie51 va vous faire découvrir la faune qui vit dans les Pyrénées-Orientales, en France, avec quelques amis, qui connaissent bien la région. La faune des Pyrénées-Orientales est en effet assez diverse et plutôt facile à photographier, comme vous allez le découvrir sur ces photos, comme ces premiers animaux :

* LE BOUQUETIN :



* LE CHEVREUIL :



* LE CERF ELAPHE :


Saviez-vous qu'il existe 37 000 cerfs en France ? Les trois quarts vivent en Champagne, en Alsace et en Lorraine. Il faut savoir que 15 000 petits faons naissent chaque année.
Si la chasse était supprimée, leur chiffre de ces animaux doublerait tous les 2 voire 3 ans. Chaque année les chasseurs tuent entre 10 000 et 11 000 cerfs pour éviter une surpopulation.


* LA BICHE ET SON FAON :



* LE SANGLIER :


Il vous faudra beaucoup de patience pour arriver à photographier un sanglier. Ceux-ci sont des animaux qui bougent sans arret sauf à l'haure d ela sieste, quand le soleil se fait trop chaud.
Le soleil atteignant son point culminant, celui-ci a préféré s'offrir un bain de boue, ignorant notre présence !


* LE DESMAN DES PYRENEES :


Parmi la faune surprenante des Pyrénées-Orientales, on peut admirer exceptionnellement le mystérieux desman!
C'est un animal d'aspect peu gracieux mais pas dangereux, plutot surprenant et qui apprécie beaucoup l'humidité.


* LA MARMOTTE :


Il faut savoir que la marmotte est un animal a été introduit dans les Pyrénées-Orientales. Les marmottes sont facilement photographiées au printemps et en été mais elles préfèrent hiverner en hiver. C'est aussi la Mascotte, devenu l'animal emblématique de cette belle région.
Le Parc National des Pyrénées a été créé, pour protéger sa flore et sa faune, comme l'ours qui était en voie de disparition.


* L'OURS BRUN:


Si l'ours brun a un air pataud, il possède pourtant des griffes redoutables. Cet animal est à observer de loin.
Il ne faut jamais s'approcher d'une ourse, accompagnée de ses petits.


* L'ISARD DES PYRENEES :


Quand à l'isard des Pyrénées, cet animal gracieux, qui ressemble au chamois, est visible toute l'année.
Mais l'hiver, il demeure plus facile à observer, grace à la neige, où son pelage ressort et permet de le photographier.


* LE LOUP :


Il me reste encore à vous dévoiler le loup, qui a été réintroduit en France, depuis quelques années.
Cet animal sauvage chasse toujours en meute mais ne s'attaque pas à l'homme.
Sa présence provoque quelques remous d'inquiétude parmi les habitants et de crainte chez les bergers pour leurs moutons, seuls dans les montagnes.


* LES CHIROPTERES (chauves souris)

Il existe pas moins de 27 espèces de chauves-souris, dans les Pyrénées Orientales, sur les 34 espèces existantes, en France.


* LE BUTOR ETOILE :


Le butor étoilé, est un oiseau très menacé en Europe, dans l’Est particulièrement en France : en 20 ans, la population nicheuse a chuté de 35 à 45 % et était de 332 mâles chanteurs en 2008.
Les principales menaces identifiées portent sur leur destruction ou la gestion inadaptée des zones humides et des roselières mais aussi à cause de la dégradation de la qualité de l’eau.
L’objectif du plan national des actions en faveur du butor étoilé -2008-2012- est de rendre possible le retour de 500 mâles chanteurs d’ici 2022.
Son cri est assez effrayant. Bizarrement, il ressemble à celui d'un taureau en colère !


* LE GRAND TETRAS ou COQ DE BRUYERE :


Le Grand Tétras est présent dans les massifs des Vosges, du Jura, des Pyrénées et une population provenant de réintroduction subsiste dans les Cévennes.
Depuis 30 ans, les effectifs du grand Tétras régressent, de façon continue, sur le territoire national.
Son aire de répartition a fortement diminué surtout dans les Vosges et le Jura. L’espèce a même disparu dans les Alpes.
Il ne reste plus que 4 500 individus sur le territoire français, dont 90% se retrouvent sur la chaîne pyrénéenne.


