DECOUVERTE DE LA BOURGOGNE
(71)

par "Marie51"



La Bourgogne est une région culturelle et historique, située dans le Centre-Est de la France. La Bourgogne est composée de 4 départements :

- l'Yonne, la Côte-d'Or, la Nièvre et la Saône-et-Loire.

La région doit son nom aux Burgondes, qui créèrent le Royaume de Burgondie, devenu le royaume de Bourgogne puis des Deux-Bourgognes, à l'époque carolingienne.

Par la suite, on distinguera le Comté de Bourgogne appelé aussi la Franche-Comté de Bourgogne, qui correspond à l'actuelle Franche-Comté, du Duché de Bourgogne qui correspond à peu près à l'actuelle région de Bourgogne.



Les 10 plus grandes villes de la région sont :

- Dijon (la capitale des Ducs de Bourgogne et le chef-lieu de la région),
- suivie de Chalon-sur-Saône, Nevers, Auxerre, Mâcon, Sens, Le Creusot, Beaune, Montceau-les-Mines et Autun.

Les habitants de la région Bourgogne sont appelés les Bourguignons.



Dans le cadre de la réforme territoriale, la région de Bourgogne a fusionné avec la Franche-Comté le 1er janvier 2016.

Le nom de cette nouvelle région est la Bourgogne-Franche-Comté.

Les plateaux bourguignons, calcaires, s'inclinent doucement vers le nord-ouest, mais s'abaissent brusquement vers le sud-est. Ils comprennent l'Auxerrois, plate-forme rocailleuse où s'est établie la vigne (Chablis), le Tonnerrois, d'altitude plus basse, le Châtillonnais, région d'importants massifs forestiers, le carrefour dijonnais et la Côte-d'Or, dernier escarpement abrupt de la "Montagne", qui porte l'un des vignobles les plus fameux de France.

Le Morvan, massif ancien forestier, classé parc naturel régional, est entouré de plaines argileuses où l'on pratique l'élevage, incisé par la dépression houillère de la Dheune-Bourbince.

Le peuplement de la Bourgogne est peu dense et inégalement réparti. La population se concentre sur les axes de communication alors que le Morvan se vide. La Bourgogne est actuellement moins peuplée qu'elle ne l'était en 1851.

La région la Bourgogne comptait 1 638 588 habitants en 2008. Cela se traduit par un vieillissement de la population, la région attire en effet davantage les retraités que les jeunes ménages.

Seule Dijon, la capitale de la Bourgogne et son agglomération, ainsi que la vallée de la Saône (de Chalon-sur-Saône à Mâcon) tirent leur épingle du jeu.

Région réputée pour sa gastronomie, la Bourgogne est également riche de son patrimoine naturel mais aussi bâti, des châteaux forts aux cadoles, en passant par les abbayes et les cathédrales6.

Il y est possible de visiter le site d'Alésia, où Vercingétorix tint un siège contre les armées de Jules César en 52 av. J.-C., ainsi que le site de Cluny où les Bénédictins firent de leur abbaye au Xe siècle le plus grand foyer spirituel et intellectuel d'Europe.

Aux XIVe et XVe siècles, le duché, indépendant de la couronne, était beaucoup plus vaste qu'aujourd'hui. Sous Charles le Téméraire, il s'étendait de l'Espagne à l'Angleterre et de l'Italie aux Flandres. Bien que rattaché au royaume de France en 1477, il réussit à garder jusqu'à la Révolution française une certaine forme d'autonomie. Les contours actuels de la Bourgogne, eux, datent de 19607.

La Bourgogne est une terre riche de site culturels en tous genres, certains uniques parmi lesquels on peut citer la roche de Solutré (falaise célèbre pour avoir été un « lieu de pèlerinage » de François Mitterrand), le Château de Guédelon, l'arboretum de Pézanin... qui font de ce territoire un endroit attractif et à fort potentiel touristique.

La Bourgogne a aussi une place importante dans l'histoire de la photographie : à Chalon-sur-Saône, se trouve le Musée de la photographie de Nicéphore Nièpce et la Nicéphore cité. Nicéphore Nièpce y inventa la photographie.


Mise à jour le 14/02/2016

Marie51




































































         
         
         



Retour



www.mes-ballades.com© 12/07/2007-11/07/2016 - Tous Droits Réservés