LA FLORE DE
LA SAONE-ET-LOIRE
(71)

par "Marie51"



La Flore de la Saône-et-Loire, peut nous réserver bien des surprises, qu'il s'agisse de fleurs sauvages, d'arbres, de plantes sauvages dans les plaines, etc...

- L'ACONIT TUE-LOUP :


L'Aconit Tue-Loup fait partie de la Flore de la Saône-et-Loire, en région Bourgogne-Franche-Comté, en France. Sa floraison a lieu de Juin à Août. Sa racine est épaisse, charnue, fibreuse. La tige atteint l mètre de hauteur, pubescente, à rameaux étalés, ses feuilles sont profondément palmatipartites, à 5-7 segments larges, en coin, incisés-lobés. Les fleurs de l'Aconit Tue-Loup sont de couleur jaune pâle, en grappes ovales ou allongées, à pédoncules étalés . Ses sépales sont pubescents, promptement caducs. Son casque est cylindracé-conique, plus haut que large, étranglé près du sommet.Il possède des follicules glabres, à graines ridées sur toutes ses faces. Toutefois, gare à cette fleur et ses feuilles qui sont mortelles , c'est une plante très toxique ! Autrefois, on disait que l'aconit faisait fuir les loups-garous. L'aconit jaune est appelé l'Aconit Tue-Loup. L'aconit dans les Vosges se nomme l'Aconit Napel. À l'approche de l'été, les randonneurs doivent RESTER TRES VIGILANTS lorsqu'ils ramassent des plantes. L'aconit, appelée aussi Tue-loup bleue, est l'une des plantes les plus toxiques d'Europe et peut facilement entraîner la mort. Le seul fait de la toucher peut provoquer aussi des irritations. On la trouve également en Suisse, surtout dans le Jura et en Valais concernant la Suisse romande, à savoir les régions montagneuses. On répandait aussi de l’Aconit tue loup sur le corps de charognes, qui constituaient des appâts, pour anéantir les carnassiers sauvages.


- LES FLEURS DE L'AUBEPINE :


L'Aubépine fait partie de la Flore de la Saône-et-Loire, en région Bourgogne-Franche-Comté, en France.


- L'OEILLET :


L'Oeillet fait partie de la Flore de la Saône-et-Loire, en région Bourgogne-Franche-Comté, en France.


* LE BUGLE DE GENEVE :


Le Bugle de Genève fait partie de la Flore qui pousse en Saône-et-Loire, en région Bourogne-franche-Comté, en France. C'est une plante vivace haute de de 10-40 cm, inodore, sans rejets rampants. Elle fleurit de Mai à Août. Ses tiges sont dressées, simples, velues-laineuses tout autour, avec peu de feuilles. Ses feuilles sont obovales ou oblongues, velues sur les 2 faces, crénelées ou dentées, les radicales à peine plus grandes que les caulinaires, détruites à la floraison, atténuées en long pétiole. Les fleurs du Bugle de Genève sont d'un bleu vif, exceptionnellement roses, en long épi interrompu à la base. Les bractées sont sinuées-crénelées ou trilobées, souvent bleuâtres. Les supérieures plus courtes ou à peine plus longues que les fleurs. Le calice est velu, avec des dents lancéolées, plus longues que le tube.




* Anottes, Gesse tubéreuse, Gland de terre, Macusson

* Acore aromatique, Acore calame, Acore odorant

* Fausse Angélique, Herbe aux goutteux, Podagraire

* Marronnier commun, Marronnier d'Inde

* Lychnis Nielle, Nielle des blés

* Orchis bouffon

* Canche précoce, Canche printanière

* Anottes, Gesse tubéreuse, Gland de terre, Gland-de-terre, Macusson (Juin à Septembre)



Mise à jour le 9/09/2020


Marie51



Retour



www.mes-ballades.com12/07/2007-26/11/2021 - Tous Droits Réservés