* LE FRELON BICOLORE :


Pour bien différencier le frelon asiatique par rapport au frelon européen, il faut les observer de jour, à la lumière. Leurs tailles et leurs couleurs sont différentes. Le frelon asiatique est plus petit.
Le bout de ses pattes est bicolore (noire près du thorax et jaune citron en moitié extrême.



Le thorax du frelon asiatique est noir et velu. Son abdomen comporte un gros anneau orangé à son extrémité, vu du dessus. Sa tête; plus petite, est de forme allongée, noire, avec une face orangée.
Si vous vous approchez de leur nid, les frelons attaquent en rafale, systématiquement et, s'acharneront sur vous si vous restez à proximité.
Loin du nid, en pérode de butinage, il ne se montre pas agressif et a même tendance à vous fuir. Celui-ci ne vous attaquera pas le soir sur votre terrasse.


* LE VISON D'EUROPE :


Il y a une centaine d'année, le vison d'Europe était encore présent dans toute l'Europe et dans une quarantaine de départements en France. Recherché pour sa fourrure, par les femmes de la bourgeoisie, ce petit animal est en voie de disparition et fait partie des espèces protégées depuis 2007.
Ce petit mustélidé apprécie les zones humides. Son domaine peut atteindre 2 km à 13 kms le long des cours d'eau. Le mâle pèse 800gr à 1kg; la femelle 400gr à 600gr. En 20ans, sa présence a régressé de + de 50% en france, en raison de la deforestation et des routes où il se fait écraser.
On le distingue du vison d'Amérique grace à une tache blanche sur son museau qui s'étend jusqu'à sa lèvre supérieure. Sa tête est légèrement aplatie. Sa queue atteint le quart de la longueur de son corps. Son corps est allongé et cylindrique. Il peut vivre 8 à 10 ans.
La femelle a une à deux portées par an et met bas, 2 à 7 petits. Sa démarche rappelle celle du putois. Il peut se déplacer sur dix kms par jour. Il se nourrit de quatre types de proies : de grenouilles, de rats et campagnols, d'oieaux et leurs oeufs, et de poissons (cyclidés).


* LA LOUTRE :



* LE LAGOPEDE :


* LE FAUCON :


* LE BEC CROISE DES PINS :



* LE VAUTOUR FAUVE :


* LE VAUTOUR MOINE :


* LE GYPAETE BARBU :

* LE LEZARD DES PYRENEES :

* LE MOUFLON :


* L'AZURE COMMUN :

* LE LYCAENA PHLACAS :

* LE PAON DE JOUR :


Le papillon appelé le "paon de jour" est fascinant à observer. On peut le voir en train de voleter, un peu partout en France, dès le mois d'avril. Le dessous de son corps est de couleur sombre. Le dessus de ses ailes est très coloré et lui permet de se camoufler sur les troncs d'arbres ou dans des zones ombragées. On le voit sur les talus des routes, dans les prairies, le long des lisières des forets, et sur les fleurs des orties qu'il adore butiner.
A l'état de chenille, son corps est sombre, tacheté de petites taches blanches, muni de petits aiguilons. Il doit son nom aux dessins en forme d'yeux, au dessus de ses ailes, pareils à l'oeil de la plume du paon.


* LE NACRE DE CANNEBERGE :


* LE PAPILLON ORDINAIRE :



- LE MOUSTIQUE TIGRE (Chikungunya)


Un premier cas de ce moustique a été observé dans la region. Il a été importé des Antilles. Un traitement a été fait pour éviter sa prolifération.

- LA MYGALE :


La mygale est en train d'envahir l'arrière pays des Pyrénées-Orientales...


Mis à jour le 8/06/14

Marie51




































































         
         
         






Retour



www.mes-ballades.com© 12/07/2007-12/07/2018 - Tous Droits Réservés